//img.uscri.be/pth/3ebc0115cb5f9843ad8d4c56722bec1bc2b8c517
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 17,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Apprenons l'ewe

De
278 pages
Publié par :
Ajouté le : 01 janvier 1996
Lecture(s) : 152
EAN13 : 9782296313934
Signaler un abus

APPRENONS L'EWE

MJASR~ EUEGBE

Volume 9

1996 ISBN: 2-7384-3956-X

@ L'Harmattan,

APPRENONS L'EWE
MIASR5 EVEGBE

Volume 9

Jacques RONGIER

Avec la collaboratiol1 de TSEVI K. Ewonuku et ANIKA Kodzo

Editions L'Harmattan 5-7 rue de l'Ecole-Polytechnique 75 ()05 Paris

-

1

-

Mes remerciements et ma profonde reconnaissance vont à ceux qui ont apporté leur contribution à l'élaboration de ce ge volume de "Miasr;} Buègbè", et en particulier aux informateurs et traducteurs TSEVI K. Ewonuku et ANIKA Kodzo, tous deux mem-

bres du Comité de Langue Ewé, qui ont pris une part importante à la composition des textes et ont suivi régulièrement mes travaux et à Monsieur FIAGA Kwasi, président de l'Académie Ewé, ainsi qu'à AKPAKA KOffi, qui ont bien voulu contrôler l'ensemble de l'ouvrage et me faire part de leurs
judicieuses remarques..

Cet ouvrage nous parait particulièrement important dans la mesure ofi il aborde plusieurs domaines fondamentaux, à savoir le conte, le théâtre, les proverbes, la vie scolaire et le vocabulaire moderne y afferrent au travers d'articles de journaux, et l'éwé littéraire de tous confronté au parler "mina" de Lomé qui se répand peu à peu sur l'ensemble du territoire togolais. Enfin, nous proposons une standardisation du vocabulaire géographique (noms des pays, des mers, des lacs, des fleuves, des montagnes~..) et des noms propres en général.

-

2

-

NUS~SR~ ALAFA DEKA KPLE WUIET~LIA

DE KPLE N~VIAWO FE ZIKPUIUIUL~A
(Tso fèfe ij5nlô (1) a4e)

NUW:>W:> AT;)LIA

NYA-D:JDR;l -(2)

GA LA LE FIAFEME

(Do ag5 ~a àrnèàwo fe anyi4i4i (3) la, àtopàni gàqi ~èyi~i didià aqe be woaklg àmèsiamè)

NUKP:>KP:>

GBAT:J

1. Subola gbât5 Egbè dzie wôlè.
2-.

Egbèe

wàlè nyà la drQ ge.

3. Subola èvèlia Nyà kàe ?

4. Subola gbât5 Dè kplê mèwônÈ.

n5viawo fe zikpuiulinyà (4) ~lae

5. Subola èvèlia Miayi aqàsè ôà ?
6. Subola gbSlt5 Miayi baa.

-

3

-

LEÇON 113 LA COURSE AU POUVOIR ENTRE LE PALMIER ET SES FRERES
(Extrait d'une pièce de théâtre)

ACTE CINQ LE GRAND PROCES CHEZ LE ROI (Avant que les gens ne se rassemblent, on avait joué longtemps de l'atompani pour avertir tout le monde). SCENE 1
1. Premier serviteur C'est aujourd'hui

le grand

jour.

2

.

C'est aujourd'hui que va avoir lieu le procès.

3. Deuxième serviteur De quoi s'agit-il? 4. Premier serviteur

C'est l'affaire de la course aupouvoir entre le palmier et ses frères.
5. Deuxième serviteur Ne pouvons-nous pas y assister?
6. Premier serviteur Nous pouvons, bien sûr.

-

4

-

7

.

(Wodzè

mo

va eto uonùdrQfe la
taI]taI]taI].

lè fiàsg la mè kple

afisi àmèwo yo
8.

Esi wonye nyà gge tà la, fiàviwo kata va qi ànyi) Dè kple ete fômèàwo l-àvavam fowo kploqoé kploqoe àle
. .

dùkomèfiàwo

9. 10.

kple wofe qàsè-

1. 2. 3. 4. 5.

6 .

Yèdè kple etowo. Lati kple etowo. Agoti kple etowo. Yèvune kple etowo. AZQ dè kple etowo va kple zizi (5), kple nana, kple kakaqedzigbogbo (6) g~ aCte. Eyà yômè, fià ijuto zo blèwüü kple eijumèwo va no ànyi kple bùbü 9â aqe. do àge (8) eye nuawo kat~ dzè egomè)

11.
12.

(!lidola
1S"lidola Agôô

na

àmèsiamè.

13.
14.
15..

Miàwo egbè.
Mizi

ijuto

miènya

nusità

mièva

àfisià

qo

ctoctoe ne miadzè

nyà

la dodrQ

gomè.

(fJo<tui -9â acte zi)

16.

Agbàl~IJlola, mè.
AgbàlèlJlôla Eso gbè.

aZQdo

mloèà

là mià tsitsiàwo

si

17.

(Euù

ete

nyàdrQ9bàl~

gg

la eye

)

-

5

-

7. 8.

(Ils arrivent au tribunal de justice lais qui est archi-plein de monde. Comme il s'agit d'une tous les chefs du pays sont venus y assister)

du pa-

affaire impo-rtante, et tous les princes
leurs

9.

Le Palmier et sa famille arrivent avec témoins à la suite les uns les autres:

10. (Supporters) 1. 2. 3. 4. 5. le Dattier et ses témoins le Raphia et les siens le Rônieret les siens le Cocotier et les siens Maintenant arrivent le Palmier et les siens dans une grande animation, avec orgueil et avec une grande assurance.

6. Après cela, le roi lui-même marche lentement, avec sa suite, et vient s'asseoir en grande solennité.

11.

(Le crieur demande
commence)
.

le silence et la séance

12. Le crieur Votre attention,

s'il vous plaît.

13.
14. 15.

Vous savez bien
ici aujourd'hui.

pourquoi vous êtes

venus

Veuillez faire silence afin que nous commencions le procès.
(Un grand silence se fit).

16.

Secrétaire! . .. Maintenant, entre vos mains, Messieurs.

l'<affaire

est

17. Le secrétaire Bien. (Il ouvre

son grand

dossier

et__.)

-

6

-

18.

Amègâ

Ayèdèti

va à ?

19. Ayèdèti

Mèva.
20. Agbàl~IJ151a

Amègg titi lè àfimaà ?
21. Lati Mèli.
22. Agbàli!Qlola

T3gbui Agoti lè àfimaà ?

23. Ago
Mèli, toè (9). vaà ? 24. AgbàliIJlola Afeno Yèvuneti 25. Yèvuneti Mèva hèè (10).

26. AgbàliQ151a Dàdag~ (11), Dèti vaà ?

27. Dè
~~ ! Hèva.

28. Agbàl~Qlo1a Dàsèfowo 29. Ayèdèti
~~,

lè mià sià ?

nye qàsèfowo nye Uègoawo lè Aijlonyigba

dzi.
30. .Lati

~t, t5nyèàwoe nye Matsèàwo~ Taviawo, Kôtôkèliawo (12), wogànyam lè Kamerùnhg nyuie..

-

7

-

18.

Monsieur le Dattier est-il présent?
Je suis là.

19. Le Dattier
20. Le secrétaire Monsieur le Raphia

est-il

là ?

21. Le Raphia Oui, je suis là. 22. Le Secrétaire Son Excellence le Rônier est-il là ? 23. Le Rônier Je suis là, mon cher 24. Le secrétaire Madame le Cocotier est-elle présente? 25. Le cocotier Je suis bien là. 26. Le secrétaire Madame (il) le Palmier est-elle présente? 27. Le Palmier Oui, je suis présente. 28. Le secrétaire Avez-vous des témoins?
29. Le Dattier Oui, mes témoins Al)lo. sont les Wégo du pays des

30. Le Raphia Oui, les miens sont les Matché, les Tavia, les Kotokoli... Même au Cameroun,. on me connaît bien.

-

8

-

31. Yèvuneti ~~, nye qàsèfowoe nye A~15àwo, Adààwo là Ganà kple Anexotowo lè Togo fe anyiehê là fùtà.
32. Ag:>

~~, tonyèàwoe

nye Agotimèàwo

kple Hôàwo.

33. Dè ~t, Agüàwo, Pèkiawo, Dôdomè nutbmètowo, FQàwo là Dàhômè kple Euèàwo lè Tsevie-nyigba dzi kpàkple Dènùtowo nye nyè Aqàsèwo.
34.
Eye wonyafu lè Nàidzerià h~.

35. Agbàl~IJlola Tsiami (13), nyàtowo katg va kple tà eyàtà miadzè nyà la dodrQ g5mè.

36. Tsiami Ayèdèti, va to wc nyà rniasè. 37. Ayèdèti Togbui kple àmègg bùbùtowo, mènya bena menye esi mèlè suè akpa àlo esi mènye yiY1 na tbnyè (14) mloèàwo la ijutie woyofu be matô nù
gb~ ô, ke bÔij esi wôhig tàe.

38.

G~-gbedzi (15) mèn5 gbg, gàke esi won5à h€ kple yi qèm qe tà dzi nafu enùenù tà mèhlQ (16) àlea.

39.

Gàke miàwo ~uto midà ijku miàkpo àlesi Uègodùwo kple dù siwa lè Aijlo fe togodônyigbawo (17) dzi la xofu àtuù aba fià gg aqe ène qa.
Afimae mèkpo ijUS~ gg lè.

40.

-

9

-

31. Le Cocotier Oui, mes témoins sont les Anlo, les Ada du Ghana et les habitants d'Aného au bord de la mer au Sud du Togo. 32. Le rônier Oui, les miens sont les Agotimé- et les Ho. 33. Le palmier Oui, les habitants d'Agou1 de Péki,ceux de la région de Dodomé, les Fan du Bénin et les Ewé du pays de Tsévié ainsi que les habitants de Dénou sont mes témoins. 34. Et on me connaît également au Nigeria.

35. Le secrétaire Monsieur le porte-parole du chef, tous les intéressés 'sont présents, nous pouvons commencer le jugement. 36. Le porte-parole Dattier, venez exposer votre problème. 37. Le dattier Monsieur le chef et Messieurs les notables, je sais que ce n'est pas parce que je suis trop petit ni parce que je suis en supplément à mes frères que l'on m'appel~e à parler le premier, mais parce que c'est nécessaire. 38. J'ai d'abord vécu au pays des Guin. C'est parce qu'on me donnait toujours des coups de machette et de coupe-coupe sur la tête que je n'ai pas grandi. Mais vous-mêmes, regardez voir comment les villages Wego et AQlo m'ont accueilli à bras ouverts comme un grand roi~ C'est là-bas que j'ai trouvé ma grande force.

39.

40.

-

10 -

41.
42. 43.
44.

Amèsiamè si kpOIÙ lè àfimala
Efe tsè gbâtô Mèkpena dzi. mènye.

adzè sii zi

ctèka bena nyè tutu tu dzo qe Lati yomè.

qe dùko

sià IJU là ma gèëtèwo fômèvi

Ne kà, àbàyà àla xa hiA wc la, nyème4èà mo woqèà gà flène lè àfiaqeke wozùà fè na wo
(18) Q, ke bÔij nyè ijutDmènana nyè Qutinu aqe mè. wowon€ tso

45.

De nyèmewoà esià 0 la, anye ne àmè gè4èwo zù fè lôlô nyilawo xoxo.
(Amèwo wo uùnyàuùnyà
'lrlidola

46.
47.

(19»

Dôqoè nezi! YuiÔ! Yuiô!

Doqoè nezi! (20).

Nyà tsri nufo !

-------------------------------------------------DZESIDEDEWO (1) fefe QOijlo

:

pièce de théâtre
(jeu écrit) Syn. dramà (emprunté à l'anglais) sentence, procès

(2)

nyàdodrQ

:

jugement,

drQ nyà nyà
nyàdrQla

:

juger une affaire
faire un procès

: cas, procès, litige, palabre, affaire, jugement
:

juge

drQ

: juger

41.

11

-

Tous ceux qui m'ont vu auront tout de suite remarqué que je suis né juste après le raphia. Je suis son premier frère cadet. J'aide ce peuple de plusieurs façons.

42. 43. 44.

S'ils ont besoin de cordes, de rameaux ou
de balais, je leur évite toute dépense inu-

tile
45.

qui pourrait

les endetter où

que ce

soit et préfère

les leur offrir.

Si je n'agissais pas de la sorte, beaucoup de gens seraient . depuis longtemps lourdement

endettés.

46.

(Murmures)

47. Le crieur

Silence! Pa.sde bavardages! Allons!

Allons!

-------------------------------------------------WodrQ uonùi.
WOQ.o kôdzo nÊ.

On l'a jugé.
" "

(Ils lui ont mis ment)

le juge-

Profitons de cet autre terme (u~nù) pour faire le tour du vocabulaire qu'il engendre.
Le premier sens de uuonù" ou entrée (nù) de la porte sion, il désigne la cour,
procès. ..

est "le seuil" (bouche (uo». Puis, par extenle tribunal, le cas, le

"ui)nùdodrQ" est donc synonyme de "nyàdodrQ". "nyàdrQfe", "kôdzoqife" et "uonùdrQfe" désignent le tribunal ou le palais de justice (cf. pgr.7).

"uonùkukudodrQ" est un jugement injuste
la mort).

(kuku:

- 12 -

(3)

ànyietieti eti ànyi

:

rassemblement lutte pour le pouvoir (affaire (nyà) de la lutte (uli) pour le trône (zikpui»

: se rassembler

(4)

zikpuiulinyà

(5 )

zizi,

zi

: bruit,

tumulte,

vacarme,

a-

nimation avec tamtam
nana
(6)
: orgueil,

musique

et

vantardise

kakaqedzigbogbo:

assurance (esprit (gbogbo) tude (kakaqedzi»

de certi-

Mèka ete edzi be... (7) eIJurnèwo
:

Je suis sûr que...

sa suite
(les hommes (-mèwo) contre (c'est-à-dire "avec") (IJu) lui (e-»

(8)

do àgo
Ago! Agàô!

:

faire

attention,

demander

le passage
:

Attention! S'il vous plaît!
Peut-on
ser!

entrer?

Laissez

pas-

Silence!

"àgà" est un nom qui peut donc être utilisé comme interjection. Dans ce cas, la voyelle finale s'allonge
(9 )

(cf.
toi)

105.2).
:

mon cher
le respect et la

Particule
familiarité.

qui marque à la fois

- 13 -

(10 )

hèè

:

oui oui, je suis là
je suis bien là bien sar que je suis là hein (dans le sens de oui) je suis là (en personne)
présent!
...

Particule qui permet de confirmer que la réponse que l'on attendait est bien celle que l'on donne. (11) dàdagg
:

soeur

aînée de la mère
plus

ou

tante maternelle que sa mère

âgée

C'est là aussi une façon révérencieuse de s'adresser à une dame d'un certain âge. Nous traduisons par "Madame". Nous aurions pu dire encore
"Mère Palmier".

(12) Les Matché et les Tavi sont des ethnies éwé du Ghana dans la région de Ho. Les Cotocoli (ou Kotokoli) vivent au Togo dans la
région de Sokodé et parlent le tern. (origine twi)

(13) (14)

tsiami yiyi t::;nyè tonyèwo

: porte-parole

: supplément de peu de valeur, dont on pourrait se passer. : le mien : les miens, c'est-à-dire frères, ma famille
:

mes

(15)

G~-gbedzi

le pays des Guin,

la région
(gbe» ra-

d'Accra au Ghana (sur (dzi) la brousse
(16 ) hlQ
:

ne pas

grandir,

.ne s'être

pas développé, chitique

être resté

-

14

-

Pour une plante: être rabougri, être déformé (à cause des intempéries, par une maladie ou pour avoir été taillé...) (17) t~godônyigba: région de la lagune (pays (ànyigba) de l'autre côté de (goda) l'eau (to»
de Kéta.

Il s'agit (18)

de la lagune
:

IJutinu

tout ce

qui nous touche de

près: les parents, ce que l'on possède, les organes, les parties du corps... (les choses (nu) du corps (IJuti» (19) uùnyàuùnyà
: remue-ménage, désordre, agitation confuse confus, pâle-mêle, n'importe comment, en désordre faire du vacarme, du-brouhaha, du remue-ménage s'agiter, se mettre à bavarder, murmurer vous

WO 1Jùnyàuùnyà:

(20)

Yuiô!

: Allons, allons! S'il platt! (interjection)

-

15

-

Ayèdèti,

va to wc nyà miasè.

D:>DEASIWO

16

-

1.1.

Wokploà fiàfiwo kple nuvQ bubùwo fômèvi wolawo yià u~nùdrQfe. 2. Xo la yotaQtaQtaQ. Woklg àmèsiamè. 3. Euèàwo tso dùkoa fe dzôgoèàwo kat~. dzi va qi ànyi lè ijotse. 4. Habobààwo va no qoqom kp1oqoe~kploqoe.

5.
6. 7.
8. 9.

Miènya nusità wova sogbo àleà ? Zikpuiuiuli la dzè egomè tso fifia dzi. Yàmèuuvi la qi ànyi qe miafe kofea xà. Wonyà àmè miliQ èvè SQQ lè Nàidzerià. Mèdzo qe nyonùvi èt~ yômè. Dàdanyè dzi yomè. nyonùvi qèka qe Qutsùvi ètQ

10.

2.1. 2. 3.

Uukùla sià lè uua kùm kakaqedzitoè.
Dè wa afokuxi)qàkDgbàl~ (l) fiam. E.lè àfokuxoqàko habi1bo aCte mèà ? Afokuëtàkohawo xea àmèsiwo dzè àfoku, esiwo fe nuwo woflàlo dzô fia la fe fè na wo. Nyèa mèxo àgbàl~ ete dzogbèvo~ qesiaqe tà
(2)

4.
5.

.

Màka qe edzi na wa be mikpli domè o.
Yi qàgblo na qèviawo

nyà aqeke medzà qe
be woazi qoqui. menO ànyi

6.

7.
8. 9.

Wotsoa àla l~à àtsYQkùsiwo (4).
Ayède siàwo tso ~ldzerià. Lè àf5ku sià dZOlfi la, qàsèfowo o.

10.

Egbèe nye àsiagbè sià Ii.

eyàtàe

uùnyàuùnyà 9$1

-

17

-

EXERCICES

1.1.
2 . 3. 4. 5.

On amène linquants

toujours les voleurs au tribunal.

et autres

dé-

La salle était archi-pleine. Tout le monde avait été informé. Des Ewé, venus des quatre coins du pays, se sont rassemblés à Notsé. Les groupes arrivaient les uns après autres. Savez-vous pourquoi ils sont venus si nombreux ?

La lutte pour le pouvoir est désormais engagée. L'hélicoptère s'est posé à côté de notre 7 ferme. 8. Deux millions de personnes ont été expulsées du Nigeria. 9 . Je suis né après trois filles. 10. Ma soeur vient d'avoir une petite fille après avoir eu trois garçons.
. .

6

2.1

Ce chauffeur conduit avec une grande assurance. Montrez-moi vos papiers d'assurance. 2 . Etes-vous assuré? 3 . Certaines personnes sont assurées contre le vol, l'incendie ou l'accident. 4 . Moi, j'ai pris une assurance tous risques. passé 5 . Je peux t'assurer qu'il ne s'est rien entre lui et moi.
.

6. 7. 8. 9.

10.

Va dire aux enfants de faire silence. Avec le raphia, on fait de beaux paniers. Ces dattes proviennent d'Algérie.. Lors.~e cet accident, il n'y a eu aucun témoin. C'est jour de marché aujourd'hui. C'est
pourquoi il y a tant de. remue-ménage.

- 18 -

3.1.

Eta nyàsi

tà wôva eta la na wôà ?

2. 3. 4. 5.

Ectè àti qe dzinyè. Kosi tè fli nyàmànyàmàwo eta àgbàl~à dzi. Esi mèbeqèvia va la, Kafie mèwonè. Dèviwo be yèwolè nyonù acte dim. Dàdae wow:>nÈ.

Amè Qutinuwo melè àsi acteke mè wOflènà o. He fià meli ô la, fiàgomènolae kp5â dùà dzi. 8. Ne gà melè àsinyè ô la, fè kôe mànyi hafi ate QU aflè nu. 9. Esi mièlè fù qèm na dàdivi sià tàe, wôhlQ àlea. 10. Hl~ sesie nàko àgbà sià.
-------------------------------------------------DZESIDEDEWO

6. 7.

(1)

àfokuxoqàkogbàl~:

la carte ou les papiers d'assurance (papier (àgbàl~) pour prendre (x5) en charge (qe àko: sur la poitrine) les accidents (àf5ku»

(2) Litt.: Es-tu dans une compagnie d'assurances?
àfokuxoét.àko habobo àfokuqàkoha àfokutàfèxéha : compagnie d'assurances - id : - id (groupe (ha) qui paie (xe) des sommes (fè) à cause des (tà) accidents (àfoku» d&~çhaque événement

(3)

Litt.

:

... à cause malheureux

- 19 -

3 .1 . 2. 3.

Vous a-t-il exposé l'objet de sa visite? Il m'a battu avec un bâton. Kossi a gribouillé partout sur le cahier. Quand j'ai dit que l'enfant était venu, je 4. voulais parler de Kofi. 5. Les enfants disaient qu'ils cherchaient une femme; c'est de maman qu'il s'agissait.
Il n'y a pas de marché ganes humains. où s'achètent les or-

6.

Si le chef n'est pas là, c'est son adjoint qui dirige le village. 8. Si je n'ai pas d'argent, je ne peux que m'endetter pour faire mes achats. 9. C'est parce que vous embêtez toujours ce chat qu'il ne grandit pas. 10. Soulève ce fardeau de toute ta force.
7.

-------------------------------------------------dzogbèvo~ : événement malheureux (mal (vo~) du destin gbè) ) (affaire
(dzà)

(dzO-

nyàdzoélamèdzi

- id (nyà) qui arrive
personne (éle à-

à une

mè dzi»
(4) àtsYQkùsi
:

un beau panier, un panier de luxe (panier (kùsi) de parure ( à t s yg ) )

- 20 -

NUXEXLR
PAPA EZISU La traduction des auteurs a été conservée. Celleci étant souvent très éloignée du mot à mot éwé, nous avons jugé nécessaire de donner systématiquement les gloses pour ce qui devrait être seulement une "lecture". Par ailleurs, pour pouvoir présenter ce texte dans le cadre de ce manuel, il nous a fallu standardiser l'orthographe et la langue (mélange de dialectes éwé et guin, et d'expressions et de termes français ou anglais). Par exemple, dans la première phrase:
"Fifià, ijkpo be

nua,

evovo"

est retranscrit:
"Fifia, mèkpo be nua, evo vo'~

Nous avons essayé de rester aussi près que possible du texte original, mais quelquefois, les structures et le lexique utilisés nous ont obligé à nous en écarter. Ainsi, la deuxième séquence tion de : est la retranscrip-

"Voà, "scène" kè wolèdya woà, nyèmatè IJU pô nupa lè ekpata IJti na mi ôn.

Lexique

:

scène
flEn éwé, "fefe".
.

(Note des auteurs:

Les termes

français et éwé
que l'autretl)

sont utilisés

aussi souvent l'un

-

21

-

fo nufô (en guin : pô nùp6)


kpata

(guin)
(guin)

---)
---) ---)
awoàll.

fo

nu

si katg

Structures
(Devrait être

wolèdya woà
orthographié

---)
"wolè di

wodi be woawoà

Orthographe:

ijti

---)
informations sur

!Juti

Pour avoir
voir 120 L.

quelques

le guin,

Enfin, nous devons préciser que, si l'ouvrage en question n'est pas rédigé en éwé standard, il n'en reste pas moins un document précieux et.divertissant (qui ne s'adres~e pas seulement aux éwépho4~es:).ur la langue effectivement parlée à Lomé. s

V.~à, fèfe

si wadi bé woàwM, nyèmate ,lè yi kata IjUti na mi ô.