Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 15,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

L'histoire à l'écran

De
338 pages
La rencontre entre le cinéma et l’histoire a toujours fasciné : du Cuirassé Potemkine à Hannah Arendt, en passant par Autant en emporte le vent, Barry Lyndon, Le retour de Martin Guerre et Little Big Man, la plupart des gens découvrent le passé en regardant des films. De fait, la fréquentation des salles de cinéma façonne davantage la culture historique du citoyen moyen que celle des salles de cours. En partant de ce constat, Bruno Ramirez explore en parallèle les représentations savantes de l’histoire et celles, « profanes », que nous offrent les artisans du septième art.
Comment le cinéma enrichit-il notre compréhension du passé et de quelle façon scénaristes et réalisateurs le transforment-ils en langage filmique ? Quels sont leurs modèles, leurs sources, leurs motivations ? Les plus grands cinéastes actuels – Denys Arcand, Constantin Costa-Gavras, Deepa Mehta, Renzo Rossellini, les frères Taviani et Margarethe von Trotta – s’entretiennent avec l’auteur sur ces questions, en seconde partie d’un ouvrage indispensable à tous les passionnés d’histoire et de cinéma.
Voir plus Voir moins
lhistoire à lécran
B r u n o R a m i r e z
Avec la participation de
Denys Arcand
Constantin Costa-Gavras
Deepa Mehta
Renzo Rossellini
PaoloetVittorio Taviani
Margarethe von Trotta
CHAMP LIBRE
lhistoire à lécran
Bruno Ramirez
L’HISTOIRE À L’ÉCRAN
Avec la participation deDenys Arcand Constantin CostaGavras Deepa Mehta Renzo Rossellini Paolo et Vittorio Taviani Margarethe von Trotta
Les Presses de l’Université de Montréal
Mise en pages : Yolande Martel
Catalogage avant publication de Bibliothèque et Archives nationales du Québec et Bibliothèque et Archives Canada
Ramirez, Bruno, 1942 [Inside the historical film. Français] L’histoire à l’écran (Champ libre) Comprend des références bibliographiques. isbn9782760634152 1. Films historiques – Histoire et critique. 2. Cinéma et histoire. 3. Producteurs et réalisateurs de cinéma – Entretiens. I. Titre. II. Titre : Inside the historical film. Français. III. Collection : Champ libre (Presses de l’Université de Montréal). pn1995.9.h5r3614 2014 791.43’658 c20149421079
Cet ouvrage paraît en anglais sous le titre deInside the Historical Filmaux Éditions McGillQueen’s University Press, 2014.
e Dépôt légal : 4 trimestre 2014 Bibliothèque et Archives nationales du Québec © Les Presses de l’Université de Montréal, 2014
isbn (papier) 9782760634152 isbn (ePub) 9782760634169 isbn (PDF) 9782760634176
Les Presses de l’Université de Montréal reconnaissent l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada pour leurs activités d’édition et remercient de leur soutien financier le Conseil des Arts du Canada et la Société de développement des entreprises culturelles du Québec (SODEC).
Cet ouvrage a été publié grâce à une subvention de la Fédération des sciences humaines de concert avec le Prix d’auteurs pour l’édition savante, dont les fonds proviennent du Conseil de recherches en sciences humaines du Canada.
imprimé au canada
L’ histoire à l’ écranest dédié à mes étudiants d ’au jourd ’hui et d ’hier, dont la quête de connaissances – authentique ou simplement utilitaire – m’a poussé à donner le meilleur de moimême pour trouver avec eux le sens du passé dans nos vies.
avantpropos
À la différence de la plupart des ouvrages savants, mon livre n’est pas l ’aboutissement d ’un projet de recherche pour lequel j’aurais obtenu des subventions, l’aide d ’assistants ou des dégagements de ma tâche d ’enseignement. Il a plutôt pris forme au fil des ans, grâce aux nombreuses discussions que j’ai eues avec divers interlocuteurs dans des salles de cours, à des conférences universitaires et dans d ’autres forums publics à l’occasion de la projection de films. J’ai bénéficié notamment des invitations de l’Université de Paris Diderot (Institut Charles V), du Collège Glendon (Université York), de l’Université de Trèves, et de l’Univer sité de Bologne, où j’ai donné des cours et des cycles de conférences en histoire nordaméricaine et en histoire des migrations, en me servant comme ressources didactiques principales des films que j’avais écrits ou coécrits. À bien des égards, ces cours et conférences ont servi de laboratoire où il m’a été possible d ’interagir avec des collègues et des étudiants provenant de divers horizons linguistiques et culturels autour de narrations filmiques de l’histoire. Les cours d ’histoire des ÉtatsUnis et de l’Italie, que j’ai donnés régulièrement à l ’Université de Montréal, m’ont offert l’occasion de tester la valeur des films historiques en tant que mode d ’interprétation plus nuancé et dynamique du passé. Cependant, j’hésitais à transformer en livre mes multiples réflexions. Maintenant que ce projet a été réalisé,
1 0lhistoire à lécr an n
je peux faire remonter sa genèse à la fin des années 1990, lorsque David Thelen – à l ’époque rédacteur en chef du Journal of American History– m’a invité à traiter des rapports entre cinéma et histoire transnationale, en insistant pour que mon article soit ancré dans ma double pratique d ’his torien et de scénariste de films historiques. Malgré les contraintes d ’espace qu’impose un tel article, cet exercice m’a obligé à systématiser ma pensée et m’a aidé à mieux comprendre les enjeux – intellectuels et éthiques – inhé rents à la scénarisation de films historiques. Les commen taires que j’ai reçus de plusieurs lecteurs m’ont encouragé à poursuivre plus avant l’étude des films historiques. Quelques années plus tard, mes conversations avec les réalisateurs Paolo et Vittorio Taviani autour de leurs films historiques ont beaucoup contribué à définir mon approche de la conception et de la rédaction de mon livre. En effet, contrairement aux ouvrages le plus souvent théoriques pro duits dans le cadre des études cinématographiques, ma recherche se fonde principalement sur lapratiquede l’his toire et du cinéma. Le lecteur le remarquera dès la première page. La participation de cinq autres réalisateurs de renom mée internationale, qui ont accepté de discuter avec moi de leurs films historiques, a également joué un grand rôle dans la réalisation de ce projet. Outre les frères Taviani, il s’agit de Denys Arcand, de Constantin CostaGavras, Deepa Mehta, Renzo Rossellini et Margarethe von Trotta, à qui j’exprime ici toute ma gratitude pour le temps qu’ils m’ont consacré, pour leurs commentaires judicieux et enrichis sants et pour l’intérêt qu’ils ont exprimé à l’égard de mon projet. Plusieurs amis ont lu une version préliminaire du cha pitre introductif et m’ont offert des commentaires fort pertinents et surtout leur soutien : Claus Bredenbrock, Catherine Collomp, Antoine Del Busso, Greg Robinson,