Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 9,99 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Partagez cette publication

Vous aimerez aussi

COUP DE BARRE a été publié sous la direction de SergeAimé Routhier
Conception de la couverture et mise en page : Bruno Ricca Direction de l’édition : Renaud Plante Direction de la production : MarieClaude Pouliot Révision : Fleur Neesham Correction : Karine Picard Conversion numérique :marieBdesign.com
© 2016 Pierre Céré et les éditions Somme toute
ISBN 9782924606186 epub 9782924606209 pdf 9782924606193
Nous remercions le Conseil des arts du Canada de l’aide accordée à notre programme de publication et la SODEC pour son appui financier en vertu du Programme d’aide aux entreprises du livre et de l’édition spécialisée.
Nous reconnaissons l’aide financière du gouvernement du Canada par l’entremise du Fonds du livre du Canada (FLC) pour nos activités d’édition.
Gouvernement du Québec – Programme de crédit d’impôt pour l’édition de livres – Gestion SODEC
Toute reproduction, même partielle, de cet ouvrage est interdite. Une copie ou reproduction par quelque procédé que ce soit, photographie, microfilm, bande magnétique, disque ou autre, constitue une contrefaçon passible des peines prévues par la loi du 11 mars 1957 sur la protection des droits d’auteur.
e Dépôt légal – 2 trimestre 2016 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada
Tous droits réservés Imprimé au Canada
PIERRE CÉRÉ
COUP DE BARRE
TABLE DES MATIÈRES
Introduction11 Il faut changer tout cela17 1. Contester l’élite  Proposer un projet nouveau..........19 Un véhicule qui n’est plus très en forme................20 Remettre en question, mais aussi proposer............24 Pourquoi m’engager dans une si folle entreprise ?.28 2. La course à la direction du Parti québécois...............31 L’amorce...................................................................31 Le candidat de l’establishment................................37 Des règles d’élection pour assurer la continuité....44 Deux sortes de débats.............................................52 Mon retrait..............................................................68 3. Pardelà la course......................................................72 L’absence syndicale et communautaire...................72 Un contexte d’apathie ?...........................................75 Naviguer dans le monde des médias......................78 4. Un nouveau Parti québécois doit émerger.................82 Bousculer l’ordre des choses...................................84 Un parti qui marche sur ses deux jambes...............85 Faire le débat ou s’en retirer ?.................................87 Un projet de société91 5. Le modèle québécois comme projet de société..........93 Un modèle unique en Amérique.............................93 Le refus de l’enfermement.......................................98 Reprendre le chemin de nos conquêtes sociales....100 Une économie vivante............................................106 Un enjeu majeur : l’électrification des transports..109 6. Des réformes démocratiques....................................114 Le fatalismeboulet.................................................114 Faire les choses en bâtissant dans la diversité.......118 Modifier le rapport citoyenpouvoir.....................120 Réformer le mode de scrutin..................................122
7. La souveraineté du Québec......................................124 Revenir à l’essentiel................................................125 L’aboutissement d’une longue marche..................130 Stopper la dérive identitaire...................................132 Bâtir des majorités..................................................136
Conclusion – Marquer notre différence139 C’est mon équipe qui a rendu possible cette campagne................................................................140 Épilogue – Lettre à mes deux fils145 Remerciements153
Je ne veux plus changer le monde, je veux le réformer. […]
Le siècle précédent m’a conduit à refusertoutes les révolutions,
à accueillir toutes les résistances
et à m’associer aux entreprises de réformes,mais avec un radicalisme
qui empêche les compromis de devenir des compromissions.
Le « réformisme radical » exclut toute passivité désenchantée.
Il est animé d’un esprit de conquête nullement incompatible
avec la passion démocratique [et]1 l’imagination de la modernité .
Jean Daniel
1 Jean Daniel, « Pour un réformisme radical »,L’Obs, 31 mars 2010.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin