Orfila

De
Publié par

Homme sensible, intelligent et cultivé, Matheo José Buenaventura Orfila, émigré espagnol naturalisé français, musicien et chanteur fut doyen de la Faculté de Médecine de Paris de 1830 à 1848. Il fut surtout un médecin légiste renommé et redouté, familier des salles d'autopsie et des cours d'assises. Ce livre retrace sa brillante carrière et fait revivre les grands procès criminels dont il fut l'expert ou le conseil.
Publié le : mardi 15 septembre 2015
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782336390987
Nombre de pages : 136
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Roger Teyssou
Orfila Le doyen magnifique e et les grands procès criminels auXIXsiècle
El decano magnifico
02/09/15 23:44
Orfila
Le doyen magnifique e et les grands procès criminels au XIX siècle
El decano magnifico
Acteurs de la Science Fondée par Richard Moreau, professeur honoraire à l’Université de Paris XII Dirigée parClaude Brezinski et Roger Teyssou
La collection Acteurs de la Science est consacrée à des études sur les acteurs de l’épopée scientifique moderne ; à des inédits et à des réimpressions de mémoires scientifiques anciens ; à des textes consacrés en leur temps à de grands savants par leurs pairs ; à des évaluations sur les découvertes les plus marquantes et la pratique de la Science.
Dernières parutions
Gilles GROS,Histoire et épistémologie de l’anatomie et de la physiologie en art dentaire, de l’Antiquité à la fin du e XX siècle, 2015 Simon BERENHOLC,L’Homme social, à son corps dépendant. Analogies comportementales entre les cellules biologiques et les sociétés humaines, 2015.Robert LOCQUENEUX,Baromètres, machines pneumatiques & thermomètres, Chez & autour de Pascal, d’Amontons & de Réaumur,2015. Pierre de FELICE,Mille ans d'astronomie et de géophysique. D'Aristote au Haut Moyen Age,2014. Charles BLONDEL,La psychanalyse, 2014. Philippe LHERMINIER,La valeur de l’espèce. La biodiversité en questions, 2014.Roger TEYSSOU,Freud, le médecin imaginaire… d’un malade imaginé, 2014.Robert LOCQUENEUX,Sur la nature du feu aux siècles classiques. Réflexions des physiciens & des chimistes, 2014.
Roger TEYSSOU
Orfila
Le doyen magnifique e et les grands procès criminels au XIX siècle
El decano magnifico
Du même auteur Freud, médecin imaginaire… d’un malade imaginé, Éditions l’Harmattan, 2014. Une histoire de la circulation du sang, Harvey, Riolan et les autres… Des hommes de cœur, presque tous, Éditions l’Harmattan, 2014. Paul Sollier contre Sigmund Freud, l’hystérie démaquillée, Editions l’Harmattan, 2013.Gabriel Andral, la médecine dans le sang. Un pionnier de l’hématologie, Éditions l’Harmattan, 2012. Charcot, Freud et l’hystérie, Éditions l’Harmattan, 2012.L'aigle et le caducée. Médecins et chirurgiens de la Révolution et de l'Empire, Éditions L’Harmattan, 2011. Une histoire de l’ulcère gastro-duodénal. Le pourquoi et le comment,Éditions L’Harmattan, 2009. Dictionnaire des médecins, chirurgiens et anatomistes de la Renaissance,Éditions L’Harmattan, 2009. Dictionnaire mémorable des remèdes d’autrefois,Éditions L’Harmattan, 2007. e e Quatre siècles de thérapeutique médicale du XVI au XIX siècle en Europe,Éditions L’Harmattan, 2007. La Médecine à la Renaissance,Éditions L’Harmattan, 2002. © L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06954-8 EAN : 9782343069548
La médecine légale, Medicina forensis, est l’art d’appliquer les connaissances et les préceptes de la médecine aux différentes questions de droit, pour les éclaircir ou les interpréter correctement. Mahon,Médecine légale, 1803,1, 1.
La médecine légale c’estla médecine et les sciences accessoires considérées dans leurs rapports avec le droit civil, criminel et administratif. Briand, Chaudé,Manuel complet de médecine légale, Paris, 1858, IX.
Matheo José Buenaventura Orfila, collection particulière.
Préface
On pourrait dire de la médecine légale qu’elle est vieille comme l’humanité civilisée puisque sa nature même suppose une société organisée avec ses lois, si primitives soient-elles. En è France pourtant, jusqu’à la seconde moitié du XVIII siècle elle fut toujours en retard par rapport à la législation et ne s’aligna sur les progrès scientifiques qu’au Siècle des Lumières. Jusque-là, les juges et la justice étaient peu attentifs à la compétence des experts médicaux et pensaient que la médecine judiciaire pouvait être exercée sans qualification particulière. Antoine Louis (1725-1792) le premier en fit une spécialité. D’une rare habileté dans les consultations médico-légales, il fut un expert consultant des tribunaux pendant trente ans. Le premier, il enseigna la médecine légale au Collège de Chirurgie Saint-Côme avec un tel succès que la Faculté réclama la création de chaires à Paris, à Montpellier et à Strasbourg, obtenue grâce au travail de François Chaussier (1746-1828), le 14 décembre 1792, loi du 14 frimaire an III. Celui-ci avait déjà initié la réforme de la médecine légale dans sa communication du 20 décembre 1789 devant l’Académie des sciences intitulée : Observations chirurgico-légales sur un point important de la jurisprudence. Il préconisait la suppression des chirurgiens et médecins jurés, la pluralité des experts choisis par les juges, l’institution d’un bureau de vérification permettant la nomination de contre experts, la création de cours publics de médecine légale et l’intégration de cette discipline, sanctionnée par un examen, dans le cursus universitaire des chirurgiens. Ilne manquait plus qu’un grand traité consacré à lamedicina forensis.fut l’œuvre de François Emmanuel Fodéré (1764- Ce 1835), son élève. La première édition de sonTraité de médecine légaleen 1798 en trois volumes. La seconde, augmentée parut des deux tiers, datant de 1813, exposait en six volumes, avec
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.