Chopin âme des salons parisiens

De
Publié par

Plus que tout autre cadre, c’est le salon qui a constitué pour Chopin la situation idéale d’épanouissement de son art. C’est cet univers que se propose d’éclairer Jean-Jacques Eigeldinger, en évoquant le monde de Chopin au travers des salons parisiens qu’il a fréquentés (ceux de l’aristocratie, de la finance, des ambassades, des écrivains ou des artistes). 
L’ouvrage donne accès à une documentation nouvelle, partiellement inédite (correspondances, journaux intimes, mémoires), accompagnée de réflexions et commentaires, concernant le rôle des salons parisiens dans le développement de la carrière de Chopin et dans la réception par ses contemporains de l’image du pianiste, du compositeur et de l’improvisateur. 
Le recueil de documents présenté au centre de l’ouvrage transmet au lecteur un reflet du monde de Chopin, de son jeu, de sa présence, de son être. La réception de l’image du musicien, défini par des termes récurrents chez tous ses contemporains cités (poète, ange, sylphe…), est ainsi illustrée et développée, et a été résumée dans la formule de Balzac : « Ce beau génie est moins un musicien qu’une âme qui se rend sensible. »

Professeur émérite de l’université de Genève, Jean-Jacques Eigeldinger est l’auteur de nombreux ouvrages, traduits en plusieurs langues, sur Chopin et la musique pour piano de l’époque romantique (Chopin vu par ses élèves ; L’Univers musical de Chopin ; Frédéric Chopin ; Esquisses pour une méthode de piano… ; Chopin et Pleyel). Il est rédacteur de The Complete Chopin. A New Critical Edition (Londres-Francfort, Peters).

Publié le : mercredi 27 mars 2013
Lecture(s) : 37
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213676494
Nombre de pages : 348
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Plus que tout autre cadre, c’est le salon qui a constitué pour Chopin la situation idéale d’épanouissement de son art. C’est cet univers que se propose d’éclairer Jean-Jacques Eigeldinger, en évoquant le monde de Chopin au travers des salons parisiens qu’il a fréquentés (ceux de l’aristocratie, de la finance, des ambassades, des écrivains ou des artistes). 
L’ouvrage donne accès à une documentation nouvelle, partiellement inédite (correspondances, journaux intimes, mémoires), accompagnée de réflexions et commentaires, concernant le rôle des salons parisiens dans le développement de la carrière de Chopin et dans la réception par ses contemporains de l’image du pianiste, du compositeur et de l’improvisateur. 
Le recueil de documents présenté au centre de l’ouvrage transmet au lecteur un reflet du monde de Chopin, de son jeu, de sa présence, de son être. La réception de l’image du musicien, défini par des termes récurrents chez tous ses contemporains cités (poète, ange, sylphe…), est ainsi illustrée et développée, et a été résumée dans la formule de Balzac : « Ce beau génie est moins un musicien qu’une âme qui se rend sensible. »
Professeur émérite de l’université de Genève, Jean-Jacques Eigeldinger est l’auteur de nombreux ouvrages, traduits en plusieurs langues, sur Chopin et la musique pour piano de l’époque romantique (Chopin vu par ses élèves ; L’Univers musical de Chopin ; Frédéric Chopin ; Esquisses pour une méthode de piano… ; Chopin et Pleyel). Il est rédacteur de The Complete Chopin. A New Critical Edition (Londres-Francfort, Peters).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi