Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,49 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Cheminots en lutte

128 pages
Publié par :
Ajouté le : 01 janvier 1996
Lecture(s) : 33
EAN13 : 9782296330078
Signaler un abus

[HEM I NUTS

EN LUTTE

Pascal GRnSSnRT

[HEM

I NUTS EN

L UTIE

Photographies:

Christophe

RECOURn

CFDT CHEMINOTS
L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris L'Harmattan 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

Illustration

de couverture: Manifestation du 24 11 96

1996 ISBN: 2-7384-4850-X

@ L'Harmattan,

N

OVEMBRE/Décembre 1995 : un flrmiddble mouvement social secoue le pays. Par son ampleur et sa nature, il remet lespendules à zéro montrant que ce qui était subi ddns la rancœur et la résignation pouvait être de nouveau contesté

avec succès.

Des cheminots et des salariés du secteur public, mais aussi des
salariés du privé, de milliers tissements, des étudiants et des chômeurs, soit des centaines ensemble averde personnes ddns la rue pour porter

exigences fortes et espoirs multiples.

Avertissements en direction de la classe dirigeante pour lui signifier que l'on ne peut toucher impunément au service public, démanteler des entreprises performantes et torpiller les droits et statuts des salariés.
Exigence forte que celle d'en finir avec les sacrifices imposés, non

seulement sans aucun effet sur le chômage, mais porteurs, à chaque fois, d'un peu plus d'exclusion; volonté de rompre avec le règne de la domination des contraintes économiques dictées par les multinationales et leurs politiques libérales, de Bruxelles ou d'ailleurs. Enfin, porteur de multiples espoirs, même si aucune direction politique ou syndicale ne put, ne sut ou ne voulut lui donner un contenu. Espoirs en revendiquant une protection sociale de haut niveau pour tous, en exigeant de nouvelles orientations pour développer les services publics et l'emploi.

5

Sans doute, tout comme mai 681'avait fait en son temps, l'hiver 95 marquera toute une génération, et plus particulièrement les cheminots.
Leurs organisations priétaires syndicales unies toutes querelles de clochers de leur action à leur ,lutte.

- sont

- et les cheminots à l'abri de devenues immédiatement pro-

et ont ainsi assuré une issue victorieuse

Par son métier, Pascal GRASS ART, journaliste de " La Vie du Rail" connaît fort bien la SNCF et les salariés qui la font vivre. Nous ne lui avons pas demandé d'analyser et de décortiquer l'histoire de cette lutte à la manière d'un sociologue (ou d'un syndicaliste 0, nous lui avons demandé de témoigner tout simplement. Au travers de ce livre, c'est désormais chose faite et bien faite.

A cette occasion, nos plus vifi remerciements à Christophe RECOURA, photographe à " La Vie du Rail" pour les vivantes photographies qui illustrent ce livre!

Bruno DALBERTO Secrétaire Général de la CFD T Cheminots

6

AVANT LA GREVE

'-

8

INQ syndicats dans les rues de Paris, leurs représentants au coude à coude. Clairement affichée sur les banderoles et au fil des slogans, une inquiétude latente est désormais à l'ordre du jour: le futur contrat de plan entre État et SNCF. C'était le 31 mai 1995. Quelque 40 000 cheminots se rassemblaient pour une marche allant de la gare de Paris-Montparnasse à l'hôtel Matignon. Là, porteurs d'une pétition nationale rassemblant plus de 100 000 signatures, tous ensemble ils réclament principalement une table ronde tripartite Etat-SNCForganisations syndicales pour discuter du contrat de plan 1996-2000, de l'anêt des restructurations d'établissements et des suppressions d'emplois. Le mouvement prend un relief particulier, puisqu'il fait suite à celui des agents d'EDF-GDF, de la Poste et de France Telecom, qui ont défilé la veille dans les rues de Paris.

C

Cette unité syndicale retrouvée rappelle deux autres journées d'action annonciatrices d'un vaste mouvemefit social à venir. Celle du 27 octobre 1992, avec l'action des cheminots à l'échelle européenne et, en France, une plateforme commune de revendications élaborée par six syndicats, la FGAAC faisant cavalier seul. Les points forts et communs de ces revendications: le refus de la déréglementation et de la libéralisation, la défense de l'unicité de la SNCF, du service public, du statut des cheminots et des
acqUis SOCIaux.

L'autre journée de mobilisation exceptionnelle, c'est celle du 6 octobre 1993. Ce jour-là, 40000 cheminots descendent dans les rues parisiennes, du siège de la SNCF jusqu'à l'Assemblée nationale. C'est la plus importante manifestation, tous secteurs d'activité confondus, qu'ait accueilli la capitale depuis bien longtemps. Jamais, depuis la grande grève de l'hiver 1986-1987, les cheminots n'avaient donné l'impression d'être aussi préoccupés par l'avenir de leur métier, de leur entreprise, choqués par les 9

10

Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin