//img.uscri.be/pth/9ad893f98a94e7137f9da6c0aa586c9d11ffd6d3
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,95 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Canaletto

De
256 pages
Canaletto (Giovanni Antonio Canal) (Venise, 1697 – 1768) Comme son père, il commença sa carrière comme peintre de décors de théâtre. Influencé par Giovanni Panini, il se spécialisa dans les vedute (vues) de Venise, sa ville natale. Les violents contrastes entre ombre et lumière sont typiques de cet artiste. Et, si certaines de ses vues sont d'un intérêt purement topographique, certaines décrivent des sujets festifs ou solennels. Il publia aussi, grâce à John Smith, son agent, une série de gravures de cappricci. Il trouvait ses principaux acheteurs dans l'aristocratie britannique car ses vues leur rappelaient leur Grand Tour. Dans ses peintures, la perspective géométrique et les couleurs ont une fonction structurante. Canaletto passa dix ans en Angleterre. John Smith vendit des oeuvres de Canaletto à George III, créant ainsi la collection royale de Canaletto. Ses plus grandes oeuvres influencèrent la peinture de paysage du XIXe siècle.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

CANALETTO
Octave Uzanne
Texte : d’après Octave Uzanne
Mise en page : Baseline Co Ltd, 33 Ter  33 Bis Mac Dinh Chi St., Star Building, 6e étage District 1, Hô Chí MinhVille Vietnam
© Parkstone Press International, New York, USA © Confidential Concepts, Worldwide, USA
Tous droits d’adaptation et de reproduction réservés pour tous pays.
Sauf mention contraire, le copyright des œuvres reproduites se trouve chez les photographes qui en sont les auteurs. En dépit de nos recherches, il nous a été impossible d’établir les droits d’auteur dans certains cas. En cas de réclamation, nous vous prions de bien vouloir vous adresser à la maison d’édition.
ISBN : 9781780428598
Octave Uzanne
Canaletto
Sommaire
e I. Venise au XVIII siècle 9 II. Canaletto, son éducation et son talent 63
III. Canaletto, peintre et graveur 123
IV. L’Héritage de Canaletto 201
Bibliographie 252
Liste des illustrations 253
Dans Venise la rouge, Pas un bateau qui bouge, Pas un pêcheur dans l’eau, Pas un falot.
Seul, assis à la grève, Le grand lion soulève, Sur l’horizon serein, Son pied d’airain.
Autour de lui, par groupes, Navires et chaloupes, Pareils à des hérons Couchés en ronds,
Dorment sur l’eau qui fume, Et croisent dans la brume, En légers tourbillons, Leurs pavillons.
La lune qui s’efface Couvre son front qui passe D’un nuage étoilé Demivoilé.
Ainsi, la dame abbesse De SainteCroix rabaisse
Alfred de Musset
(18101857)
Venise
Sa cape aux larges plis Sur son surplis.
Et les palais antiques, Et les graves portiques, Et les blancs escaliers Des chevaliers,
Et les ponts, et les rues, Et les mornes statues, Et le golfe mouvant Qui tremble au vent,
Tout se tait, fors les gardes Aux longues hallebardes, Qui veillent aux créneaux Des arsenaux.
Ah ! maintenant plus d’une Attend, au clair de lune, Quelque jeune muguet, L’oreille au guet.
Pour le bal qu’on prépare, Plus d’une qui se pare, Met devant son miroir Le masque noir.
Sur sa couche embaumée, La Vanina pâmée Presse encor son amant, En s’endormant ;
Et Narcissa, la folle, Au fond de sa gondole, S’oublie en un festin Jusqu’au matin.
Et qui, dans l’Italie, N’a son grain de folie ? Qui ne garde aux amours Ses plus beaux jours ?
Laissons la vieille horloge, Au palais du vieux doge, Lui compter de ses nuits Les longs ennuis.
Comptons plutôt, ma belle, Sur ta bouche rebelle Tant de baisers donnés... Ou pardonnés.
Comptons plutôt tes charmes, Comptons les douces larmes, Qu’à nos yeux a coûté La volupté !
7
1.Venise : la Piazzetta, depuis San Giorgio Maggiore, vers 1724. Huile sur toile, 173 x 134,3 cm. The Royal Collection, Londres. 2.L’Entrée du Grand Canal, Venise, vers 1730. Huile sur toile, 49,5 x 72,5 cm. The Museum of Fine Arts, Houston.
e Venise au XVIII siècle
10