Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Achetez pour : 10,99 €

Téléchargement

Format(s) : PDF

avec DRM

Publications similaires

La Saison des mangues

de heloise-d-ormesson

Grand Café

de ibis-rouge-editions

Vous aimerez aussi

Surprises sous-marines

de les-presses-litteraires

Les contes de Paris

de les-presses-litteraires

Transes digitales

de les-presses-litteraires

suivant
Requîn baeîne,Rhincodon typus Djîboutî, Mer Rouge
Et sî es pus bees rencontres étaîent tout sîmpement cees que ’on désîre ?
Une vérîtabe îmmersîon au cœur de a vîe, une rencontre avec e peupe de a mer, du pus dîscret au pus împosant de ses habîtants : voîcî e voyage auque a nature nous învîte. Du pancton transucîde aux mammîFères puîssants et majestueux, en passant par es murènes sensuees et es îmaces gracîes, du grîs Froîd des requîns à a débauche de coueurs des poîssons cowns, tout cea au mîîeu des coraux, ces scuptures composées par a nature et e temps. Tandîs que d’autres créatures étranges sembent hésîter entre e mînéra et ’anîma, œuvres sans auteur, îdéaes de douceur et de déîcatesse. Même e sabe îmmacué s’étîre harmonîeusement au i de ’eau pour créer des cerces mystérîeux. Une sensuaîté de ’espace, comme seue ’exceptîonnee nature peut nous ’ofrîr. Une Fascînatîon quî révèe ’harmonîe. Des énergîes rayonnantes nous enveoppent et nous pîncent e cœur car on y ressent caîrement a Luîdîté de toutes choses. J’aîme à a proue du bateau quî me berce, caresser es poîssons de mes yeux ébouîs par a surFace étînceante du soeî îninî ou quand ’astre puîssant s’estompe un peu à a poupe, j’aîme quîtter a journée ocre d’un soule apaîsant. Au zénîth, j’aîme me cacher à ’ombre des paysages habîés par e soeî, sans Faîre e moîndre bruît.
6
Me taîre des sons quî m’entourent pour mîeux apprécîer ’îninîe puîssance des sîences, ganés au bord des chemîns amîs. J’aîme aussî à Lâner sous es arbres, ceux où s’entremêent es Leurs et eurs parFums. Me cacher sous un abrî sîmpe quand e vent Féroce hure au dehors. J’aîme cette terre où es montagnes s’envoent au oîn et se croîsent parFoîs. J’aîme es océans, e beu de notre panète. J’aîme a gace îninîe quî me réchaufe e cœur. Quand enin, Face à moî, un phare me Faît des cîns d’œî de bonheurs dans a nuît banche, j’aîme ces beautés venues d’aîeurs quî sembent d’încessantes transîtîons entre e maîntenant et ’onîrîque.
a mer, î Faut savoîr a regarder, maîs égaement Fermer es yeux pour ’écouter, a goûter et sentîr a Fraîcheur de ses embruns sur notre peau. Apprécîer aussî ses coueurs vîves ou pastes.
Soyons caîrs : Je ne suîs pas un photographe « noîr et banc ».
« On a tout essayé sauf l’amour ! »
7
Théodore Monod
Grand cachaot,Physeter macrocephalus– Îe Maurîce, Océan Indîen
8
Baeîne à bosse,Megaptera novaeangliae– AFrîque du Sud, Océan Indîen
Baeîne à bosse,Megaptera novaeangliae– Antarctîque
10
Baeîne à bosse,Megaptera novaeangliae– Antarctîque
11
Dauphîn commun,Delphinus delphis– AFrîque du Sud, Océan Indîen
Baeîne à bosse,Megaptera novaeanglia– Antarctîque
12
Poîsson une,Mola mola– Marseîe, Mer Médîterranée
13
14
Otarîe à Fourrure,Arctocephalus gazella– Antarctîque
15