Concours. L'essentiel de la culture générale - 3e édition

De
Publié par


Vaste domaine que la culture générale ! Elle fait l’objet d’une épreuve redoutée par les candidats qui doivent la passer. C’est pourquoi l’auteur a retenu les 20 thèmes fondamentaux, incontournables, qui constituent les principales sources d’inspiration des sujets d’examen. S’intéresser à ces sujets permettra à l’étudiant d’initier un travail de préparation efficace de ses épreuves de culture générale.


Chaque thème est traité de manière identique : après une définition des termes, l’auteur a choisi d’aborder chaque notion à travers le prisme d’un questionnement simple, afin de mieux en éclairer l’actualité. Cette approche aide le lecteur à s’approprier pleinement les notions abordées et à les inscrire dans une problématique personnelle, cohérante et raisonnablement originale. Il ne s’agit pas de se substituer à la réflexion de l’étudiant en lui offrant un raisonnement « clé en main » mais au contraire, de lui proposer pour chaque thème une démarche itérative qui ouvre sur des intérogations supplémentaires. Cette démarche rend le candidat intelligent et pas seulement savant.


Jean-Philippe Cavaillé est diplômé de l’IEP de Paris, de l’ESSEC et titulaire d’un DEA en droit social de l’Université Paris II Panthéon-Assas. Ancien moniteur en droit privé, il est chargé d’enseignement dans plusieurs établissements et prépare les étudiants aux concours administratifs.

Publié le : mardi 1 février 2011
Lecture(s) : 23
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297020169
Nombre de pages : 230
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Introduction
’ouvrage a pour principal objectif de donner aux étudiants qui préparent des concours administratifs, ou bien des concours d’entrée aux grandes éco cuLlture générale. Il ne s’agit que d’invitations au voyage intellectuel, qui ne rem les, des pistes de réflexion à propos de quelques concepts fondamentaux de placeront ni un cours complet, autrement plus volumineux, ni le nécessaire travail de longue haleine strictement nécessaire à la réussite de l’épreuve de culture générale.
Toute la difficulté commence dans la définition de la culture générale. Au sens scolaire du terme, la culture générale est une nébuleuse de domaines concentrant notamment sciences humaines (sociologie, droit, histoire, économie…), philoso phie politique, connaissance des arts, géopolitique, histoire des idées, psycholo gie. Dans un sens plus dynamique, elle est aussi et avant tout capacité à prendre un recul circonstancié sur les événements et les idées, les débats économiques, politiques, culturels, éthiques et sociaux, de manière à prendre une position per sonnelle éclairée. Elle est donc capacité à parler de soi au travers d’un ou plusieurs thèmes.
La culture générale a déjà donné lieu à nombre d’ouvrages, de méthodologie et de cours, qui apportent chacun une vision, une démarche propres à leur auteur, sans risque d’épuiser le sujet. Cette singularité de l’approche doit d’ailleurs égale ment être recherchée par l’étudiant dans ses propres travaux d’analyse.
Autant donc avouer que prétendre donner « L’essentiel » de la culture générale serait particulièrement présomptueux, tant la matière est, par définition, infinie. Il va de soi que notre entreprise est bien plus modeste : nous avons en effet re tenu 20 thèmes, que nous considérons comme les principales sources d’inspiration des sujets d’examen.
Bien qu’il ne soit pas question de limiter sa réflexion à ce champ, s’intéresser à ces sujets permettra à l’étudiant d’initier un travail de préparation efficace de ses épreuves de culture générale. Volontairement réduit, si ce n’est réducteur, l’ensemble constitue un tableau d’« un peu de quelque chose et rien du tout, à la française » (Montaigne, Essais), mais incitera le lecteur, nous l’espérons, à sa
14
L’essentiel de la culture générale
tisfaire luimême sa curiosité dans les classiques de philosophie politique ou dans n’importe quelle autre source de « culture générale ». Malgré tout, pourquoi rédiger un nouvel ouvrage de culture générale alors que tant est déjà dit et écrit ? – tout d’abord parce que les ouvrages de culture générale réclament une réactua lisation permanente et qu’un nouveau regard, ou plutôt un regard supplémen taire, n’est jamais inutile ; – ensuite parce qu’il a été délibérément choisi dans cet ouvrage, après avoir don né une définition des termes, d’aborder chacune des notions à travers le prisme d’un questionnement simple pour mieux en éclairer l’actualité. Cette approche devrait aider le lecteur à se réapproprier pleinement les notions abordées, afin d’inscrire ces dernières dans une problématique personnelle, cohérente et rai sonnablement originale. L’objectif de l’ouvrage n’est donc pas, nous insistons, de se substituer à la réflexion personnelle de l’étudiant en lui offrant un raisonnement (avec toutes ses limites) « clé en main » mais, au contraire, de lui proposer pour chaque sujet un exemple de démarche itérative qui pourra inviter à des interrogations supplémentaires. Car, quelles que soient les échéances scolaires et la nécessité de « faire vite et bien » dans la préparation des concours et examens, deux points doivent être rappelés : – le premier est que l’acquisition d’une culture générale, quelle que soit son étendue, relève avant tout du plaisir d’apprendre et de découvrir. Bénéficier d’une culture générale solide est l’une des conditions d’une intégration sociale et citoyenne satisfaisante. Le profit retiré s’étend donc bien audelà de la réus site à quelques examens ; – le second point est que l’accumulation de connaissances relève d’un état d’es prit, d’une curiosité intellectuelle, qu’il ne sera jamais possible de résumer à la rédaction de quelques fiches, aussi synthétiques et pertinentes puissentelles être. La lecture d’ouvrages de culture générale, quels que soient leur nombre et leur qualité, ne suffira donc pas, ce qui est tant mieux. Ces modestes rappels étant effectués, il ne me reste qu’à souhaiter à chacun de ceux qui s’attarderont quelques minutes sur ces pages une lecture aussi agréable que profitable.
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.