Beaupré 1896-1904

De
Voici l'histoire d'une colonie d'artistes, présente à Beaupré entre 1896 et 1904, qui a profondément marqué son époque. Bien que les oeuvres produites pendant cette période figurent aux cimaises des grands musées, les circonstances entourant leur production étaient jusqu'à maintenant méconnues. Cet ouvrage fait le point sur la question, cherchant à comprendre les motivations qui ont poussé des artistes anglophones à converger vers Beaupré, avec le pressentiment que ce coin de pays habité depuis près de trois siècles représentait l'essentiel de l'identité nationale qu'ils cherchaient tant à exprimer dans leur peinture.
Les activités du Pen & Pencil Club of Montreal, un club fréquenté par les peintres du groupe de Beaupré, deviennent un fascinant miroir du tournant du XXe siècle et permettent de mieux comprendre les idées et les mentalités du temps. De même, des textes de l'écrivain qui accompagnait les artistes à Beaupré apportent un nouvel éclairage sur leur esthétique.
Des oeuvres remarquables de William Brymner, Maurice Cullen, James Wilson Morrice, William Cruikshank, Edmund Morris et Edmond Dyonnet illustrent le propos et mettent en lumière l'importance de cette production réalisée à Beaupré, à 40 kilomètres en aval de Québec, dans une effervescence créatrice hors du commun.
Après des études en médecine à l'Université de Montréal et quatre ans passés à la Clinique Mayo, Madeleine Landry entreprend une carrière à l'Institut de recherches cliniques de Montréal. Quelques années plus tard, elle se consacre à la dermatologie à l'Hôtel-Dieu de Montréal, où elle enseignera aussi l'histoire de la médecine. Ne souhaitant pas se confiner au seul domaine scientifique, elle fait quelques incursions en histoire de l'art. En 2005, elle publie aux éditions du Septentrion, avec Robert Derome, L'Art sacré en Amérique française, Le trésor de la Côte-de-Beaupré. En 2009, elle termine une maîtrise en études culturelles, art et littérature à l'Université Laval, avec un mémoire portant sur La peinture du groupe de Beaupré. Passionnée depuis toujours par la Côte-de-Beaupré, elle réussit à en saisir toute la spécificité.
Publié le : mardi 23 septembre 2014
Lecture(s) : 1
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896648771
Nombre de pages : 208
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Madeleine Landry
Beaupré
. 1896 1904
LIEU D’INSPIRATION D’UNE PEINTURE IDENTITAIRE
SEPTENTRION
2
Beaupré . 1896 1904 LIEU D’INSPIRATIOND’UNE PEINTURE IDENTITAIRE
Avant-propos3
4
Beaupré
. 1896 1904 LIEU D’INSPIRATION D’UNE PEINTURE IDENTITAIRE
Madeleine Landry
SEPTENTRION
Avant-propos5
Pour effectuer une recherche libre par mot-clé à l’intérieur de cet ouvrage, rendez-vous sur notre site Internet au www.septentrion.qc.ca
Les éditions du Septentrion remercient le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC) pour le soutien accordé à leur programme d’édition, ainsi que le gouvernement du Québec pour son Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres. Nous reconnaissons également l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition. Correction d’épreuves : Marie-Michèle Rheault Mise en pages et maquette de couverture : Louise Méthé Si vous désirez être tenu au courant des publications des ÉDITIONS DU SEPTENTRION vous pouvez nous écrire par courrier, par courriel à sept@septentrion.qc.ca, par télécopieur au 418 527-4978 ou consulter notre catalogue sur Internet : www.septentrion.qc.ca
© Les éditions du Septentrion 1300, av. Maguire Québec (Québec) G1T 1Z3
Diffusion au Canada : Diffusion Dimedia 539, boul. Lebeau Saint-Laurent (Québec) H4N 1S2
Ventes en Europe : Distribution du Nouveau Monde 30, rue Gay-Lussac 75005 Paris
Dépôt légal : Bibliothèque et Archives nationales du Québec, 2014 ISBN papier : 978-2-89448-807-2 ISBN PDF : 978-2-89664-877-1
6
Abréviations
AAM AEAC AGH
AGO AVM BAC BAnQ MBAC
MBAM MCH MCQ MMHC MNBAQ PCC RCA ROM WAG
Art Association of Montreal
Agnes Etherington Art Centre, Queen’s University, Kingston, Ontario
Art Gallery of Hamilton, Ontario
Art Gallery of Ontario, Toronto Archives de la Ville de Montréal Bibliothèque et Archives du Canada, Ottawa
Bibliothèque et Archives nationales du Québec
Musée des beaux-arts du Canada, Ottawa
Musée des beaux-arts de Montréal
Musée canadien de l’histoire, Gatineau
Musée de la civilisation de Québec, Québec
Musée McCord d’histoire canadienne, Montréal
Musée national des beaux-arts du Québec, Québec
Power Corporation du Canada
Royal Canadian Academy of Arts
Royal Ontario Museum, Toronto
Winnipeg Art Gallery
Préface
Histoire, pour peu qu’on se donne la peine de s’y intéresser et de l’interroger, se révèle L riche d’informations et se prête à de multiples lectures et interprétations. L’histoire de l’art n’échappe pas à cette règle et elle recèle encore de nombreux secrets qu’elle dévoile aux chercheurs curieux et patients. e L’art au Québec, au tournant duxxsiècle, est assez bien étudié et l’on est au fait des principales figures, de leurs œuvres et de leur parcours. Ce que l’on connaît moins cependant, c’est de quelle manière ces créateurs formaient société et comment leurs relations et leurs amitiés nourrissaient leur désir de produire de nouvelles images. Quelles sont les conditions qui rendaient possible la création ? Ce chantier sur les ateliers et les réseaux de sociabilité entre les différents protagonistes est une tâche à remplir.
e Depuis lexixsiècle se multiplient en Europe les associations d’artistes basées sur des affinités électives et le partage d’esthétiques communes. Ces démarches définissent d’ailleurs plusieurs mouvements artistiques, de l’impressionnisme aux surréalistes, mouvements parfois définis par un manifeste. Souvent, c’est un lieu qui est au centre de ces rassemblements. L’on pense à la forêt de Fontainebleau, à Pont-Aven, par exemple, points de rencontre de peintres venus de divers horizons.
La géographie, dans un contexte socioculturel spécifique, est un vecteur qui définit et oriente une conception artistique, lui procure assise et inspiration. La topographie du Québec a stimulé de nombreux artistes qui ont, tour à tour, célébré les beautés des Cantons de l’Est, de Charlevoix, des Laurentides ou de la Gaspésie. Dans un bref, mais exceptionnel épisode, entre 1896 et 1904, loin de la métropole canadienne, des artistes d’origine anglo-saxonne se passionnent pour un coin de pays, la Côte-de-Beaupré et l’Île d’Orléans.
C’est à Beaupré qu’un premier regroupement d’artistes se produit, conjoncture unique par son intensité et la qualité de la communauté qui la constitue. Les meilleurs paysagistes se donnentrendez-vous dans un environnement structuré par l’escarpement des Laurentides qui rejoint les rives le Saint-Laurent, territoire qui regroupe histoire et traditions. Cullen, Brymner, Dyonnet, Morris, auxquels se joignent à l’occasion Morrice, Clapp, Gagnon et d’autres émules s’y retrouvent à la belle saison — et même l’hiver — afin de peindre en plein air. Leur art met l’accent sur les moyens formels de la peinture au détriment du dessin. Les traits du pinceau, la matière picturale et la couleur saturée traduisent les effets atmosphériques et révèlent la poésie du lieu.
Madeleine Landry nous guide dans sa découverte de ce phénomène jusqu’alors méconnu. Une riche iconographie inédite et l’étude des sources lui permettent de faire revivre ce fertile microcosme. Même si les artistes ne sont pas enracinés dans cet espace, ils ont su en défricher et en exploiter les principales caractéristiques. En reprenant les hypothèses et conclusions de théoriciens du paysage, l’auteure propose les résultats de son enquête où Beaupré, s’accordant à une idéologie contemporaine, s’offre comme le lieu des origines d’une nation en devenir.
Laurier Lacroix
Avant-propos
7
8
. Fresque réalisée par Maurice Cullen pour la Maison PorteousLa Côte-de-Beaupré vue de l’île d’Orléans
Avant-propos
Avant-propos9
10
1 William Brymner La trahison 1895 MMHC
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant