//img.uscri.be/pth/5d263dc1063a6431ca63662ca3454293a2429b37
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 10,88 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

ILS ONT TOUS TUE L'ECOLE DE JULES FERRY

De
142 pages
L'école est aujourd'hui au bord de la rupture. Ecole politisée, école improductive, école coûteuse, école violente et, finalement école très inégalitaire : comment en est-on arrivé là ? Qui sont les artisans de ce désastre ? Certainement pas les seules institutions scolaires. Mais qui sont donc alors les autres responsables ? Les familles ? Le pouvoir politique ? Les médias ? Les mentalités ? L'école de Jules Ferry fut un âge d'or. Quelles ont été les raisons profondes de ce succès toujours présent dans la mémoire collective ? Peut-on encore y puiser des leçons ?
Voir plus Voir moins

ILS L'ONT TOUS TUÉE L'ÉCOLE DE JULES FERRY

Jean DAVID

" ILS L'ONT TOUS TUEE " L'ECOLE DE JULES FERRY

Essai

sur la crise scolaire

L'Harmattan 5-7, rue de l'École Polytechnique 75005 Paris FRANCE

-

L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

@ L'Harmattan, 2000

ISBN: 2-7384-9302-5

À mes petits-enfants Paul Vincent Alexandre Gabrielle Maxime Je dédie ces réflexions sur une condition, celle d'écolier, qui est leur vécu quotidien

SOMMAIRE
Avant-propos. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .9

Introduction: L'école une question aussi ancienne que permanente - la transmission des valeurs - l'éducation problème fondamental de toute civilisation - sa dimension philosophique ..17

PREMIERE

PARTIE :LES RAISONS D'UNE CRISE

Une jeunesse déracinée et désarmée: Les civilisations sont conservatrices et fragiles - l'éducation instrument de la continuité- la cogestion des générations autre instrument de cette continuité- les risques de rupture entre les générations qui est responsable? ......................................... .23

L'enseignement en échec: Des faits quasiment quotidiens le grand couvercle de l'Education Nationale - l'école (obligatoire) cause, victime ou révélateur d'une crise profonde - le risque de banalisation ..25

Pourquoi envoie.t-on les enfants à l'école?: L'habitude de l'école - du cadeau à la corvée - qu'attend-on aujourd'hui de l'école? - le côté des familles - le côté du politique -

l'école fondement de la démocratie violence à l'égard de l'enfant?

-

l'école est-elle une 29

Bref historique: De Destutt de Tracy au Collège unique en passant par Langevin-Wallon ...34

L'âge d'or de Jules Ferry: Avec Jules Ferry tout devient
possible à tous

-

Une école qui assure la promotion sociale

Une école pour la République à l'école publique

- L'attachement

-

des Français ..36

Les raisons d'un succès: L'école instrument de promotionLe bain permanent de formation morale et civique garant de
l'insertion sociale et professionnelle

- Le

nécessaire modèle.

Ecole de l'an 2000 « où est ton homme» ?

39

De la deuxième guerre mondiale à nos jours: Un nouveau venu: le Plan Langevin- Wallon. Son dévoiement. . . ... . .....46

Les raisons d'un échec: Mauvais bilan de l'enseignement obligatoire actuel - On a massifié et non démocratisé - La violence comme révélateur du mauvais état du système - La descente aux enfers: une destruction progressive du système précédent - Le prix de la vraie démocratisation - Le collège lieu de conflagration de toutes les hétérogénéités - Le collège unique: une utopie désastreuse Les tentatives d'évasion ...49

- 10 -

Une école politisée :Afin qu'aucun élève ne soit endoctriné

La propagande idéologique masquée et passive propagande marxiste des manuels scolaires
syndicalisme paralysant

-

La Un

1958

- Tous

-

L'école

publique avant et après

les enseignants sont-ils démocrates? - Ecole,
.. .. .. . .. .. . . . . . .. . . .. .. . . .. .. . . .. .57

politique

et choix de société.

Une école improductive... : une entreprise monstrueuse Un pourcentage effarant d'échecs - Un million de fonctionnaires et une cohorte d'analphabètes .62

...mais une école coûteuse: Le prix de l'Education Nationale - La dépense intérieure d'éducation - Le coût d'une scolarité primaire, secondaire, professionnelle- Des élèves en diminution, des enseignants en augmentationL'illusion quantitative 65

Une école violente: Du sacerdoce au calvaire- Prépare-ton les enseignants à monter au Golgotha 7 - Doit-on accepter tous les élèves 7 68 Une école inégalitaire:
ambigu personnel

L'égalité

des chances:

terme
-

- L'aide

financière aux familles et sa contre-partie le milieu scolaire

L'inégalité

des chances dans les installations scolaires, le
enseignant,

naturelles - Egalité des chances ou multiplication des chances 7- Cachez cette sélection que je ne saurais voirL'égalitarisme forcené conduit au ghetto- Pourquoi a-t-on
perdu la foi dans l'école 7.. . .. .. .. .. .. .. .. . . .. .. .. . .. .. .. .. .. .. .70

-

Les inégalités

- 11-

DEUXIEME PARTIE: POUR RESOUDRE LA CRISE

Les acteurs de l'Education: Le débat entre inné et acquis
S'en tenir aux faits

-

-

L'importance

du milieu

- Les

conséquences de l'image que le milieu se fait de l'enfant
Un tissu principales

d'influences difficilement évaluables - Les d'entre elles - Convergence ou divergence,

cohérence ou incohérence des influences ministre et l'Archevêque

-

Le Premier 81

Le rôle de la famille: Rôle essentiel du couple parental
dans les premières années de l'enfant - Carences affectives et acquisition du langage - Le langage élément essentiel de la
réussite scolaire

- Le

partage de l'autorité

entre la famille et

l'école- Les conditions d'un partenariat réussi

.85

Rôle, fonctions et limites de l'école élémentaire: Les deux tronçons de l'école obligatoire - Leur interdépendance - Une nécessaire redéfinition des missions de l'école élémentaire : ses limites - l'apprentissage de la lecture - l'éducation du raisonnement mathématique les apprentissages méthodologiques et comportementaux de
base. . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .. . .. . .. .. . .. . . . ...91

Rôle de l'Etat - Relations entre les Pouvoirs publics et l'Ecole en Europe: l'organisation de l'enseignement obligatoire dans la Communauté européenne :le rôle de l'Etat n'est pas d'enseigner - son rôle est de veiller à la

qualité de l'enseignement - l'Etat ne doit pas être complice
de délinquance, de vol, de viol, de débauche - 12 -

-

l'Etat

responsable
social.

du

tissu

urbain

et

du

tissu

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ...95

Organisation de l'enseignement en Europe: enseignement préélémentaire, élémentaire et secondaire - âge d'entrée dans l'enseignement obligatoire- durée journalière et annuelle de cet enseignement - la formation morale et religieuse l'évaluation des élèves - l'orientation vers le secondaire l'insertion sociale et professionnelle ..104 Les voies du renouveau: l'indispensable changement des
mentalités

L'école miroir de la société - Les Français reconnaissent-ils leur image? - Ce qui ne changera pas - Oser dire les contraintes de l'enseignement de masse Classes hétérogènes ou classes homogènes? - On ne reviendra pas aux filières mais... - La sectorisation en question -Arrêter le massacre et nourrir chacun selon son estomac. . . .. .. . .. ...110

-

Retrouver

la foi et la mystique

de l'école

-

Une école adaptée aux élèves: L'enseignement verboconceptuel, véritable instrument de sélection depuis plus d'un siècle, et d'exclusion depuis quelques décennies - Un remède :la pédagogie active - La tentative des Classes Pratiques et le retour de l'intellectualisme - Les modes d'accès au savoir varient selon les enfants - sous le masque de l'égalitarisme :l'élitisme ...119

- 13 -

L'échec scolaire et le caractère des enfants: Il n'y a pas d'enfant standard - L'unicité du caractère de chaque élève Importance fondamentale de sa connaissance pour éduquer avec succès Un instrument éducatif précieux :la caractérologie .124

Questions de méthodes: La permanente tentation du retour
au « bon vieux temps» - deux boucs émissaires parmi d'autres: la méthode naturelle de lecture et les activités d'éveil - Les méthodes et ceux qui les appliquent - Ne

soyonspas des Dalton

...127

Quelques propositions: La nécessaire restructuration matérielle et pédagogique de l'Education Nationale - laisser le temps au temps - la formation des enseignants - réduire la taille des établissements - diverses mesures possibles pour les trois niveaux de l'enseignement obligatoire 131

En conclusion : Avoir le courage de prendre en compte les
vrais problèmes

- une

crise peut en cacher une autre

- qui
...141

pendra la sonnette au chat?

- 14 -

AVANT-PROPOS
Ce que l'on appelle « la violence scolaire », envahit chaque jour journaux et médias. be là à politiser le problème il n'y a qu'un pas que d'aucuns franchissent facilement et quotidiennement. Certes la question scolaire actuelle a une origine politique. Mais cela n'autorise pas, pour autant, à faire de cette très délicate question un champ clos d'affrontements idéologiques. Le présent et l'avenir de nos enfants, de nos adolescents, de ceux qui vont naître, comme d,e ceux qui vont entrer dans la vie active, est en jeu. Sont en jeu également le niveau culturel de notre pays, et ses capacités économiques. Et peutêtre plus, car il se pourrait bien que ce ne soit ni une crise scolaire, ni même une crise de société, mais tout simplement une crise de civilisation qui concerne d'autres pays comme les USA. Et cela appelle, par sa gravité, tant humaine que matérielle, une approche sereine et digne. L'auteur se refuse donc à toute attaque partisane bu polémique. Lorsque il met en cause le pouvoir politique, c'est en soi, dans le sens le plus large du terme, sans attaque de telle ou telle formation qui a pu ou pourra l'assumer. Ce qu'il dit, il le dit de bonne foi, après avoir observé, analysé et réfléchi, uniquement en tant que «citoyen engagé» mais

toujours avec le désir d'être utile.
Son seul parti est donc celui de cette jeunesse qui, après tout, est l'œuvre des générations précédentes. Son seul souci est de préparer les jeunes d'aujourd'hui à assumer demain leurs responsabilités au sein de notre démocratie. Ce livre se tient toujours au plus près des faits connus et reconnus et il se garde d'aborder les positions des différentes formations politiques sur le problème scolaire. De même

l'auteur se garde de tout jugement, de toute opinion et de toute appréciation sur les mesures que prend l'actuel gouvernement de la France, ou qu'ont prises ses prédécesseurs. Il y aurait beaucoup d'inconscience à vouloir apprécier l'efficacité de mesures à peine mises en œuvre, alors que l'on commence seulement à percevoir toute l'étendue et toute la gravité d'un problème dont les origines remontent à près d'un demi-siècle. D'autres opinions, d'autres analyses sont non seulement possibles mais souhaitables. D'autres solutions seront proposées. Personne ne détenant la solution du problème, ce n'est que par la confrontation des avis, des opinions, des sentiments et des pensées que l'on peut espérer parvenir à dénouer la crise actuelle. Cette contribution vise donc à apporter des éléments de réflexion au débat qui commence seulement à s'engager. Cet avant-propos serait bien incomplet si je ne disais tout ce que ce livre doit à la collaboration constante de Christiane, mon épouse, qui a été une collaboratrice de tous les instants, un juge impartial et une conseillère aussi discrète qu'efficace.

- 16 -