Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,49 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'univers de John Coltrane

De
84 pages
L'auteur revient ici sur l'une des figures majeures de toute l'histoire du jazz : le saxophoniste John Coltrane (1926-1967). Il fonde sa réflexion sur une appréhension et une connivence avec l'œuvre de Coltrane depuis des décennies. Il cherche ici à mieux nous faire sentir toutes les singularités de cet univers.
Voir plus Voir moins
Univers musical
RolandGUILLON
L’univers de John Coltrane
L UNIVERS DE JOHN COLTRANE
Univers Musical Collection dirigée par Anne-Marie Green  La collectionUnivers Musicalest créée pour donner la parole à tous ceux qui produisent des études tant d’analyse que de synthèse concernant le domaine musical. Son ambition est de proposer un panorama de la recherche actuelle et de promouvoir une ouverture musicologique nécessaire pour maintenir en éveil la réflexion sur l’ensemble des faits musicaux contemporains ou historiquement marqués. Déjà parus Frédéric ROBERT,La musique française dans l’Europe musicale entre Berlioz et Debussy (1863-1894), 2017. Fabien HOULÈS,Le premier quatuor à cordes hybride. L’exemple de Smaqrade Juan Arroyo, 2017. Cédric THÉNARD,Contribution à une histoire de la modernité musicale, Le festival, Angers, Musiques du XXe siècle (1983-1990), 2016. Rafael ANDIA,Labyrinthes d’un guitariste,2016. Jean-Blaise COLLOMBIN,Ennio Morricone, Perspective d’une œuvre, 2016. Henri-Claude FANTAPIÉ,60 ans de vie musicale. De 1945 à nos jours, 2016. Amin CHAACHOO,La musique hispano-arabe Al-Ala, 2016. Gérard DE SMAELE,Banjo attitudes, Le banjo à cinq cordes, son histoire générale, sa documentation, 2015. Alain VON RODEN,Essai d’initiation aux musiques médiévales polyphoniques (ou contrapuntiques), Création d’une Chapelle et d’une École musicale parisienne, Capella & Schola Parisis, 2015 Clara TESSIER,Marcel Dortort, un itinéraire musical. Du minimalisme à la synthèse sonore, 2015. Isabelle PETITJEAN,La culture pop au panthéon des Beaux-Arts. Dangerous, de Mark Ryden à Michael Jackson, 2015. Alain LAMBERT,Principes de la mélodie, Musiques populaires, philosophie, et contre-cultures,2015. Claude ROLE,François-Joseph Gossec, Un musicien à Paris, de l’Ancien Régime au roi Charles X, 2015. Michel BOSC,Jill Feldman, soprano incandescente. Bien au-delà du baroque, 2015.
Roland Guillon L’univers de John Coltrane
© L’Harmattan, 2017 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Parishttp://www.editions-harmattan.fr ISBN : 978-2-343-12353-0 EAN : 9782343123530
INTRODUCTION C’est à l’automne 1959 que je découvris la musique de John Coltrane. Un camarade de classe de première m’avait cédé l’un de ses disques. J’eus immédiatement la sensation de pénétrer dans un univers harmonique et instrumental inouï. Cette musique devait dès lors ne plus me quitter et me servir de talisman pour continuer à pénétrer le monde du jazz. L’album en question étaitTraneing-in, session du labelPrestige,enregistrée en août 1957 par Coltrane au saxophone ténor, avec trois autres musiciens : le pianiste Red Garland, le contrebassiste Paul Chambers et le batteur Art Taylor. Je passais et repassais sur mon tourne-disque le thème titre de cet album. Fasciné par la longue introduction scandée du pianiste en accords plaqués, qu’appuyaient rythmiquement le batteur et le contrebassiste, je l’étais encore plus par la manière dont le saxophoniste attaquait son solo. Je vibrais sous l’effet de la force et de la tension expressive de ses sonorités. Je suivais étroitement la sinuosité de son phrasé, sous le charme des spirales sonores ascendantes qu’il me semblait dessiner. J’étais dès lors conquis par cette manière dont Coltrane concevait sa musique, et plus largement le jazz. Son œuvre devait ainsi fonder dans la longue durée l’un des registres essentiels de ma discothèque. J’assisterai aussi à deux très beaux concerts du saxophoniste et de son fameux quartette : le premier, en novembre 1962, à l’Olympia, et le second, en juillet 1965, à la Salle Pleyel. C’est d’ailleurs après ce concert et avoir rejoint le Blue
7