Le contrôle cinématographique en France

De
Publié par

Quelles règles président aujourd'hui à la classification des films et quelles sont les restrictions susceptibles d'être apportées à leur exploitation ? Le cinéma a-t-il une influence sur les spectateurs ? La sauvegarde des plus jeunes justifie-t-elle le maintien d'un dispositif d'exception à l'heure où la population dispose d'un accès à Internet ? Le sexe, la violence et la religion peuvent-ils encore limiter la liberté de création?
Publié le : dimanche 15 février 2015
Lecture(s) : 7
EAN13 : 9782336370347
Nombre de pages : 246
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Le contrôle cinématographique en France
Quand le sexe, la violence, et la religion font encore débat
Christophe TRIOLLET
01/02/15 20:52
2
6
Le contrôle cinématographique en France
Champs visuels Collection dirigée par Pierre-Jean Benghozi, Raphaëlle Moine, Bruno Péquignot et Guillaume Soulez  Une collection d'ouvrages qui traitent de façon interdisciplinaire des images, peinture, photographie, B.D., télévision, cinéma (acteurs, auteurs, marché, metteurs en scène, thèmes, techniques, publics etc.). Cette collection est ouverte à toutes les démarches théoriques et méthodologiques appliquées aux questions spécifiques des usages esthétiques et sociaux des techniques de l'image fixe ou animée, sans craindre la confrontation des idées, mais aussi sans dogmatisme.
Dernières parutions Philippe DE VITA,Jean Renoir Épistolier, Fragments autobiographiques d’un honnête homme,2015. Karl DERISSON,Blanche Neige et les sept nains, la création du chef-d’œuvre de Walt Disney,2014. Florent BARRERE,Une espèce animale à l’épreuve de l’image. Essai sur le calmar géant. Seconde édition revue et augmentée, 2014. Pierre Kast Ecrits 1945-1983. Suivi de Amende honorablepar Noël Burch, 2014. Anne GILLAIN,François Truffaut. Le secret perdu, 2014. Daniel WEYL,Robert Bresson : procès de Jeanne d’Arc. De la plume médiévale au cinématographe, 2014. Giusy PISANO (dir.),L’archive-forme : Créations, Mémoire, Histoire, 2014. Isabelle PRAT-STEFFEN,Le cinéma d’Isabel Coixet : figures du vide et du silence, 2013. Aurélie BLOT et Alexis PICHARD (coord.),Les séries américaines. La société réinventée, 2013. Jim LAPIN,La régulation de la télévision hertzienne dans les départements d’outre-mer,2013. Eric COSTEIX,Alain Resnais. La mémoire de l’éternité, 2013. Florent BARRÈRE,Une espèce animale à l’épreuve des médias. Essai sur le cœlacanthe, 2013. Aurélie BLOT,50 ans de sitcoms américaines décryptées. DeI love LucyàDesperate Housewives, 2013. Sébastien FEVRY,La comédie cinématographique à l’épreuve de l’histoire, 2012. Philippe LEMIEUX,L’image numérique au cinéma. Historique, esthétique et techniques d’une révolution technologique, 2012.
Christophe Triollet Le contrôle cinématographique en France Quand le sexe, la violence, et la religion font encore débat
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05598-5 EAN : 9782343055985
A mon père.
Mes remerciements à Bernard Joubert pour m'avoir transmis sa passion, à Albert Montagne pour son amitié et son humour, et à Didier Lefevre pour son altruisme.
7
AFP AJDA Arrond. Art. Ass. Ass. Nat. Cass. crim. Civ. CJCE Code de justice adm. Code pén. Collec. Compl. Cons. const. Cons. d'État Cons. Europ. Cour Sup. Décis. Décr. Délib. Direct. Doct. Éd. JCP LGDJ JO JOCE JOUE Jur. Loi de fin. Modif. Ord. Parl. Europ. PUF RDP Recom. Rec. Lebon RFDA RGD Sect. Trib. adm. Trib. correc.
ABRÉVIATIONS
Agence France Presse Actualité juridique droit administratif (Dalloz) Arrondissement Article Arrêt d'assemblée du Conseil d'État Assemblée nationale Chambre criminelle de la Cour de cassation Chambre civile de la Cour de cassation Cour de justice des communautés européennes Code de justice administrative Code pénal Collection Complété(e) Conseil constitutionnel Conseil d'État Conseil européen Cour Suprême Décision Décret Délibération Directive Doctrine Édition Juris-classeur périodique (La semaine juridique) Librairie générale de droit et de jurisprudence Journal officiel Journal officiel des communautés européennes Journal officiel de l'union européenne Jurisprudence Loi de finances Modifié(e) Ordonnance Parlement européen Presses universitaires de France Revue du droit public Recommandation Recueil Lebon Revue française de droit administratif (Dalloz) Revue générale du droit Arrêt de section du Conseil d'État Tribunal administratif Tribunal correctionnel
8
INTRODUCTION
« L'image ne fait pas fonctionner les mêmes neurones que le texte écrit. Sur un écrit, on peut ralentir la lecture, revenir en arrière, consulter un dictionnaire ou un atlas, bref on réfléchit. L'image au contraire passe à toute allure, interdit la fixation de l'attention, et ne laisse comme souvenir que celui de l'émotion qu'elle a provoquée. » 1 Michel Rocard .
En France, qu'elle soit française ou étrangère, une œuvre cinématographique ne peut être projetée en salles sans que son contenu n'ait été approuvé par le gouvernement. Des films peuvent être interdits, totalement ou partiellement, par le ministre de la Culture après avis d'une commission administrative chargée de protéger la jeunesse et sauvegarder la dignité humaine. La commission de classification des œuvres cinématographiques ne se prononce pas au nom de ce qui est légal ou illégal, mais en fonction de ce qui est, selon elle, acceptable ou non pour une catégorie de spectateurs ou pour l'ensemble de la population. Seul le sentiment général de ses membres dicte l'avis présenté au ministre, car il n'existe pas de barème ni de catalogue de restrictions à la programmation par tranche d'âge comme cela est par exemple le cas au Royaume-Uni ou aux États-Unis. La Commission apprécie l’œuvre dans son ensemble et prend en compte « le sujet et son traitement, et replace les scènes, les événements dans la logique de la narration pour tenir compte de la distanciation ou, au 2 contraire, de la complaisance avec laquelle le réalisateur aborde le sujet » . 3 Cette singularité est assumée par le ministre et la Commission : « Nous nous réunissons et nous débattons puis nous émettons un avis, subjectif et 4 aléatoire, mais qui est rendu après un débat et un vote des membres. »
1 2
3 4
ROCARDMichel, « Si ça vous amuse »,Chronique des faits et méfaits, Flammarion, 2010, p. 13. Rapport d'activité de la commission de classification des œuvres cinématographiques, janv. 2010-déc. 2012, CNC, juil. 2013, mis en ligne en nov. 2014, p. 8. Réponse à la question écrite n°47 863 du député J. Bompard,JOdu 30 déc. 2014, p. 10 825. JURGENSENGauthier,Ve Rencontres de La Rochelle : droit et cinéma, 29 juin 2012, enregistrement de la conférence : www.portail-video.univ-lr.fr/Table-ronde-La-censure-quelle (67e min.).
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.