Révision

De
Publié par

Gaston Couté — R é v i s i o ndate ? Je suis à poil et cependantJe ne suis pas chez ma voisineSur moi la toise en descendantA fait un ...

Publié le : mercredi 18 mai 2011
Lecture(s) : 259
Nombre de pages : 2
Voir plus Voir moins
Gaston CoutéRévision date ?
Je suis à poil et cependant Je ne suis pas chez ma voisine Sur moi la toise en descendant A fait un bruit de guillotine Et voici monsieur le major Être doux comme le tonnerre Qui me palpe et me palpe encore D'un geste de vétérinaire
Refrain Alors sans bouger le sourcil Je me dis pendant ce temps-là
Si tu n'as pas vu mon cul le voici Si tu n'as pas vu mon cul le voilà bis
Devant moi le nombril caché Sous le tricolore bandage Les maires témoins du marché S'intéressent au marchandage Œil sournois, œil terne et chassieux Regard de veau, regard de fouine Tous les regards de tous ces yeux Courent sur moi comme vermine
Refrain
Le gaillard n'est pas trop mal fait Il a même une bonne tête Comme aux comices le préfet Admire aussi la belle bête Et j'entends ce sacré major Louanger ensuite à son aise Un tout autre endroit de mon corps Objet de gaieté bien française
Refrain
La chair jeune de vingt ans Qu'étalera fièvre ou bataille Savez-vous que c'est épatant Quand on la drague ou qu'on la taille Et le morticole abrutis Portant du velours sur la manche Numérote mes abattis Pour les lendemains de revanche
Refrain
C'est la croix au dos du mouton Il a dit "bon pour le service" Un sergent vague écrit mon nom Sur la liste des sacrifices Eh ! l'homme aux manches de velours
Même quand on est militaire Faut pas vendre la peau de l'ours Avant qu'on ne l'ait mis par terre
Refrain
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.