L'ombre de la négritude en couleurs

De
Publié par


Jim-Koy Chablis est un personnage toujours partagé entre trois activités : la peinture, la musique et l’écriture. C’est le monsieur « Pinceaux Guitare Stylo ». Il a toujours dit : « L’angoisse, c’est ne plus croire aux possibilités de réaliser ses propres défis, ses propres rêves ».

Romuald Jonathan CHABLIS


Comme le monde, l’arc en ciel ne doit sa beauté qu’à la diversité de ses couleurs.

Jim-Koy CHABLIS


Beaucoup de lumière, de gaieté et d’optimisme se dégagent de tes œuvres, Jim. C’est aussi original et j’aime beaucoup.

Odile QUIGNON, professeur d’anglais


Publié le : samedi 1 janvier 2011
Lecture(s) : 235
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782953861204
Nombre de pages : non-communiqué
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Azimi, Mandaman et Zéhoula se livrent à la « danse des fleurs ». Ces trois femmes, qui portentchacuneunejupedecouleurdifférente(uneverte,unerougeetunejaune),dansent
au pied de trois fleurs géantes, aux tiges noires et aux pétales rouges. Les trois silhouettes
féminines comme les trois fleurs sont très harmonieusement disposées dans l’espace, et
l’ensemble, malgré les couleurs, le mouvement des danseuses et l’abondance de lignes
courbes, donne une impression d’ordre et de discipline. Peut-être cette danse, en dépit
de son caractèrea priorifestif et futile, est-elle plus codifiée qu’il n’y paraît.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.