Esthétique. Théorie de la formativité

385 lecture(s)

Ce livre est un grand traité d'esthétique, le plus important venu d'Italie depuis L'Esthétique comme science de
l'expression et comme linguistique
(1902) de Benedetto Croce. En rupture avec la pensée crocéenne de l'oeuvre accomplie,
Luigi Pareyson (1918-1991) s'interroge sur le processus de formation lui-même, la forme formante dans son rapport à la forme formée.
La théorie de la formativité produit une philosophie de la création et une critique de type herméneutique qui inspirera de l'aveu même
de son auteur L'oeuvre ouverte d'Umberto Eco. Faisant grand cas du matériau lui-même, cette esthétique montre comment le mouvement de
l'interprétation est indissociable de la production des oeuvres. Inscrite dans la tradition morphologique inaugurée par Goethe et Dilthey,
la pensée esthétique de Pareyson dépasse l'opposition entre historicisme et structuralisme et invente une approche originale de l'activité
artistique.

lire la suite replier

Achetez cette publication

Téléchargement
Format(s) PDF
avec DRM
  • Téléchargement
  • Format(s) PDF
  • avec DRM
Commenter Intégrer Stats et infos du document Retour en haut de page
editions-rue-d-ulm
publié par

suivre

Vous aimerez aussi

Esthétique Esthétique, livre payant

Esthétique

de editions-rue-d-ulm-via-openedition

Esthétique. Théorie de la formativité
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.