LIMOURS EN HUREPOIX

Publié par

Les activités, animations, manifestations, expositions nombreuses et variées tout au long de l'année, témoignent de la vitalité du tissu associatif de Limours, qui ne devrait laisser personne au bord du chemin des loisirs, de la culture ou de l'entraide. De ce fait, ils s'expriment et témoignent sur leurs associations, sur ce qu'ils y cherchent, sur ce qu'ils y vivent.
Publié le : vendredi 1 septembre 2000
Lecture(s) : 45
Tags :
EAN13 : 9782296418707
Nombre de pages : 98
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat

Ute tutu de4 ~ 4iède fM«'t te

xxr

Limours en Hurepoix

Collection Déjà parus

Vivre et l'Ecrire dirigée par Pierre de Givenchy

ÉCRITS DE JEUNES 100 lettres d'adolescents Reste encore un peu, j'ai pas fini de grandir Le stylo sauvage J'en ai marre de me retenir J'aimerais bien aider le monde à se lever Le livre de mes pensées secrètes Ici, j'ai tout: la maison, le travail, l'école Les visages infinis Réponds-moi vite ÉCRITS D'ADULTES Saisons adultes Merci pour le timbre L'encrier des espérances Sous les pierres mon cœur Donnez-moi donc de vos nouvelles Vivre et l'Ecrire J'en ai croisé bien des chemins Sans elle? Sans ailes Nous allons sauter les barrières Maxime, 97 ans Ecrire pour ne pas perdre la main Grattez l'écorce Des bas buissons aux eaux vives VIVRE ET L'EcRIRE LIMOURS

Que reste-t-il quand il ne reste rien Eh ! ça va pas? Le petit carnet
VAGUES D'ÉCRITS (VIVRE ET L'EcRIRE EN BRETAGNE) ça bouillonne dans ma tête VIVRE ET L'EcRIRE TOURS Mon frère des limbes Par monts et par mots VIVRE ET L'EcRIRE ORLÉANS Eux, nous, émoi Rêves de vacances, vacances de rêve VIVRE ET L'EcRIRE COSNE SUR LOIRE ET SA RÉGION Malgré tout

~

(Izaa

de4 ~

~

te XX~ 4iède

C)?fwe et I t~cdre

Ë2imôuJJ'

L'Harlllattan

@ L'Harmattan,

2000

5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris - France L'Harmattan, Inc. 55, rue Saint-Jacques, Montréal (Qc) Canada H2Y 1K9

L'Harmattan, Italia s.r.l. Via Bava 37 10124 Torino ISBN: 2-7384-9502-8

A VANT-PROPOS

Les premiers hommes qui se regroupèrent dans une caverne, ont formé en quelque sorte la première association, et peut-être est-ce le propre de l'homme que de se reconnaître par affinités, par recherches communes, par convictions partagées plutôt qu'à partir de critères de sang ou d'origines. Cette formidable différence avec le reste de la nature produit des fruits essentiels qui s'appellent: tolérance, partage, solidarité. Le livre en témoigne: savoir porter un regard sur l'autre, avec l'autre, partager un effort, créer ensemble, tel est le goût irrépressible que ces paroles d'hommes et de femmes traduisent. Dans une société où les drames, le cynisme, la violence sont les vedettes de l'actualité, n'est-il pas nécessaire sans cesse de rappeler que toute cette brutalité en première page n'est supportable que parce que, a contrario, il existe une autre société au quotidien, parfois trop silencieuse, où des millions d'hommes et de femmes se retrouvent, rient, échangent, fraternisent, prouvant ainsi que le meilleur de l'homme existe. La richesse et la diversité de nos associations sont à l'image de l'homme, elles renvoient les pessimistes, les cyniques et les égoïstes à leur solitude, elles constituent le cœur battant de la "vraie" vie. A tous ceux qui partagent cette intime conviction, à tous ces présidents, membres actifs qui, jours après jours, nuits après nuits, parfois comme des galériens accrochés à leurs bancs de rames, souquent ferme pour faire avancer le bateau, je voudrais dire mon respect profond, la gratitude sincère pour ce qu'ils accomplissent et que nous ne mesurons jamais tout à fait et qui s'appelle "le don de soi".

c. Schoettl Président du district

PREFACE

Merci à tous ceux qui ont répondu à notre appel. Petit rappel historique (bibliothécaire) : que nous devons à Annie Jacquet

La première mention d'une association dans les archives communales, date de 1857 pour la création d'une société chorale communale ou Orphéon de Limours, dirigée par l'instituteur, Monsieur Boquet. Cette société philharmonique anime encore les fêtes de Limours avant la guerre de 1939, sous le nom "Les Enfants de Limours ". 1881 : création d'une société de gymnastique vers 1885. "L'Hurepoix" dissoute

Il existe certainement d'autres associations à la fin du siècle car, en 1898, le conseil municipal, constatant que l'usage de la salle de la mairie par les "sociétés" coûte cher à la commune en frais de nettoyage, d'éclairage et de chauffage, décide de faire payer un droit de 1 F pour chaque réunion ordinaire et 2 F si la salle doit être chauffée.

On peut avoir l'idée de quelques noms d'associations grâce aux subventions mentionnées dans les budgets municipaux. A partir de 1899, une subvention de 50 F à la société des Libérés. 1899 : société d'horticulture des cantons de Palaiseau, Orsay et Limours.
1901 : une subvention françaises. de 20 F à la société des Dames de la

Le 25 février 1904, est fondée par souscription, bibliothèque populaire de Limours.

l'association

Depuis près d'un siècle et demi, les Limouriens se retrouvent donc pour partager des loisirs, des passions, des idées, au sein de "sociétés", d'associations dirons-nous aujourd'hui.

Depuis de très nombreuses années, la vie associative à Limours se décline sous des aspects divers et variés: sport, musique, lecture, etc.
Actifs, animateurs, bénévoles, adhérents, utilisateurs, "consommateurs", de la maternelle au 4èmeâge, la richesse du grand nombre d'associations limouriennes est, pour tous, une réalité bien ancrée dans la vie de la cité. La flamme PTT elle-même, en témoigne quotidiennement courriers, depuis des années. sur nos

Les bulletins municipaux mensuels, l'annuaire du district, le Forum des associations, d'année en année plus fécond, les activités, animations, manifestations, expositions nombreuses et variées tout au long de l'année, témoignent de la vitalité du tissu associatif de Limours, qui ne devrait laisser personne au bord du chemin des loisirs, de la culture ou de l'entraide. "Tout être humain est porteur d'une parole" est et reste l'idée forte de "Vivre et l'Ecrire".
De ce fait, il nous a paru intéressant de donner la parole aux Limouriens dans ce recueil, pour y parler de leurs associations, pour s'exprimer, pour témoigner, à l'aube du XXIème siècle sur ce qu'ils y cherchent, sur ce qu'ils y vivent. La richesse et la diversité de leurs témoignages trace laissée pour les années à venir. seront ainsi leur

Marie-Thérèse

Albert

ADAGE

Association de danse affiliée à la Fédération Française de Danse, elle permet de faire découvrir à nos adhérents le plaisir du mouvement, de la communion entre la musique et le corps au travers de l'expression corporelle. Par les sentiments qu'elle dégage, l'activité danse, ouverte à tous quel que soit le niveau, met en valeur l'individu en offrant à l'enfant, l'adolescent et à l'adulte une possibilité d'être, d'exister. ..

ADAGE:

ce sont 320 adhérents de 6 à 55 ans.

ADAGE: c'est 8 ans d'existence avec ses doutes, ses difficultés, ses moments de bonheur et de joie, ses réussites, ses échecs et sa foi en l'avenir. ADAGE: ce sont des professeurs de danse dont la passion, ténacité et la créativité ne sont plus à prouver. la

ADAGE: ce sont des bénévoles offrant leur temps et leur énergie pour le bon fonctionnement de leur association.

ADAGE: ce sont des danseurs et danseuses s'offrant pour des causes louables, TELETHON, méli-mélo... ADAGE: c'est de la gymnastique d'entretien où une soixantaine de sportifs recherchent le bien-être dans l'activité physique. ADAGE: c'est principalement le MODERN JAZZ, danse dynamique et actuelle, situé entre sport et culture. ADAGE: c'est également du fitness, de la street-dance, activité nouvelle intéressant de nombreux Limouriens.

Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.