Dietrich Buxtehude

De
Publié par

Longtemps, Buxtehude est demeuré un inconnu. Très célèbre en son temps, au point que le jeune Jean-Sébastien Bach a fait à pied le voyage pour aller l'entendre à Lubeck et travailler avec lui, il a souffert de n'avoir pas été édité de son vivant. Et comme pour tant d'autres musiciens de l'époque baroque, l'évolution des goûts l'a fait oublier. Le regain de faveur considérable dont jouit aujourd'hui la musique des XVIIe et XVIIIe siècles remet en pleine lumière cette haute figure, celle de l'un des plus grands artistes de son temps, avec Purcell, Charpentier ou Corelli. Les organistes jouent ses oeuvres, mais on commence seulement à découvrir sa musique vocale, si riche et si diverse - près de cent vingt cantates ! Des enregistrements de plus en plus nombreux donnent à entendre l'importance de son apport.

Si l'année 2007 voit la commémoration du tricentenaire de sa mort, le seul grand livre en langue française remontait à 1913. Le moment était donc venu de pouvoir disposer d'une nouvelle étude de fond sur ce grand créateur. Pour éclairer le musicien et son époque, Gilles Cantagrel s'est appuyé sur de nombreux textes jusqu'alors inédits en français, qui éclairent un pan capital de l'histoire de l'Allemagne, la vie quotidienne des musiciens et la place de la musique dans la société.


Publié le : mercredi 11 octobre 2006
Lecture(s) : 206
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213639475
Nombre de pages : 512
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Longtemps, Buxtehude est demeuré un inconnu. Très célèbre en son temps, au point que le jeune Jean-Sébastien Bach a fait à pied le voyage pour aller l'entendre à Lubeck et travailler avec lui, il a souffert de n'avoir pas été édité de son vivant. Et comme pour tant d'autres musiciens de l'époque baroque, l'évolution des goûts l'a fait oublier. Le regain de faveur considérable dont jouit aujourd'hui la musique des XVIIe et XVIIIe siècles remet en pleine lumière cette haute figure, celle de l'un des plus grands artistes de son temps, avec Purcell, Charpentier ou Corelli. Les organistes jouent ses oeuvres, mais on commence seulement à découvrir sa musique vocale, si riche et si diverse - près de cent vingt cantates ! Des enregistrements de plus en plus nombreux donnent à entendre l'importance de son apport.

Si l'année 2007 voit la commémoration du tricentenaire de sa mort, le seul grand livre en langue française remontait à 1913. Le moment était donc venu de pouvoir disposer d'une nouvelle étude de fond sur ce grand créateur. Pour éclairer le musicien et son époque, Gilles Cantagrel s'est appuyé sur de nombreux textes jusqu'alors inédits en français, qui éclairent un pan capital de l'histoire de l'Allemagne, la vie quotidienne des musiciens et la place de la musique dans la société.


Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi