Ridley Scott

De
Publié par

Le Britannique Ridley Scott est le créateur d'une trilogie fantastique célèbre (Alien, Blade Runner) mais également un maître du film historique (1492, Gladiator...) et du thriller (Black Rain, Thelma & Louise...). Derrière cet éclectisme se cache un auteur hanté par un univers personnel soumis à la violence : qu'ils explorent le passé lointain, le présent ou le futur, tous les films de Scott racontent le combat éternel entre la Corruption et l'Innocence, les Ténébres et la Lumière.
Publié le : samedi 1 mars 2014
Lecture(s) : 7
EAN13 : 9782336338743
Nombre de pages : 252
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
L e ฀ c i n é m a ฀ a u ฀ c œ u r ฀ d e s ฀ t é n è b r e s
ClaudeMonnier
ClaudeMonnier ridley scott L e ฀ c i n é m a ฀ a u ฀ c œ u r ฀ d e s ฀ t é n è b r e s L e ฀ c i n é m a ฀ a u ฀ c œ u r ฀ d e s ฀ t é n è b re s
RIDLEY SCOTT
Le cinéma au cœur des ténèbres
Claude Monnier RIDLEY SCOTT
Le cinéma au cœur des ténèbres
Du même auteur
o John McTiernan, le maître du cinéma d’action, 2010., Bazaar & C © L’Harmattan, 2014 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-02778-4 EAN : 9782343027784
REMERCIEMENTS Cyrille Bossy, pour son aide précieuse. Jean-Pierre Andrevon, pour ses encouragements. Je dédie ce livre à ma femme Elisabeth, pour son soutien, et à mon fils Clément, qui adore les films historiques de Ridley Scott.
« Ne pourrait-on pas voir, dans la menace qu’on trouve dans chacun de vos films, une métaphore résumant votre situation devant certaines gens avec qui vous devez traiter dans l’industrie cinématographique ? Si métaphore il y a, ce serait plutôt celle de l’artiste à la recherche de la réalisation de soi-même. Il est constamment poursuivi par un monstre, il a toujours un énorme gorille sur son épaule… » Interview de Ridley Scott par Christophe Gans et Robert Strauss, lors de la sortie française deTraquée (Someone to Watch Over Me) inStarfix, n°59, avril 1988.Darkness :Il n’est qu’un seul leurre pour piéger une aussi répugnante bonté, un appât qui porte à tous coups. Blix :Quel peut être cet appât, Maître ? Enseignez-moi.Darkness :L’innocence… L’innocence… (Extrait du dialogue d’ouverture deLegend)
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.