Impressions et paysages

De
Publié par

Publié à ses frais en 1918, oublié par la suite, Impressions et paysages est le premier livre de Federico Garcia Lorca. Écrit à dix-neuf ans, quand le poète était étudiant à l’université de Grenade, il est la relation d’un voyage que fit le jeune homme avec quelques compagnons d’études à travers les terres de la Vieille-Castille et du León. Œuvre de jeunesse, Impressions et paysages révèle déjà, en sa forme encore hésitante, les prodigieuses ressources d’un tempérament exceptionnel. Le lecteur y découvrira, mêlées à des réflexions sur l’art, la religion, la musique, de riches variations sur deux grands thèmes chers à Garcia Lorca : l’obsession de la mort et l’amour de la ville natale.
Publié le : jeudi 12 février 2015
Lecture(s) : 5
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782072586972
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
F E D E R I C O G A R C Í A L O R C A
Impressions  et paysages
LIMAGINAIRE G A L L I M A R D
                    
Federico García Lorca
Impressions et paysages
Traduit de lespagnol par Claude Couffon
Gallimard
Titre original : I M P R E S I O N E S Y P A I S A J E S
© Éditions Gallimard, 1958, pour la traduction française.
Federico García Lorca naît à Fuente Vaqueros, près de Grenade, le 5 juin 1898 ; son père semploie à faire fructifier ses terres, sa mère est institutrice. Dune santé fragile, le petit garçon est un enfant très protégé. La famille sinstalle à Grenade en 1909. À partir de 1914, García Lorca étudie le droit par obligation, mais surtout la musique. Ses parents lui interdisant de poursuivre dans cette voie, il bifurque vers la littérature et plus particulièrement la poésie. Durant ses années détudes, García Lorca découvre lEspagne et commence à écrireImpressions et paysagesquil publie à compte dauteur en 1918. Lannée suivante, il emménage à la Résidence des Étu diants à Madrid, sorte de grand collège à langlaise ouvert aux idées nouvelles. Il y fait des rencontres décisives, comme celle du futur cinéaste Luis Buñuel. Il compose chansons, romances et poèmes quil récite en musique à ses amis. En février 1923, il fait la connaissance de Salvador Dalí avec qui il entretient une amitié amoureuse. Sa pièceMariana Pineda(dont Dalí a fait les costumes et les décors) est créée en 1927 à Barcelone, puis à Madrid. Un an après, le premierRomancero gitanobtient un immense succès qui dépasse les frontières de lEspagne. García Lorca donne des conférences à travers lEurope, puis embarque pour New York et Cuba. De retour à Madrid, il se consacre, en 1932, à la création dun théâtre du peuple, ambulant et gratuit, « La Barraca ». Il écritNoces de sang, une
8
Impressions et paysages
tragédie en trois actes qui marque un tournant dans sonœuvre dramatique. La pièce triomphe à Buenos Aires et le poète séjourne plusieurs mois en Amérique latine. Depuis longtemps violemment antifasciste (il a signé dès 1933 un manifeste contre lAllemagne dHitler), García Lorca salue la victoire du Front populaire en 1936. En juillet, un soulèvement franquiste éclate à Grenade où il vient darriver. Arrêté le 16 août, il est fusillé le 19 tout près de la Fuente Grande, que les Maures appelaient la Source aux Larmes.
Voici le premier livre de Lorca. Lorsquil lécrivit, le futur auteur duRomancero gitan, alors étudiant à lUniversité de Grenade, hésitait encore dans le choix dune carrière, littéraire ou musicale. Cétait en 1917. Lorca venait de parcourir, en compagnie du professeur dart Martin Dominguez Berrueta et de quelques camarades détudes, les terres de VieilleCastille et du León, visi tant notamment Avila, Valladolid, Zamora, Salamanque, Bur gos et ses monastères. À son retour, pressé par ses compagnons dévoquer les provinces ainsi traversées, il regroupait ses notes de voyage, les classait, y ajoutait quelques pages sur Grenade et sa Vega, et, au début de lannée 1918, faisait éditer à ses frais, par limprimerie Traveset,Impressions et paysages. Le livre ne se vendit pas. Après un court séjour aux étalages des librairies de la ville, la plupart des exemplaires de cet essai juvénile allèrent sentasser dans une malle de la propriété familiale, où ils restèrent oubliés jusquà la mort du poète, en 1936. Durant la guerre civile, les quelques Grenadins à qui Lorca, en son enthou siasme de jeune auteur, avait envoyé son ouvrage, le détruisirent comme compromettant. En 1946, me trouvant à Grenade dans lafincades Lorca, un proche parent du poète me montra, mira culeusement conservé, un exemplaire du livre et, voyant lintérêt
10
Impressions et paysages
que jy apportais, me loffrit avec complaisance. Cest le texte de cette édition que jai suivi pour ma traduction. Œuvre de jeunesse,Impressions et paysagesprésente, certes, des faiblesses : syntaxe maladroite, emploi abusif dadjectifs, clichés romantiques, emprunts conscients ou inconscients aux maîtres de lépoque, Azorin (imité dans la dernière partie de louvrage), Unamuno, Machado, Jiménez et Angel Ganivet. La culture ellemême, fraîche encore, est mal assimilée. Lorca confond er entre eux certains rois (Jean I et Jean II de Castille ; erreur corrigée dans la traduction), ségare dans les citations religieuses (lépître de saint Paul aux Éphésiens, mentionnée au début de La Chartreuse, est en fait celle de saint Paul aux Galates), orthographie dune façon fantaisiste les noms des artistes (Francheli pour Fancelli, etc.). Mais ces erreurs, dues à une plume hâtive, ne sauraient justifier en aucune manière les impor tantes coupures, les mutilations quon a cru bon de faire subir par la suite au livre original dans les éditions posthumes desObras completas(« Losada », BuenosAires ; et « Aguilar »,Madrid). On trouvera donc ici le texte intégral dImpressions et pay sages. Mêlées à de pénétrantes observations sur lart espagnol, la religion, la musique, le chant grégorien, le lecteur découvrira au long des pages de riches variations sur deux thèmes qui animent toute lœ: luvre de Lorca obsession de la mort et lamour de la ville natale.
C L A U D E C O U F F O N
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

2084. La fin du monde

de editions-gallimard

Le nouveau nom

de editions-gallimard

La sœur

de editions-gallimard

suivant