//img.uscri.be/pth/684476f568e152cbc50b8806f6f154605ee88244
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Bribes d'une vie nigériane

De
242 pages
Ce recueil de souvenirs, regroupant 156 entrées arrangées par mot-clé de A à Z, invite au partage des longues années passées par l'auteure au sud-est du Nigeria entre 1972 et 1996. Le lecteur découvre ici un univers à la fois rural et ouvert sur l'extérieur, profondément traditionnel et pourtant instable, au sein duquel une communauté multilingue venue d'horizons divers s'unit pour pallier manques et restrictions avec une inépuisable bonne humeur et une immense créativité.
Voir plus Voir moins
Françoise Ugochukwu
Bribes d’une vie nigériane
Mémoires d’une transformation identitaire
Ecrire l’Afrique Ecrire l’Afrique
02/03/15 17:34
Bribes d’une vie nigériane
Écrire l’Afrique Collection dirigée par Denis Pryen Romans, récits, témoignages littéraires et sociologiques, cette collection reflète les multiples aspects du quotidien des Africains.Dernières parutions Athanase RWAMO,La rue, refuge et calvaire, 2015. Judicaël-Ulrich BOUKANGA SERPENDE,Et si brillait le soleil…, 2015. Abdoulaye MAMANI,À l’ombre du manguier en pleurs,suivi deUne faim sans fin, 2014. Baba HAMA,Les amants de Lerbou, 2014. Parfait DE THOM ILBOUDO,L’Amante religieuse, 2014. Mamady KOULIBALY,Le miraculé des bords du fleuve Mano : Souga, 2014. Jean-Célestin EDJANGUÉ,La République des sans-souci, 2014. Casimir Alain NDHONG MBA,Au dire de mes aïeux.Une facette du passé des Fang du Gabon,2014. Darouiche CHAM et Jean EYOUM,Mon continent À Fric, Un essai à deux voix sur l'attractivité du continent Africain et de sajeunesse, 2014. Marie-Françoise MOULADY-IBOVI,Étonnant ! Kokamwa !, 2014. Réjean CÔTÉ,Un sorcier africain à Saint-Pie-de-Guire, 2014. Mamadou DIOP,Rahma, l’école d’une vie, 2014. Simon DIASOLUA,Entre ciel et terre, Les confidences d’un pilote de ligne congolais, 2014. Kasoum HAMANI,Niamey cour commune, 2014. Roger KAFFO FOKOU,Les cendres du temps, 2014. Pierre FREHA,Chez les Sénégaulois, 2014. Patrick BRETON,Cotonou, chien et loup, 2014. Cikuru BATUMIKE,L’homme qui courait devant sa culpabilité, et autres nouvelles, 2014. Mahmoud Bensaïd BAH,Les défis de la démocratie en Guinée, 2014. Georges ROUARD,Nuit noire à Dôko, 2014.
Françoise Ugochukwu
Bribes d’une vie nigériane
Mémoires d’une transformation identitaire
Du même auteur Nollywood on the Move, Nigeria on Display, Trier, Wissenschaftlicher Verlag,2013. Torn Apart: The Nigerian Civil War and its Impact, Adonis & Abbey Publishers, London, 2010.
Le pays igbo du Nigeria,2010.L’Harmattan, Paris,
Biafra, la déchirure - Sur les traces de la guerre civile de 1967-1970,L’Harmattan, Paris, 2009.
À la vitre des nuits, Coll. Poètes des cinq continents, L’Harmattan, Paris,2008. Chizoba dans la ville(roman),L’Harmattan, Paris, 2006.Contes igbo de la Tortue (Nigeria), Karthala, Paris, 2006. Le retour des chauves-souris(roman), Nouvelles Éditions Africaines/EDICEF, Paris/Dakar,1993. Contes igbo du Nigeria, de la brousse à la rivière,Karthala, Paris, 1992. Une poussière d’or(roman), Nouvelles Éditions Africaines/EDICEF,Paris/Dakar, 1987. La source interdite(roman), Nouvelles Editions africaines/EDICEF,Paris/Dakar, 1984. En collaboration : Baumgardt U. & Ugochukwu F. (eds),Approches littéraires de l'oralité africaine2005., Karthala, Paris,
Ugochukwu F. & Okafor P.,Dictionnaire igbo-français avec lexique inverse, Karthala-IFRA, Paris-Ibadan, 2004.
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole-Polytechnique, 75005 Paris http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-05624-1 EAN : 9782343056241
À nos enfants, Etienne Chiagozie Emilie Onyinyechi et Marie-Anne Ngozi Philippe Chiemelie et Isabelle Amarachi
En exergue
Nous ne savons pas ce que l’avenir nous réserve, mais nous savons qui détient l’avenir. Bâtissons donc, chacun à notre manière, ici et là, ces monuments commémoratifs pour nous soutenir tous dans la foi et la confiance, non pas pour regarder en arrière avec nostalgie mais pour nous encourager à progresser résolument au sein d’un monde qui semble de plus en plus sombre.
We don`t know what the future holds, but we know who holds the future. Let`s, in different ways and places, build those memorials that will help ourselves and others to be strengthened in faith and trust, not making us look back longingly, but encouraging us to go on boldly in a world that looks more and more gloomy.
Isabelle Ugochukwu 13 janvier 2014
Avant-propos
Pour parler d’une naissance longtemps attendue et considérée comme extraordinaire, les Igbo évoquent l’éléphant, cet animal aujourd’hui disparu du paysage mais dont les mots gardent l’empreinte. Ce travail d’écriture est longtemps resté en gestation. Silencieux, caché, il a grandi, pris corps, lentement, très, très, très lentement. Imperceptiblement. Désiré, palpé, perçu, caressé, mais surtout côtoyé. Une vie en moi qui grandissait, qui prenait de plus en plus de place.
J’ai commencé à parler de lui, de cet enfant. À l’un, à l’autre. Et d’autres ont commencé à l’attendre avec moi, à désirer voir son visage, le toucher. J’ai souvent repoussé le moment d’écrire, alignant les excuses. Et puis le bébé s’est mis à tendre les parois. Une parole prononcée, une émotion, une image exaspéraient l’attente. Cet après-midi, dans l’été de novembre, au bord de cet Algarve où je passais, si pareil à l’Afrique, si chaud, si lumineux, j’ai senti la poussée irrésistible de l’enfant. -Dis ! Dis-moi donc ! Impossible de résister. Je suis allée au bout de la rue, à la papeterie, chercher un carnet de papier canson. Et la douceur est née sur une pierre plate, au cœur de la pinède portugaise. Une lente naissance, le corps qui s’ouvre, l’âme qui tremble. Un immense bonheur qui sourd comme la source d’un grand fleuve. Une luminescence sans nom, une musique venue de loin. Des mots comme des effluves, les cordes d’un violon, d’une harpe, qui ébauchent un paysage, ouvrant à deux battants sur le vrai, l’éternelle présence et la musique de la vie.
9
Faro, 11 novembre 2011