//img.uscri.be/pth/5f6a2b2892f2cd20ec87afd7a4f98e0428e7f0b0
Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 24,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

TOPOGRAPHIE DE ROME

De
401 pages
Est-il meilleur moyen de connaître la Rome antique que de prendre pour guides les écrivains latins ? L'ironie ou l'indignation de Cicéron, la gravité scrupuleuse de Tite-Live, la densité tragique de Tacite y voisinent avec le pittoresque d'Ovide, les confidences des élégiaques, les railleries des satiriques. Qu'ils évoquent leur maison, leur quartier ou leurs loisirs favoris, les mythes des origines ou les troubles politiques, les travaux d'un censeur ou les caprices d'un prince, et malgré les siècles qui les séparent, leurs témoignages sur les lieux et les monuments finalement se complètent.
Voir plus Voir moins

lr(Q) ]P>(Q)Gr]~A]P> JH[][JE ]D>JE (

]~(Q) M[JE

Les

sources

litté'}f'[ali.'re's latine's

@ L'Harmattan) 2000 ISBN: 2-7384-9598-2

Marie-José KARDOS

lf<O) JP> <Gr ~AJP> JH[J[JE (0) J

JD)JE

]~ (0) M[ JE

lLle's

S(OlU[lLCle's ltl'tttlé'lLtallllLle's

ltalttl'lnue's

Préface de Filippo COARELLI

L'Harmattan 5-7, rue de l'École-Polytechnique 75005 Paris FRANCE

L'Harmattan Inc. 55, rue Saint-Jacques Montréal (Qc) CANADA H2Y IK9

L'Harmattan Hongrie Hargita u. 3 1026 Budapest HONGRIE

L'Harmattan Italia Via Bava, 37 10214 Torino ITALIE

SOMMAIRE

Préface Avant-propos

...

...

...

15 17

Chapitre 1 - Via Appia et Caelius (Rég. I et II)
na Appia ... -Premiertronçondelaroute- Arc de Drusus ...
. ... .....

19
..19
19 20 22
.22 23
26

-Mars -Tecta Via- Almo.
_ Extra Porlam : sepulcra

.... .......... ...
(Seipionum)

Porta Capena

- Porte et aqueducs - Aqua Mercurii ............ ... ............. -Ad Portam: Senaculum -Ara Fortunae Reducis -Honos et Virlus

-Rediculus

Autres lieux de la Région I
- Camenae
: lucus et fons ( uallis Egeriae)

26
; . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 26

- Tempestateset autres édificesnon localisés Cae/i,us Mons ..
_

Etymologie - Origines Campus Martialis
_
_

...

- Porta

Querquetulana

-Porta

Caelimontana

-

28 29
29

Carna,Minerua Capta,Diana - Caeliolus et Caeriolensis
Les aqueducs:
P om eus

30 33 36

Aqua Claudia et Arcus Neroniani

- Diuus

Claudius

Claudia

_ Insulae et résidences aristocratiques - IsiumMetellinum (Rég. ill ) _ Spoliarium et Castra Peregrina (Rég. TI) -Moneta (Rég. ill ) Chapitre 2

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 32

- La vallée
...

du Colisée et l'Esquilin

Amphithelltrum Flauium (Rég. Ill) Esq uUiae
_

37 37 ... 39

Etymologie - Origines: demeure de S. Tullius, Cliuus Orbius / ............... View Sceleratus, Vicus Cuprius ( et Dianium ) 39
plébéien

...

...

- Quartier
_

- Mala

Fortuna..

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 41

-Porta Esquili11a -Agger _

Campus Esquilinus -Lucus Libitinensis ( ? ) 44 La y:me Région (1) : horn Maecenatis et nouveau quartier résidentieL.. 46 _ La y:me Région (2) : les jardins Spes Velus et les aqueducs 49

41

-

Oppius Mons _ Etymologie
_

- Lucus Esquilinus

-Quartier lnfiglinis
7

...

...51 51

Domus Transitoria/ DomusAurea (etFortu11aSeiani )

52

-Domus

Titi Thermae Titi ( Rég. ill ).. - Porticus Liuiae et Concordia ( Rég. fi )

-

54 55

Cispius Mons
- Etymologie - Viçus Patricius - Mefitis .... - Juno Lucina ( lucus, area)

56
............. .............. 56 57

Fagutal

-Carinae: étymologie-Strenia et Lucus Streniae -Quartier résidentiel -La domus de Pompée -CompitumAcilium et TigillumSororium( Rég. IV ) Tellus ( Rég. IV ) Juppiter Fagutalis et Lucus Fagutalis

-Carinae

58
58

Cliuus Pullius

59 59
62

63

Subura (Rég. IV) }) - Etymologie Origines « Cœur deRome - CliuusSuburanus Suburanenses - Quartier alfamé,commerçant, m bruyant
Argiletum -Etymologie -Légendes ......
(sutores,

64 64 65 66
67 67
68

...
librarii)

- Immeubles

Chapitre

3 Le Viminal et le Quirinal (Rég. VI)

-

de rapport

- Tabemae

69
69
69 70

CoiNs ViminaNs...

-Origines - Vicus Longus -Febris, Pudicitia Plebeia -Porta Viminalis -ThermaeDiocletianae-Castra Praetoria

CoiNs Quirinalis

-SemoSancus/ DiusFidius-PortaSanqualis -Salus -Porta Salutaris -Cliuus Salutis Martial (ad Pirum ) - Quirinus - Puluinar Solis - Quartier de Capitolium Vetus -Flora -Officinae Min;; -Poria Quirinalis -Domus Flauii Sabini / Templum Gentis Flauiae (ad Malum Punicum) Lacus Fundani -Lauacrum Constantinianum
Erycina,Honos CampusSceleratus Horti Sallustiani ViaSalaria

-A uguraculum, Horti Scipionis, Vicus Jnsteianus) Latiaris Origines -Collis Salutaris, Collis Mucialis, Collis (

74
74

76
77

78

-

81 82 85

-Ad

Tres Fortunas

-

-

- Poria

Collina

- Extra

Portam : Hercules,

Venus

Chapitre

4 Via Lata et Champ de Mars

-

-

87
87
87

La vIrme Région: 'ViaLtlta

- Via Flaminia
-H orti
Lucullani

- Collis

H ortorum

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 88

- Campus grippae-PorticusVipsania A - Templum Solis,CastraVrbana, Suarium Forum 8

89 90

Campus ( Martius) (Rég. IX) -Défmition -Utilisation militaire -Inondations Ara (et Aedes ? )Marlis -Porta Fontinalis -Fons

91
91
amnis

-Campus
-

consularibus
et deducere

auspiciis consecratus
in Campum

-Petronia

-

92

Descendere

... . . . . .. . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 94

- Lieu de l'entraînement militaire,des exercicesphysiques: gramina Campi/ apricus Campus .................................. 96 - Lieu de promenade,dejeux, lieu à la mode - Les portiques 98 -Bois sacrés divers à l'époque républicaine 99 -Tombeauxofficielsou illustres 100 -Courses de-AmphitheatrumTauriet Neronis chevauxet rites archaïques 102 Spectacles 103 Balnea Quattuor -Balneae ( et Vicus ) Pallacinae 104
...

- Via Fomicata

/ Tecta

105

Le Nord du Champ de Mars

-Ara Pacis - Obeliscus -Templum Hadriani -Templeet coloMe de Marc-Aurèle
Le Champ de Mars central - CapraePalus-StagnumAgrippae, uripus,AquaVirgo E

-Mausoleum (Augusti)

106
106
107

108

-Pantheum ( d'Agrippa et d'Hadrien) -Basilica Neptuni . -ThermaeNeronianae/ Alexandrinae -Stadium - Odeum
-Saepta
- Saepta/Ouile et travauxdeCésar- VillaPublica
Iulia : spectacles

-Hom

(Pompei)

- ThermaeAgrippae -BonusEuentus - exposition
d'œuvres d'art

109 109
111 112
113

- promenade

114
116

à la mode et marché d'objets précieux Porticus Agrippae / Saeptorum ( Argonautorum )

-

-Diribiton.um 118
119
equestris 122

- Theatrum Pompeiet VenusVictrix

-PorticusPompei et CuriaPompeia
- Temples
Centum Columnae - Porticus Minucia

-Autour du théâtre -Porticus ad Nationes -Fortuna
- Nymphae,

124
Vo/canus-

et portiques: Iutuma, Lares Permarini, Fortuna huiusce dei-

Théâtre de Balbus - Isis Campensis- PorticusDiuorum Circus Fltl11linius (Rég. IX) - Etymologie...Origines: Prata Flaminia Lieu où l'année attend le triomphe - Lieu de contionessous la République- Quartier commerçant

...

126 129 131 131 132
132
et

PorticusPhilippi,Hercules Custos,Castor -Porticus Octauia

- Temples

in Circo et portiques:

Neptunus, Mars, Hercules Musarum

133
136 138

-Porticus et Curia Octauiae ( bibliothèques, œuvres d'art)
Au pied du Capitole et au bord du Tibre

Iuno Regina ( et Diana ), Iuppiter Stator, Porticus Metelli

-Apollo Medicus / Sosianus -Ad Apollinis ..
9

140
140

-BellonaColumna - Senaculum Bellica

143

-Theatrum Marcelli ( et Pietas ) -Forum Holitorium -Spes, Iuno Sospita,Ianus
L'Ouest du Champ de Mars Naualia-Quais"duTibre -Naualis Porta Tarentum DisPater-Jeux séculaires Chapitre 5 Le Tibre et la Région transtibérine

144

146

-

148 148
149

-

(Rég. XIV) 151
151
152

Insula Tiberina
- Aesculapius.

...

...

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 1 5 1

-Faunus -IuppiterVeiouis ? ) (
Les Ponts..

-Sublicius Pons: étymologie -mythes et histoire -Inter duos pontes -AemiliusPons -FabriciusPons
-PontAetius-Hadrianimonumentum

......

...

153
153

156

157
... 158
158

Le Vatican -Etymologie - VaticanusAger - Vaticani Montes -Propriétés -Culture et artisanat -Mauvaiseréputation I aniculum ... ...... -Légendesdes origines -Bastionnatmel.. - Les habitants-Ara Fontis et tombeaude Nwna Trans Tiberim.. Codetaet Mucia Prata -Artisanat. Trans Tiberimhom CaesarumNemus Naumachies Horti Caesariset Fors Fortuna

-JardinsdeNéron-GaietNeronisCircus-Tombeaux
...

159

160
162 162 163 ... 164 164 165 166 167

-

-

Chapitre

6 Forum Boarium et Grand Cirque (Rég. XI)169

-

Forum Boarium. -Etymologie -Origines ( et sacrifices)

- Culte d'Hercule:
- Fortuna
et Mater

-Populationdense
Porta Carmentalis

...

...

169 169
171
174

Am Maxima et Aedes Aemiliana
Matuta

-F

omiees

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 172

-Aequimaelium -Busta Ga/liea
Velabrum

- Porta Triumphalis, Fortuna Redux

- Carmenta,
......

176

-Etymologie-Origines -Parcoursde lapompa, parcoursdu triomphe -Felicitas - Quartier commerçant - Vicus Tuscus -Porta Flumentana - VieeiLuecei -Aemiliana -Portunus
10

178

178
179
180

181

Au pied de l' Aventin

-Porta Trigemina --Hercules Pompeianus Salinae -Hercules Victor -Ceres -Flora -Mercurius - Venus (Obsequens)
- La
vallée du Cirque: Venus Murcia / Verticordia et Fortuna Virilis,

182
182 184 185

Consus, luuentas, Summanus,Sol Circus Maximus

187 190
190 193 194

-Les installations -Puluinar -Obélisques -Lieu d'affiuence -Courses -Tabernae
- Quartier
mal famé

Chapitre 7 L'Aventin(Rég.XII et XIII)
Auentinus Mons / Auentinum

-

195
195
195 197 199

-Etymologieet légendes -Portes Naeuia, Rauduscula, Lauernalis -Colline de la plèbe - Situation hors pomérium -Quartier d'habitation -Lucus Stimulae ( et « Bacchanales» )

La xŒme Région: Auentinus

- Emporium -Porticus Aemilia- BorreaSulpicia La xœme Région: .Piscinapublica

-Diana -luno Regina -Libertas ( ? ) -Minerua -Luna - Iuppiter Elicius -CliuusPublicius -Armilustriumet Loretum( Rég. xm
-Bona Dea

201
201 204

)

205

-Thermae
Chapitre

(Sub Saxo)

Antoninianae

-Porta Ostiensis
(Caracallae )

207 208
208
210

- Via Noua - Vicus Sulpicius

8 Le Palatin (Rég. X)

-

211 211

Les lieux de la fondation et les cultes

: étymologie et mythes des origines 211 Porta Mugonia, Porta Romanula Noua Via - Cliuus Victoriae Volupia, Acca lArentia, Aius loquens Curia Acculeia 213 - Germa/us Roma Quadrata, Casa Romuli, Curia Saliorum, Scalae Caci, Lupercal, Ficus Ruminalis 215 - Cultes non localisés: Febris, Noctiluca, Dea Viriplaca 217 ......... ... 218 Magna Mater Victoria, luno Sospita .....

-Palanum

-

-

-

-

-

-

-

Le quartier résidentiel Ad CapitaBubula et sacrariumd'Auguste Curiae Veteres

-

-Domus : Octavius/Scaurus/Clodius-

-

220 221
222 224

Drusus/Cicéron - Crassus - Porticus Catuli - ln pulcherrimo Vrbis loco: Cicéron et Clodius Domus : Catulus Clodiaet Métellus Insula Clodi

-

226
227 227 228 230

La résidence impériale Demeure d'Auguste (domus d'Hortensius et de Catulus ) Domus Tiberiana et Bibliotheca Palatium / Domus Caesaris (Caesarum).

-

Il

Apollo Palatinus . ... - Ensembletemplum,porticus, bibliothecae - Le tetnple et son décor Le Palais de Domitien d'Héliogabale

...

232 232 235 237 237 239

-PalaUum / Palatia / Aula -Area Palatina
-Aedes Palatinae -Septizonium

de Septime Sévère Temple

-

Chapitre
Forum...

9 Forum et Forums impériaux (Rég. VIII)
...

-

241
241

- Etymologie

- Fonctions

- Forum

...
infimum et medium.

. .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . ... 241

Forum uacuumet violences -Ventespubliqueset locatio - Supplices -Cortèges -Forum omatum -Fêtes Comitium
Graecostasis

-CircaForum: porticus et tabemae -Sub Nouis -Sub Veteribus 245 -Maeniana -Spectacula -Cancella 247 -Forumplenum iudiciorum,plenumdescendere, deducere in Forum - 249 magistratuum - Celeberrimus locus: subrostrani -Statueséquestres-Columna Rostrata Marsyas . ...
républicain Comitium / Curia / Rostra

- CloacaMaxima - (Venus)

- Lacus Curtius- In medioForo: ficus, olea, uiUs
Cloacina

244

242

251 252 253

254

-Etymologie -Ensemble
et S enaculum - Utilisations di verses.

-

...257
258 259
261 262 ... 264
266

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 257

- Lieudeprocès- Tribunal praetoris .... - Lieud'exécution
- Décorationà l'occasion des Jeux Puteal -Ficus Ruminalis Statues Area Volcani / Volcanal -Niger lapis

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 260

-

-

- Columna Maenia et triumuiri (

..

.........

capitales)

Career -Etymologie-Lautumiae -Atria et BasilicaPorcia Tullianum -Robur Curia CuriaHostilia

... 268 268 270 272 272
273

-Tabula Valeria -Subsellia tribunicia... - Agrandissementsde Sylla,incendie,restauration -CuriaJulia -Chalcidicum -Ara Victoriae

274 275 277 277

Rostra. ... Origines -Auguratum templum - Statues - F oedus Cassianum - Solarium..

-

.. .. .. .. . .. . .. .. .. .. .. .. .. .. .. . .. . .. . ..

278

- Rostres eCésar statues d 12

279

Au pied du Capitole: l'ouest du Forum

-Area Concordiae / Area Opimia )... Volcani -Concordia ( et Basilica - Templede Vespasien Portique desDiiConsentes -Ara Satumi -Mundus -Milliarium aureum
- Saturnus . .. . . . . . . .. .. . . . . . . . . . . ., . . . . . . . . . . . . . . . ... . ... .

281
281 282

284
284

. ... . . .. . .. . . . . . . . . .. ... ... . . . . . . .. 286

-Aerarium: Trésor- Archives Du 'VicusIugarius au 'VicusTuscus -Arcus (Tiberii) -LacusSeruilius- VicusIugarius
Athenaeum ( ? ) - Graecostadium( Rég. vm ) -BasilicaSempronia Julia-Les tribunaux /

288 289
289 ... 290 ... 292

- Templum
- Castor

Diui Augusti / Nouum Templum (etBibliotheca)-

- SignumVerlumni VicusTuscus ( et Pollux)

293
297
298

. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. 295

-Fons et wcus

- Ad Castoris : fmances,commerce
Jutumae

A l'est du Forum

- Vesta (Aedes, Atrium, Lucus) -Ad Vestae,Ante Atria, Ad Regiam : les tribmtaux -Gradus Aurelii et Tribunal Aurelium ( ? ) -Puteal ( Libonis ) -Regia et sacraria (Ops, Mars)
-Diuus Julius
- Sacra
Via: défmitions et tracé

299
299

301
302 303

...

- Domus PontificisMaximi / DomusPublica/ Regia

304 305
306

Au nord du Forum

- Fornix

Fabianus

- Temple

308
d'Antonin

-Basilica Aemilia et Fuluia ( ? ) -Subbasilicani -Solarium -BasilicaPauli (Rég. IV) -Porticus Gai et Luci
- Macellum et Forum Piscatorium
Macelli et Atria Licinia ... .. .. ..,. ... .... ... ... ............ .... ..... ... .

et Faustine ( Rég. IV ) - Sacra Via: Parcours du triomphe - Promenade et commerces Janus Geminus / Quirinus Porla Janualis ( ? ) Janus Medius

308
310 312

314
314

-Forum

315 Cupedinis et Cornet a -Fauces
.. . .. ..... .. 316

Vers le Palatin et la Vétia SummaSacra Via-lAres, Orbona- JuppiterStator ( Rég. IV ) - Honos et Virtus,MonumentaMariana,Febris (?)

-Velia : étymologie -Penates -Basilica Noua, Templum Vrbis et Meta Sudans (Rég. -Forum Augusti -Mars

318 318 320
322 323

IV )

Les Forums impériaux ... Forum /ulium / Caesaris - VenusGenitrix Atrium Libertatis Asiniimonumenta (Bibliotheca) Forum Traiani -Basilica -Columna -Bibliotheca
Vltor

325 325

327
329 331

13

-Forum Neruae/ Transitorium(Rég. IV ) -Minerua
- TemplumPacis / Forum Pacis (Rég. IV )

336 337

Chapitre 10 - Le Capitole (Rég. VIII)
Capitolium/ Arx ét Capitolium

339
339
339 343 344 344 346 348 348 349
350 341 342

-Etymologie

-Tarpeia Rupes / Capitolium -Capitolium obsessum (1) : cuniculus Gal/orum et mythe des oies
-An
Arx et Capitolium -InterArcem et Capitolium: Veiouis-Asylum -Inter duos lucos
(2) : Satuminus et Glaucia -(3) :FlauiusSabinus et les -Les aqueducs Vitelliens-CentumGradus -

Capitolinus-Porta Saturnia/ Pandana

et mythes des origines:

Mons Saturnius / Tarpeius /

- Saxum T arpeium / SQXIlm - Scalae Gemoniae

-Etymologie -hnportance stratégique -Auguraculumet prise des auspices-Concordia -Autres rites et cérémoniesin Arce -IunoMoneta -OfficinaMonetae
du Temple

......

351

.. . .. . . . . . . . . . . . . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . .. 353

355

Capitolium/ Area Capitolina

-Emplacement

-Autres édifices et autres cultes: Casa Romuli - legum aera » « Simulacra deorum, statuae ueterum hominum,
Isis et Serapis..

-Iuppiter eretrius F -Iuppiter onans T -Fides, ens,Venus rucina, M E Ops(in Capitolio)
......

-Accès: Cliuus Capitolinus -Portes de l'enceinte et du temple -Fomix - Porticus

-Terminus

356
356

.....

358 359

362 364
366

-Comina -Contiones
- Dilectus - Lieu

367

371

de rassemblement.

.. .. .. .. .. .. .. .. .. . .. .. . .. .. . .. .. .. .. .. .. .. .. ... 372

Capitolium/Iuppiter Optimus Maximus -Constructiontdédicace e

-Fastigium -Colonnes-Portes

374 374
375 376
379 383

-Incendie de 69 avoJ.-C. -Monumentum Catuli 83 -Incendie de apeJ.-C. et reconstructionde Vespasien -Rémrionsdu Sénat -Epula -en campagne-Triomphe Cérémoniesdiverses -Départ
Index. ...

-Intérieur: triple cella, décor, statues
-Incendie de 80 -Reconstruction

de Domitien Iuppiter Custos

-

382 384 385
386

-Autel -Sacrificesdevantle temple
... ...

387 389

14

PRÉFACE

L'actuel foisonnement de la recherche sur la topographie de la Rome antique a profondément modifié et enrichi notre connaissance de la Ville Eternelle. Cette richesse est désormais disponible en un travail de synthèse de très grande envergure, le Lexicon Topographicum Urbis Romae, dont le cinquième et dernier volume vient de paraître. Par rapport aux travaux précédents du même genre (tels que le Topographical Dictionary de S. Platner et Th. Ashby, dont Ie récent New Topographical Dictionary de L. Richardson Ir n'est qu'une mauvaise et inutile réplique), cette œuvre monumentale présente, en effet, l'avantage inestimable de réunir toutes les nouveautés archéologiques, que la recherche ou le hasard ne cessent de restituer jour après jour. Mais le travail de terrain, de plus en plus spécialisé et technique, risque souvent de faire oublier l'importance irremplaçable des informations qui nous ont été transmises par la littérature ancienne, non seulement pour leur valeur de documents ponctuels sur tel ou tel monument ou secteur de la Ville, mais peut-être encore davantage pour le reflet qu'elles nous renvoient d'un univers vivant, pour la possibilité qu'elles nous donnent de nous « remettre en situation» : en d'autres termes de saisir la réalité de la Rome ancienne à travers les yeux des contemporains.

L'œuvre monumentale de G. Lugli qui devait réunir la totalité des sources écrites sur la topographie de Rome étant toujours inachevée, le vaste public qui, encore de nos jours, s'intéresse à la Rome antique ne dispose pas d'un instrument qui puisse lui permettre d'accéder à l'ensemble de ces documents. En France, en particulier, le seul recueil comparable (incomplet et dépassé) est le Lexique de topographie romaine de L. Homo, publié en 1900 ! Le volume de Marie-José Kardos, qui réunit }'ensemble des sources littéraires latines en rapport avec la topographie romaine, avec une traduction française, permettra désormais non seulement aux spécialistes d'archéologie et d'histoire ancienne, mais aussi à un public plus vaste d'amateurs et d'étudiants, de disposer d'un instrument de connaissance précieux. Nous devons tous une grande reconnaissance à l'auteur pour avoir réalisé une œuvre qui a demandé beaucoup de patience et de savoir et qui rendra bien des services. Filippo COARELLI Pérouse, mars 2000

16

A V ANT -PROPOS
« N'etTe pas au hasard dans toute la Ville: tu trouveras en moi un guide sûr. » Martial

Si la littérature latine ne nous a malheureusement laissé aucune véritable description de Rome, nombreux sont cependant les auteurs qui ont parlé de l'Vrbs, les poètes surtout, qui ont maudit ses bruits et ses encombrements, célébré ses «temples dorés» et ses théâtres« revêtus de marbre»... . Les vers de Martial, par exemple, rendent sensibles certains aspects de la Ville notés de lui seul: la raideur de la montée de Subure aux pavés mal entretenus, ou la tiédeur des bosquets d'« Europe» l'après-midi; ils donnent aussi des détails pittoresques sur le quartier du « Poirier» où habite le poète, près du« Pilier de Travertin». Par ailleurs, non content de se proposer comme guide à son lecteur (1, 2), à plusieurs reprises Martial indique à ses «petits livres» le chemin à suivre pour se présenter chez tel ou tel de ses amis. Et l'itinéraire qu'il décrit pour se rendre chez Pline (10, -20) a permis de situer exactement, en haut du Cliuus Suburanus où

-

sans doute, un siècle plus tôt, Horace déjà avait peine à se frayer un passage -le décor théâtral de la fontaine d'Orphée. En étudiant, à la lumière de ces quelques vers, les fragments du «Plan de Marbre» de l'époque des Sévères, on a pu reconstituer l'aspect antique du quartier. Les « itinéraires» des Epigrammes rappellent celui des Tristes (1, 3), les étapes du parcours familier au cœur de l'Vrbs que restitue fidèlement la mémoire d'Ovide exilé à des milliers de kilomètres, et d'autres encore... . Ainsi les poètes nous fournissent sur la topographie des indications singulièrement précises, qui complètent les renseignements puisés chez les historiens et dans les ouvrages savants d'auteurs comme Pline l'Ancien ou Varron. Réunir tous ces témoignages, prendre les écrivains latins pour « guides» et eux seuls, à l'exclusion des auteurs grecs et des documents épigraphiques, c'est disposer déjà d'une souree 17

d'information incomparable sur les lieux et les monuments de l'Vrbs. Tel a été le but de ce recueil qui, pour rester accessible et maniable, présente des textes sans commentaires, mais qui sera suivi d'un « Lexique de topographie romaine» faisant le point sur les multiples découvertes archéologiques de ces dernières années. L'ordre suivi est d'abord topographique et se réfère aux quatorze Régions augustéennes et aux monuments qu'elles ~e siècle. contiennent d'après les Catalogues Régionnaires du Pour chaque lieu ou monument sont considérés successivement son histoire, ses caractéristiques générales, puis certains aspects plus précis, par exemple les oeuvres d'art qui le décoraient. Mais, dans les deux derniers chapitres n'ont été retenus que des textes particulièrement significatifs, car à propos du Capitole comme du Forum il serait vain de prétendre à l'exhaustivité... . Des plans figurent en fm de volume, sauf pour la zone centrale sur laquelle existe une abondante documentation facile à consulter. Les auteurs cités représentent environ six siècles de littérature latine (IIème s. avo J.-C. - ~me s. ape J.-C.), depuis la tirade du Charançon de Plaute sur le Forum et ses habitués jusqu'au panorama brossé par Ammien Marcellin à l'occasion de la visite de Constance II. Il a semblé utile de mentionner aussi certaines notations des scholiastes dont l'intérêt est incontestable. Le texte latin est celui de la Collection des Universités de France, et les corrections suggérées avec un point d'interrogation tentent seulement de donner un sens plus satisfaisant du point de vue topographique à des passages corrompus. Les principaux inconvénients d'un tel recueil de sources sont évidemment de proposer de trop brefs extraits de la littérature latine, mais aussi de «juxtaposer des réalités chronologiquement différentes»... . Puissent cependant ces «morceaux choisis» constituer pour la recherche un utile instrument de travail et offrir we vision d'ensemble inédite à tous ceux qui s'intéressent à la topographie de Rome... .

18

Chapitre 1 Via Appia et Caelius (Régions I et II)

ViaAppia

-Premier

tronçon de la route

- Arc

de Drusus

Aqua Appia in Vrbem inducta est ab Appio Claudio Crasso censore, cui postea Caeco fuit cognomen, qui et Viam Appiam a

Porta Capena usque ad urbem Capuammuniendam curauit.
L'Aqua Appia fut amenée dans la Ville par le censeur Appius Claudius Crassus, surnommé plus tard Caecus, qui fit aussi construire la Via Appia de la Porta Capena à la ville de Capoue.
(312 av. 1.-C. ) Frontin, Aq., 5, 1

Cn. et Q. Ogulnii aediles curules aliquot faeneratoribus diem dixerunt,. quorum bonis mu/tatis ex eo quod in publicum redactum est,... semitam saxo quadrato a Capena Porta ad Martis strauerunt. Les édiles curules Cnaeus et Quintus Ogulnius assignèrent en justice un certain nombre d'usuriers; avec la part des amendes qui revenait au trésor,... ils firent daller en pierre de taille le chemin de la Porta Capena au Temple de Mars. (296 avoI-C.)
Liv., 10,23, 11-12

Viam silice sternendam a Porta Capena ad Martis locauerunt. (Les censeurs Titus Quinctius Flamininus et Marcus Claudius Marcellus) mirent en adjudication le pavement de la route depuis la Porta Capena jusqu'au Temple de Mars. (189 avoI-C.) Liv., 38, 28, 3 Senatus inter alia complura tropaeis Via Appia decreuit. marmoreum Arcum cum

19

Le Sénat, parmi de nombreux autres honneurs, vota (à Drusus) un arc de triomphe en marbre avec des trophées sur la Via Appia. (9 avoI-C.)
Suet., Claud., 1, 7 - Mars - Tecta Via - Almo

Romae et maxime Appia ad Martis mira proluuies. Crassipedis ambulatio ablata, horti, tabernae plurimae ; magna uis aquae usque ad Piscinam Publicam. A Rome et surtout sur l'Appia dans le quartier du Temple de Mars, il y a eu une inondation étonnante: la promenade de Crassipès a disparu, ainsi que des jardins et de nombreuses boutiques, l'eau est montée jusqu'à la Piscina Publica. (54 avoI-C.) Cie., Q.fr., 3, 5, 8
V. Cie., Att., 4, 12, 1 (in hortis Crassipedis quasi in deuersorio) ; Fam., 1, 9,20 ; Suet., Vita Terent., 5 (hortulos... Via Appia ad Martis)

Lux eadem Marti festa est, quem prospicit extra appositum Tectae Porta Capena Viae. Le même jour est celui d'une fête en l'honneur de Mars. De la Porta Capena on voit son temple, situé hors des murs sur la Via Tecta.
Ov., Fast., 6, 191-192

Is impigre exercitu scripto, cum omnis extra Portam Capenam ad Martis Aedem conuenire armatos iuniores iussisset... quattuor expletis legionibus quod superfuit militum P. Valerio Publicolae praetori tradidit. Ayant en hâte enrôlé une armée et ordonné à toute la jeunesse de se réunir en armes au-delà de la Porta Capena, près du Temple de Mars... , (le consul Marcus Popilius Lénas) forme quatre légions et confie le reste de l'armée au préteur Publius Valérius Publicola. (350 avoI-C.) Liv., 7, 23, 3
Cf Liv., 3, 22, 4 ( extra Portam Capenam)

Romae signum Martis Appia Via ac simulacra luporum sudasse. A Rome la statue de Mars sur la Via Appia et les statues des loups s'étaient couvertes de sueur. (217 avoI-C.) Liv., 22, 1, 12 20

V. Paul. Fest., 115 L ( Mana/em uocabant /apidem etiam petr am quamdam, quae erat extra Portam Capenam iuxta Aedem Martis )

Est locus,- in Tiberim qua lubricus influit Almo et nomen magno perdit in amne minor. Illic purpurea canus cum ueste sacerdos Almonis dominam sacraque lauit aquis. ... Ipsa sedens plaustro Porta est inuecta Capena. Il est un lieu où le paisible Almo se jette dans le Tibre et où la petite rivière perd son nom dans la grande: c'est là qu'un prêtre aux cheveux blancs, en robe de pourpre, baigne la déesse souveraine et les objets sacrés dans les eaux de l' Almo. ... Celle-ci assise sur son char fit son entrée par la Porta Capena. (211 avol-C.) Ov., Fast., 4, 337-345 Est locus ante Vrbem qua primum nascitur ingens Appia quaque Italo gemitus Aimone Cybele ponit et Idaeos iam non reminiscitur amnis. Hie te Sidonio uelatam molliter ostro eximius coniunx... / ...beato composuit, Priscilla, toro. ... Domus ista, domus ! Quis triste sepulcrum . dixerit? Il est un lieu aux portes de la Ville où commence la grande Via Appia, un lieu où Cybèle oublie ses gémissements dans l' Almo italien sans plus se souvenir des rivières de l'Ida. C'est là, Priscille, que ton incomparable époux (Flavius Abascantus) t'a installée sur un lit somptueux, mollement enveloppée dans la pourpre de Sidon. ... C'est une demeure, une demeure! Qui parlerait d'un triste tombeau? Stat., Si/v., 5, 1, 222-238 Diem sextum kalendas <Apriles>, quo Romae Matri deorum pompae celebrantur annales, et carpentum quo uehitur simulacrum Almonis undis abluÎ perhibetur, saerorum sollemnitate prisco more conpleta,... exultans pernoctauit et laetus. Le sixième jour avant les calendes d'avril, le jour où l'on célèbre à Rome les processions annuelles en l'honneur de la Mère des dieux et où il est établi qu'on lave dans les eaux de l'Almo le char qui transporte sa statue, (Julien) passa la nuit dans la joie et l'exultation après avoir accompli solennellement les rites sacrés selon la coutume antique (363 ap. J.-C.) Amm., 23, 3, 7 21

Porta Capena

-Porte

et aqueducs

- Aqua

Mercurii

Princeps Horatius ibat, trigemina spolia prae se gerens : cui soror uirgo, quae desponsa uni ex CuriatUs fuerat, obuia ante Portam Capenam fuit. ... Horatiae sepulcrum, quo loco corruerat icta, constructum est saxo quadrato. En tête allait Horace, étalant son triple butin ~ sa sœur, une jeune fille qui était fiancée à l'un des Curiaces, le rencontra devant la Porta Capena. ... Un tombeau en pierre de taille fut élevé à Horatia à l'endroit où elle était tombée en recevant le coup. Liv., l, 26, 2 et 14 Ineorrupta mei eonserua foedera leeti : hae ego te sola lege redisse uelim ; armaque cum tulero Portae uotiua Capenae subscribam : « Saluo grata puella uiro. » Préserve sans les violer les nœuds de notre hymen: à cette seule condition je voudrais que tu sois de retour; et quand j'aurai voué tes armes à la Porta Capena, j'écrirai au-dessous: «Pour son mari sauvé, une jeune femme reconnaissante. »
Prop., 4, 3, 71-72

Capena grandi Porta qua pluit gutta... ... plena Bassus ibat in reda. A l'endroit où l'eau ruisselle en quantité de la Porta
Capena... Bassus passait dans un chariot plein.

Mart., 3,47, 1 et 5 Sed tum tota domus raeda eomponitur una, substitit ad ueteres arcus madidamque Capenam. Tandis que sur un seul chariot était rassemblé tout le contenu de son logis, (Umbricius) attendit près des vieux arcs
suintants de la Porta Capena. Iuv., 3, 10-11 Marcia autem partem sui post hortos Pallantianos in Riuum qui uocatur Herculaneus deicit. Is, per Caelium ductus, ipsius montis usibus nihil, ut inferior, subministrans, finitur supra Portam CapenanJ.

22

La Marcia déverse une partie de son eau après les Jardins de Pallas dans le canal qu'on appelle Canal d'Hercule. Celui-ci passe à travers le Caelius sans le desservir parce qu'il est trop bas et se
termine au-dessus de la Porta Capena. Frontin, Aq., 19, 7-9

Est Aqua Mercurii Portae uicina Capenae ,. si iuuat expertis credere, numen habet. Il y a auprès de la Porta Capena une Source de Mercure, douée de divines vertus, si l'on en croit ceux qui en ont éprouvé les biemaits.
Ov., Fast., 5, 673-674 V. chap. 2, p. 41 : Liv., 33, 26, 9 (lupus... per Portam Capenam... euaserat)

-Ad Portam

: Senaculum

-Ara

Fortunae

Reducis

- Honos

et Virtus

Consules edixerunt, quotlens in senatum uocassent, uti senatores quibusque in senatu dicere sententiam liceret ad Portam Capenam conuenirent. Les consuls proclamèrent par un édit que, chaque fois qu'ils seraient convoqués, les sénateurs et ceux qui avaient le droit de donner leur avis au Sénat, se rassembleraient près de la Porta Capena. (215 avoJ.-C) Liv., 23, 32, 3 Senacula tria fuisse Romae, in quibus senatus haberi solitus sit, memoriae <p>rodidit Nicostratus... ,. ...alterum, ad Portam Capenam... . Nicostratus rapporte qu'il y avait à Rome trois senacula où le Sénat avait coutume de s'assembler... ; ...le second, près de la Porta Capena... .
Fest., 470 L

Aram Fortunae Reducis ante Aedes Honoris et Virtutis ad Portam Capenam pro redltu meo senatus consacrauit, in qua pontifiees et uirgines Vestales anniuersarium sacrificium facere iussit eo die quo... in Vrbem ex Syria redieram consulibus Q. Lucretio et M Vinicio. En l'honneur de mon retour, le Sénat consacra l'autel de Fortuna Redux devant le Temple d'Honos et Virtus à la Porta Capena,o et il ordonna qu'un sacrifice fût célébré chaque année par 23

les pontifes et les Vestales le jour anniversaire de mon retour de Syrie sous le consulat de Quintus Lucrétius et Marcus Vinicius. (19 avoI.-C.)
R. Gest. diu. Aug., Il

Cum uenissem ad Portam Capenam gradus templorum ab infima plebe completi erant. A mon arrivée à la Porta Capena le petit peuple remplissait les marches des temples. (57 avoI.-C.)
Cie., Att., 4, 1, 5

Vides Virtutis Templum, uides Honoris a M Marcello
renouatum quod multis ante annis erat bello Ligustico a Q. Maximo dedicatum. Tu as sous les yeux le Temple de Vir/us, celui d' Han os, restauré par Marcus Marcellus après avoir été dédié, un certain nombre d'années auparavant, par Quintus (Fabius) Maximus au moment de la guerre contre les Ligures. (234 avoI.-C.) Cie., Nat., 2, 61 Marcellum aUae a/que aUae obiec/ae animo reUgiones tenebant, in quibus, quod cum aedem Honori et Virtuti uouisset, dedicatio eius a pontificibus impediebatur, quod negabant unam cellam duobus <dis> recte dedicari. ... Ita addita Virtutis Aedes adproperato opere; neque tamen ab ipso aedes eae dedicatae sunt. Marcellus était tourmenté par plus d'un scrupule religieux ~ entre autres, il avait voué un temple à Honos et Virtus... et les pontifes s'opposaient à ce qu'il en fit la dédicace; ils disaient qu'une seule cella ne pouvait régulièrement être dédiée à deux divinités à la fois. ... On éleva en hâte un second temple à Virtus, mais Marcellus ne dédia pas ces temples personnellement. (208 avoI.-C.) Liv., 27, 25, 7 Cf Val. Max., 1, 1, 8 Aedem Virtutis eo anno ad Portam Capenam M Marcellus dedicauit, septumo decumo anno postquam a patre eius primo consulatu uota in Gallia ad Clastidium luera/.

Marcus Marcellus fit cette année-là, auprès de la Porta Capena, la dédicace du Temple de Vir/us, dont son père avait fait le vœu dix-sept ans auparavant, lors de son premier consulat, en combattant les Gauloisà Clastidium. (205avoI.-C.)
Liv.,29, Il, 13 24

Bene ac sapienter maiores nostri... aedes Honori atque Virtuti gemella facie iunctim 10carunt, conmenti... ibi esse praemia honoris, ubi sunt merita uirtutis. Sed enim propter etiam Camenarum religio sacro fontis aduertitur, quia iter ad capessendos magistratus saepe litteris promouetur. Nos ancêtres ont bien agi et avec sagesse... en construisant des temples à Honos et Virtus joints comme des jumeaux, pensant que là où se trouve le mérite se trouve aussi l'honneur. ... Mais à côté, le culte des Camènes se signale par une source sacrée, parce que le chemin pour exercer les magistratures passe souvent par la littérature. (378 ap. J.-C.)
Symm., Epist., I, 20, 1

Visebantur enim ab externis ad Portam Capenam dedicata a M Marcello templa propter excellentia eius generis ornamenta, quorum perexigua pars comparet. On venait de l'étranger visiter les temples dédiés par Marcus Marcellus près de la Porta Capena, à cause de ces chefs-d'œuvre qui les ornaient, dont il ne reste qu'une toute petite partie aujourd'hui. Liv., 25, 40, 3
Cf. Cie., 2 Verr., 4, 121 (Romam quae asportata sunt, ad Aedem Honoris et VirlU/is ... uidemus) ; Liv., 26, 32, 4 (in uestibulo Vrbis, prope in porta)

Cuius ego sphaerae... speciem ipsam non sum tanto opere admiratus,o erat enim ilia uenustior et nobilior in uolgus quam ab eodem Archimede factam posuerat in Templo Virtutis Marcellus idem. La vue de cette sphère ne m'inspira pas tant d'admiration. Plus gracieuse de forme et plus connue du public était celle que le même Marcellus avait fait placer dans le Temple de Virtus et qui était aussi l'œuvre d'Archimède.
Cie., Rep., 1, 21

Post eum fuere in auctoritate Cornelius Pinus et Attius Priscus, qui Honoris et Virtutis Aedes imperatori Vespasiano Augusto restituenti pinxerunt. Après (Famulus), Cornélius Pinus et Attius Priscus furent en honneur. Ils peignirent le Temple d'Honos et Virtus, pour l'empereur Vespasien Auguste qui le restaurait.
Pliu., Nat., 35, 120

25

...

Extra Portam : sepulcra ( Scipionum)

-Rediculus

An tu egressus Porta Capena cum Calatini, Seipionum, Seruiliorum, Metellorum sepulcra uides, miseros putas illos ? Quand, en sortant par la Porta Capena, tu vois les tombeaux de Calatinus, des Scipions, des Servilius, des Métellus, penses-tu qu'ils sont malheureux ?
Cie., Tuse., 1, 13

Romae extra Portam Capenam in Scipionum Monumento /res statuae sunt, quarum duae P. et L. Scipionum dicuntur esse, tertia poetae Q. Ennii. A Rome, dans le tombeau des Scipions au-delà de la Porta Capena. il y a trois statues: deux représentent, dit-on, Publius et Lucius Scipion et la troisième le poète Quintus Ennius. Liv., 38, 56, 4 Cf Liv., 38, 55, 2 ( 187 avol-C. : amieum Corneliaefamiliae... lid Portam Capenam mulsum prosecutis funus dedisse). Et Cie., Arch.. 22 (noster Ennius... in sepulcro Scipio""",... constitutus ex marmore) ; Val. Max.,8, 14, 1 (in monumentisComeliae gentis) ; Plin., Nat.. 7, 114 Rediculi fanum extra Portam Capenam fuit. quia accedens ad Vrbem Hannibal ex eo loco redierit quibusdam perterritus uisis. Il y avait un sanctuaire de Rediculus à l'extérieur de la Porta Capena. parce qu'Hannibal, au moment où il approchait de la Ville, avait fait demi-tour à cet endroit, effrayé par certaines visions. Paul. Fest., 355 L V. Liv., Per.. 26 ; Plin., Nat., 10, 122 (CtllllpUSRedic"li) ; Val. Max., 3, 7, 10 (locus hostilium eastrorum... CapelUllll ortam Hannibale P pulsante)

Autres lieux de la Région I

- Camenae

: ,"eus et fons ( uallis Egeriae )

Lassus tam cito dejicis uiator. et cum cu"ere debeas Bouillas, interiungere quaeris ad CameRas ?

26

Tu succombes si vite à la fatigue du voyage et lorsque tu dois courir jusqu'à Bovillae, tu cherches à dételer près des Camènes'? Mart., 2, 6, 14-16 Lucus erat, quem medium ex opaco specu Ions perenni rigabat aqua: quo quia se persaepe Numa sine arbitris uelut ad congressum deae inferebat, Camenis eum lucum sacrauit, quod earum ibi concilia cum coniuge sua Egeria essent. Il y avait un bois, qu'arrosait une source intarissable sortie d'une grotte obscure: Numa s'y retirait souvent sans témoins, comme pour rencontrer la déesse ~il le consacra aux Camènes, sous prétexte qu'il s'y entretenait avec son épouse Egérie. Liv., 1,21, 3 Hic, ubi nocturnae Numa constituebat amicae, nunc sacr; fontis nemus et delubra locantur Iudaeis, quorum cophinus faenumque supellex (omnis enim populo mercedem pendere iussa est arbor et eiectis mendicat silua Camenis), in uallem Egeriae descendimus et speluncas dissimiles ueris : quanto praesentius esset numen aquis, uiridi si margine clauderet undas herba nec ingenuum uiolarent marmora tofum ! Là où Numa donnait rendez-vous à son amie la nuit, désormais, bosquets et temple de la source sacrée sont loués à des Juifs, dont un couffin et une paillasse sont le seul mobilier. Chaque arbre doit payer une redevance ~ elle mendie, cette forêt dont on a chassé les Camènes ! Nous descendîmes dans le vallon d'Egérie, dans ses grottes dont l'aspect n'est pas naturel: comme on sentirait mieux la présence de la divinité des eaux si un vert gazon les bordait, si le marbre n'y violait le tuf naturel!
Iuv., 3, 12-20

Sunt autem etiam nonnulli fontes calidi, ex quibus profluit aqua sapore optimo, quae in potione ita (!st suauis uti nec fontalis ab Camenis nec Marcia saliens desideretur. Il y a aussi quelques sources chaudes dont le goût est excellent et dont l'eau est si bonne à boire que celle de la source des Camènes et l'eaujaillissante de la Marcia ne sont pas meilleures. Vitr., 8, 3, 1

27

Defluit incerto lapidosus murmure riuus : saepe sed exiguis haustibus inde bibi. Egeria est quae praebet aquas, dea grata Camenis. ILIa Nupzae coniunx consiliumque fuit.

On entend le murmure confus d'un ruisseau coulant sur un lit de cailloux; j'y ai bu souvent, mais à petites gorgées. C'est Egérie qui nous ofIre ces eaux, déesse chère aux Camènes, épouse et
conseillère de Numa.

Ov., Fast., 3,273-276 Fontium memoria cum sanctitate adhuc extat et colitur: salubritatem aegris corporibus adferre creduntur, sicut Camenarum et Apollinaris et Iuturnae. On garde encore le souvenir des sources avec vénération et on leur rend un culte; on croit qu'elles donnent la santé aux malades, comme la Source des Camènes, la Source de l'Apollinar et celle de Juturne.
Frontin, Aq., 4,2 Cf. Symm., Epist., 1, 20 , 1 ( v. supra, p. 25 )

- Tempestates et autres édifices non localisés
Te quoque, Tempestas, meritam delubra fatemur, cum paene est Corsis obruta classis aquis. Toi aussi, Tempête, nous reconnaissons que tu as mérité un sanctuaire, quand notre flotte faillit être engloutie dans les eaux de la Corse. (259 avo I-C.) Ov., Fast., 6, 193-194

Opera eius praeter lauacrum, quod Cleander nomine ipsius fecerat, nulla exstant. Il ne subsiste de (Commode) aucun bâtiment public, sinon les thermes que Cléandre avait fait construire en son nom. Hist. Aug. Comm., 17, 5
Opera publica praecipua eius extant Septizonium et Thermae Seuerianae... . Les principaux monuments publics que (Septime Sévère) a laissés sont le Septizonium et les Thermae Seuerianae... . Hist. Aug. Sev., 19, 5

28

Caelius Mons

- Etymologie - Origines - Porta
Caelimontana

- Cllmpus

Querquetulana Martialis

- Porta

ln Suburanae regionis parte princeps est Caelius Mons, a Caele Vibenna, Tusco duce nobili, qui cum sua manu dicitur Romulo uenisse auxilio contra Tatium regem... . Dans la subdivision de la région Suburana, la première (chapelle des Argées) est celle du Caelius, ainsi nommé de Caeles Vibenna, célèbre chef étrusque: on dit qu'il vint avec sa troupe
secourir Romulus contre le roi Tatius... . Varro, Ling., 5, 46 Cf. Paul. Fest., 38 L

Roma interim crescit Albae ruinis. Duplicatur ciuium numerus; Caelius additur Vrbi Mons et, quo frequentius habitaretur, eam sedem Tullus regiae capit ibique habitauit... . Rome s'accroît de la destruction d'Albe. Le nombre des citoyens double ~ le Caelius est ajouté à la Ville; pour le peupler, Tullus choisit d'y établir la résidence royale; et c'est là qu'il habita. Liv., 1, 30, 1
Cf. Liv., l, 33,2 (cum Caelium MontemAlbani implessent)

Qui, cum Latinos belli deuicisset, adsciuit eos in ciuitatem atque idem Auentinum et Caelium Montem adiunxit Vrbi... . Après une guerre victorieuse, contre les Latins, (Ancus Martius) incorpora ceux-ci dans la cité; de plus, il ajouta à la Ville 1'Aventin et le Caelius... .
Cie., Rep., 2, 33

Haud fuerit absurdum tradere Montem antiquitus Querquetulanum cognomento fuisse, quod talis siluae frequens fecundusque erat, mox Caelium appellitatum a Caele Vibenna, qui dux gentis Etruscae cum auxilium tulisset sedem eam acceperat a Tarquinio Prisco, seu quis alius regum dedit; nam scriptores in eo dissentiunt. Il ne serait pas hors de propos de rappeler que ce mons fut d'abord appelé Querquetulanus à cause du grand nombre de bois de chênes dont il était abondamment couvert; puis on lui donna le nom de Caelius, de Caeles Vibenna, chef étrusque qui, ayant porté secours 29

à Rome, avait été établi là par Tarquin l'Ancien ou quelque autre de nos rois; car les historiens ne sont pas d'accord sur ce point. Tac.,Ann., 4, 65 Siluarum certe distinguebatur insignibus, Fagutali Joue etiam nunc ubi lucusfageusfuit, Porta Querquetulana... . Il est certain que les différents quartiers étaient marqués par les forêts: ainsi Jupiter Fagutalis aujourd'hui encore sur l'ancien emplacement d'un bois de hêtres, la Porta Querquetulana... . Plin., Nat., 16, 37
Cf. Paul. Fest., 315 L (Que'quetularia Porta)

« Quin tu me uides qui... ad Portam Caelimontanam sitiens peruenerim ? Quo in loco mihi libertus praeclaro imperatori domum ex hac die biduo ante conduxerat,. quae uacua ~i non fuisset, in Campo Martiali mihi tabernaculum conlocassem. » «Pourquoi ne me regardes-tu pas plutôt moi qui... suis arrivé assoiffé à la Porta Caelimontana ? Là, un affranchi avait, deux jours auparavant, loué pour moi, le célèbre imperator, une maison à partir de cette date. Si elle n'avait pas été libre, j'aurais installé ma tente sur le Campus Martialis. »
Cie., Pis., 61 V. Liv., 35, 9, 3 (Porta Caelimontanafulmine icta est) (193 avo

1.-C.)
Qui tamen eiecta si forte tenebitur unda, Caelius accipiat pu lu eru len tus equos.

Si (le Champ de Mars) se trouve inondé, que le Caelius
reçoive les coursiers dans un nuage de poussière. Ov., Fast., 3, 521-522 Cf. Paul. Fest., 117 L ( Ma11ialis Campus)

Te Campo quaesiuimus minore, te in Circa... . Je t'ai cherché sur le Campus Minor, je t'ai cherché dans le Cirque... .
Catull., 55, 3 - Carna, Minerua Capta, Diana

- Caeliolus

et Caeriolensis

Nonnulli putauerunt Junium mensem a Junio Bruto... quod hoc mense... pulso Tarquinio sacrum Carnae Deae in Caelio Monte uoti reus fecerit. ... Quia cordis beneficio, cuius dissimulatione 30

brutus habebatur, idoneus emendationi publici status exti tit, hanc deam quae uitalibus praeest templo sacrauit. Certains ont pensé que le mois de juin tirait son nom de Junius Brutus... qui ce mois-là, après avoir chassé Tarquin, pour s'acquitter d'un vœu fit sur le Caelius un sacrifice à la déesse Carna. ... Parce que grâce à son âme - en la cachant il fut qualifié de brutus - il se révéla capable de changer le régime politique, il consacra un sanctuaire à cette déesse qui préside aux organes essentiels à la vie. (509 avol-C.)
Macr., Sat., 1, 12, 31

Et numquid hi sunt publici et aduenticii dicti ? Hoc enim arae docent, aduenticiorum ad fanum Carnae, publicorum in Palatio. Est -ce qu'il Y a des dieux «de l'Etat» et des dieux « étrangers» comme l'indiquent les autels des dieux étrangers près du sanctuaire de Carna et des dieux de l'Etat au Palatin? Tert., Nat., 2, 9, 7 Caelius ex alto qua Mons descendit in aequum, hic ubi non plana est sed prope plana uia, parua licet uideas Captae delubra Mineruae. ... Nominis in dubio causa est. .... An quia perdomitis ad nos captiua Faliscis uenit ? Et hoc signo littera prisca docet. Al' endroit où la pente du Caelius rejoint la plaine, où la rue est presque en terrain plat, sans l'être tout à fait, on peut voir le petit Temple de Minerua Capta... . On ne sait pas bien l'origine de ce nom. ... Est -ce parce qu'elle vint captive à Rome, après la soumission des Falisques ? C'est ce que nous apprend l'antique inscription de la statue. (241 avoI-C.)
Ov., Fast., 3, 835-844

L. Pisonem quis nescit his temporibus ipsis maximum et sanctissimum Dianae sacellum in Caeliculo sustulisse ? Qui ne sait que Lucius Pison a détruit ces temps derniers une chapelle de Diane, très grande et très sacrée, sur le Caeliculus ? Cie., Har., 32 ... De Caelianis qui a suspicione liberi essent, traductos in eum locum qui uocatur Caeliolum. Cum Caelio coniunctum Carinae et inter eas quem locum Caeriolensem appellatum apparet, quod 31

primae regionis quartum sacrarium scriptum sic est: « Caeriolense quarticeps, circa Mineruium qua in Caelium Montem itur, in
tabernola est»

... Quan.t aux habitants du Caelius qui n'étaient pas suspects, ils furent transférés dans l'endroit que l'on appelle Caeliolus. Au Caelius touchent les Carènes et au milieu se trouve un lieu appelé Caeriolensis, comme l'atteste l'inscription du quatrième sanctuaire de la première région: Caeriolensis: la quatrième chapelle est celle du sanctuaire de Minerve, à l'endroit par où on va au Caelius, dans une baraque.
Varro, Ling., 5, 46-47

- Les aqueducs: Aqua Claudia et Arcus Neroniani
Claudius

- Claudia

-Diuus

Porticus

Pars Iuliae ad Spem Veterem excepta castellis Caelii
Montis difJunditur. Une partie de la Julia, prélevée « à la Vieille Espérance », est distribuée dans les réservoirs du Caelius. Frontin, Aq., 19, 7

Partem tamen sui Claudia prius in Arcus qui uocantur Neroniani ad Spem Veterem transfert. Hi, direct; per Caelium Montem, iuxta Templum Diui Claudii terminantur. Modum quem acceperunt aut circa ipsum montem aut in Palatium Auentinumque et regionem Transtiberinam dimittunt. La Claudia cependant fait d'abord passer une partie de son eau sur les arches qu'on appelle les Arches de Néron, « à la Vieille Espérance». Ces arches traversent le Caelius et se terminent à côté du Temple du Divin Claude. Elles distribuent la quantité qu'elles ont reçue ou tout autour de la colline elle-même, ou jusqu'au Palatin, à I'Aventin et à la région transtibérine.
Frontin, Aq., 20, 3-5 ct: Frontin, Aq., 76, 5-6

Ac prope duplicata ubertas est et tam sedula deinde
partitione distributa ut regionibus quibus singulae seruiebant aquae plures darentur, tamquam Caelio et Auentino in quos sola Claudia per Arcus Neronianos ducebatur, quo fiebat ut, quotiens relectio aliqua interuen isset, celeberrimi colles sitirent. Quibus nunc plures aquae et in primis Marcia reddita amplo opere a Spe in Auentinum usque perducitur.

32

La quantité a été presque doublée et distribuée selon une répartition si soignée que plusieurs aqueducs ont été donnés aux régions qui n'étaient desservies que par un seul, par exemple au Caelius ou à l'Ayentin, où la seule Claudia était amenée par les Arches de Néron: il arrivait donc que des collines très peuplées étaient privées d'eau chaque fois qu'intervenait une réparation. Maintenant elles ont plusieurs aqueducs, et d'abord la Marcia qui leur a été rendue: elle est conduite grâce à des travaux considérables de « la Vieille Espérance» jusqu'à I'Aventin.
Frontin, Aq., 87, 3-4

Fecit et noua opera: Templum Pacis... Diuique Claudi in Caelio Monte coeptum quidem ab Agrippina, sed a Nerone prope funditus destructum (Vespasien) entreprit aussi des constructions nouvelles: le Temple de la Paix..., celui de Claude sur le Caelius, commencé par Agrippine, et presque complètement détruit par Néron. Suet., Vesp., 9, 1
Cf. Aur. Viet., Caes., 9, 7 (Claudii monumenta)

Claudia diffusas ubi Porticus explicat umbras, ultima pars aulae dejicientis erat. Là où le Portique de Claude déploie ses vastes ombrages, finissaient les derniers bâtiments du palais.
Mart., Spect., 2, 9-10

- Insulae et résidences aristocratiques
( Région ID )

- Isium

Metellinum

Cum in Arce augurium augures acturi essent iussissentque T. C/audium Centumalum, qui aedes in Caelio Monte habebat, demoliri ea quorum alti tudo officeret auspiciis, Claudius proscripsit insulam... . Alors que les augures allaient prendre les auspices sur le Capitole, et avaient ordonné à Titus Claudius Centumalus, qui avait un immeuble sur le Caelius, d'abattre ce dont la hauteur pouvait faire obstacle à l'observation des oiseaux, Claudius mit en vente l'insu/a.... Cie., Off, 3, 66
Cf. Val. Max., 8, 2, 1

Primum Romae parietes crusta marmoris operuisse totos domus suae in Caelio Monte Cornelius Nepos tradit Mamurram, 33

Formiis natum equitem Romanum, praefectum fabrum C. Caesaris in Gallia... . Namque adicit idem Nepos primum totis aedibus nullam nisi e marmore columnam habuisse et omnes soUdas e Carystio aut Luniensi. Selon Cornélius Népos, le premier qui, à Rome, revêtit en marbre tous les murs de sa maison sur le Caelius fut Mamurra, chevalier romain né à Fonnies et praefectus fabrum des ouvriers de César en Gaule... . Le même Népos ajoute qu'il fut le premier à avoir toutes les colonnes de sa maison en marbre massif de Carystos ou de Luna.
Plin., Nat., 36, 48

... Ignis uiolentia Vrbem ultra solitum adfecit, deusto Monte Caelio. ... Adduntur sententiae ut Mons Caelius in posterum Augustus appel/aretur, quando cunctis circum flagrantibus sola Tiberii effigies sita in domo lunii senatoris inuiolata mansisset. Un incendie d'une violence extraordinaire ravagea la Ville: le Caelius brûla. ... Le Sénat propose aussi de faire donner désormais au Caelius le nom d'Auguste, parce que, au milieu de l'embrasement général, sellie l'image de Tibère, placée dans la demeure du sénateur Junius, était demeurée inviolée. (27 apeJ.-C.)
Tac., Ann., 4, 64

Publiee munificentiam bis omnino exhibuit... quibusdam dominis insularum, quae in Monte Caelio dejlagrarant, pretio restituto. ... Quod tamen beneficium tanti aestimauit, ut Montem Caelium appellatione mutata uocari Augustum iusserit. (Tibère) ne fit de largesses publiques que deux fois... il indemnisa les propriétaires des immeubles incendiés sur le Caelius... . Il attacha une telle importance à ce bienfait, qu'il volliut que le Caelius changeât de nom et s'appelât le mont Auguste. Suet., Tib., 48, 1 et 3
Cf. VeIl., 2, 130, 2

... Per limina te potentiorum sudatrix toga uentilat uagumque maior Caelius et minor fatigant... . ... Ta toge trempée de sueur t'évente, quand tu passes de seuil en seuil chez les puissants, le grand et le petit Caelius te harassent quand tu vas d'un endroit à l'autre... . Mart., 12, 18,4-6 34

Temporibus diris igitur iussuque Neronis ... egregias Lateranorum obsidet aedes
tota cohors... .

En ces temps affreux, sur ordre de Néron... une cohorte
entière assiège la splendide demeure des Lateran;. Iuv., 10, 15-18

Natus est Marcus in Monte Caelio in hortis. ... Educatus est in eo loco, in quo natus est, et in domo aui sui Veri iuxta aedes Laterani. ... Iussusque in Hadriani priuatam domum migrare inuitus de maternis horlis recess;t. Marc-Aurèle naquit... sur le Caelius dans la propriété (de sa mère Domitia Lucilla). ... Il fut élevé à la fois dans les lieux de sa naissance et dans la domus de son grand-père Vérus près de la maison de Latéranus. ... Ayant reçu l'ordre de déménager au domicile d'Hadrien, (Marc-Aurèle) quitta à regret les jardins de sa mère.
Hist. Aug. Marc., 1, 5 et 7 ; 5, 3

De Pa/atio ipse ad Caelium Montem in Vectilianas aedes migrauit negans se in Palalio posse dormire. (Commode) se transporta du Palais à la Domus Vecliliana sur le Caelius, se plaignant de ne pouvoir dormir au Palais. Hist. Aug. Comm., 16, 3
Cf. Hist. Aug. Pert., 5, 7

... Regressus in larem Caelium domo iamdiu abesse te
conperi... .

... De retour dans mes foyers sur le Caelius, j'apprends que tu n'es plus chez toi depuis longtemps.
Symm., Epist., 7, 18, 1 Cf. Symm., Epist., 3, 12, 2 (Caelius Montis habitator) noster) ; 3, 88, 1 (Caeli

Tetricorum domus hodieque extat in Monte Caelio inter duos lucos contra lsium Metellinum pulcherrima, in qua Aurelianus pictus est utrique praetextam tribuens et senatoriam dignitatem... ; pictura est de museo. La demeure des Tétricus, tout à fait magnifique, existe aujourd 'hui encore sur le Caelius, « entre les deux bois», en face du Temple d'Isis élevé par Métellus. Aurélien y est représenté donnant 35

aux deux Tétricus la prétexte et la dignité sénatoriale... ; c'est un
tableau en mosaïque. His!. Aug. Trig. tyr., 25,4

- Spoliarium et Castra Peregrina

( Région m )

( Région

n )

- Moneta

Missus... exinde Romam in Castris Peregrinis, quae in Monte sunt Caelio, morbo ueterni consumptus est. (Chonodomaire) fut envoyé à Rome et y mourut de langueur dans les Castra Peregrina situés sur le Caelius. (357 apeJ.-C.) Amm., 16,-I2, 66 « Hostis patriae, parricida, gladiator in Spoliario lanietur ! » « Ennemi de la patrie, parricide, gladiateur, qu'on mette son corps en pièces dans le Spoliarium , »
His!. Aug. Comm., 18, 3

Monetae opifices deleti, qui, cum auetore Felieissimo rationali nummariam notam eorrosissent, poenae me tu bellum feeerant usque eo graue uti, per Caelium Montem eongressi, septem fere bellatorum milia eonfeeerint. (Aurélien) fit massacrer les ouvriers de la Monnaie: ceux-ci avaient, sous la conduite du trésorier Félicissimus, détérioré l'empreinte des monnaies et, par crainte du châtiment, engendré une bataille si grave que, groupés sur le Caelius, ils tuèrent près de sept mille soldats.
Aur. Viet., Caes., 35, 6

36

Chapitre 2 La vallée du Colisée et l'Esquilin Amphitheatrum Flauium (Région III)

Fecit et noua opera :... Amphitheatrum Vrbe media, ut destinasse eompererat Augustum. (Vespasien) entreprit aussi des constructions nouvelles: ... un Amphithéâtre au milieu de la Ville, comme, avait-il appris, Auguste l'avait projeté.
Suet., Vesp., 9, 1 Cf Aur. Viet., Caes., 9, 7

Et tamen nemine ante se munifieentia minor, Amphitheatro dedieato thermisque iuxta celeriter extructis munus edidit apparatissimum /argissimumque. Cependant (Titus) ne le céda à personne en magnificence: après avoir inauguré l'Amphithéâtre et construit promptement des thermes à côté, il y donna un spectacle d'une splendeur et d'une ampleur considérables.
Suet., Tit., 7, 7 Cf Aur. Viet., Caes., 10, 5 (Amphitheat,i perfecto opere)

Spectacula assidue magnifica et sumptuosa edidit non in Amphitheatro modo, uerum et in Circo... . At in Amphitheatro nauale quoque. (Domitien) donna constamment des spectacles magnifiques et coûteux, non seulement dans l'Amphithéâtre, mais dans le Cirque. .. . Dans l'Amphithéâtre, il y eut même une bataille navale. Suet.,Dom., 4, 1 Hie ubi conspicui uenerabi/is Amphitheatri erigitur moles, Stagna Neronis erant.

Là où se dresse bien en vue l'auguste masse de l'Amphithéâtre, c'était l'Etang de Néron.
Mart., Spect., 2, 5-6

37

... lnrisum se credens populum Romanum a militibus classiariis, qui uela ducebant, in Amphitheatro interimi praeceperat. ... Pensant qu'on se moquait de lui, (Commode) avait donné l'ordre de faire massacrer le peuple romain dans l'Amphithéâtre par les soldats de la flotte chargés du fonctionnement des uela. Rist. Aug. Comm., 15,6
.

Opera eius haec exstant : ... instauratum Amphitheatrum... . (D'Antonin) subsistent les bâtiments publics suivants: ... l'Amphithéâtre qu'il fit remettre en état... . Hist. Aug. Pius, 8, 2 V. Hist. Aug. Elag., 17, 8 ( Amphitheatri instaurationem post exustionem ); Hist. Aug. Alex. Sev., 24, 3 ( ad instaurationem... Amphitheatri ); Hist. Aug. Max. Balb., 1, 4 ( de exaedificatione Amphitheatri) Deinde intra septem montium culmina per accliuitates planitiemque posita Vrbis membra conlustrans et suburbana, quicquid uiderat primum, id eminere inter alia cuncta sperabat...

Amphitheatri molem solidatam lapidis Tiburtini compage, ad cuius
summitatem aegre uisio humana conscendit. Contemplant les quartiers de la Ville et ses faubourgs établis sur les pentes et les terrains plats entre les sommets des sept collines, (Constance II) s'attendait à ce que l'emportât sur tout le reste ce qu'il avait vu d'abord :... la masse de l'Amphithéâtre rendue solide par l'assemblage de pierres de Tibur, et dont le regard de l'homme n'atteint que difficilement le sommet. (357 apt J.-C.) Amm., 16, 10, 14

38

Esquiliae

- Etymologie - Origines:

demeure de S. Tullius, Cliuus Orbius / Vicus Sceleratus, Vicus Cuprius ( et Dianium )

Secundae regionis Esquiliae. A/ii has scripserunt ab excubiis regis dictas, alii ab eo quod excultae a rege Tullio essent. Huic origini magis concinunt /oca uicina, quod ibi Lucus dicitur Facutalis et Larum Querquetulanum sacellum et Lucus Mefitis et Iunonis Lucinae quorum angusti fines. .o, Esquiliae duo montes habiti, quod pars Oppius pars Cespius Mons suo antiquo nomine etiam nunc in sacris appel/atur. A la seconde région appartiennent les Esquilies. Certains ont écrit que ce nom vient des postes de gardes (excubiae) du roi; d'autres du fait qu'elles avaient été cultivées (excultae) par le roi Tullius. Les alentours concordent davantage avec cette étymologie, car il y a là un bois sacré appelé Fagutalis (de hêtres), une chapelle
des Lares appelés Querquetulani

Mefitis, de Iuno Lucina

. Les Esquilies comportent deux hauteurs, car, aujourd'hui encore, dans les cérémonies, l'Oppius d'un côté et le Cespius de l'autre portent leur nom d'autrefois.
Varro, Ling., 5, 49-50

- de dimensions limitées...

(des chênes),

et d'autres

bois

- de

Auget Esquilias ; ibique ipse, ut loco dignitas fieret, habitat. (Servius Tullius) agrandit les Esquilies et pour que l'endroit ait bonne réputation, il y habite lui-même. Liv., 1, 44, 3 Ceteri reges quibus /ocis habitauerint dicemus... Seruius Tullius Esquiliis supra Cliuum Orbium... . Je dirai en quels lieux ont habité les autres rois:... Servius Tullius aux Esquilies, au-dessus du Cliuus Orbius... .
Sol., l, 25

Ipse sub Esquiliis, ubi erat sua regia, caesus concidit in dura sanguinulentus humo. (Servius Tullius), abattu au pied des Esquilies où était son palais, tombe ensanglanté sur le sol dur.
Ov., Fast., 6, 601-602 39

Esquiliis Vicus Africus, quod ibi obsides ex Africa bello Punico dicuntur custodi ti. Vicus Ciprius a cipro, quod ibi Sabini ciues additi consederunt, qui a bono omine id appellarunt: nam eiprum Sabine bOfJum.Prope hune Vicus Sceleratus, dietus a Tullia Tarquini Superbi uxore, quod ibi cum iaceret pater occisus, supra eum carpentum mulio ut inigeret iussit. Aux Esquilies il y a un Vieus Afrieus parce que, dit-on, on y garda des otages originaires d'Afrique pendant la deuxième guerre punique. Vieus Ciprius vient de ciprum, car à cet endroit s'établirent les Sabins admis au nombre des citoyens, qui lui donnèrent un nom tiré de « bon présage» : eiprum veut dire « bon» en sabin. A côté se trouve le Vieus Sceleratus, ainsi nommé en souvenir de Tullia, femme de Tarquin le Superbe: comme le corps de son père assassiné gisait à cet endroit, elle donna l'ordre au muletier de faire passer la voiture sur lui.
Varro, Ling., 5, 159

... Cum se domum reciperet, peruenissetque ad summum Cuprium Vicum, ubi Dianium nuper fuit,. fleetenti earpentum dextra in Orbium Cliuum, ut in collem Esquiliarum eueheretur, restitit pauidus atque inhibuit frenos is, qui iumenta agebat, iacentemque dominae Seruium trucidatum ostendit. Foedum inhumanumque inde traditur seelus, monumentoque locus est Sceleratum Vicum uocant - quo amens... Tullia per patris corpus carpentum egisse fertur. . ... Comme (Tullia) regagnait sa demeure et, arrivée en haut du Vieus Cuprius, à l'endroit où se trouvait récemment un sanctuaire de Diane, tournait à droite, dans le C/iuus Orbius pour gagner la hauteur des Esquilies, le cocher s'arrêta épouvanté et, retenant les rênes, montra à sa maîtresse Servius assassiné gisant sur le sol. La tradition rapporte alors un crime horrible et contre nature et le lieu en perpétue le souvenir: on appelle Vieus Seeleratus l'endroit où Tullia hors d'elle-même... conduisit, dit -on, sa voiture en passant sur le
corps de son père.

-

Liv., 1, 48, 6
Cf. Ov., Fast., 6, 609-610 ; Paul. Fest., 451 L

<Orbius Cliuus uidetur appella>tus esse ab orbibus. Le Cliuus Orbius doit son nom, semble-t-il, aux roues (de la voiture de Tullia).
Fest., 196 L

40