Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 7,90 € Lire un extrait

Lecture en ligne + Téléchargement

Format(s) : PDF

sans DRM

Au fil des "Moi"

De
371 pages
Dominique Cécil approche à grands pas vers ses timides 30 ans lorsqu'un appel téléphonique lui annonce qu'il est l'heureux gagnant d'une nuit dans un luxueux hôtel de la Côte d'Azur. Mais suite à une coupure de courant, cet ouvrier en double vitrage dans une grande enseigne voit sa vie changer. Maintenant, expert dans ce métier pour de riches clients et receleurs à ces heures, il vit à l'année dans cet hôtel, fréquente les boîtes de nuit les plus fermées où il y règne en véritable star avec son meilleur ami à présent proxénète. Réel glissement de la réalité ou schizophrénie ? Est il ce garçon réservé ou cet adepte des salles de musculation et des rencontres faciles. Une écriture minimaliste qui sous couvert de la lecture d'un roman nous traduit le malaise d'une génération.
Voir plus Voir moins

Vous aimerez aussi

2
Au fil des « Moi »
3
Frederic-e
Au fil des « Moi » Un Calque Azur
Roman
5 Éditions Le Manuscrit
Couverture : Frédéric Fabbri « Tâche de sang » © Frédéric Fabbri
© Éditions Le Manuscrit, 2007 www.manuscrit.com ISBN : 978-2-304-00020-7 (livre imprimé) ISBN 13 : 9782304000207 (livre imprimé) ISBN : 978-2-304-00021-4 (livre numérique) ISBN 13 : 9782304000214 (livre numérique)
6
8
Drôle de sentiment que de commencer une journée pour en terminer une autre. Si peu de solutions pour tant de possibilités, mais quelle possibilité ! Première sonnerie, deuxième sonnerie, troisième. Je me décide difficilement à répondre et d’une voix monocorde j’y vais de mon « ouais » - les relations humaines n’étant pas la première de mes qualités alors téléphoniques… une voix féminine, jeune, dynamique et pleine d’entrain me dit « M. Cécil », « hum », « la société Climalux a le plaisir de vous offrir un magnifique Week-end dans un luxueux hôtel de la Côte d’Azur. » Ne voulant pas briser son élan, je lui réponds « ah bon ? », toujours enjouée : « vous avez été tiré au sort parmi nos installateurs double vitrage et vous pouvez partir le jour de votre choix, je sors votre dossier/blanc/donc votre destination est l’aéroport de Nice au départ de… », j’entends des pages se froisser et sa voix refroidie, « Nice. » Sentant tellement de déception, que je me fais dynamique et dans une fausse exultation échappant à mon contrôle « SUPER ! ». Quant
9
Au fil des "Moi"
à elle, reprenant confiance et rieuse, « pour quel Week-end ? », « le prochain ? », moi : « parfait », elle : « la personne vous accompagnant ? », ce qui a pour résultat de déboucher sur un nouveau blanc. Je n’ai pas d’amie et ma seule connaissance est Adrien, mais partager sa chambre d’hôtel dans sa propre ville avec un homme n’est pas du meilleur effet. Tout à coup, je sens ma solitude comme s’il fallait à chaque fois qu’on me la rappelle, y a-t-il un mal à ne pas savoir aller vers les autres et que ceux-ci ne soient pas attirés par vous ? C’est à son tour de me sauver : « de toute façon vous pourrez faire votre choix lors de l’enregistrement », et dans un soupir me passant la main derrière le cou, je crie comme un soulagement « parfait ! » « Vous recevrez donc le récapitulatif par la Poste dans les deux jours, merci, bonne journée et bon séjour avec Climalux », « merci. » (je suis séduit)
10