La musique dans l'Allemagne romantique

De
Publié par

L’Allemagne a donné au patrimoine musical un legs inestimable, et l’époque romantique se distingue par une floraison éblouissante. Brigitte François-Sappey propose ici une synthèse qui place la musique au cœur du mouvement romantique, en croisant musique et civilisation.

Les écueils historiques sont nombreux dans un tel sujet, tant le concept d’« âme allemande » célébré par les romantiques a été
récupéré et utilisé à des fins douteuses. Une étude fine des thèmes dominant le romantisme germanique, qui n’exclut pas l’aspiration à l’identité nationale, fait la part de l’idéologie et des œuvres auxquelles ce souffle a donné vie.

L’auteur ne néglige pas de présenter le répertoire sous ses différentes rubriques (la musique de piano, de chambre, d’orchestre, le lied, l’opéra et la musique sacrée). Mis à l’honneur, les compositeurs les plus illustres (Weber, Spohr, Schumann, Mendelssohn, Liszt, Wagner et Brahms) sont entourés d’une pléiade de musiciens qui, pour avoir moins marqué la postérité, n’en ont pas moins joué un rôle essentiel, témoignant de la vitalité du cadre culturel dans lequel
ils évoluent.

L’esprit de l’ouvrage est donc de brosser le tableau d’une phase de la civilisation, celle issue de Goethe et de Beethoven, où, portée par les penseurs, la musique accède au sommet du monde des arts et des lettres. Soutenue par la bourgeoisie progressiste, la musique est dorénavant inséparable de la philosophie de F. Schlegel, Schopenhauer ou Nietzsche, de la peinture de Friedrich ou de l’architecture de Schinkel. Cette culture allemande une et multiple est cernée dans une vaste partie introductive et les liens qu’elle entretient avec la musique innervent l’ensemble de cet essai magistral.

Docteur ès lettres, professeur honoraire d’Histoire de la Musique et de Culture musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et d’Art et civilisation au CNSM de Lyon, Brigitte François-Sappey est l’auteur d’ouvrages sur Robert Schumann (Fayard, 2000, 2003), Clara Schumann (Papillon, 2002), Felix Mendelssohn (Fayard, 2003, 2008).

Publié le : mercredi 21 janvier 2009
Lecture(s) : 68
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782213646831
Nombre de pages : 960
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L’Allemagne a donné au patrimoine musical un legs inestimable, et l’époque romantique se distingue par une floraison éblouissante. Brigitte François-Sappey propose ici une synthèse qui place la musique au cœur du mouvement romantique, en croisant musique et civilisation.

Les écueils historiques sont nombreux dans un tel sujet, tant le concept d’« âme allemande » célébré par les romantiques a été
récupéré et utilisé à des fins douteuses. Une étude fine des thèmes dominant le romantisme germanique, qui n’exclut pas l’aspiration à l’identité nationale, fait la part de l’idéologie et des œuvres auxquelles ce souffle a donné vie.

L’auteur ne néglige pas de présenter le répertoire sous ses différentes rubriques (la musique de piano, de chambre, d’orchestre, le lied, l’opéra et la musique sacrée). Mis à l’honneur, les compositeurs les plus illustres (Weber, Spohr, Schumann, Mendelssohn, Liszt, Wagner et Brahms) sont entourés d’une pléiade de musiciens qui, pour avoir moins marqué la postérité, n’en ont pas moins joué un rôle essentiel, témoignant de la vitalité du cadre culturel dans lequel
ils évoluent.

L’esprit de l’ouvrage est donc de brosser le tableau d’une phase de la civilisation, celle issue de Goethe et de Beethoven, où, portée par les penseurs, la musique accède au sommet du monde des arts et des lettres. Soutenue par la bourgeoisie progressiste, la musique est dorénavant inséparable de la philosophie de F. Schlegel, Schopenhauer ou Nietzsche, de la peinture de Friedrich ou de l’architecture de Schinkel. Cette culture allemande une et multiple est cernée dans une vaste partie introductive et les liens qu’elle entretient avec la musique innervent l’ensemble de cet essai magistral.

Docteur ès lettres, professeur honoraire d’Histoire de la Musique et de Culture musicale au Conservatoire national supérieur de musique de Paris et d’Art et civilisation au CNSM de Lyon, Brigitte François-Sappey est l’auteur d’ouvrages sur
Robert Schumann (Fayard, 2000, 2003), Clara Schumann (Papillon, 2002), Felix Mendelssohn (Fayard, 2003, 2008).
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi