//img.uscri.be/pth/c78ff9a02f2fb2f51cb7c4ebf1ed203f49895733
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,49 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

L'expédition Wimpffen

De
78 pages
Publié par :
Ajouté le : 01 janvier 1996
Lecture(s) : 135
EAN13 : 9782296329539
Signaler un abus

L'EXPEDITION

WIMPFFEN

@L'Harmattan, 1996 ISBN: 2-7384-4820-8

J

UNE PAGE DE LA CONQUETE DU SAHARA

L'EXPEDITION

WIMPFFEN

A L'OUED GUIR EN 1870

d'après les recherches de Michel Lihoreau

L'Harmattan 5-7, rue de l'École Polytechnique 75005 Paris - FRANCE

L 'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) - CANADA H2Y lK9

Centre d'études sur l'histoire du Sahara 83, rue Vieille-duTemple 75003 Paris

L'EXPEDITION WIMPFFEN

3" AïR

be~---f(~):H7/I

33;30

_

~_

32: 3 O.

'l;{] tf F"i 0 ~ J

.

32°

: 3Jo, 30'
/

liT/NE RA/RE
J~
J

eZ?1 - ~e/I él

1IJ~1t/~

;;
, ~ ,-tft

-

.

-;/j~jarl(-{L
.-.--

-......-~'"

ï1~r--r-C le

r-

iO

I 30

~v

i' 5e:

100

J ,~o

- - -.

--

7

La campagne exemplaire du général de Wimpffen, dans le Sud-algérien en 1870, à la veille d'événements cruciaux pour la France, a été complètement occultée par l'actualité de l'épo-que. Les archives du Service historique de l'Armée sur le sujet sont, elles-mêmes, bien pauvres. Malgré tout, une plaquette intitulée: Expédition de l 'Oued-Guir 1870, publiée à Alger dix ans après cette opération dans le Sud -par un certain A. Fillias-, a eu le mérite de donner des indications précieuses sur cette colonne. Je dédie ce récit à Pierre Girardot, mon ami de toujours, qui m'en donna l'idée et m'en fournit la trame dans UIle « Note» qu'il diffusa lorsqu'il était chef du 1er Bureau de l'Etat-Major du Commandement des Sites Sahariens, dans les années 1963-1967. J'étais à l'époque Chef de Corps de la Base Guerre du Centre Interarmées d'Essais d'Engins Spéciaux, à Colomb Béchar.
M. LIHOREAU

8

AVANT-PROPOS Lorsque le voyageur quitte Oran pour s'enfoncer dans le Sud, il passe par Aïn-Sefra, pénètre au Sahara à Beni-Ouni£: face au Figuig marocain, puis il traverse Béchar et Abadla. Cette localité domine une vallée de cinq à six kilomètres de large, sillonnée par l'oued Guir que la route traverse sur un radier, en général à sec sauf en périodes de crues. Au bout de trois kilomètres, on arrive à un embranchement: à gauche, c'est la direction de Béni-Abbès, et à droite, celle d'Hamaguir, le camp militaire et son champ de tir où furent expérimentés nos engins spéciaux jusqu'en 1967. Dans la fourche de cet embranchement, un piton rocheux d'une soixantaine de mètres de hauteur est surmonté d'une stèle commémorant le combat du 15 avril 1870 entre la colonne du général de Wimpffen et les tribus pillardes qui profitaient de la faiblesse du Sultan du Maroc pour entretenir un foyer de révolte dans cette région. Les cartes du Service géographique de l'Armée, dressées en 1925/ 1929 et 1955, indiquent à cet endroit: Monument Wimp/en, cote 640, oubliant le deuxième« f » du nom propre. Cette expédition, à 560 km à vol d'oiseau d'Oran, soit pratiquement à plus de 700 km, d'une colonne d'au moins 3.000 hommes et 2.000 chevaux, a représenté, avec l'entraînement des troupes et des animaux -et l'organisation de la logistique-, un exploit exceptionnel. Les Unités parties d'Oran y sont revenues au bout de 60 jours, après avoir parcouru 1.500 km, soit une moyenne de 25 km par jour. Il est bon que cette « page d'histoire de l'Armée d' Mique », ne tombe pas dans l'oubli.
:le :le

*

Le Livre d'Or des Officiers des Affaires Indigènes / 1830-1930, du commandant R. Peyronnet, donne des précisions interressantes sur le général de Wimpffen. 9