Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 12,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Histoire du cinéma britannique

De
312 pages
Il n'y a pas si longtemps, le cinéaste Alan Parker lançait : "Avec l'industrie cinématographique britannique, il est souvent difficile de savoir si le nageur vous fait signe pour vous saluer ou bien s'il se noie". Faut-il le croire ? D'outre-Manche nous parviennent régulièrement des films qui nous captivent, nous font rêver, nous font rire et même, réfléchir ! Fresques historiques, épopées militaires, actrices et acteurs de première grandeur, histoires d'amour et d'humour mid Atlantic, films "shakespeariens", documentaires, oeuvres excentriques, dessins animés, polars, vampires et zombies : on trouve le pire comme le meilleur dans le fragile cinéma anglais dominé par la production et la distribution hollywoodiennes. Les cinéphiles ont en mémoire les noms d'Alexander Korda, d'Alfred Hitchcock, inventeur du "suspense", les comédies Ealing avec Alec Guinness, le Hamlet de Laurence Olivier, les films de David Lean (Lawrence d'Arabie), Le Troisième Homme de Carol Reed ou encore Les Chaussons rouges de Powell et Pressburger. En 1986, The Mission, de Roland Joffé reçoit la Palme d'or à Cannes. "Le cinéma britannique est bien vivant à la télévision". C'est là, en effet, que se sont formés, entre autres, Ken Loach (Kes) et Stephen Frears (Talma Drewe) qui, aujourd'hui encore, occupent le devant de la scène. Ils sont rejoints par de nouveaux talents, Shane Meadows, Paul Greegrass, Lynne Ramsay, ou Andrea Arnold.
Voir plus Voir moins
Ouvrage publié avec le soutien du CNL Suivi éditorial : Marie-Mélodie Delgado Corrections : Catherine Garnier Mise en pages : Annie Aslanian
© Nouveau Monde éditions, 2010 ISBN :978-2-36583-598-5
HISTOIRE DU CINÉMA BRITANNIQUE
Philippe PILARD
HISTOIRE DU CINÉMA BRITANNIQUE
NOUVEAU MONDE ÉDITIONS
Philippe PILARD
Publications :Le court métrage documentaire français de 1945 à 1968(avec Dominique Blüher, PU de Rennes, 2009) ;Frederick Wiseman, chroniqueur du monde occidental;(Le Cerf/Corlet, 2006) Le documentaire passe au direct(avec Guy Gauthier et Simone Suchet, VLB, Montréal, 2003) ;Typiquement British(avec N.T. Binh, Centre Pompidou, 2000) ;Shakespeare au Cinéma;(Nathan, 2000) Kenneth Loach : Land & Freedom(Nathan, 1997) ;Histoire du cinéma britan-nique;(Nathan, 1998) : Barry LyndonStanley Kubrick (Nathan, 1990) ;Le Nouveau Cinéma britannique 1979-1988;(Hatier, 1989) Peter Greenaway;(Dis-voir, 1987) L’Angleterre et son Cinéma(avec Olivier Barrot, Lherminier, 1977) ; Collaborateur duLarousse du Cinéma(1995/2010) ; etc.
Films:John Boorman: Portrait(Ciné Cinéma, 2009);Stephen Frears: Portrait(Ciné Cinéma, 2007-2008);Neil Jordan: Portrait(Ciné Cinéma, 2006);Mike Leigh: Portrait(Ciné Cinéma, 2005);Peter Greenaway: Portrait(Ciné Cinéma, 2004);Kenneth Loach: Portrait(Ciné Cinéma, 2003);Oxbridge Re-Visited(thema Arte, 1998);Serviteurs de Dieu (thema, Arte, 1997) ;Ciné-Bretagne(FR3/COBB/Lazennec, 1995) ; Citizen Barnes(La Sept/M’O, 1993);Irlande/IrlandeS(thema Arte, 1993);Who’s Afraid of Robert Crumb?(FR3/CNBDI, 1993);Liverpool (thema Arte, 1992) ;Peter Greenaway: Painting and Cinema (FR3/Océaniques, 1991) ;Pasmatri !;(FR3/Océaniques, 1991) Moravagine(d’après Blaise Cendrars, FR3/La Sept/SFP/MTV, 1989);
8
Histoire du cinéma britannique
Histoire de Thérèse(d’après André de Richaud, 1983);La Belle Époque de Gaston Couté(d’aprèsLa Chanson d’un gâs qu’a mal tourné, 1979); etc. Il a enseigné à l’Institut Charles-V de l’université Paris-VII, ainsi qu’à Paris-X-Nanterre, et donné des conférences au Royaume-Uni, en Irlande et aux États-Unis; Cofondateur et président de l’Agence du court-métrage à Paris.
Mike Leigh sur le tournage d’Another Year(2010).
REMERCIEMENTS
Je tiens à remercier les personnes (réalisateurs, scénaristes, produc-teurs, techniciens, comédiens, journalistes) qui, rencontrées au fil des années, m’ont permis, d’une manière ou d’une autre, de mieux connaître, comprendre et apprécier et, je l’espère, de faire comprendre et apprécier le cinéma conçu au Royaume-Uni et en Irlande :
Barry Ackroyd, Jim Allen, Lindsay Anderson, Edgar Anstey, Richard Attenborough, Frances Barber, Alan Bates, Stephen Bayly, Tim Bevan, Jana Bokova, John Boorman, Kenneth Branagh, Jim Broadbent, Nick Broomfield, Alberto Cavalcanti, Jack Clayton, Sue Clayton, Joe Comerford, Alex Cox, Terence Davies, Jamil Dehlavi, Bill Douglas, David Drury, James Ivory, Karl Francis, Stephen Frears, Gavin Friday, Terry Gilliam, David Gladwell, Bob Godfrey, Peter Greenaway, Colin Gregg, Jon Gregory, Michael Grigsby, Guy Hamilton, Jack Hazan, John Hurt, Derek Jarman, Roland Joffe, Terry Jones, Neil Jordan, Ben Kingsley, Hanif Kureishi, Paul Laverty, Mike Leigh, David Leland, Kenneth Loach, Joseph Losey, Patrick McCabe, Lesley Manville, Ismail Merchant, David Mingay, Jonathan Morris, Thaddeus O’Sullivan, Alan Parker, Dick Pope, Sally Potter, Michael Powell, Nik Powell, Michael Radford, Eve Ramboz, Stephen Rea, Vanessa Redgrave, Karel Reisz, Miranda Richardson, Ken Russell, Thelma Schoonmaker, Ruth Sheen, Mark Shivas, Oliver Stapleton, Conny Templeman, Peter Ustinov, Sacha Vierny, Peter Watkins, John Wilson,
ainsi que : Charles Barr, Simon Channing-Williams, Ian Christie, Tony Garnett, Mamoun Hassan, Linda James, Kees Kasander, Derek Malcolm, Murray Martin, Lynda Myles, Rebecca O’Brien, James
10
Histoire du cinéma britannique
Park, David Puttnam, David Robinson, Kevin Rockett, Peter Sainsbury, Anthony Smith, Mary-Jane Walsh, Stephen Woolley, Colin Young,
ainsi que : Jean-Jacques Bernard, Bénédicte Buffière, Daniel Charrier, Bruno Deloye, Jean-Michel Desprat, Yves-Michel Dumond, Isabelle Duvoisin, Jérôme Jouneaux, Edward Goldstein, Edith McMoran, Jenny Mander, Matthieu Rey, Mounia Wissinger,
ainsi que : Silvia Angrisani, François Ballay, Denitza Bantcheva, N.T. Binh, Christophe Dupin, Hussam Hindi, Catherine Leroy, Alain Losi, Sylvie Mallet, Bernard Perreau, Danièle Rivière, Francis Rousselet, Monique Sarradet, Fanny Popieul, Marc Beauvais et l’équipe du Festival du film britannique de Dinard,
ainsi que : Olivier Barrot, Françoise Basch, Pierre-André Boutang, François Chevassu, Pierre-Henri Deleau, Guy Gauthier, Roger Gonin, Mikaël Hirsch, Gilles Jacob, Alain Jaubert, Martine Jouando, Stéphane Manier, Frédéric Mitterrand, Albert Montias, Georges Pierquin, Nicole Rougier, Marc Ruscart, Daniel Sauvaget, Bertrand Tavernier, Francis Vanoye,
Et tout particulièrement, Barbara Dent et Michel Ciment.
Philippe Pilard