Critique de la vie quotidienne en Chine à l'aube du XXI e siècle avec les Gao Brothers

De
Publié par

Plasticiens, photographes et performeurs, les Gao Brothers comptent parmi les artistes contemporains les plus actifs sur la scène culturelle chinoise de ces trente dernières années. Ils sont des témoins critiques d'une société qui conjugue le capitalisme de la consommation avec les persistances idéologiques d'un régime autoritaire. Le rapport des artistes au politique et la critique sociale inhérente à leurs créations constituent les thèmes principaux de cet ouvrage.
Publié le : dimanche 15 novembre 2015
Lecture(s) : 5
Tags :
EAN13 : 9782336396705
Nombre de pages : 138
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
es Florent Villard tionscontemporaines Q CRITIQUE DE LA VIE QUOTIDIENNE EN CHINE e À L’AUBE DU XXI SIÈCLE AVEC LES GAO BROTHERS
Questions contemporaines
Questions contemporaines Collection dirigée par B. Péquignot, D. Rolland et Jean-Paul Chagnollaud Chômage, exclusion, globalisation… Jamais les « questions contemporaines » n’ont été aussi nombreuses et aussi complexes à appréhender. Le pari de la collection « Questions contemporaines » est d’offrir un espace de réflexion et de débat à tous ceux, chercheurs, militants ou praticiens, qui osent penser autrement, exprimer des idées neuves et ouvrir de nouvelles pistes à la réflexion collective. Dernières parutions Julien PEQUIGNOT, François-Gabriel ROUSSEL (Dir.), Les métavers, Dispositifs, usages et représentations, 2015 Michelle BERGADAA,Le plagiat académique.Comprendre pour agir,2015.Walter GERBIN,Civilisation. De la fabrique d’un concept à la fabrique d’une guerre,2015. Julien DEMADE, Les embarras de Paris, ou l’illusion techniciste de la politique parisienne des déplacements, 2015 Arnaud RICHARD, Fred HAILON, Nahida GUELIL,Le discours politique identitaire dans les médias, 2015 Jean Joseph PALMIER,?,Que faire des minorités visibles L’exemple de Gaston Monnerville, Président du Sénat, 2015 Abdelkrim BOUHOUT,Essai sur la visibilité des migrants relégués, 2015. Philippe NADIN,Un néo-fascisme à la française, 2015. Morgane COUAPEL,L’éthique, une si belle utopie, 2015.Pascal MOUNIER,Plaidoyer pour une démocratie populaire, 2015. Philippe JOURDAIN,Pour un humanisme durable, 2015.
Critique de la vie quotidienne en Chine e à l’aube du XXI siècle avec les Gao Brothers
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Pariswww.harmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr
ISBN : 978-2-343-07643-0 EAN : 9782343076430
Florent VILLARD
Critique de la vie quotidienne en Chine e à l’aube du XXI siècle avec les Gao Brothers
Du même auteur :
Le Gramsci chinois : Qu Qiubai, penseur de la modernité culturelle, Lyon, Editions Tigre de Papier, 2009 (réédition 2012). Global Fences: Literatures, Limits, Borders(direction, avec Corrado Neri), Publication IETT, Editions de l’Université Jean Moulin, 2011. Nouvelles Psychogéographiesavec Nathalie (direction, Caritoux), Paris/Milan, Editions Mimesis, Collection L’Œil et l’esprit, 2016.
La genèse de cet ouvrage se trouve dans une rencontre fortuite avec les artistes dans leur studio à Pékin en 2008. Ce jour-là, ils m’offrirent un exemplaire de leur ouvrage One Day in Beijing :在े京一天能走多䘌aussi [Marcher loin que possible en un jour à Pékin], publié chezGuangbo xueyuan chubanshede l’Université de la (Presses Communication de Pékin) en 2004. La richesse esthétique, l’intérêt sociologique et la valeur historique de ce document m’incitèrent à réaliser une traduction du texte.One Day in Beijingalors l’un des supports de mon cours devint « Langue et société » en Licence Etudes chinoises à l’Université Jean Moulin. Il fut aussi le thème de contributions dans différents colloques. La traduction proposée dans la seconde partie du présent ouvrage est tirée de la version originale non censurée du texte, transmise directement par les Gao Brothers. Les illustrations constituent une sélection effectuée par mes soins parmi les photographies deOne Day in Beijing. Je remercie les artistes de la confiance qu’ils m’ont accordée en acceptant que je transpose leurs mots et leurs images dans ce volume. Mes remerciements chaleureux vont aussi à Marie-Jo, Polo, Paul et Mélanie pour leurs relectures attentives et Gregory pour ses précieux conseils.
Introduction Une ou plusieurs personnes se livrant à la dérive renoncent, pour une durée plus ou moins longue, aux raisons de se déplacer et d’agir qu’elles se connaissent généralement, aux relations, aux travaux et aux loisirs qui leur sont propres, pour se laisser aller aux sollicitations du terrain et des 1 rencontres qui y correspondent.L’expérience réalisée par les Gao Brothers高氏兄弟 le 4 novembre 2003 à Pékin se situait à mi-chemin entre la performance artistique et la dérive situationniste. C’est ainsi que l’état d’esprit qui les habitait pendant cette flânerie pékinoise trouve sa parfaite illustration dans leur usage récurrent de l’expressionmanwumudi漫无目的, ou « aller librement sans destination particulière ». One Day in Beijingdevint l’objet hybride qui enregistra le récit de cette journée, au croisement de la littérature de reportage, de l’enquête ethnologique et de l’essai photographique. Chronique impressionniste et critique, ce document peut se lire comme une archive de la société e chinoise à l’aube du XXI siècle. Les descriptions triviales de la vie quotidienne se mêlent à des réflexions historiques, politiques et philosophiques sur la Chine d’aujourd’hui. Le principe choisi par les artistes consistait à se laisser aller au gré de leurs envies, au hasard des rencontres et des situations, et à noter les effets de la ville moderne sur la vie
1 Guy Debord, « Théorie de la dérive » (1958),Internationale Situationniste, Paris, Librairie Arthème Fayard, 1997, p. 19. 9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.