Portrait & photogénie

De
Publié par

La pratique photographique met aux prises avec le désir du sujet de voir ses apparences se transformer à travers elle, c'est-à-dire à travers le mouvement de la lumière qu'elle révèle. Le concept de photogénie peut s'appréhender selon la problématique suivante : d'abord, qu'est-ce que la photogénie comme engendrement du visible par le jeu de la lumière ? Comment sa modalité photographique en vient-elle à influencer d'autres formes d'expression artistique ? Comment se noue-t-elle à l'action de l'homme sur son propre corps et, par là, aux multiples recherches de son unicité identitaire ?
Publié le : dimanche 15 novembre 2015
Lecture(s) : 2
EAN13 : 9782336396644
Nombre de pages : 224
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Raquel Fonseca
Portrait&photogénie
Photographie & chirurgie esthétique
Série Photographie Collection Eidos
Préface d’Ivo Pitanguy
Portrait & photogénie Photographie & chirurgie esthétique
Dirigée par Michel Costantini & François Soulages Comité scientifique international de lecture Argentine(Silvia Solas, Univ. de La Plata),Belgique(Claude Javeau, Univ. Libre de Bruxelles),Brésil(Alberto Olivieri, Univ. Fédérale de Bahia, Salvador),Bulgarie(Ivaylo Ditchev, Univ. de Sofia St Clément d’Ohrid, Sofia),Chili(Rodrigo Zuniga, Univ. du Chili, Santiago),Corée du Sud(Jin-Eun Seo (Daegu Arts University, Séoul),Espagne(Pilar Garcia, Univ. Sevilla),France(Michel Costantini & François Soulages, Univ. Paris 8),Géorgie(Marine Vekua, Univ. de Tbilissi),Grèce(Panayotis Papadimitropoulos, Univ. d’Ioanina),Japon(Kenji Kitamaya, Univ. Seijo, Tokyo), Hongrie(Anikó Ádam, Univ. Catholique Pázmány Péter, Egyetem),Russie(Tamara Gella, Univ. d’Orel),Slovaquie(Radovan Gura, Univ. Matej Bel, Banská Bystrica), Taïwan(Stéphanie Tsai, Unv. Centrale de Taiwan, Taïpei) Série Photographie 2 François Soulages (dir.),Photographie & contemporain 8 Catherine Couanet,Sexualités & Photographie 9 Panayotis Papadimitropoulos,Le sujet photographique 10 Anne-Lise Large,La brûlure du visible. Photographie & écriture15 Michel Jamet,Photos manquées 16 Michel Jamet,Photos réussies 19 Marc Tamisier,Sur la photographie contemporaine 20 Marc Tamisier,Texte, art et photographie.La théorisation de la photographieJulien Verhaeghe (dir.),Photographie, médias & capitalisme21 François Soulages & 22 Franck Leblanc,L’image numérisée du visage23 Hortense Soichet,Photographie & mobilité24 Benjamin Deroche,Paysages transitoires. Photographie & urbanité25 Philippe Bazin,Face à faces26 Philippe Bazin,Photographies & Photographes27 Christiane Vollaire (dir.), Ecrits sur images. Sur Philippe Bazin32 Catherine Rebois,De l’expérience en art à la re-connaissance 33 Catherine Rebois,De l’expérience à l’identité photographique 34 Benoit Blanchard,Art contemporain, le paradoxe de la photographie 45 Marcel Fortini,L'esthétique des ruines dans la photographie de guerre 47 Caroline Blanvillain,Photographie et schizophrénie 53 Rosane de Andrade,Photographie & exotisme. Regards sur le corps brésilien Série Artiste 50 Marc Giloux,Anon. Le sujet improbable, notations, etc. 52 Alain Snyers,Le récit d’une œuvre 1975-2015 Suite des livres publiés dans la Collection Eidos à la fin du livre Secrétariat de rédaction: Sandrine Le Corre Publié avec le concours de
Raquel FonsecaPortrait & photogénie Photographie & chirurgie esthétique Préface d’Ivo Pitanguy
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris . http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06559-5 EAN : 9782343065595
Préface
Portrait & photogénie Photographie & chirurgie esthétique
Raquel Fonseca réalise une réflexion appuyée sur une pratique du portrait photographique qui lui permet de centrer la photogénie comme valeur esthétique de l’image photographique et plus précisément ses rapports à la vérité du sujet représenté. La photogénie vient donc expliquer la visibilité des corps dans l’art contemporain et dans la chirurgie esthétique. Une démarche fondée sur l’image qui cible le corps et suscite le désir de le voir transformé, écarté de sa propre réalité. La première promesse de cette mise en visibilité est la photogénie et cela suscite des problèmes à la fois d’ordre esthétique et humain. Puis, le corps malade de son apparence cherche les moyens de réparer ce qui est ressenti en discordance avec son paraître. Alors, avec la photogénie une certaine idée de la beauté émerge et favorise le rêve de transformer son apparence représenté en même temps que l’image se déplace afin d’être taillée dans la chair par le biais de la chirurgie esthétique. La photographie et la chirurgie esthétique tissent des liens profonds puisque les deux se fondent sur le regard et travaillent l’apparence des corps en vue d’une autre visibilité.
5
Toutefois, je signale que le chirurgien est un esclave de la forme et de l’anatomie, et donc en condition de limitation créative : ajouter ou retirer quelque chose sont sujets plutôt aux lois du corps propre que de la créativité. Car, au-delà des limitations esthétiques le chirurgien se trouve face à des êtres qui pensent, qui interprètent et qui choisissent leurs propres Dieux. Or, l’usage du portrait photographique en chirurgie esthétique pose le problème de la représentation et du diagnostic par la médiation du regard et, en aucun cas son usage ne peut certifier et légitimer l’acte opéré par la chirurgie. Pour finir, l’art, la science et la technologie œuvrent et parfois se croisent là où l’image s’impose et propose des mutations profondes. L’image continue son mouvement et elle n’a pas aussitôt trouvé sa forme que l’imaginaire éprouve le besoin d’en créer une autre. L’image anime une recherche basée sur un regain de clarté du corps représenté et réel. En chirurgie esthétique cette qualité se reporte sur le corps opéré puisque mis en forme ou en conformité avec la lumière qu’il réfléchit afin d’être mieux vu. Le croisement de l’art, de la science et de la technologie comme partenaire de la création contemporaine nous a montré que de nouvelles formes de représentation du corps se multiplient, le corps lui-même est devenu le support de l’art. L’image est partout et elle n’est désormais pas détachée de celle de l’apparence du corps et moins encore de celle du visage quand c’est par la dichotomie œil/regard que des hommes ont le sentiment d’exister. Professeur Ivo Pitanguy Patron de la Société Brésilienne de Chirurgie Plastique, Membre honoraire de la Société Américaine de chirurgiens plastiques, Membre honoraire du Collège brésilien de chirurgiens, Membre de l’Académie Brésilienne de Lettres.
6
Premier moment Le Portrait et le corps à l’épreuve de la photogénie
Chapitre1 Le portrait et la photogénie De toutes vanités humaines, aucune ne s’empare plus fortement de l’imagination que cet acte de se faire son portrait. Pourquoi en est-il ainsi ? C’est l’idée de durée, d’immortalité terrestre, qui donne au portrait son mystérieux attrait. 1 Nathaniel Hawthorne La pratique photographique nous met au cœur des problèmes concernant la représentation de soi, et la notion de photogénie, très souvent assimilée à la beauté, est encore aujourd’hui une condition requise et désirée pour ceux ou celles qui cherchent, à travers leur portrait photographique, une image de soi qui semblait selon eux leur faire défaut dans la réalité. L’attrait pour la photo tient à ce que le corps ainsi représenté est déjà un corps transformé : métamorphose
1  Nathaniel Hawthorne, cité par Anne Richer, inHistoires de doubles : d’Hoffman à Cortázar,Bruxelles, Editions Complexe, 1995, p. 129.
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.