Opéra Garibaldi - Livret

De
Publié par

Nombre d'auteurs, parmi les plus connus, ont évoqué la geste Garibaldienne. Certains y ont vu une "vie opéra" et pourtant, les seules musiques qui accompagnent son nom sont guerrières. Sans doute était-il difficile d'écrire un opéra sur José Garibaldi, dont la complexe vie échappe au schéma classique de l'opéra. Pour la raconter, le texte s'inspire d'une vision personnelle des auteurs. Dépassant l'évènement, le récit glorieux, le panégyrique ou la critique, l'accent est mis sur l'homme et ses contradictions.
Publié le : vendredi 1 avril 2016
Lecture(s) : 11
Tags :
EAN13 : 9782140005978
Nombre de pages : 108
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Maurice et Jean-Marie RAINAUD, Albert TOSAN
Traduit par Véronique MILARDI et Mireille VALLEE
OPÉRA GARIBALDI
Bilingue français-italien
1
En couverture : Garibaldi et les chemises rouges (Igor Gagliovisocekas). © L’Harmattan, 2016 5-7, rue de l’École-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06965-4 EAN : 9782343069654
2
OPERA GARIBALDI
3
4
Maurice et Jean-Marie RAINAUD Albert TOSAN OPERA GARIBALDI
Traduitpar Véronique MILARDI Mireille VALLEE
5
Giuseppe GARIBALDI (1807-1882) Il testo comprende treparti che corrispondono ai tre grandi periodi della vita di Garibaldi. Laprimaparte va dalla sua nascita a Nizza, allora francese, fino alla sua condamna a morte che lo spinge ad esiliarsi in America del sud. L’araldo annuncia l’arrivo alporto Lympia dei marinai nizzardi che cantano le loroprodezze. I facchini sono meno entusiasti, ché devono scaricare le navi. I bambini arrivano ingruppo sulle banchine : evocano la storia di Nizza, il fiume mitico, la lingua nizzarda e lapovertà delpaese. Ma sognano d’avventure.Le donne esprimono i pericoli del mare e la paura di perdere i propri figli. Entra in scena ilgiovane Garibaldi : ha 15 anni e staper imbarcare come mozzo sulla « Costanza ». Immagina che sta per rifare il viaggio di Ulisse(è molto colto, è stato istruito da dueprecettori e riprende l’idea che le sirene sono delle donne uccelli). Sua madre, Signora Rosa, lo supplica di nonpartire. I legami tra madre e figlio sono molto stretti. Ilpadre sembra un personaggio scialbo e i due fratelli di PEPIN non sembrano avere una fortepersonnalità. Si capisce la disperazione della madre che ha visto morire la figlia, Teresa, in un incendio, ma si indovina anche la sua fierezza, perché presente il destino eccezionale del figlio. La voce recitante analizza le situazioni e i sentimenti : ella è lo storico che accompagna l’eroe e che, consapevole della realtà delle cose, non esita a prendere in giro i protagonisti.
6
Joseph GARIBALDI (1807-1882) Le texte comporte trois parties qui correspondent aux trois grandes périodes de la vie de Garibaldi. La première partie va de sa naissance à Nice, alors française, jusqu’à sa condamnation à mort qui le conduit à s’exiler en Amérique du sud. Le héraut annonce l’arrivée au port Lympia des marins niçois qui chantent leurs exploits. Les Camalu sont moins enthousiastes qui doivent décharger les bateaux. Les enfants arrivent en bandes sur les quais: ils évoquent l’histoire de Nice, le fleuve mythique, la langue niçoise et la pauvreté du pays. Mais ils rêvent d’aventures.Les femmes expriment les dangers de la mer et la crainte de perdre leurs enfants Entre en scène le jeune Garibaldi: il a 15 ans et va embarquer comme mousse sur « la Costanza». Il imagine qu’il va refaire le voyage d’Ulysse (il est très cultivé, a été enseigné par deux précepteurset reprend l’idée que les sirènes sont des femmes oiseaux). Sa mère Signa Rosa le supplie de ne pas partir. Les liens entre la mère et le fils sont très étroits. Le père semble un personnage falot et les deux frères de PEPIN ne paraissent pas avoir une forte personnalité. On comprend le désespoir de la mère qui a vu mourir sa fille Teresa, une enfant, dans un incendie, mais on devine aussi sa fierté car elle pressent le destin exceptionnel de son fils. Le Récitant analyse les situations et les sentiments: il est l’historien qui accompagne le héros et qui conscient de la réalité des choses n’hésite pas à se moquer des protagonistes.
7
Il Coro canta l’erranza di Garibaldi:paragona la nave ad una donna, nomina le città nellequali egli fa sosta e si riferisce all’incontro del nostro eroe con la causa del Risorgimento, di un’Italia d’insurrezione e di risurrezione… La Grecia ha dato l’esempio(Byron) e un vento di libertà soffia sugli «Stati » italiani… con Giovine Italia(Mazzini) e i Carbonari che tramano un complotto contro gli austriaci. In un canto brevissimo, Garibaldi esprime la sua fede nella Repubblica, ma la repressione infuria sotto il commando di Metternich. Poveripromessi sposi,povero Menotti, condannato ad essere impiccato e il cui ricordo ossessionerà Garibaldi. Lui stesso è coinvolto in un tentativo di rivolta del Piemonte, da Genova : viene condannato a morte. La voce recitanteprende ingiro l’eroe che si è buttato senza essere preparato in un’avventura destinata a fallire.La seconda parte si svolge tra il 1834 e il 1848. Corrisponde alperiodo sudamericano che taglia inqualche modo Garibaldi in un blocco digranito. Diventa l’eroe ed è sorprendente constatare che tuttora, Garibaldi è l’oggetto di una venerazione dall’altraparte dell’Atlantico. Ègiovane, bello, ardente, seducente, ammirato, adulato. Vari Italiani sono esiliati in Brasile epermettono a Garibaldi di sopravvivere esercitando diversipiccoli mestieri. Si annoia. L’occasione sipresenta a lui di combattereper la Provincia di Rio Grande do Sul laquale si èproclamata Repubblica contro il Brasile. Fa la guerra di corsa sul « Mazzini ». Commanda una squadra, ma viene sconfitto da forze superiori. Il coro racconta quell’epopea.Garibaldi evoca ilperiodo in modoppoetico: le sofferenze sopportate,gli amici che ha visto morire, i saccheggi egli stupri commessi dai suoi uomini, le torture subite. Finalmente, arriva nelporto di Laguna dove incontrerà l’amore della sua vita, probabilmente il suo unico vero amore, Anita Riveiro, una fanciullagià sposata, che rapisce letteralmente… col suo consenso. Anita e Giusé cantano il «grande duo d’amore».
8
Le Chœur chante l’errance de Garibaldi: il compare le bateau à une femme, cite les villes dans lesquelles il relâche et fait référence à la rencontre de notre héros avec la cause du Risorgimento, d’une Italie d’insurrection et de résurrection... La Grèce a donné l’exemple (Byron) et un vent de liberté souffle sur les « Etats » italiens… avec Giovine Italia (Mazzini) et les Carbonari qui hourdent des complots contre les autrichiens. Dans un chant très bref Garibaldi exprime sa foi en la République, mais la répression fait rage sous la direction de Metternich. Pauvre Menotti qui est condamné à la pendaison et dont le souvenir hantera Garibaldi. Lui même est impliqué dans une tentative de soulèvement du Piémont depuis Gênes: il est condamné à mort. Le Récitant se moque du héros qui s’est lancé sans préparation dans une aventure vouée à l’échec.La deuxième partie se situe entre 1834 et 1848. Elle correspond à la période sud-américaine qui taille en quelque sorte Garibaldi dans un bloc de granit. Il devient le héros et il est surprenant de constater que de nos jours encore il fait l’objet d’un véritable culte de l’autre côté de l’atlantique.Il est jeune, beau, ardent, séduisant, admiré, adulé. Nombre d’italiens sont exilés au Brésil et permettent à Garibaldi de survivre en exerçant divers petits métiers. Il s’ennuie. L’occasion va s’offrir à lui de combattre pour la Province de Rio Grande do Sul qui s’est proclamée République à l’encontre du Brésil. Il fait la guerre de course sur le Mazzini. Il commande une escadre mais il est écrasé par des forces supérieures. Le chœur raconte cette épopée. Garibaldi évoque la période de façon plus poétique: les souffrances endurées, les amis qu’il a vu mourir, les pillages et les viols commis par ses hommes, les tortures subies. Enfin il arrive dans le port de Laguna ou il va rencontrer l’amour de sa vie, sans doute son seul vrai amour, Anita Riveiro, une « jeune fille» déjà mariée qu’il enlève littéralement... avec son consentement. Anita et José chantent le «grand duo d’amour».
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.