//img.uscri.be/pth/176cdde9d9f0bb8d6b9ca381769d0870d8cd4aa4
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 19,50 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La musicothérapie interactive

De
253 pages
La musicothérapie interactive avec les enfants permet de créer un dialogue musical constructif, de faciliter la communication entre les enfants et les familles. En décrivant les bénéfices de cette approche à travers des cas cliniques avec les enfants en âge préscolaire, l'auteur détaille son travail avec les enfants atteints de troubles du spectre autistique, de difficultés relationnelles et de handicaps physiques.
Voir plus Voir moins
 
 
La musico
   
 
thérapie interactive
  Amelia Oldfield      La musicothérapie interactive    Une approche nouvelle avec des enfants autistes et polyhandicapés et leur famille    Traduction Anne Garnerie    Préface de Fatima Janjua               LH ARMATTAN
         
 
  
                Titre original : Interactive Music Therapy   A Positive Approach  Copyright © Amelia Oldfield 2006 This translation of Interactive Music Therapy  A Positive Approach is published by arrangement with Jessica Kingsley Publishers Ltd. © Éditions lHarmattan, 2012, pour la traduction française   © L'H ARMATTAN , 2012 5-7 rue de l'École-Polytechnique ; 75005 Paris ,  http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr  ISBN : 978-2-296-96246-0  EAN : 9782296962460
Remerciements   Merci à tous les enfants et à leurs familles avec lesquels jai travaillé de minsuffler linspiration pour écrire ce livre.  Merci aux parents qui ont pris le temps et la peine de relater leur expérience des séances de musicothérapie par écrit. Jai été très touchée de ce qui sest dit et écrit.  Merci à toutes les personnes qui mont permise dinclure des photographies.  Merci à tous mes collègues qui mont aidée, inspirée et soutenue depuis de nombreuses années.  Merci à Fatima Janjua davoir écrit une préface si chaleureuse et délicate. Jai été très touchée.  Merci à Maggie Boon et Sue Parlby de mavoir permise dinclure leur cas cliniques.  Merci à Malcolm Adams de mavoir aidée dans ma recherche.  Merci à Claire Rawson davoir retranscris les chansons.  Merci à Joy Nudds et Mélanie Piper pour les photographies tirées des vidéos de formation.  Merci à mon mari David et à mes enfants Daniel, Paul, Laura et Claire de mavoir laissée poursuivre mes écrits, merci de leur patience et de leurs encouragements.        
Préface     Il y a encore cinq ans, je ne savais pas vraiment ce que signifiait la musicothérapie. Le plus souvent, mon parcours professionnel se résumait à travailler avec des enfants handicapés dans des centres de développement de lenfant à travers le pays et je navais jamais rencontré de musicothérapeute.  Il existait bien sûr des références sur la musicothérapie dans la littérature médicale, souvent intégrés à une longue liste de thérapies utilisées dans lapproche particulière dun handicap mais je ne métais jamais arrêtée pour penser aux implications ou effets thérapeutiques de cette thérapie.  Tout cela a évolué lorsque jai commencé à travailler au Centre de Développement de lEnfant de Cambridge.  Je me souviens être arrivée au centre un jour au moment de la traditionnelle réunion-déjeuner et dêtre surprise par de la musique et des sons provenant dune des portes fermées près de la salle dattente. En étant plus attentive, jai entendu des sons musicaux comme si quelquun accordait différents instruments. Ces sons étaient entremêlés de chants, de rires et de magnifiques morceaux de clarinette ou de mélodies de piano. Mon questionnement fut accueilli par une réponse des réceptionnistes : « Oh, cest juste de la musicothérapie ! »  Mon intense curiosité relative à ce qui se passait vraiment derrière cette porte, dans ce monde magique de la musique et du son, nallait pas tarder à être rassasiée lorsque jai rencontré Amélia qui rejoignait souvent le reste de léquipe pour la réunion-déjeuner. Pendant une longue période, avec son enthousiasme habituel et infatigable, elle ma présentée ce domaine nouveau et excitant. Elle était toujours prête à me parler de son travail et à répondre à toutes les questions et également à me procurer des vidéos et des références bibliographiques.  Avec le temps, ma compréhension de limportance et des effets bénéfiques de la musicothérapie est devenue plus évidente. Cela sest passé grâce à des travaux en commun car beaucoup denfants que je suivais dans les cliniques allaient également en musicothérapie mais aussi grâce à des retours positifs et des commentaires des parents.  Dans un centre de développement de lenfant, arriver à un diagnostic et le révéler aux parents peut être également un moment
7  
difficile et critique. De nombreux enfants qui nous sont confiés souffrent de handicaps complexes et une large proportion dentre eux souffrent dautisme et de troubles du spectre autistique.   Peu importe lextrême bonté et gentillesse du thérapeute, il est impossible déviter la souffrance et la déception ressenties par les parents et les problèmes qui suivront certainement. Alors que les difficultés de lenfant doivent être expliquées honnêtement et simplement, il est important dêtre capable damener une sorte dimmédiate libération. Cela peut se faire sous la forme dun projet bien structuré incluant le support émotionnel et thérapeutique. « Ce sont les difficultés de Jo, nous savons combien cest difficile maintenant Mais voici ce que nous pouvons faire pour laider. Si nous travaillons ensemble, les choses seront différentes dans un an. »  Une des difficultés réside dans le fait que beaucoup de thérapies et de programmes de développement proposés représentent souvent un travail important, mais nécessaire et utile. Cela est fréquent chez les enfants présentant des troubles du spectre autistique. Une coopération insuffisante et des difficultés pour sengager avec le thérapeute sont des facteurs inhérents à leur condition et peuvent conduire à de nombreuses tentatives dévaluation ou de traitement, qui sont souvent assez stressantes et négatives pour les enfants et les parents.  Daprès mon expérience, la musicothérapie est une forme de traitement qui atteint plus rapidement une réponse positive et un engagement de la part de lenfant. Au début des interventions, lorsque les parents souffrent encore de déception et de peurs concernant lavenir de leur enfant, les séances de musicothérapie peuvent apporter de premiers encouragements et des expériences positives pour les parents. Celles-ci ne sont pas seulement agréables mais permettent de se sentir plus positifs et remplis despoir sur les progrès de leur enfant.  Dans ce livre, Amélia démontre clairement le pouvoir de la musique, non seulement pour attirer lattention et lintérêt des enfants les plus renfermés mais également pour faire grandir les consciences chez les autres et poser quelques règles de base dinteraction. Lorsque lon doit gérer de graves problèmes de communication en société, cette intervention est essentielle et devrait se passer le plus tôt possible dans le processus dintervention. Lefficacité de la musicothérapie pour encourager la communication et le fait que cela se passe à lintérieur dun contexte détendu et agréable où on ne teste pas les
8  
capacités de lenfant en fait un des premiers traitements à appliquer immédiatement après le diagnostic.  Au sein dune équipe pluridisciplinaire, dautres thérapeutes et soignants pourraient tirer partie de ces atouts apportés par la musicothérapie. Il y a cependant un autre aspect de la recherche dAmélia que jai trouvé particulièrement essentiel et excitant. Cela nétait pas vraiment une surprise étant donné que je savais combien les parents avaient apprécié les séances de musicothérapie mais je nen avais pas saisi tout le potentiel. Je veux parler de la possibilité laissée aux parents de simpliquer dans la séance de musicothérapie, de leur montrer comment interagir avec leur enfant, de faire grandir leur confiance et par-dessus tout, de leur permettre dapprécier la présence de leur enfant et de sentir quils pourraient et devraient être des participants actifs dans son développement. Nous sommes unanimes sur le fait que sans tenir compte des handicaps, lacceptation des parents et leur engagement envers leur enfant sont essentiels et deviennent des facteurs puissants déterminant le pronostic. Sans aucun doute, parmi toutes les thérapies, la musicothérapie est la mieux placée pour initier le processus dencouragement des parents et pour obtenir leur coopération depuis le début. Cela aura certainement des répercutions sur le travail dautres thérapeutes.  Jespère vraiment que de plus en plus de médecins travaillant dans des équipes pluridisciplinaires viendront découvrir et comprendre ce quest la musicothérapie et reconnaître ses bienfaits pour les enfants en situation de handicap. Cela ne peut arriver que si les musicothérapeutes eux-mêmes sont préparés à parler et à diffuser leur message. Cest ce que fait Amélia à travers son travail de recherche et son travail clinique avec ce nouveau livre, au bénéfice des enfants, des familles et des professionnels de partout.          
 
 
 
 
Dr Fatima Janjua, Pédiatre