//img.uscri.be/pth/ea04878a05034a3716a8b9e2988cb4934a0671f0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 14,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Mises en scène de l'invisible

206 pages
Différents spécialistes (historiens de l'art, philosophes et linguistes) analysent et questionnent les rapports à l'image, au sens et à l'art, à partir d'un regard occidental tourné vers la Chine. Il s'agit notamment d'étudier les facteurs linguistiques et socioculturels déterminant les processus de mise en forme esthétique de l'oeuvre d'art. Parmi ces processus, la sensibilité, le langage, l'espace et le temps de l'oeuvre d'art sont traités selon différentes perspectives historiques et disciplinaires. En définitive, comment le langage artistique permet-il de représenter ce qui n'a point de figure ?
Voir plus Voir moins
Eidos
Sous la direction de Stéphane Kalla Karim
Mises en scène de l’invisible Esthétique&herméneutique 1 Frontières de l’image&du sens, Chine-France
RETINA
Série Collection
Mises en scène de l'invisible Esthétique & herméneutique Frontières de l'image & du sens, Chine-France 1
ème Ce livre est le 82 livre de la
dirigée par François Soulages & Michel Costantini Comité scientifique international de lecture Argentine(Silvia Solas, Univ. de La Plata),Brésil(Alberto Olivieri, Univ. Fédérale de Bahia),Bulgarie(Ivaylo Ditchev, Univ. de Sofia St Clément d’Ohrid),Chili(Rodrigo Zuniga, Univ. du Chile, Santiago),Corée du Sud(Jin-Eun Seo, Daegu Arts University, Séoul),Espagne(Pilar Garcia, Univ. Sevilla),France(Michel Costantini & François Soulages, Univ. Paris 8),Géorgie(Marine Vekua, Univ. de Tbilissi), Grèce(Panayotis Papadimitropoulos, Univ. d’Ioanina),Japon(Kenji Kitamaya, Univ. Seijo, Tokyo),Hongrie(Anikó Ádam, Univ. Pázmány Péter, Egyetem),Russie(Tamara Gella, Univ. d’Orel),Slovaquie(Radovan Gura, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica),Taïwan(Stéphanie Tsai, Unv. Centrale de Taiwan, Taipei) Série RETINA3 François Soulages (dir.),La ville & les arts11 Michel Gironde (dir.),Les mémoires de la violence 12 Michel Gironde (dir.),Méditerranée & exil. Aujourd’hui13 Eric Bonnet (dir.),Le Voyage créateur 14 Eric Bonnet (dir.),Esthétiques de l’écran. Lieux de l’image 17 Manuela de Barros,Duchamp & Malevitch. Art & Théories du langage 18 Bernard Lamizet,L'œil qui lit. Introduction à la sémiotique de l'image 30 François Soulages & Pascal Bonafoux (dir.),Portrait anonyme 31 Julien Verhaeghe,Art & flux. Une esthétique du contemporain 35 Pascal Martin & François Soulages (dir.),Les frontières du flou36 Pascal Martin & François Soulages (dir.),Les frontières du flou au cinéma37 Gezim Qendro,Le surréalisme socialiste. L’autopsie de l’utopie38 Nathalie ReymondÀ propos de quelques peintures et d’une sculpture39 Guy Lecerf,Le coloris comme expérience poétique40 Marie-Luce Liberge,Images & violences de l'histoire41 Pascal Bonafoux, Autoportrait. Or tout paraît42 Kenji Kitayama,L'art, excès & frontières43 Françoise Py (dir.),ralàemsiréinaneerod-mstpotDum 44 Bertrand Naivin,Roy Lichtenstein, De la tête moderne au profil Facebook 48 Marc Veyrat,La Société i Matériel. De l’information comme matériau artistique, 1 49 Dominique Chateau,Théorie de la fiction. Mondes possibles et logique narrative 51 Patrick Nardin,Effacer, Défaire, Dérégler... entre peinture, vidéo, cinéma e 55 Françoise Py (dir.),Métamorphoses allemandes & avant-gardes au XX siècle 56 François Soulages & Sandrine Le Corre (dir.),Les frontières des écrans 58 François Soulages & Alejandro Erbetta (dir.),Frontières & migrationsAllers-retours géoartistiques & géopolitiques 60 François Soulages & Aniko Adam (dir.),Les frontières des rêves Suite des livres publiés dans la CollectionEidosà la fin du livre Publié avec le concours de
Sous la direction de Stéphane Kalla Karim Mises en scène de l'invisible Esthétique & herméneutique Frontières de l'image & du sens, Chine-France 1
ème Ce livre est le 59 de
Sous la direction de François Soulages MÉTHODE & FONDEMENT François Soulages (dir.),Géoartistique & Géopolitiques. Frontières,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2012 Gilles Rouet & François Soulages (dir.),Frontières géoculturelles & géopolitiques,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2013 Gilles Rouet (dir.),Quelles frontières pour quels usages ?,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2013 François Soulages (dir.), Mondialisation & frontières. Arts, cultures & politiques, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2014 Éric Bonnet & François Soulages (dir.),Lieux & mondes. Arts, cultures & politiques,Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2015Éric Bonnet (dir.),Frontières & œuvres, corps & territoires, Paris, L’Harmattan, Coll. Local & Global, 2014. MOBILITÉS & ESPACES F. Soulages & A. Erbetta (dir.),Frontières & migrations. Aller-retour géoartistiques & géopolitiques, (dir.), Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 Serge Dufoulon & Maria Rostekova (dir.),Migrations, mobilités, frontières & voisinages, Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2012, 334 p.Anna Krasteva & Despina Vasilcu (dir.),Migrations en blanc. Médecins d’est en ouest, Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2014, 242 p. Pierre San Ginès,Frontières, Réalités & Imaginaires, Paris, L’Harmattan, collection Local & Global, 2015 Bernard Salignon,Frontières du réel. Où l’espace espace, Paris, L'Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2015 É. Bonnet & F. Soulages (dir.),Frontières & artistes. Espace public, (post)colonialisme & mobilité en Méditerranée, Paris, L’Harmattan, coll. Local & Global, 2014.Michel Gironde (dir.),& exil. Aujourd’hui, Méditerranée L’Harmattan, Paris, collectionEidos, Série RETINA, 2014. É. Bonnet, F. Soulages & J. Zevallos Tazza (dir.),Memoria territorial y patrimonial. Artes & Fronteras, Lima, Universidad Nacional Major de San Marcos Fondo Editorial, 2014. Michel Costantini (dir.),L'Afrique, le sens. Représentations, configurations, défigurations, Paris, L’Harmattan, CollectionEidos, série E.I.D.O.S., 2007, 226 p. Michel Costantini,1779 Les nuées suspendues. Voyage européen à travers les arts au siècle des Lumières, Paris, L’Harmattan, collection Intersémiotique des arts, 2009 . Eric Bonnet (dir.),Le Voyage créateur,L’Harmattan, collection Paris, Eidos, Série RETINA, 2010, 326 p. Suite des titresFrontièresà la fin du livre © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-09187-7 EAN : 9782343091877
Remerciements Cet ouvrage (le premier d’un doublet), consécutif au premier colloque Franco-Chinois de Philosophie de la province du Shaanxi (Chine), organisé les 2, 3 et 4 juillet 2015 à l’Université Jiaotong de Xi’an, n’aurait pu voir le jour sans le soutien et l’investissement des collègues, partenaires et proches qui jouèrent un rôle crucial dans l’aboutissement de ce projet. Je remercie tout d’abord mes deux principaux collaborateurs à l’Université Jiaotong de Xi’an, Amar Georgeson, Professeur d’Anglais, et Marie Osmont-Grindel, Lectrice de Français, qui ont porté ce projet dans des conditions difficiles, sans jamais renoncer et toujours avec un investissement total. Je remercie aussi mes assistantes :司勤冕(SI Qinmian),蔡秋泓(CAI Qiuhong) et高盛楠Shengnan) pour leur aide précieuse et (GAO leur professionnalisme. Je remercie également李成福(Professeur LI Chengfu) et李建群(Professeur Li Jianqun) qui ont défendu ce projet avec détermination auprès de l'administration chinoise, permettant ainsi sa concrétisation. Je tiens aussi à remercier chaleureusement Philippe Mogentale, Attaché culturel de l’Ambassade de France à Pékin qui a investi dans ce projet tous les moyens dont il disposait, nous maintenant sa confiance jusqu’au bout malgré les nombreux obstacles et difficultés. Je remercie également Sylvie Lemasson, Attachée de coopération universitaire et scientifique de l’Ambassade de France à
5
Pékin, pour sa disponibilité et son soutien. Je suis aussi reconnaissant à Dominique Bonnel, Raphaël Bertrand, Élodie Repkow et Reise LI pour leur implication sincère et continue dans ce projet. En outre je remercie François Soulages pour sa confiance en ce projet et sa contribution pour la publication des actes du colloque. Je n'oublie pas non plus de remercier avec beaucoup d'affection mes proches, ma famille et mes amis qui m'ont apporté une aide inestimable pour mener à bien ce projet. Enfin, je remercie tous les contributeurs de cet ouvrage (et du second), qui firent du premier colloque philosophique Franco-Chinois de Xi'an un événement majeur tant par son aspect novateur que par la haute qualité des conférences qui s'y déroulèrent, conférences dont les contenus sont désormais accessibles dans les ouvrages mentionnés.
6
Ouverture La marge des invisiblesÀ Constantinople, il y avait, en marge de la collection du musée, une série de ces estimables faux qui, loin d'imiter des œuvres authentiques, inventent un art. 1 André Malraux Le livre & les livres, le titre & les titres Ce livre –Mises en scène de l'invisible. Esthétique & herméneutique, frontières de l'image & du sens, 1. Chine-France – est le premier volume d’un doublet ; le second volume s’intitulemémoire de l'œuvre d'art. EsthétiqueEspace-temps & & herméneutique, frontières de l'image & du sens, 2. Chine-France; tous les deux sont dirigés par Stéphane Kalla. Ils sont le double effet d’un colloque international que ce dernier a organisé les 2, 3 et 4 juillet 2015 à Jiaotong-University, à Xi'an, en Chine et qu’il m’a demandé de présider ; le titre en étaitEspace-temps et sensibilité de l’œuvre d’art, mise en forme de l’invisible. 1 . André Malraux,Antimémoires, Paris, Gallimard, 1967, p. 102.
7
Cela explique la deuxième partie du sous-titre :Chine-France.Car ces deux livres interrogent les rapports à l’image, au sens et à l’art, à partir d’un regard occidental tourné vers la Chine. La Chine n’est pas le Grand Ailleurs qu’est le Japon – relire le livre de Kenji Kitayama,&L'art, excès 2 frontières; mais elle est toutefois cette Grande Différence que son ouverture risque parfois de transformer en cliché ; en tout cas, elle oblige à être examinée dans sa différence quant à ses rapports à l’image, au sens et à l’art et à nous interroger sur nos propres rapports à ces mêmes signifiants et, parfois, ces mêmes réalités visées, sinon atteintes, en tout cas plurielles. La relecture du livre d’Alain Milon & Shu-Ling Stéphanie Tsai (dir.), Les : auFigures de l’Homme 3 croisement des différences, Europe-Asie s’impose aussi, sachant qu’il parle de l’Autre Chine, Taïwan. Bien des textes de ce volume, de ces deux volumes ont donc comme présupposé cet horizon Chine-France ; et c’est bien. Mais le début du sous-titre commun aux deux volumes est instructif :Esthétique & herméneutique, frontières de l'image & du sens.une grande partie des textes de ces Pour deux volumes, l’interrogation prend sens dans une tension entre esthétique et herméneutique, entre d’une part compréhension ouverte de l’art, des arts et des œuvres et d’autre part interprétation des images et des œuvres. « Il n’y a pas de fait, écrivait Nietzsche ; il n’y a que des interprétations », laissant pantois, puis agressifs les petits scientistes, avec leurs petites preuves, leurs petites logiques et leurs petits besoins de réconfort et de certitude : « En 4 quoi sommes-nous encore pieux ? » lançait-il encore à ces derniers hommes. En opposition à ce que critiquait le philosophe allemand, pour bien des textes de ces volumes, il en va donc d’un questionnement non seulement sur l’image et
2 . Paris, L’Harmattan, coll.Eidos, série RETINA, 2014. 3 .Idem, 2016. 4 . Nietzche,Le Gai Savoir, aphorisme 344.
8
l’art, mais aussi sur le sens. Mais qui n’a pas médité sur la 5 proposition 4.003 de Wittgenstein ? La plupart des propositions et des questions qui ont été écrites sur des matières philosophiques sont non pas fausses, mais dépourvues de sens. Pour cette raison nous ne pouvons absolument pas répondre aux questions de ce genre, mais seulement établir qu’elles sont dépourvues de sens. Elle nous incite, pour le moins, à la prudence, au refus du scientisme et du dogmatisme, à la méfiance aporétique, car, déjà « établir qu’une question est dépourvue de sens » est tâche ardue et habitée parfois par une grande 6 dose d’illusions ; la réflexion de Gabriel Baudrand dans sonMathématiques & frontièrespeut nous éclairer sur ce sujet. Les textes qui travaillent le coupleEsthétique & herméneutiquene renvoient donc pas à une évidence, mais au mieux à une interrogation ; ce livre voudrait en témoigner, voire le montrer. Mais le sous-titre de ces livres est plus compliqué : Esthétique & herméneutique, frontières de l'image & du sens. En effet, pourquoi parler de « frontières » ? Frontières du sens, on croit l’avoir compris ; frontières de l’image, ces livres ont cela comme objet directeur. Mais cette référence aux frontières signale que le travail mené par Stéphane Kalla se situe aussi à l’intérieur d’un chantier international de recherche que j’ai mené entre 2012 et 2015 dans le monde – sur quatre continents, l’Océanie exceptée – au sein de RETINA.International – coopérative internationale de Recherches Esthétiques & Théorétiques sur les Images Nouvelles & Anciennes – et du Labex Arts-H2H de l’Université Paris 8, France : près de 60 livres ont été, dans ce cadre, publiés à partir de la
5 .Tractatus logico-philosophicus, Paris, Gallimard, Idées, trad. de P. Klossowski, 1978, p. 71. 6 . Gabriel Baudrand,Mathématiques & frontières, Paris, L’Harmattan, coll. Eidos, série RETINA, 2015.
9