50 REGLES ESSENTIELLES CERTIF VOLTAIRE

De
Publié par

La Certification voltaire, a vocation à être mentionné sur un CV afin d’attester un niveau en orthographe française auprès des recruteurs (au même titre que les TOEIC, TOEFL ou IELTS pour le niveau d’anglais). Elle est constituée pour environ 65% de règles grammaticales, 15% de règles sémantiques, 15% de règles lexicales, et pour 5% de règles syntaxiques. Elle s’attache notamment aux difficultés mal gérées par les correcteurs orthographiques. Dans cet ouvrage, chaque règle est illustrée par de nombreux exemples détaillés et est accompagnée d'exercices d'application pour un entraînement efficace. Des tableaux, en annexe, aident à acquérir de solides connaissances. Cet ouvrage est à destination des étudiants, jeunes diplômés ou de toute personne intéressée.
Publié le : lundi 3 novembre 2014
Lecture(s) : 6
Tags :
Licence : En savoir +
Paternité, pas d'utilisation commerciale, partage des conditions initiales à l'identique
EAN13 : 9782759023714
Nombre de pages : 128
Prix de location à la page : 0,0050€ (en savoir plus)
Voir plus Voir moins
7 jours d'essai offerts
Ce livre et des milliers d'autres sont disponibles en abonnement pour 8,99€/mois
50 RÈGLES ESSENTIELLES CERTIFICATION ® VOLTAIRE
Murielle DUFOUR
OBJECTIF
AVANT-PROPOS
La Certification Voltaire® a pour but d’évaluer un niveau d’orthographe, sur le même modèle que le TOEIC qui sert à mesurer le niveau d’anglais. Le score obtenu lors du passage du test permet de situer les compétences ortho graphiques sur une échelle d’évaluation comprise entre 0 et 1 000.
DÉROULEMENT
L’examen se déroule en deux temps : la dictée :d’une durée de 5 minutes, elle ne comporte aucune difficulté. C’est une courte dictée de deux phrases. Elle sert simplement à repérer d’éventuelles difficultés orthophoniques, telles que la dyslexie. Les correcteurs font apparaître une réserve (R) lorsque le texte n’est pas rédigé ou illisible, lorsqu’il comporte plus de deux fautes ou une faute d’accord ; le questionnaire :d’une durée de 2 h 30 au total, il se compose de 240 phrases réparties en 2 sujets : le sujet 1contient des difficultés que l’on rencontre couramment dans la vie quotidienne ou professionnelle. Il présente 150 phrases à lire et à corriger ; il compte pour 700/1 000 points, le sujet 2fait apparaître des difficultés qui demandent une connaissance plus technique et plus littéraire de la langue française. Il présente 90 phrases à lire et à corriger ; il compte pour 300/1 000 points.
QUELQUES CONSEILS
Pour comprendre le principe du test, vous pouvez vous reporter à lafiche 50 qui présente un minientraînement. Le jour du test, il faut compléter une grille de réponses, dontil faut noircir les cases. Les cases remplies correspondent aux fautes que vous pensez détecter. Attention !Il ne faut pas simplement cocher mais noircir les cases.
Il est possible de modifier ses réponses sur une grille nommée « Vos corrections ». Attention !Il ne faut pas raturer la grille de réponses.
Vous avez entre 30 et 45 secondes pour chaque phrase à lire : il est donc néces saire debien gérer son temps pour terminer l’intégralité de l’épreuve, sinon le manque de réponses entraîne une baisse de score. De plus, puisque les diffi cultés sont mélangées au fil des phrases, il vaut mieux ne pas perdre de temps sur une question complexe, mais au contraire gagner du temps sur les fautes rapidement identifiées.
Toutes les informations complémentaires sur le site : www.certificationvoltaire.fr
Bon entraînement pour la chasse aux fautes !
3
SOMMAIRE
Typographie 1.Les accents.........................................................................................................................................................6 2.Le tréma sur le i................................................................................................................................................8 3.Le trait d’union ..............................................................................................................................................10 4.Les abréviations ............................................................................................................................................12 5.Les majuscules...............................................................................................................................................14
Orthographe d’usage 6.Les adverbes en ment ............................................................................................................................... 7.Les homonymes verbes / noms : accueil ou accueille ?.................................................................. 8.Davantage / voire ......................................................................................................................................... 9.Prêt à / près de............................................................................................................................................... 10.Parti ou partie ?........................................................................................................................................... 11.Les mots pièges à connaître .................................................................................................................. 12.Hormis / parmi / malgré ..........................................................................................................................
Orthographe grammaticale 13.Les jours de la semaine............................................................................................................................ 14.Le pluriel des adjectifs ............................................................................................................................. 15.Le pluriel des adjectifs de couleur ....................................................................................................... 16.Même ............................................................................................................................................................. 17.Tel / tel que................................................................................................................................................... 18.Demi / nu / possible.................................................................................................................................. 19.Donneurs simples / donneurs multiples ........................................................................................... 20.L’adverbe tout ............................................................................................................................................. 21.Les adverbes et autres mots invariables............................................................................................ 22.A ou à ? .......................................................................................................................................................... 23.Se, ce ou ceux ?........................................................................................................................................... 24.Leur ou leurs ? ............................................................................................................................................. 25.Ou ou où ? .................................................................................................................................................... 26.Peu ou peut ?............................................................................................................................................... 27.Quand, quant ou qu’en ?......................................................................................................................... 28.Quelque(s) ou quel(les)… que ?........................................................................................................... 29.Quoique ou quoi que ? ............................................................................................................................ 30.Tout ou tous ? ..............................................................................................................................................
4
16 18 20 22 24 26 28
30 32 34 36 38 40 42 44 46 48 50 52 54 56 58 60 62 64
31.Accord du participe passé avec l’auxiliaire avoir............................................................................66 32.Accord du participe passé avec l’auxiliaire être..............................................................................68 33.Participes présents ou adjectifs verbaux ?........................................................................................70 34.Écriture des nombres en lettres............................................................................................................72
Conjugaison er 35.groupe.........................................................................................................................Les verbes du 1 74 er 36.groupe : les verbes en eler et eter ..................................................................Les verbes du 1 76 e e 37.et 3 groupes ............................................................................................................Les verbes des 2 78 38.Dire, faire et leurs composés..................................................................................................................80 39..................................................................................iLrapmtiaf....................................................................82 40.L’impératif .....................................................................................................................................................84 41.Le futur ..........................................................................................................................................................86 42.Ait ou est ? ....................................................................................................................................................88 43.C’est / ce sont / c’est moi qui..................................................................................................................90
Syntaxe 44.Formes interrogatives directes ou indirectes ..................................................................................92 45.Lettres euphoniques.................................................................................................................................94 46.Élisions : presque, lorsque, rouvrir .......................................................................................................96 47.Si ou s’y ? Dans ou d’en ? .........................................................................................................................98
Vocabulaire 48.Être / aller / s’avérer ................................................................................................................................100 49.À l’attention de / savoir gré / falloir / pallier ..................................................................................102
50.Minitest d’entraînement......................................................................................................................104
CORRIGÉS DES EXERCICES...............................................................................107
ANNEXES ...........................................................................................................123
5
1
Règle
LES ACCENTS
Les accents, en français, sont des signes graphiques placés sur les voyelles. Ils servent à indiquer la prononciation des mots, c’estàdire leur valeur phonétique. Ils sont éga lement utiles pour différencier des homonymes ou encore pour noter une évolution historique. 1) L’accent aigu :seulement sur la voyellee. 2) L’accent grave :sur les voyellesa,eetu. 3) L’accent circonflexe (le « chapeau ») :sur les voyellesa,e,i,oetu. 4) Le tréma (les « deux petits points ») :sur les voyellese,ietu. Voir fiche n° 2. Attention !On peut trouver soit l’accent aigu, soit l’accent grave dans certains mots : événement ou évènement. On prononce e ouvert (= è) le é euphonique placé dans les verbes conjugués re à la 1 personne du singulier du présent de l’indicatif avec sujet inversé : dusséje, puisséje…
Exemple 1 : La rusticité, la régularisation, uneémissole (petit requin).
Exemple 2 : Avec a : çàet là, de ci de là, audelà, endeçà, déjà, celui/celle/ceux/celleslà, voilà(voir aussi fiche n° 22). Avec e : lingère,ère. Avec u : où(voir fiche n° 25).
Exemple 3 : Unâne, la tempête, l’abîme,ô(incantation), brûler.
6
EXERCICE 1 : Pour chaque paire, entourez le mot bien accentué.
1)traversée / travérsée 2)desiderata / désidérata 3)désastre / desastre 4)ébène / ébéne 5)ambïguité / ambiguïté 6)vous dîtes / vous dites 7)genèse /génèse 8)syndrome / syndrôme 9)mèditerranéenne / méditerranéenne 10)ou vastu ? / où vastu ?
11)megawatt / mégawatt 12)événement / évènement 13)vous faites / vous faîtes 14)deuxièmement / deuxiémement 15)idolâtrer / idolatrer 16)cîme / cime 17)chêneliége / chêneliège / chèneliège 18)chalet / châlet 19)crêpu / crépu 20)côté / coté
EXERCICE 2 : Accentuez les mots ci-dessous, si besoin. 1)cret2)litterature 4)hypotension5)homogeneite 7)diabetique8)legere 10)a jeun11)conique 13)theatre14)fleche 16)hacher17)rafle 19)creche20)chapitre
3)genetique 6)crepiere 9)deja 12)interprete 15)phenomene 18)theiere 21)cela
EXERCICE 3type Certification Voltaire®: Déterminez si les mots en gras sont bien orthographiés. 1)Ces deuxévénementssont desemblêmes. 2)Mêmeà jeûn, il déclare ce type desymptômes. 3)Ilàappris trèstôtsondécés. 4)C’est unetacheagréable de ramasser desmûres. 5)Lesmûresfont destâchessur lesvetements.
7
2
Règle
LE TRÉMA SUR LE Ï
1) Le tréma (les « deux petits points »)se place sur les voyellese,ietu. Il sert à séparer la prononciation de deux voyelles.
2)Les mots en uité n’ont pas de tréma,sauf ceux terminés par -guïté.
3)Dans les mots qui contiennentles deux voyelles éil’une à côté de l’autre, le i ne prend pas de tréma, en dépit de la prononciation qui isole le i.
4) Attention ! Les adjectifs en -guprennent un tréma surla terminaison equi marque le féminin.
Exemple 1 : Avece: Noël, féminin des adjectifs en gu (aigu/aiguë). Aveci: haïr, aïeul, glaïeul. Avecu: rares et surtout sur des noms d’origine étrangère. Capharnaüm, Saül…
Exemple 2 : Ubiquitémais ambiguïté.
Exemple 3 : Absentéisme, homogénéité.
Exemple 4 : Aigu > aig.
8
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.