En poche - Vocabulaire - 2e édition

De
Publié par

12 fiches pour toujours avoir à portée de main les points clés d'un vocabulaire riche.


• L'étymologie

• Les synonymes

• Les antonymes

• Les homonymes

• Les paronymes

• Les pléonasmes

• Les solécismes

• Les barbarismes

• Les néologismes

• Les anglicismes

• Les mots de liaison

• Les mots de vocabulaire


Tout ce qu'il faut savoir sur le vocabulaire pour s'exprimer correctement à l'écrit et à l'oral.

Publié le : mercredi 1 juin 2011
Lecture(s) : 18
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297022828
Nombre de pages : 48
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
1
L ’étymologie
L'étymologie, c’est l'étude de l'origine et de l'histoire d'un mot.
Les origines de la langue française
le celtique
le latin « vulgaire ou populaire »,
le latin des savants
le germanique
la langue d'oc
la langue d'oïl
le grec
La langue d’oïl
La langue d’oc
Langue des Gaulois, qui a laissé seulement quelques mots dans la langue française (ces mots sont le plus souvent issus de l'agriculture et de la nature).
Introduit en Gaule par l'armée de Jules César lors de la Conquête romaine, il subira des modifications et deviendra le «roman».
Des lettrés et des humanistes qui puiseront dans le latin pour communiquer leurs découvertes ou créations techniques et scientifiques.
Langue parlée par les Francs, qui exercera une influence sur la langue de la vie quotidienne.
Langue des régions du sud de la Loire, qui sera influencée par d'autres langues romanes grâce aux échanges commerciaux. Langue des régions du nord de la Loire, qui sera influencée par les langues germaniques lors des conquêtes des armées germaniques. Introduit dans notre langue par les érudits du Moyen Âge, de la Renaissance, qui sera utilisé souvent pour créer des mots nouveaux.
Le grec
Le celtique
Origines de la langue française
Le germanique
Le latin vulgaire
Le latin des savants
Mais aussil’allemand, l'anglais, l'anglo-américain, l'arabe, l'espagnol, l'hébreu, l'italien, le japonais, le néerlandais, le persan, le portugais et le russequi, tout au long des échanges culturels, économiques et politiques, pénètreront notre langue. Cependant, 80 % des mots de la langue française sont des mots d'origine latine. G4
Les mots de la même famille Une famille de mots est ungroupe de mots formés à partir d'une même racine. Les dictionnaires emploient pour définir une famille de mots soit le terme « radical », soit le terme « racine ». Cette famille peut être : limitée aux seuls mots issus de la racine latine, grecque, gauloise… ; élargie à tous les mots formés sur les différentes racines désignant la même notion. Cependant, la langue évolue. C’est seulement le sens qui permet de déterminer que les mots appartiennent à la même famille. Par exempleeauetéviersont de la même famille par le sens. En effet,évier est un élément d'une cuisine muni d'une alimentation en eau et d'une vidange ;éviervient du nom latinaquarium, dérivé d'aquariuset donc d’aqua;eauest dérivé d'eweet en latin d'aqua. Or,aquasignifie « qui concerne l’eau, qui a un rapport avec l’eau ». Ainsi,dent, dentiste, dentifrice, dentiste, édentésont de la même famille. Tout commeterre, terrestre, atterrir, enterrer, déterrer.
Les mots dérivés Vous pouvez décomposer un mot et retrouver ainsi sa signification car l'étymologie donne le sens propre d'un mot. e x t r a o r d i n a i r e ▼ ▼ extra ordinaire Préfixe (placé avant le radical)
p a c i f i s t e ▼ ▼ pacif iste (adepte d’une idéologie) Suffixe (placé après le radical)
g é n o c i d e ▼ ▼ géno cide (race) (qui tue) tuer une race
d é m o c r a t i e ▼ ▼ démo cratie (peuple) (qui domine) gouvernement par le peuple, qui gouverne
c o s m o p o l i t e ▼ ▼ cosmo polite (univers) (citoyen)
b i b l i o t h è q u e ▼ ▼ biblio thèque (livre) (coffre)
Pour former des mots nouveaux, on ajoute à la racine ou radical au début des mots (des préfixes) ou à la fin des mots (des suffixes). G5
Les expressions latines Un grand nombre d'expressions latines sont utilisées dans la langue courante. Vous trouverez ci-après quelques expressions couramment utilisées :
a contrario*
addenda
a fortiori* ad hoc ad libitum alias
a posteriori* a priori* confer (cf.) de facto de visu grosso modo hic et nunc illico in toto
ipso facto
lapsus
in extenso in extremis manu militari modus vivendi
motu proprio
Preuve par le contraire Ce qui est ajouté (notes additionnelles à la fin d'un ouvrage) À plus forte raison Qui convient parfaitement, qui est destiné à cet usage
À volonté, au choix
Appelé autrement (Pierre Duchemin, alias La déroute)
Qui est postérieur à l'expérience
Avant toute expérience
Se reporter à ce qui précède ou ce qui suit
De fait et non de droit
Après l'avoir vu, pour l'avoir vu
En gros, sans entrer dans le détail
Ici et maintenant
Aussitôt, immédiatement Dans son intégralité Par le fait même, par voix de conséquence, automatique-ment Faute faite en parlant par inattention (emploi d'un mot pour un autre) Intégralement Au dernier moment Par la force armée Compromis pour vivre ensemble De plein gré
persona grataPersonne bienvenue persona non grataPersonne indésirable recto versoDes deux côtés d'une feuille C'est ainsi (se met entre parenthèses à la suite d'une siccitation ou d'une expression pour souligner qu'on l'a citée intégralement) sine dieReporter sans fixer de date sine qua nonCondition indispensable stricto sensuAu sens strict vade-mecumAide-mémoire *«a» ne prend pas d’accent. G6
Les principaux préfixes, suffixes et racines d’origine grecque
Forme Sens aouansans, manque de algiedouleur alloautre amphitous deux, autour de anti contre ante anthropohomme archieprééminence, pouvoir autode soi-même biovie cacomauvais call(i)beau cardiocœur cautbrûler cephaletête chronotemps cytecellule dactyldoigt demopeuple dermpeau didouble epiau-dessus ethnrace, peuple eubien gammariage gasterestomac geneengendre(suffixe) qui gene(racine) naissance, origine geoterre gramécriture graphécrire gynefemme heliosoleil hema, hemosang hemidemi heteroautre hippocheval homosemblable hydreau hygrhumidité hypertrop
G7
Exemple aphone névralgie allopathie amphithéâtre antigel
anthropomorphisme monarchie autodidacte biologie cacophonie calligraphie cardiogramme cautériser céphalée anachronique phagocyte dactylographie démocratie dermatologie diphasé épiderme ethnique euphonie polygame gastronomie fumigène généalogie géologie télégramme graphologie misogyne héliotrope hématome hémisphère hétéroclite hippodrome homogène hydroglisseur hygrométrie hypersensible
Forme hypno iso kin klept lith log(o) macro mega(lo) mani meta micro miso mneme mono morphe(o) mythe naus necro neo neuro oligo ophtalm opti orni ortho ped pedo pan para path peri phag phil phob phon phos podo poly pro pseudo psycho pyro scope
Sens Exemple sommeil hypnose égal isotherme bouger kinésithérapie voler kleptomane pierre lithographie qui étudie, parole, science archéologue grand macroéconomie grand mégalomanie passion folle pyromane après, au-delà métaphysique petit microscope haine, détester misogyne mémoire amnésie seul monarchie forme morphologie fable mythologie bateau nautisme cadavre nécropole nouveau néologisme nerf neurologue quelques-uns oligarchie œil ophtalmologue vue optique oiseau ornithologie droit, correct orthographe enfant pédagogue enfant pédiatre tout panthéon le long de, contre paradoxe, parachute souffrance pathétique autour de périphérie manger anthropophage ami philatéliste qui a horreur de xénophobe son téléphone lumière phosphore pied podologie nombreux polycopie devant projeter faux pseudonyme âme, esprit psychologie feu pyromane regarder microscope G8
Forme soph steno sym syn tele theo therap therm topo trauma trop xeno zoo
Sens
sage étroit ensemble, avec lointain, au loin dieu soigner chaleur lieu blessure attiré par étranger animal
Exemple philosophie sténographie sympathie télescope théologie, athée kinésithérapie thermomètre topographie traumatisme tropisme xénophobe zoologie
Les principaux préfixes d’origine latine
Forme a ad ambi ante anti aqua bene bi bis cis contra co col com con cor dis ex for hor in il im in ir inter intra intro
Sens éloignement, mépris vers tous les deux avant devant eau bien deux en deçà de opposition
ensemble
séparation hors de en dehors de en dehors de dans
privation, négation
entre, au milieu, à demi dedans
G9
Exemple absence, associal advenir, adjonction ambiguïté antériorité, antérieur anticiper aquatique bénévole bipède bisannuel cisalpin contredire colocataire collatéral compagnie concentrer correspondance disjoindre exclure, exporter forclos hormis intérieur illégal immature inodore irresponsable interligne intranet introspection
Forme mal male mau
me mi multi nihil non omni penne per post pré pour pro ra re res retro semi sub suc sug sou super sur supra sus tri ultra outre vice
Sens Exemple malséant, malaisé négation malédiction maudire, maugréer médire, méfait, négation mécontent demi minuit nombreux multicarte rien nihilisme, annihiler négation nonchalant, nonobstant tout omniscient presque péninsule à travers perforer après postdater, posthume avant préface, préhistorique devant, à la place de, poursuivre, favorable à pronom, prochinois réitérer de nouveau, en arrière, raviver complètement revenir, ressortir en arrière rétrograde à demi semi-fini suburbain succéder sous suggérer souterrain au-dessus de superposer à l'excès surhumain au-dessus de supraterrestre plus haut suspendre trois tricolore au-delà ultraroyaliste à l'excès outrepasser à la place de vice-président, vicomte
Les principaux suffixes d’origine latine
Forme cole culteur fere fique fuge pare vore
Sens
relatif à la culture
qui porte qui produit qui fuit qui enfante qui se nourrit de G 10
Exemple avicole agriculteur, horticulteur calorifère frigorifique transfuge, centrifuge vivipare herbivore
L’origine des chiffres
Forme uni(latin) un mono(grec) ambi(latin) deux bi(latin) tri(latin) trois tre(latin) quadri(latin) quatre tetra(grec) quinq(latin) cinq penta(grec) hexa(grec) six hepta(grec) sept octo(latin) huit deci(latin) dix deca(grec) centi(latin) cent hecaton(grec) mille(latin) mille kilo(grec) myriamille(grec) dix
Sens
Exemple uniforme monopole
ambivalent, bilingue
triennal trépied quadrilatère tétraèdre quinquennal pentagone hexagone heptagone octogénaire décilitre décade centimètre hécatombe millimètre kilogramme myriade
Les suffixes permettant de former des noms
Forme -ade -age -ment -tion -aie -ard(e)
-eur/-euse -ateur/-atrice
-ien/-ienne
-is -isme -ite -erie -eur -ie -esse
Sens Exemple marque le fait de baignade nettoyage marque l'action de développement négation désigne un lieu planté palmeraie marque une valeur vantard péjorative désigne la personne qui chanteur, chanteuse fait une action décorateur, décoratrice indique un métier, pharmacien, italien, une nationalité, une collégien provenance marque le résultat d'une gâchis, vernis action désigne une idéologie pacifisme idée prospérité gaucherie désigne une qualité ou un lenteur défaut modestie paresse
1G1
Les suffixes permettant de former des verbes
Forme -ifier -iser -ir -asser -iller -oter
Sens Exemple simplifier indique un changement moderniser d'état finir rêvasser indique un verbe d'action mordiller (mordre) à valeur restrictive clignoter
Les suffixes permettant de former des adjectifs
Forme -ible -able -ois(e) -ain(e) -al -er
-if/-ive
-iste
-atre -asse
Sens Exemple marque la possibilité lisible manière d'être lavable marque l'appartenance bourgeois habitant mondain théâtral marque la qualité passager marque une disposition agressif, agressive pour quelque chose désigne l'adepte d'une pacifiste idée verdâtre donne un sens péjoratif fadasse
Remarque : Les suffixes permettent de :
changer de catégorie grammaticale Marseille(nom propre) devient avec le suffixe -aisun adjectif :marseillais Simple(adjectif) devient avec le suffixe -erun verbe :simplifier Respecter(verbe) devient avec le suffixe -ableun adjectif :respectable Actuel(adjectif) devient avec le suffixe -un nom :actuali
apporter une nuance au sens d’un mot Une nuance péjorative noir(adjectif) /noirâtre Une nuance réductrice maison(nom) /maisonnette rue(nom) /ruelle
1G2
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.