EmmA sculpteur

Publié par

Une plongée dans l'atelier et l'univers créatif du sculpteur statuaire EmmA; partage sensuel et sensible d'une approche humaniste d'un art, portant une facture d'une rare exigence des corps au service d'une expression contemporaine.

Publié le : lundi 4 novembre 2013
Lecture(s) : 15
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, pas de modification
Nombre de pages : 97
Voir plus Voir moins

Tout a commencé dans le château de Loches, un jour de printemps, devant le gisant d’Agnès Sorel. J’avais 8 ans.
Il est extraordinaire, ce gisant…impressionnant. Il est magique. Il fait tout oublier : le guide, les gens, les lieux.
On m’a oubliée d’ailleurs dans la crypte où il était alors…Combien de temps s’est écoulé dans ce face à face
bouleversant ? Face à face, c’est beaucoup dire…dressée sur la pointe des pieds, pétrifiée, je le devinais.
On m’a cherchée longtemps, retrouvée enfin.
J’ai su que je serai un jour sculpteur. Volonté tout aussitôt contrariée. L’interdit : « ce n’est pas un métier de femme ».
Il est vrai que j’étais une fillette fragile et fluette mais …têtue! J’ai modelé en cachette avec frénésie tout ce qui me
tombait sous la main : cire de bougie, mie de pain jusqu’à ce que je découvre le « babybel ». Ah ! la cire du babybel,
un vrai bonheur !
J’entamais plus tard des études de lettres classiques, de philosophie et de théologie qui me parurent, pour intéressantes
qu’elles fussent, un véritable pensum au départ. J’ignorais alors qu’elles allaient donner une orientation et une dimension
toute nouvelle à ma sculpture !

I was born… I was 8, I remember.
I was born… face to face with the recumbent statue of Agnes Sorel, in the castle of Loches.
I was born, this day … come into the world of sculpture.

3

Les commentaires (1)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

redhadjemai12

super

jeudi 29 janvier 2015 - 01:03