Guide du Flamenco

De
Publié par

L'objectif principal de ce guide est de fournir des points de repère à tous les passionnés de Flamenco et tout particulièrement aux amateurs néophytes qui ressentent une attirance pour cet art envoûtant. Les trois premiers chapitres présentent le Flamenco, son développement, son évolution et sa situation géographique, de sa naissance à nos jours. Les chapitres suivants sont consacrés à l'étude du chant, de la danse, de la guitare et des autres éléments d'accompagnement.
Publié le : lundi 1 novembre 2010
Lecture(s) : 335
Tags :
EAN13 : 9782296266063
Nombre de pages : 239
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Guide du flamenco
Luis LÓPEZ RUIZ Guide du flamenco Troisième édition Traduit de l'espagnol par Anne Wetzstein Préface de Jaime López Krahe L’Harmattan
© L'HARMATTAN, 2010 5-7, rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Parishttp://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-12889-7 EAN : 9782296128897
SOMMAIRE
SOMMAIRE ......................................................................5 PRÉFACE ..........................................................................7 INTRODUCTION .............................................................9 CHAPITRE I ORIGINE DU FLAMENCO ..................13 CHAPITRE II ÉVOLUTION ET DÉVELOPPE MENT ..............................................................................19 CHAPITRE III GÉOGRAPHIE DU CANTE ...............35 CHAPITRE IV LE CHANT ..........................................41 CHAPITRE V LA DANSE .........................................109 CHAPITRE VI LA GUITARE ....................................115 CHAPITRE VII LES AUTRES ÉLÉMENTS D'ACCOMPAGNEMENT.............................................125
CHAPITRE VIII FIGURES DU FLAMENCO D'HIER ET D'AUJOURD'HUI....................................................133 CHAPITRE IX LES NOUVELLES TENDANCES ...197 CHAPITRE X PETIT LEXIQUE DES TERMES SPÉCIFIQUES DU FLAMENCO .................................223 CHAPITRE XI DISCOGRAPHIE ..............................229 BIBLIOGRAPHIE .........................................................235
PRÉFACE
Les relations de la France avec le flamenco n'ont pas été toujours aisées. Cet art passionnel n'est pas bien adapté à des analyses trop cartésiennes et pourtant, en France, le flamenco est aimé et compris. Ce pays a été à l'origine de nombreuses initiatives qui ont permis au flamenco de subsister et d'occuper la place qu'il possède actuellement. C'est en France que paraît, en 1954, chez Ducret et Thomson, la première anthologie du flamenco avec un texte de Tomás Andrade de Silva. Il a fallu attendre quelques années l'édition en Espagne, chez Hispavox, de cette même anthologie. C'est aussi Paris qui a eu le courage - et l'hétérodoxie d'organiser, en 1993, pour la première fois en dehors de l'Espagne, le XXIe Congrès d'Art flamenco. Ce congrès a déclenché une polémique aiguë sur l'universalité du flamenco, en contradiction avec des positions parfois exclusives et fermées de quelques flamencologues. C'est en France que paraît ceGuide du flamenco,comblant ainsi une lacune qui se faisait sentir dans la bibliographie. Il constitue aussi un aide-mémoire précieux pour le voyageur. Le texte de Luis LOPEZ RUIZ, tout en restant critique et rigoureux, a la rare qualité de rester hors des querelles qui rendent encore plus complexe l'accès aux valeurs esthétiques de cet art. Dans sa quête d'authenticité, l'amateur néophyte peut se laisser conduire avec confiance et avec la sécurité qu'il sera initié par un fin connaisseur à l'histoire, le chant, la guitare, la danse, les artistes... Il pourra ainsi tomber dans le piège de son ensorcellement, ressentir ses pincements si particuliers, percevoir son alchimie instable. Mais attention, le flamenco est un poison envoûtant ; lorsque vous aurez ressentiel duendeprès de vous, il vous sera difficile de vous priver d'aller de nouveau à
sa rencontre... bien qu'il ne soit pas toujours facile de le retrouver. Jaime López Krahe Président de flamenco en France, Paris, mars 1994
8
INTRODUCTION
Ce livre est écrit dans un but bien précis : apporter une aide, orienter tous ceux qui sont intéressés par le sujet. Toute personne, qui ressent plus ou moins une certaine attirance pour cet art mystérieux qu'est le flamenco et désire le connaître, trouvera dans cette étude les chemins nécessaires pour y parvenir. Il ne s'agit ici ni de dogmatiser ni de faire de grandes révélations mais simplement d'aider ceux qui, n'étant pas initiés, voudraient, avec plus de facilités, s'approcher des vérités que renferme le flamenco. Ainsi le parcours de ces chemins obscurs - dont beaucoup restent encore sans explications - s'éclairera un peu. Ensuite chacun, selon sa sensibilité, ressentira plus ou 1 moins profondément lepellizcoque procure le flamenco et pourra, ainsi, juger avec une certaine justesse ce qui est bon et ce qui ne l'est pas. Aujourd'hui encore, s'il est très difficile de savoir ce qu'est le flamenco, il est cependant possible de savoir où il se trouve au fond de chacun d'entre nous. La dualité des deux verbes « être » espagnols,seretestar, en quelque sorte « exister » et « se trouver », nous permet de savoir, ce que « sont » les choses et où,comment et quand elles « se trouvent » être... là. Réussir à définir totalement ce qu'est le flamenco (et encore moins l'Homme...) serait prétentieux mais il est possible de préciser où il se trouve, depuis quand il s'y trouve et ce qu'il est aujourd'hui. Parmi tous les topiques attribués à l'Espagne durant ces dernières années aucun n'aura été galvaudé avec autant d'insistance que le flamenco. L'Andalousie, comme symbole
1 Pellizco=pincement. S'applique à la sensation intime et profonde ressentie lors de l'écoute d'un chant déchirant et pathétique.
unique de l'Espagne et le flamenco, comme unique image de l'Andalousie. Et olé ! Voici l'idée que se fait de l'Espagne la majorité des millions de touristes qui la visitent chaque année. De plus, il arrive que certains Espagnols opportunistes, qui se consacrent à l'exploitation des « porteurs de devises », n'hésitent pas à venir grossir cette croyance véhiculée par le touriste. On offre ainsi à ce dernier une Espagne à l'image du « tambourin et des castagnettes » pour qu'il se sente vraiment en Espagne. Beaucoup de ces Espagnols - hôteliers, patrons de restaurants, organisateurs de spectacles, agents appelés « tour operators », etc. - mettraient, s'ils le pouvaient, une jupe à volants aux employées du métro et une guitare dans la main des agents de la circulation. Cette fausse image d'une Espagne « typique », que beaucoup de touristes non avertis veulent découvrir, est fabriquée en Espagne même. L'exemple le plus frappant nous le trouvons, sans aucun doute, dans le pseudoflamenco offert, en général, 2 dans les restaurants à spectacles, lestablaos.Les agences de voyage, qui organisent le séjour de groupes de touristes à Madrid, incluront toujours, dans le programme, une visite à Tolède (culture oblige !...), une corrida de taureaux, (il y aurait beaucoup à dire là aussi mais ce n'est pas notre propos) et, bien sûr, un spectacle flamenco dans untablao. L'escroquerie devient alors insupportable. A Tolède, en effet, malgré les différentes interprétations qui seront données, la Cathédrale et le Greco seront toujours fidèles à eux-mêmes et durant une corrida, même s'il existe beaucoup de mystifications, le taureau, tant bien que mal, aura toujours deux cornes. Mais dans untablaoflamenco, Dieu reconnaîtra les siens ! on y voit et on y entend de tout. Evidemment, cet ouvrage n'a pas l'intention de vouloir imposer quoi que ce soit : les agences peuvent organiser les voyages qu'elles veulent, lestablaospeuvent monter les
2 Tablao=estrade. Scène. Les tablaos sont des locaux nocturnes où sont proposés des spectacles flamencos ou pseudoflamencos.
10
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.