//img.uscri.be/pth/14287d7226ecd05585ec5ea98eee0f7e6a278507
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'écomusée singulier et pluriel

De
304 pages
Les écomusées sont nés dans les années 1970. Depuis, ils se sont multipliés, sous des noms qui peuvent varier, mais selon des principes et avec des pratiques semblables : ce sont des processus qui veulent gérer le patrimoine vivant des territoires, avec la participation active des populations. Ils se distinguent des musées en ce qu'ils ne mettent pas au premier plan les collections et leur conservation. On trouvera dans cet ouvrage le témoignage et une synthèse d'un acteur-observateur de ce mouvement.
Voir plus Voir moins
MUSÉOLOGIES
Hugues de Varine
L’écomusée singulier et pluriel
Un témoignage sur cinquante ans de muséologie communautaire dans le monde
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris www.harmattan.com ISBN :978-2-343-11878-9 EAN : 9782343118789
L’écomuséesingulier et plurielUn témoignage sur cinquante ans de muséologiecommunautaire dans le monde
Muséologies Directeurs de collection Michel Van Praët et François Mairesse La collection « Muséologies » vise à offrir un lieu d’expression commun à la diversité des regards philosophiques, historiques, sociologiques... sur le champ muséal, mais aussi à la diversité des points de vue des professionnels du patrimoine sur leurs pratiques et l’évolution de leurs métiers. Déjà parus Yves BERGERONJulie-Anne C et ÔTÉ(Dir), « Diriger sans s’excuser », Patrimoine, musée et gouvernance selon Roland Arpin,2016Yves BERGERONet Julie-Anne CÔTÉ(Dir),Un nouveau musée pour un nouveau nonde, Musée et muséologie selon Roland Arpin,2016 Elisabeth CAILLETet Al. (Dir), Hier pour demain : une mémoire de la culture scientifique, technique et industrielle, 2014. Andrée BERGERONAl (Dir) et .une mémoire pour demain : 30 ans de culture scientifique, technique et industrielle en France, 2014. François MAIRESSE et André DESVALLÉES (Dir),Vers une redéfinition du musée ?, 2007. Mariannick JADE,: perspectives d’interprétation duPatrimoine immatériel concept de patrimoine, 2006.
Hugues de Varine L’écomuséesingulier et plurielUn témoignage sur cinquante ans de muséologiecommunautaire dans le monde
Dédicace à tous les inventeurs d’écomusées J’ai inventé ce mot d’écomusée par hasard. Des milliers d’autres lui ont donné un contenu, ou plutôt des contenus chaque fois différents.Il est donc naturel et justifié que, après plus de quarante ans de transformation du mot en concepts, je fasse du présent témoignage un hommage aux véritables inventeurs de ce phénomène mondial qu’est devenu l’écomusée dans tant de pays et sur tant de territoires.C’est par la pratique, dans la collaboration et dans l’observation participative, que j’ai appris, après avoir lutté pour éviter l’effet de mode et de modèle, à reconnaître l’existence de cette création collective, singulière et plurielle qu’est l’écomusée, manifestation exemplaire de la résistance des territoires et de leurs acteurs locaux à la globalisation.J’ai longtemps essayé de dissuader les créateurs d’écomusées d’utiliser ce mot qui me paraissait entraîner la confusion, d’abord en raison des divers sens du préfixe “éco”. Et aussi parce que je ne voulais pas exclure tous ceux qui souhaitaient employer d’autres termes, à commencer par celui, que je préférais et que je préfère toujours, de « musée communautaire ».C’est en réfléchissant à ce livre que j’ai pensé qu’il fallait céder démocratiquement à la majorité, sans toutefois oublier qu’il y a d’autres noms qui couvrent des pratiques similaires et que les principes qui caractérisent les écomusées peuvent s’appliquer ailleurs.Je m’adresse donc à toutes celles et à tous ceux, volontaires et professionnels, connus et inconnus, qui dans tous les pays, dans toutes les cultures et dans toutes les langues, se battent pour faire vivre leurs projets, tous plus fous les uns que les autres, qui font du patrimoine vivant et de ses usages des outils de maîtrise du changement et de construction de l’avenir.Je remercie tous les amis et collègues qui m’ont tellement apporté en me permettant de partager leurs utopies, leurs succès et même leurs échecs, et et mes “éditeurs”, François Mairesse et Michel Van Praët, qui ont voulu que ce livre soit publié et dont l’exigence m’a obligé à bien des améliorations.
7
Sommaire Prologue.............................................................................................. 11Chapitre 1Avant l’écomusée ............................................................................... 15Chapitre 2Histoire d’un mot................................................................................ 37Chapitre 3L’écomusée dans la nouvelle muséologie .......................................... 53Chapitre 4L’écomusée à la française................................................................... 69Chapitre 5Des pratiques nationales ..................................................................... 83Chapitre 6Voyages dans les écomusées italiens ................................................ 115Chapitre 7Patrimoines et communautés au Brésil ............................................ 141Chapitre 8 Ce qui fait l’écomusée ...................................................................... 173Chapitre 9Diversité et singularité de l’écomusée.............................................. 223Chapitre 10Quel avenir pour les écomusées ? .................................................... 239Epilogue............................................................................................ 271Ecomusée ou écomuséologie ?......................................................... 271Annexes Ma bibliothèque écomuséale ............................................................ 275Document stratégique des écomusées italiens.................................. 285
9