//img.uscri.be/pth/7daca254a7217dc17ccdb7fad2578fa5d73ddf95
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 8,25 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

La New Wave

De
96 pages
La New Wave est un courant de jazz des années soixante qui marque la rencontre entre deux styles : le hard bop et le free jazz. Cet ouvrage en retrace les moments forts, tout en retenant les principaux acteurs et leurs productions. On y retrouve notamment des musiciens aussi importants que John Coltrane, Charles Mingus, Eric Dolphy ou Roland Kirk pour le hard bop; Cecil Taylor, Ornette Coleman, Sun Ra ou Archie Shepp pour le free jazz.
Voir plus Voir moins

La New Wave

Univers Musical Collection dirigée par Anne-Marie Green
La collection Univers Musical est créée pour donner la parole à tous ceux qui produisent des études tant d'analyse que de synthèse concernant le domaine musical. Son ambition est de proposer un panorama de la recherche actuelle et de promouvoir une ouverture musicologique nécessaire pour maintenir en éveil la réflexion sur l'ensemble des faits musicaux contemporains ou historiquement marqués.

Déjà parus Paul FUSTIER, La vielle à roue dans la musique baroque française :Instrument de musique, objet mythique, objet fantasmé?, 2006 Eric HUMBERTCLAUDE, Pierre Souvtchinski, 2006. Robert GUILLOUX, Maxime Dumoulin, 2006. Jean-Philippe HEBERLE, Michael Tippett, au l'expression de la dualité en mots et en notes, 2006. Bertrand RICARD, Lafracture musicale, 2006. Gabriel CASTILLO FADIC, Musiques du ume siècle au sud du rio Bravo: images d'identité et d'altérité, 2006. Ana STEF ANOVIC, La musique comme métaphore, 2006. Mara LACCHÈ (dir.), L'imaginaire musical entre création et interprétation, 2006. Philip GAREAU, La musique de Morton Feldman au Ie temps en liberté, 2006. Mutien-Omer HOUZIAUX, Sur la prononciation gallicane du latin chanté, 2006. Virginie RECOLIN, Introduction à la danse orientale, 2005. Blandine CHARVIN, Clara Schumann, 2005. Claude JOUANNA, Yves Nat, du pianiste compositeur au poète pédagogue, 2005. Laurent MARTY, 1805, la création de Don Juan à l'opéra de Paris,2005. Marie-Paule RAMBEAU, Chopin, l'enchanteur autoritaire, 2005. Henri-Claude FANTAPIÉ, Le chefd'orchestre, 2005. Martial ROBERT, Ivo Malec et Studio Instrumental, 2005.

Roland GUILLON

La New Wave Unjazz de l'entre-deux

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique; FRANCE

75005 Paris

L'Hannattan

Hongrie

Espace L'Harmattan

Kinshasa

L'Harmattan

Italia

Konyvesbolt Kossuth L. u, 14-16

Fac..des Sc, Sociales, Pol et Adm; BP243, KIN XI
Université de Kinshasa - RDC

Via Degli At1isti, 15 10124 TOI'ino

L'Harmattan Burkina Faso 1200 logements villa 96 12B2260 Ouagadougou 12

1053 Budapest

ITALIE

http://www.librairieharmattan.com diffusion. harmattan@wanadoo.fr harmattan 1(âJwanadoo.fr
@ L'Harmattan, 2006 ISBN: 2-296-01828-9 EAN : 9782296018280

INTRODUCTION

Par New Wave - que d'autres nommèrent New Thing (LeRoi Jones, 1968; Balliett, 2000) - nous désignons un courant du jazz moderne qui a émergé aux Etats-Unis dans la seconde moitié des années 1950 pour rayonner pendant les années 1960. Nous parlerons de courant plus que de style dans la mesure où la spécificité de cette musique est située à la jonction de deux styles identifiés: le hard bop et le free jazz. Il s'agit d'un espace musical qui combine, dans des proportions variables, les éléments harmoniques et rythmiques de chacun de ces deux styles. En ce sens nous le définissons comme un jazz de l'entre-deux. Nombre d'études et de classifications consacrées au jazz occultent cette spécificité. Car elles affectent les musiciens de cet espace à un seul de ces deux styles: le free jazz. Or la réalité nous semble plus complexe. Car de nombreux maîtres et disciples de chaque style ont intégré de manière plus ou moins discontinue les traits de l'autre style. Et ils l'ont fait sur une période qui couvre une dizaine d'années. On trouve ainsi des praticiens du hard bop ou hard boppers qui ont assimilé des éléments du free jazz, avec pour certains une immersion à terme dans ce style. Symétriquement, des musiciens consacrés du free jazz ont tempéré leur projet en conservant certaines attaches avec le hard bop. Nous reviendrons donc sur ces formes de croisements, après avoir rappelé quelles sont les différences entre le hard bop et le free jazz. Nous introduirons chacun de ces deux pôles sur deux versants: l'un est l'harmonie, l'autre rythmique. Nous distinguerons aussi deux périodes. La première est celle de la genèse ou des prémices de cette rencontre dont on peut tirer certains signes constitutifs de cette musique qu'est la New Wave. La seconde est celle de sa maturité qui a permis d'identifier un certain nombre de musiciens comme des représentants à part entière d'un tel courant. Nous présenterons les acteurs de cette rencontre en insistant davantage sur leur production que sur leur biographie. Et, pour la

période de maturité, nous évoquerons une série d'enregistrements phares qui ont marqué particulièrement la singularité d'une fraction des hard boppers en tant qu'animateurs de ce courant. Ajoutons néanmoins que tant pour ces hard boppers que pour les tenants du free jazz tout enregistrement représente une étape d'une dynamique musicale qui est à la fois individuelle et collective. Dynamique dont il convient de repérer les éléments techniques ou symboliques que portent des projets affichés par chaque leader. Soient autant de formes d'expression et de schèmes de représentation dont les dimensions sont multiples. Dimensions que les musiciens tendent à fusionner ou, au contraire, à mettre sous tension, comme les références à une musique savante ou celles à une musique populaire, comme l'inspiration à partir d'un sentiment de spiritualité ou l'affirmation d'une philosophie comme le naturalisme social. De plus ce sont bien de telles sessions d'enregistrement qui matérialisent ces produits que sont les disques, et qui permettent d'identifier les œuvres de chaque musicien à la mesure de deux sortes de valeurs. L'une représentant un moment d'imaginaire du musicien, alors que l'autre en fixerait plutôt une valeur sociale ou marchande. Et de telles valeurs en ce qui concerne les protagonistes de la New Wave ont été largement soumises aux conditions des rapports sociaux états-uniens. C'est ainsi que dans un contexte de tensions interethniques ou intercommunautaires certains musiciens se sont de plus en plus mobilisés pour défendre leurs conditions de production et leur statut. Géographiquement la New Wave s'est principalement épanouie à New York. Que ses promoteurs soient ou non originaires de cette ville. Evoquons ainsi des New-Yorkais comme Cecil Taylor, Buell Neidlinger, Steve Lacy ou Grachan Moncur. Sans oublier les apports d'autres musiciens comme les Philadelphians John Coltrane et Archie Shepp, le Chicagoan Sun Ra ou les Californiens Charles Mingus, Eric Dolphy et Omette Coleman. Aussi la New Wave a-telle été portée par plusieurs labels. Les uns new-yorkais ont été consacrés soit au hard bop comme Atlantic et Blue note, soit au free jazz comme ESP, soit aux deux à la fois comme Impulse. ESP (Extra Sensory Perception) fondé par un ancien avocat affichait un projet nettement avant-gardiste. Impulse tout en étant plus ouvert à

6

d'autres fOTI11es jazz et même de blues s'est explicitement placé de sous le signe de ce courant de jazz. On évoquera notamment un album intitulé The New Wave in jazz qui fut enregistré lors d'un concert donné par plusieurs fOTI11ations u Village Gate de New a York en mars 1965. Les bénéfices de ce concert furent versés à une association new-yorkaise, la Black Arts Repertory Theatre and School. L'un des organisateurs était le poète LeRoi Jones qui rédigea les liner notes (notes du texte de la pochette du disque), insistant à la fois sur le caractère inédit et communautaire du projet. Pour d'autres labels, on évoquera aussi Candid, ainsi que deux compagnies chicagoanes, Delmark Records et Saturn, ou encore Contemporary basé à Los Angeles.

7

PARTIE I PRÉMICES DE LA NEW WAVE