//img.uscri.be/pth/5b477cc27b2c6005c80811b32b808481c99e830a
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 22,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Capter le moment fuyant

De
286 pages
En 1963, le mangaka Osamu Tezuka crée la première série d'animation télévisée de l'histoire. Pour y parvenir, l'équipe du studio Mushi production procède à la refonte des méthodes de fabrication traditionnelles du dessin animé, elles-mêmes tout juste entrevues à travers le modèle américain. À travers une enquête menée à Tokyo avec le concours d'anciens employés du studio Mushi, Samuel Kaczorowski propose d'examiner quelques-uns des premiers films d'Osamu Tezuka et de son équipe, pour la plupart inconnus et jamais diffusés en Europe.
Voir plus Voir moins

f
f
f
f
Samuel KaczorowskiCAPTER LE MOMENT FUYANT
Osamu Tezuka et l’invention de l’animation télévisée
En 1963, le mangaka Osamu Tezuka crée la première série
d’animation télévisée de l’histoire. Pour y parvenir, l’équipe du studio
Mushi production procède à la refonte des méthodes de fabrication CAPTER LE MOMENT FUYANTtraditionnelles du dessin animé, elles-mêmes tout juste entrevues à
travers le modèle américain.
Osamu Tezuka et l’invention À travers une enquête menée à Tōkyō avec le concours d’anciens
employés du studio Mushi, Samuel Kaczorowski propose d’examiner de l’animation télévisée
quelques-uns des premiers lms d’Osamu Tezuka et de son équipe,
pour la plupart inconnus et jamais diffusés en Europe.
L’étude soutient l’idée que l’œuvre lmique d’Osamu Tezuka
invite à balayer la traditionnelle opposition entre les approches
expérimentales et industrielles en art. Même si les productions
analysées inaugurèrent une nouvelle tradition du lm d’animation,
Tezuka est-il réellement l’artisan de cette systématisation ? Par quels
mécanismes ses ctions se sont-elles imposées comme le symbole
de l’essor de l’industrie du divertissement au Japon ? Peut-on y lire
les tourments d’une civilisation en mal de valeurs politiques ? Cet
aspect serait-il de nature à refondre les contenus et les structures
poétiques du dessin animé ?
Ce « moment fuyant », que Tezuka a su capter, correspond bien
sûr aux états arrêtés de ses personnages, saisis par le dessin dans un
moment d’effroi ou de plaisir ; c’est aussi le boom de la télévision, en
plein développement dans le Japon des années 1960.

Samuel KaczorowsKi est réalisateur de flms d’animation, professeur
agrégé d’arts appliqués et chercheur au LARA (Laboratoire de Recherche
en Audiovisuel) à l’Université Toulouse 2 Jean-Jaurès.
Illustration de couverture par l’auteur, inspirée de l’univers
d’Osamu Tezuka.
Cinémas
ISBN : 978-2-343-12441-4
d’animations29 €
CAPTER LE MOMENT FUYANT
Samuel Kaczorowski
Osamu Tezuka et l’invention de l’animation téléviséeCapter le moment fuyant
Osamu Tezuka et l’ invention de l’ animation téléviséeCollection « Cinémas d’animations »
Dirigée par Sébastien Roffat

Mobile, indécis, turbulent, rétif à la définition, le film d'animation ne
se laisse pas facilement appréhender. La tentative de définition lui
est quelque peu chimérique tant la diversité de ses formes, de ses
techniques et de ses ambitions contraint à une définition ouverte.
Le terme même de "film d'animation" couvre un éventail si large
de pratiques artistiques et techniques, qu'il ne saurait désigner un
ensemble homogène du point de vue esthétique. La collection
"Cinémas d'animations" se veut le chantre de cette incroyable
diversité.


Déjà parus


Pascal Vimenet, Un abécédaire de la fantasmagorie, Suite, 2016.

Sous la direction de Patrick BARRES et Serge VERNY, Les
expériences du dessin dans le cinéma d’animation, 2016.

Sous la direction de Marie Pruvost-Delaspre, L’animation japonaise
en France, réception, diffusion, réappropriations, 2016.

Pascal Vimenet, Un abécédaire de la fantasmagorie, Prélude, 2015.

Sébastien Roffat, Esthétique et réception du dessin animé français sous
l’Occupation (1940-1944). L’émergence d’une école française ?, 2014.

Sébastien Roffat, Histoire politique et économique du dessin animé français
sous l’Occupation (1940-1944). Un âge d’or ?, Tome 2, 2014.

Sous la direction de Sébastien Denis, Chantal Duchet, Lucie
Merijeau, Marie Pruvost-Delaspre, Sébastien Roffat, Archives et
acteurs des cinémas d’animation en France, 2014. SAMUEL KACZOROWSKI
Capter le moment fuyant
Osamu Tezuka et l’ invention de l’ animation télévisée
L’ Harmattan



























Mise en page intérieure : Thomas Couraut.


© L’Harmattan, 2017
5-7, rue de l’École-Polytechnique ; 75005 Paris
http://www.editions-harmattan.fr
ISBN : 978-2-343-12441-4
EAN : 9782343124414
I
���
O
SG�


À Soizik, sans qui rien de tout cela n’ aurait été possible.
Ce texte est la reprise d’ une thèse soutenue publiquement le 30 septembre
2014 à l’ Université de Toulouse 2, dans le cadre des activités de recherche
du L.A.R.A. (Laboratoire de Recherche en Audiovisuel) et de l’ institut de
Japonologie de l’ Université de Tōkyō Hosei
Je tiens à remercier chaleureusement Shin Abiko pour avoir rendu
possible mon immersion à Tōkyō, pour son encadrement et sa bienveillance ;
Kazuko Hosokawa pour m’ avoir patiemment enseigné le japonais,
pour son suivi et la manifestation enthousiaste de son intérêt pour ma
recherche ; les lecteurs, professeurs et historiens Takeshi Tanikawa i
�� ,
Jun Ishiko
t�q , Hiroshi Yasui ��� pour avoir accompagné mon travail
et mis à ma disposition des documents précieux ; les artistes et cinéastes Pon
Kosutsumi � pon, Chinami Nanba ��
�� , Sadao Tsukioka ,
Gisaburō Sugī
?�Q~� , Satoshi Ito �{� , Yasuo Ōtsuka G��
\ pour
avoir témoigné et aidé à la mis en circulation des informations ; Saki Kogure
, Yumiko Rabeau , Christophe Caillet pour leur aide dans mes
travaux de traduction ; Ilan N-Guyen et Tomas Romain pour leur expertise et
leurs conseils ; Grégoire Billaud pour sa relecture attentive ; Tezuka productions
pour avoir autorisé la reproduction des images.
�� \ � � �^ V
\Y
D,�
���6
,

,

#+/5.5�*#-.�')&)!#+/
5"#-.),
/*./,
.#--'(.5R5
,
#0
]
5
R
5


]
5
5

R
5
5



5
5
&
]
5
6
5

]
9
5

,

&
]
5
,
)
5
R
5

,

5
5
5
]

]
5

**&&5

&

3
5
5

R
5


Sommaire
09. Avertissement sur le problème de la transcription des termes en langues
étrangères
11.
AVANT-PROPOS
modités terminologiques
19. INTRODUCTION
État des lieux : Les réticences des sphères du savoir face à l’ industrie du
31. CHAPITRE I - SOUBASSEMENTS HISTORIQUES
�&�'�(.-5 5 #)!,*"#5 4/%6 , �./,5 "#-.)#, -5 --#(�-5
.5 5 (5&5 0# 5 �.,(�--#.�5 &-5 *)/,5 #(- !, &-5 ")''-5 )-.�, R5 #.�5 R5
).)7(#'.#)(5 $*)(#-5(#'./,-5 R5 '#�, 5 !�(�,.#)(5 -!5
Norakuro
&--#+/-5d5 e5 R5 #(.&#-'5 R5 5 ))'5 /5 #0 , .#--'(.5 R5 #� 0,
œcuménique
61. CHAPITRE II - RÉINVENTION DE LA NARRATION DESSINÉE
Story manga R5 )/0 &&-5 �&-5 /5 ., �-),5 R5 -5 #(()0.#)(-5 /,&-5
(#'.#)(5#'!5('#-'5 @25R5 ,-5(�-55R5 5 /-"# 5*
'#�,-5 2*�, #'(..#)(-5 ,-5 R5 &5 .�&� 0#-#)(5 R5 5 ))'5 5 & @.#)(
R5 )*!(#-.-5 .5 #--#(.-5 R5 -5 �&., )(-5 &#, -5 +/ )(5
#-*)-#.#)(-5 #(#.#&-5 .5 #'*, �!(.#)(5 /&./, &&5 R5 5 */#--( 5 5 #(-.#(.5
-5.5)' **, )"55.,,#(5R5 ./, 5-5-)/, (!/-6 -5R5 5�+/#0&(
5"),-5-)&5R5
]
&


3
5

5
5
6
5
5
V

5
]
5

0

5
5
.'*-6
5
.
5
#
5
R
5


]
5
]
5
5
]

5
5

5
]
&
]
5
5
5
R
5
]
&


5
-
5
5
R
5
R
5




5
5

/
5
5
R
]
"
R
/

5


50#5.5&50#0(.




3

5
R
)�&-5.5')�&#-.#)(5R5

,
,-55
/./,-5"(.#,.5 /5 #0, .#--'(.5 (#'.#)(5 5 .�&� '#�,5*, 0#-� -�, #5
Tetsuwan Atom
107. CHAPITRE III - HEURISTIQUE DE L’ ATELIER
)(-#�,.#)(-5 �)()'#+/-5 5 (#'.#)(5 R5 ).-5 5 , # .# )(5 .5 5
difusion de l’ anime R5 )/.#(-5 /&./,&-5 .5 licensing R5 .&#,5/0, #,5
139. CHAPITRE IV - NATURE DE L’ IMAGE ANIMÉE
9#&5 .5 &5 '#(5 R5 Full et limited (#'.#)(5 R5 ..#-'5 R5 (,!#5 -5 -3
-
0#-/&&5 R5 *.#+/-5 .5 "'*-5 R5 Iro kae : Couleurs normales, modulées,
exceptionnelles
169. CHAPITRE V - NOUVELLES POÉTIQUES
( (.5, -5(#'�-5R5 #!/, )).5.)'5R5'(#'(.-5.5(-/,
-5/5@&5
.#+/5 R5 ), *-5 !,).-+/5 R5 �,#('(.5 .5 @.#)(5 R5 )(-., /.#)(
"),205. CONCLUSION
-5 ),'-5 R5
219. ANNEXES
�#.5 5 &5 0#-#.5 �5 /-"#5 *, )/.#)(5 R5 (., .#(5 0 5 .)-"#5 .)5
Entretien avec Gisaburō Sugī
251. Glossaire
261. Bibliographie
277. Crédits images
') .5 -5 (-5 2.(-##&#.�5 .5 #'#..#)(5 R5 #(0 (./,5 4/%5
5 '*" -5 ,-#)(-5 R5 --#)(-5 )**)-�-5 R5 (.#7'(#"�#-'5 R5 #.#-'
.�'-5 R5 -*-5 #(@(#-5 &-5 R5 R5 )/ '!5 #(�'.)!,*"#+/ #'!5 .�&�
-] #&- -.5*--�5e5R5)&#.�-5'(!�,
d5 �6 -.5 5 +/ #&5 , "�)&)!#5 5 .&#,5 R5 d5 �6 -.5 5 +/#5 �.#.5 *, 0/5 e5
5 &5 .�&�0#-#)(5 R5 #0 &&'(.V R5 .5 �*--'(.5 R5 - -�,# -7 /#&&.)(
5 -5 -./#)-5 )/5 �5 )/5 -5 .#)(-5 #*, )+/-5

*)(5