Obtenez le meilleur du Canon EOS 500D

De
Publié par

Avec ses modes créatifs et vidéo inédits, le Canon EOS 500D est un véritable petit appareil d’étude, idéal pour le photographe débutant comme pour l’amateur passionné.

Ce guide pratique dévoile toutes les caractéristiques du Canon EOS 500D, de sa prise en main à ses modes les plus avancés, sans oublier les accessoires, gammes optiques et solutions logicielles Canon.

À travers les nombreux tests et mises en situation proposés, explorez votre boîtier et apprenez à réussir vos photographies en progressant à votre rythme. Appréciez les illustrations de l’auteur, photographe chevronné, réalisées dans des conditions de prise de vue similaires à celles que vous rencontrerez. Expérimentez à votre tour, risquez les réglages complexes que votre appareil autorise, et faites-vous plaisir !

Tout en couleurs, riche en conseils, cet ouvrage répond à toutes les questions que vous vous posez pour obtenir le meilleur de votre Canon EOS 500D !

Publié le : jeudi 12 novembre 2009
Lecture(s) : 254
Tags :
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782100546237
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
2
36
2.1 DIFFÉRENCIER LES BOUTONS
La prise en main du Canon EOS 500D s’est grandement améliorée par rapport à son prédécesseur l’EOS 450D. Elle peut toutefois rester un peu complexe au néophyte, ou au découvreur de Canon. Voici donc quelques rappels commentés du rôle des commandes par boutons.
Une grosse molette de sélection des modes À côté du bouton <ON/OFF>, sur le dessus de l’appareil, se trouve un gros bouton rond que l’on appellemolette de sélection des modes. Celuici permet, à tout moment, de faire varier les modes de réalisation des prises de vue, répartis en modesélémentairesque nous allons étudier dans ce cha pitre, et en modes que Canon qualifie decréatifset qui incluent le mode Manuel mais pas le mode Vidéo. Le mode le plus simple est l’automatisme total (que nous avons étudié à la section 1.7), symbolisé par un rectangle vert.
pLe Canon EOS 500D vu du dessus.
Une petite molette de réglage, un déclencheur et des ISO ! Toujours sur le dessus de l’appareil, mais un peu en avant à droite, se trouve évidemment le bouton déclencheur. Celuici, pour ceux qui découvrent les appareils à visée reflex, dispose de deux niveaux de pression. La première active le modeprise de vueet tous ses réglages puis généralement les mé morise ou les laisse actifs tant qu’on ne relâche pas la pression sur le déclen cheur. Il suffit ensuite d’appuyer à fond sur ce bouton pour déclencher.
PRISE EN MAIN : LES MODES ÉLÉMENTAIRES
À savoirest toujours bon de marquer au minimum une micropause entre Il les deux niveaux de pression sur le déclencheur. La réactivité de l’appareil – en opposition à celle tant critiquée des compacts – ne se calcule que sur la phase de déclenchement !
Un peu en arrière du bouton déclencheur se trouve une molette à tout faire ditemolette de réglages; malheureusement un peu bruyante dans son usage (notamment si vous avez besoin de discrétion). Attention, celleci est appeléemolette principaledans le manuel de l’appareil… À son côté encore, un bouton <ISO> permet, dans les modes créatifs, de modifier la sensibilité de votre capteur à la lumière.
Les éléments bleus pour la lecture des images Comme nous l’avons dit, le Canon EOS 500D a très sérieusement simplifié la complexité jadis déroutante de sa « face arrière ». Il demeure toutefois et intelligemment des boutons bleus, signe de leur activité en mode lecture. En bas à droite de l’écran, vous trouverez le bouton de lecture des images ; qu’il est indispensable d’activer si l’on veut agrandir la visualisation de la prise de vue, ou encore passer d’une image à l’autre. À sa droite se situe un bouton poubelle, volontairement en creux pour tenter d’éviter les er reurs de manipulation (de nuit par exemple). Totalement en haut à droite, deux boutons assurent le zoom dans l’image (+ à droite et – à gauche), allant même jusqu’à l’affichage par mosaïque de 4 ou 9 images comme nous l’avons déjà vu (en section 1.8) ; fonctions assurées uniquement en mode lecture. En bleu encore, vous pourrez remarquer un bouton situé audessus verticalement du bouton de lecture, dédié à l’impression (représenté par pictogramme d’imprimante). Le bouton <DISP> à droite de l’œilleton, aurait pu être coloré en bleu.
2.1 Différencier les boutons
Le Canon EOS 500D vu de dos.
2
37
2
38
Le bouton <SET> et les quatre boutons flèches Toujours sur la face arrière du boîtier, au milieu droit, se trouve le bou ton <SET> qui sert principalement à valider (confirmer) les réglages. Pour ceux qui évolueraient depuis un EOS 450D, ce bouton ne permet plus une programmation pour déclencher le mode Live View (voir ciaprès le bou ton vidéo). Le bouton <SET> est entouré de quatre boutons flèches à usages multi ples selon le contexte. Dans le modebleu, ils servent à naviguer entre les images, voire dans les images lorsqu’elles sont agrandies. Dans les modes élémentaires, seul le bouton flèche gauche est actif en prise de vue pour activer le retardateur. Dans les modes de prise de vue créatifs, le bouton flèche du haut permet de modifier la balance des blancs (soit la possibilité de réchauffer – plus jaune – ou de refroidir – plus bleu – les images), la flèche de droite, le mode autofocus et la flèche du bas, les styles d’image. La flèche de gauche propose les prises de vue en rafale en plus du retardateur. Les flèches servent également à naviguer dans les menus.
Av, vidéo, mémorisation, collimateurs Toujours à l’arrière du boîtier, vers le haut droit de l’écran, se trouvent des boutons uniquement actifs dans les modes créatifs de l’appareil. Le bouton <Av> permet d’indiquer des corrections d’exposition (pour une image plus sombre ou plus claire), excepté en mode manuel où il permet le réglage du diaphragme. En dessous de celuici, un bouton dont une des fonctions est l’impression (en mode bleu), sert à déclencher le mode Prise de vue avec visée par l’écran (en mode prise de vue), ou encore à déclencher l’enregis trement vidéo (en mode vidéo). En haut à droite de l’arrière de l’appareil, les deux boutons que nous appellerons <zoom –> et <zoom +> pour plus de facilité, servent pour le premier à mémoriser l’exposition (ou autre si vous modifiez sa fonction), et pour le second à choisir un collimateur autofocus (éventuellement aidé par la molette de réglages ou les flèches).
Profondeur de champ, activation du flash, AF/MF Sur l’avant de l’appareil, audessus et en dessous du gros bouton de déver rouillage d’objectif, se trouvent un petit bouton de déploiement volontaire du flash (uniquement actif dans les modes créatifs), en bas un contrôleur de profondeur de champ. Ce dernier ferme momentanément le diaphragme pendant la visée, à la valeur de l’exposition prévue, permettant ainsi de percevoir l’augmentation « en profondeur » du plan de netteté, au détri ment de la clarté (luminosité) de la vision.
PRISE EN MAIN : LES MODES ÉLÉMENTAIRES
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.