La Vie musicale à Trois-Rivières, 1920-1960

De
La ville de Trois-Rivières constitue un laboratoire particulièrement intéressant pour étudier la vie culturelle régionale. D'une part, le passé artistique de cette ville demeure, à ce jour, largement méconnu. Le bilan des écrits sur l'histoire musicale trifluvienne est mince. D'autre part, la dimension moyenne de la ville, un peu plus de 20 000 habitants au début des années 1920, et sa position géographique avantageuse, entre Montréal et Québec, permettent d'appréhender une dynamique artistique qui diffère significativement de celle des grands centres sans être complètement marginale et périphérique. Évidemment, à l'intérieur même des murs de la ville, la vie musicale présente de multiples visages qui vont du concert symphonique aux prestations jazz, sans oublier la chanson populaire.
L'objectif de cet ouvrage est de mettre en lumière les conditions locales, notamment les facteurs sociaux, grâce auxquelles la vie musicale s'est développée à Trois-Rivières entre 1920 et 1960. Dans un contexte de précarité presque constante, alors que les ensembles musicaux permanents étaient peu nombreux, les réseaux de diffusion déficients et le financement insuffisant, le milieu musical trifluvien est apparu doté d'une vitalité croissante, puis déclinante.
Amélie Mainville détient une maîtrise en études québécoises de l'Université du Québec à Trois-Rivières pour laquelle elle a obtenu une bourse du Fonds québécois de recherche sur la société et la culture, ainsi que la médaille d'or du Gouverneur général du Canada. Elle est aussi diplômée en sciences de l'information de l'Université de Montréal et travaille présentement comme bibliothécaire. La Vie musicale à Trois-Rivières, 1920-1960 est sa première publication.
Publié le : lundi 1 janvier 0001
Lecture(s) : 0
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782896645275
Nombre de pages : 132
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
La Vie musicale à Trois-Rivières, 1920-1960
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.

Diffusez cette publication

Vous aimerez aussi

suivant