//img.uscri.be/pth/d4134b72f668d8561ff4344a58181e54cd49a4ac
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 1,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : MOBI - EPUB - PDF

sans DRM

Fais un vœu, papillon !

De
110 pages

« J’ai une histoire à raconter, absolument. Celle d’un étrange papillon bleu perdu au milieu de tant d’autres, pris dans un tourbillon nébuleux, emporté par les mistrals, moussons, tramontanes, alizés et autres bises... Justement, un sombre courant froid m’avait rattrapée il y a quelque temps, à Paris. Le ciel gris lourd pesait sur la Seine brumeuse par un de ces matins nuageux paradoxalement propices à l’apaisement, à l’écriture. Point de départ d’une guérison providentielle ? »


Voir plus Voir moins

Couverture

Image couverture

Copyright

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Cet ouvrage a été composé par Edilivre

175, boulevard Anatole France – 93200 Saint-Denis

Tél. : 01 41 62 14 40 – Fax : 01 41 62 14 50

Mail : client@edilivre.com

www.edilivre.com

 

Tous droits de reproduction, d’adaptation et de traduction,

intégrale ou partielle réservés pour tous pays.

 

ISBN numérique : 978-2-332-84619-8

 

© Edilivre, 2015

Citation

 

 

Marie Curie : « Sans la curiosité de l’esprit, que serions-nous ?…

Dans la vie, rien n’est à craindre, tout est à comprendre. »

Personnages :

(Les comédiens pourront jouer plusieurs rôles à la fois)

Nuage Bleu, personnage irréel, mystérieux, éventuellement voix off

Lily – Lyuly Blueange, comédienne / Marilyn / Marlene Dietrich

Dr. Samuel Valmont, chirurgien / J.F. Kennedy / Franklin D. Roosevelt

Tom Marvel, avocat – transformiste / Marilyn / Josef von Sternberg

Nadia Halik, infirmière / Ella Fitzgerald / Marilyn

Elie Kalamar, producteur et homme d’affaires

Isabelle de Basster, comédienne bimbo

Patrick Ballé, journaliste – photographe

DJ / Marchand de journaux, personnage muet

*
* *

Ambiance générale

Décors et lumières épurés, minimalistes, tendance futuriste

Douches jaune-or pour les passages oniriques, ou Marilyn Monroe

Douches bleu-argent pour les passages Nuage, ou Marlene Dietrich

Prologue
Lyuly out of the blue

J’ai une histoire à raconter, absolument. Celle d’un étrange papillon bleu perdu au milieu de tant d’autres, pris dans un tourbillon nébuleux, emporté par les mistrals, moussons, tramontanes, alizés et autres bises… Justement, un sombre courant froid m’avait rattrapée il y a quelque temps, à Paris. Le ciel gris lourd pesait sur la Seine brumeuse par un de ces matins nuageux paradoxalement propices à l’apaisement, à l’écriture. Point de départ d’une guérison providentielle ?

Enfin, comme depuis tout a basculé, s’est bousculé, entremêlé de phases d’euphorie et de désespoir, entre rêves et divagations… subrepticement ce conte décalé a fini par s’imposer à moi. Lyuly – Lily a pris forme, et le contrôle de son histoire, je l’ai donc laissée s’exprimer et me guider.

Voilà donc Lily, cette comédienne bohème, intrépide et délurée, qui apprend le jour de son anniversaire son divorce, sa grossesse, et son cancer. S’en suit une descente vertigineuse aux enfers d’émotions contrastées. Effondrée, déstabilisée, blessée par les réactions de ses proches, elle va perdre presque tout espoir, dévalant de stupéfaction en déception. Mais elle sera aussi hasardeusement soutenue. Par un avocat très particulier, sensible, aspirant transformiste. Par un chirurgien romantique, chercheur en médecine nucléaire. Par une infirmière artiste et altruiste. Tous s’emmêlent dans d’inévitables affrontements, trahisons, révélations passionnelles. Lily n’échappera pas à l’incompréhension, aux désillusions, aux peurs plus ou moins irrationnelles…

Mais à toutes ses interrogations, elle luttera pour apporter une réponse optimiste. Durant cette éprouvante traversée du désert, entre cauchemars et mirages, Lily se laisse inspirer par ses troublantes visions oniriques d’actrices mythiques, qui vont lui montrer le chemin et lui permettre d’aller de l’avant.

D’étranges nuages au parcours déroutant vont et viennent laissant derrière eux une myriade de papillons bleus. Vont-ils de Tchernobyl à Fukushima ?

Lily devra fatalement pourchasser nuages et papillons pour s’en sortir, mais jusqu’où pourra-t-elle aller, résistera-t-elle à ces tornades, réussira-t-elle à se retrouver ? A tout instant, son imagination constructive et sa passion pour l’art et la musique la portent, et c’est une chance.

Ce n’est pas triste, c’est même plutôt drôle, comme la vie, parfois !

Scène 1

Salle d’attente : des chaises et une table avec des revues et une radio. Lumière blanche, crue.

Personnages : le journaliste, puis l’infirmière et Lily Blueange.

Le journaliste entre avec son casque de moto sur la tête en parlant au téléphone dans son oreillette. Il met la radio, enlève son casque et règle sa caméra professionnelle.

PATRICK BALLE (au téléphone) :

Ok, nickel chrome ! C’est clair, Elie mon pote, ça va faire un scoop ça ! Ouep, tiens-moi au jus, je suis en bécane, dès que j’ai fini ici je fonce, j’en ai pour cinq – dix minutes grand max !

Voix Off
– radio en bruit de fond :

« … surtout restez avec nous sur Radio Glam, ah ! petits veinards, vous allez peut-être avoir la chance de participer en direct au tant attendu lancement de notre Glam TV avec tous les “people” dont les plus belles photos sont, bien sûr, dans Glam Mag ! Pour gagner, c’est très simple : il suffit d’appeler le 6969 lorsque vous entendrez sur nos ondes le mot “atomique” vous avez bien noté ? Atomique ! Eh ! Normal, parce que c’est énooorme, oui notre nouvelle chaine télé est une vraie booombe, woaow ! Vous verrez les plus grandes stars faire leurs plus incroyables confidences, dévoiler leurs atouts les plus… Ohlala ! Attention les paillettes ça va aveugler, attention les yeux et attention les oreilles !… top c’est parti !! »

NADIA HALIK
(l’infirmière rentre agacée et éteint la radio) :

Monsieur, je vous rappelle que l’utilisation des portables est interdite ici !

PATRICK BALLE
(rangeant son portable, il lui lance un regard appréciatif) :

Désolé Mademoiselle… Je suis Patrick Ballé, journaliste chez Glam Mag, je viens prendre quelques photos du Professeur Valmont pour notre reportage sur ses recherches révolutionnaires en médecine nucléaire !

NADIA HALIK
(le dévisage froidement avant de ressortir) :

Oui, en effet, je suis au courant, suivez-moi s’il vous plaît !

PATRICK BALLE
(la suit avec un petit sourire en coin) :

Avec grand plaisir Mademoiselle ! J’espère que vous accepterez de poser avec lui… je vous veux absolument… sur la photo !

Lily arrive en boitant, tête baissée, elle se frotte la cheville et croise le journaliste qui passe devant elle faisant mine de l’ignorer.

LILY BLUEANGE :

Vous ! Attendez ! Mais oui, c’est bien vous le motard fou qui a failli me tuer sur le passage piéton !

PATRICK BALLE
(se dépêchant de sortir) :

Aha ! C’est cela oui, c’est bien vous la blondinette écervelée qui se met du rouge à lèvres en traversant la rue !

LILY BLUEANGE :

Triple goujat ! Je me suis tordu la cheville, il ne me manquait plus que ça le jour de mon anniv ! Mais comment je vais faire maintenant pour…

PATRICK BALLE
(se retourne une dernière fois et lui fait un clin d’œil) :

Faire la fête ? Mais oui, vous pouvez !… Vous êtes toujours en vie… alors soyez juste un poil moins tête en l’air et profitez-en : joyeux anniversaire !

LILY BLUEANGE :

Ah, le toupet !…

Sonnerie de portable. Lily regarde le journaliste s’en aller, secoue la tête, excédée, et répond au téléphone.

LILY BLUEANGE :

Allo Tom, c’est toi très cher Maître ! J’attendais ton coup de fil… (après un silence, elle fait la moue) Ouf-ouf-ouf, que le ciel soit loué ! Mille mercis, oui, mais oui, c’est parfait. Entendu, je t’apporte le chèque, combien déjà ? Ah ?! Quand même… bon d’accord, c’est noté, je passerai à ton cabinet à 17 heures pour régler tous les détails, puis surtout, faire la fête ! (Sonnerie de portable, puis en off message de mise en attente « Votre correspondant est déjà en ligne ») Excuse-moi, j’ai un double appel, à tout’ !

Lily répond au deuxième appel d’un air désabusé.

LILY BLUEANGE :

Bon, quoi encore ? Évidemment, forcément ! Tu me déranges toujours Pedro ! Ahaha toi et ton humour à deux balles ! En effet, Tom m’a annoncé la bonne nouvelle pour mon anniversaire. Mmm… que tu es magnanime ! Je te rassure, dès que j’en ai fini à l’hôpi… ce que je suis en train de faire, je cours contresigner cette satanée convention de divorce, j’ai hâte qu’on en finisse… Comment ? (Lily, surprise, reste figée quelques instants) Quelles statistiques ?… Décidément tu es tordu, c’est toi le vrai malade, espèce de pervers narcissique ! Tout est définitivement terminé entre nous ! Ma santé n’est pas ton problème ! Tu n’existes plus, bon vent petit Pedro ! Et écoute aussi mon cadeau d’adieu :

LILY BLUEANGE chante « Je ne t’aime pas »

Je ne t’aime pas nan nan nananan !

Je ne crois plus en toi

Tu ne m’aimes pas nan nan nananan !

Tu t’enfumes et tu bois

Finie l’époque des doigts enlacés

Expiés les baisers truqués

Impression de m’être trompée

Tant de temps à rattraper

Tu ne m’aimes pas nan nan nananan !

Tu triches tu fais semblant

Je ne t’aime pas nan nan nananan !

Autant t’emporte le vent

Enfin mes nuages se dégagent

Folle envie de courses sur la plage

Je défie les vagues et je nage

Envol vers d’autres rivages

Caresses d’ailes inconnues et sensations perdues de mémoire incertaine

Cœur frémissant d’envies tous ces rêves d’infini où la lune est si pleine, Souveraine !

Tous les nuages se dégagent

Folle envie d’amour sur la plage

Je défie les vagues et je nage

Envol vers d’autres mirages…

Tu ne m’aimes pas nan nan nananan !

Quel heureux dénouement !

Tu ne m’aimes pas nan nan nananan !

Tu vis de tes tourments

Je ne t’aime pas nan nan nananan !

Je ne pense plus à toi

Je ne t’aime pas nan nan nananan !

Je ne pense plus qu’à moi !…

Lily raccroche, tourne en rond dans la salle d’attente, puis allume la radio, remet ses lunettes de soleil et s’assoit.

Voix off – Infos Radio :

« L’OMS vient de publier une étude sur l’augmentation des risques de cancer dans la préfecture de Fukushima depuis le début de la catastrophe.

Dans la zone la plus contaminée, soit dans un rayon de 20 km autour de la centrale, les risques de cancers ont augmenté de 4% par rapport aux taux normaux chez les femmes exposées aux radiations comme chez les enfants de moins d’un an au moment de l’accident. La hausse est de 70% pour le cancer de la thyroïde chez les femmes et les enfants de moins de...