Félix Mendelssohn. La lumière de son temps

De
Publié par


     Lumière de son temps, Felix Mendelssohn le fut à plus d'un titre. Né dans une famille de haute culture, petit-fils du philosophe Moses Mendelssohn, il fut le premier né de la "génération de 1810" qui vit éclore tant de génies (Schuman, Chopin, Liszt, Wagner...). Ses dons précoces encouragés par sa famille firent de lui un artiste accompli, chef d'orchestre magnétique, âme de festivités édifiantes et de projets pédagogiques ambitieux, qui pratiqua l'art musical dans sa globalité.
Brigitte François-Sappey avait déjà consacré à Mendelssohn un bref ouvrage. Elle développe ici, avec une empathie érudite, les traits de l'artiste dont la réputation posthume, modeste par rapport à l'éclat qu'il connut de son vivant et sujette à controverses, commence à être réévaluée. Elle s'attache à éclairer les passages entre l'être affectif et le créateur exigeant, le musicien attiré par les arts du silence (ses dessins et aquarelles témoignent d'un incontestable talent) et l'organisateur d'évènements qui réunissent des foules (la recréation de la Passion selon saint Matthieu), le juif converti au protestantisme qui oeuvre à la constitution d'une identité allemande, le frère ébloui par sa sa soeur bien-aimée Fanny dont il ne soutient pourtant pas l'ambition de compositrice.
L'auteur commence avec finesse une oeuvre animée par deux tendances extrêmes, la féérie et la solennité, dans laquelle elle fait mesurer l'absolue efficacité de la précision et l'économie de la magique orchestration, en mettant en évidence comment, par sa hauteur de vue et sa volonté de conciliation, l'immense artiste fut amené à dépassser l'égotisme romantique pour conjuguer au suprême degré esthétique et éthique.

Docteur ès lettres, professeur honoraire au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, Brigitte François-Sappey est l'auteur d'ouvrages sur Robert Schumann (Papillon, 2002). Elle achève une vaste étude sur La Musique dans l'Allemagne romantique.

Publié le : mercredi 27 août 2008
Lecture(s) : 191
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213644752
Nombre de pages : 304
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

     Lumière de son temps, Felix Mendelssohn le fut à plus d'un titre. Né dans une famille de haute culture, petit-fils du philosophe Moses Mendelssohn, il fut le premier né de la "génération de 1810" qui vit éclore tant de génies (Schuman, Chopin, Liszt, Wagner...). Ses dons précoces encouragés par sa famille firent de lui un artiste accompli, chef d'orchestre magnétique, âme de festivités édifiantes et de projets pédagogiques ambitieux, qui pratiqua l'art musical dans sa globalité.
Brigitte François-Sappey avait déjà consacré à Mendelssohn un bref ouvrage. Elle développe ici, avec une empathie érudite, les traits de l'artiste dont la réputation posthume, modeste par rapport à l'éclat qu'il connut de son vivant et sujette à controverses, commence à être réévaluée. Elle s'attache à éclairer les passages entre l'être affectif et le créateur exigeant, le musicien attiré par les arts du silence (ses dessins et aquarelles témoignent d'un incontestable talent) et l'organisateur d'évènements qui réunissent des foules (la recréation de la Passion selon saint Matthieu), le juif converti au protestantisme qui oeuvre à la constitution d'une identité allemande, le frère ébloui par sa sa soeur bien-aimée Fanny dont il ne soutient pourtant pas l'ambition de compositrice.
L'auteur commence avec finesse une oeuvre animée par deux tendances extrêmes, la féérie et la solennité, dans laquelle elle fait mesurer l'absolue efficacité de la précision et l'économie de la magique orchestration, en mettant en évidence comment, par sa hauteur de vue et sa volonté de conciliation, l'immense artiste fut amené à dépassser l'égotisme romantique pour conjuguer au suprême degré esthétique et éthique.
Docteur ès lettres, professeur honoraire au Conservatoire national supérieur de musique de Paris, Brigitte François-Sappey est l'auteur d'ouvrages sur Robert Schumann (Papillon, 2002). Elle achève une vaste étude sur La Musique dans l'Allemagne romantique.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi