Corps et Objet

De
Publié par

L’objet bijou a une destinée particulière : approcher notre corps jusqu'à le caresser, voire pénétrer notre chair , puis suivre nos gestes quotidiens, se charger des fantasmes, projections que nous lui conférons, être un élément de la construction de notre apparence et de l'image qu'autrui en gardera, avant de nous accompagner au tombeau ou de parer le corps de nos descendants comme ultime trace de transmission. Il construit ainsi de multiples liens au corps. Parallèlement, on lui connaît nombre de fonctions : sociales, religieuses, politiques, magiques, utilitaires, économiques, symboliques, décoratives... Pour mieux comprendre ces multiples interactions entre corps et bijou, nous avons initié la rencontre entre artistes et chercheurs et confronté leurs approches plurielles.
Publié le : vendredi 8 octobre 2004
Lecture(s) : 263
Tags :
EAN13 : 9782748140705
Nombre de pages : 183
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Corps et Objet
Le Porte Objet
Corps et Objet
Actes du colloque
19 et 20 septembre 2003
Nîmes - France
Le Manuscrit www.manuscrit.com
© Éditions Le Manuscrit, 2004. 20 rue des Petits-Champs 75002 Paris Téléphone : 01 48 07 50 00 Télécopie : 01 48 07 50 10 www.manuscrit-universite.com contact@manuscrit.comISBN : 2-7481-4071-0 (fichier numérique) ISBN : 2-7481-4070-2 (livre imprimé)
6
CORPS ET OBJET
LE PORTE OBJET
L’objet bijou a une destinée particulière : approcher notre corps jusqu'à le caresser, voire pénétrer notre chair, puis suivre nos gestes quotidiens, se charger des fantasmes, projections que nous lui conférons, être un élément de la construction de notre apparence et de l'image qu'autrui en gardera, avant de nous accompagner au tombeau ou de parer le corps de nos descendants comme ultime trace de transmission. Il construit ainsi de multiples liens au corps. Parallèlement, on lui connaît nombre de fonctions : sociales, économiques, religieuses, politiques, magiques, utilitaires, symboliques, décoratives... Pour mieux comprendre ces multiples interactions entre corps et bijou, il fallait initier la rencontre entre artistes et chercheurs, confronter leurs approches plurielles, partager questions et réponses et peut-être ainsi tendre à des représentations et conceptions plastiques ou intellectuelles innovantes. C'est pour cela que sont nées ces premières rencontres « Corps et objet » dans le cadre de la troisième Biennale du Bijou Contemporain de Nîmes.
Monique Manoha Directeur artistique Le Porte Objet Nîmes
7
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.