La Finance d'entreprise en questions

De
Publié par

Cet ouvrage couvre totalement le programme de l’UE 6 – Finance d’entreprise du diplôme de comptabilité et de gestion (DCG) des études de l’expertise comptable. Il s’inscrit également dans le cadre des programmes des écoles supérieures de commerce et des universités qui enseignent ces matières.

Tous ces programmes sont fondés sur des savoirs théoriques et des savoir-faire pratiques. Pour passer avec succès des premiers aux seconds, c’est-à-dire de votre cours à des exercices pratiques, vous devez au préalable tester le niveau de vos connaissances, comme il vous faut, avant l’examen de la « conduite » du permis de conduire, valider vos connaissances par des QCM.

Avec ce livre, vous saurez évaluer vos connaissances. Vous allez connaître vos savoirs et vos lacunes. Vous pourrez alors agir avec efficacité… pour mieux réussir votre épreuve.

Publié le : mardi 1 avril 2014
Lecture(s) : 41
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297030977
Nombre de pages : 144
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
et ouvrage couvre totalement le programme de l’UE 6 – Finance C d’entrepriseduDiplôme de Comptabilité et de Gestion (DCG) des études de l’expertise comptable. Il s’inscrit également dans le cadre des programmes desÉcoles Supérieures de Commerceet desUniversitésqui enseignent ces matières.
Tous ces programmes sont fondés sur dessavoirs théoriqueset dessavoir faire pratiques.
Aujourd’hui, la place du « calculatoire » s’estompe (compte tenu de la puissance des outils dont l’étudiant et le professionnel ont maintenant l’habitude de se servir) au profit de la réflexion scientifique, de préconisations, d’aides à la prise de décision, d’avis et de commentaires pertinents, etc., tous exercices qui ne peuvent être réussis que grâce à une excellente possession des savoirs théoriques du programme ainsi qu’à leur maîtrise face aux situations rencontrées.
Pour passer avec succès des savoirs théoriques aux savoirfaire pratiques, c’est àdire de votre cours à des exercices pratiques, vous devez au préalabletester le niveau de vos connaissances, comme il vous faut, avant l’examen de la « conduite » du permis de conduire,valider vos connaissances par des QCM.
Avec ce livre, vous saurez évaluer vos connaissances. Vous allez connaître vos savoirs et vos lacunes. Vous pourrez alors agir avec efficacité…pour mieux réussir votre épreuve.
L’UE 6 du DCG est consacrée à la Finance d’entreprise ; son enseignement et son épreuve de validation ont les caractéristiques suivantes :
Niveau
Licence
Nombre d’heures150 d’enseignement
Durée de l’épreuve
Coefficient
Nombre d’ECTS
Nature de l’épreuve
3 heures
1
12
Épreuve écrite portant sur l’étude d’une ou de plusieurs situations pratiques avec, le cas échéant, une ou des questions
Pour chaque question posée, il n’y a qu’une seule bonne réponse parmi les 4 propositions
1 La valeur
Explications, p. 15
1Je dIspose de 90 € aujourd’huI : a. cet argent a une plus grande valeur aujourd’huI que demaIn b. sI je les place sur un lIvret, je toucheraI un dIvIdende les plaçant à 10 % sur un an, je tou-c. en cheraI 100 € à l’échéance troIs réponses sont faussesd. les
2L’Intérêt composé est utIlIsé : a. pour un placement InférIeur ou égal à1 an b. pour calculer le rendement de l’actIon c. pour un placement d’une durée supé-rIeure à 1 an d. les troIs réponses sont exactes
3On place une somme de 12 500 € sur un lIvret à 3,5 % durant 3 ans. Le montant dIsponIble sur le lIvret à l’échéance : a. se calcule avec une formule d’Intérêts composés b. est égal à 13 858,97 € à la valeur future de la sommec. correspond InItIalement placée troIs réponses sont exactesd. les
8
© Gualino/Lextenso éditions
4Dans les calculs d’Intérêts sImples, on utIlIse un nombre de jours dans l’année égal à : a. 360 jours en France b. 360 jours au Royaume-UnI ou dans un ancIen pays du Commonwealth jours au Royaume-UnI ou dans unc. 365 ancIen pays du Commonwealth pour une année bIssextIle troIs réponses sont exactesd. les
5Une entreprIse emprunte un montant de 150 000 €, remboursable en 5 annuItés constantes. Le taux de cet emprunt est de 5,2 % : est de 21 527 €a. l’annuIté b. le coût du crédIt est de 24 190 € c. à l’échéance du prêt, on aura amortI le prêt à hauteur de 174 190 € d. les troIs réponses sont fausses
6Une banque propose un prêt étudIant dont le taux d’Intérêt est de 4,5 %. Cet emprunt est remboursé par mensualItés constantes : a. l’amortIssement de l’emprunt sera plus élevé les premIers moIs taux I à utIlIser pour calculer la men-b. le sualIté est 0,375 % I correspond au Taux EffectIf Globalc. le troIs réponses sont exactesd. les
7Pour la socIété émettrIce, une oblIga-tIon est :
a. b. c. d.
souscrIte par des banques classée dans les dettes inancIères un tItre de créance aucune des troIs réponses n’est exacte
8Une annuIté constante d’un emprunt bancaIre : a. multIplIé par le nombre d’annuIté est égale au coût du crédIt décompose en un amortIssement et unb. se coupon calcule par l’applIcatIon de la formule :c. se
des troIs réponses n’est exacted. aucune
9L’actualIsatIon : a. est l’opératIon Inverse de la capItalIsatIon b. se calcule en dIvIsant un montant par le n terme (1 + I) c. permet à un InvestIsseur de calculer le montant à placer aujourd’huI pour obte-nIr une certaIne somme à terme troIs réponses sont exactesd. les
10Une entreprIse émettant une oblIga-tIon : a. se inance sur le marché bancaIre b. paIe chaque jour le coupon couru aux oblIgataIres c. amortIt son emprunt en payant le coupon des troIs réponses n’est exacted. aucune
11Une oblIgatIon dont le nomInal est 1 000 € cote 102,1 % sur le marché : a. car le dernIer détachement de coupon a eu lIeu Il y a longtemps prIx à payer pour acquérIr cette oblIga-b. le tIon est 1 021 € c. l’entreprIse revendra cette oblIgatIon à 102,1 % des troIs réponses n’est exacted. aucune
12Un InvestIsseur souhaIte placer une somme sur un lIvret ain d’obtenIr 9 500 € dans 3 ans à un taux de 3 % : calcul à réalIser est une actualIsatIona. le b. l’InvestIsseur doIt placer 10 381 € aujourd’huI pour obtenIr le montant sou-haIté à terme c. le taux est un taux effectIf global d. aucune des troIs réponses n’est exacte
13Le porteur d’une oblIgatIon : a. percevra chaque année un Intérêt appelé coupon un rIsque de défautb. encourt c. encourt un rIsque de taux d. les troIs réponses sont exactes
14Lorsque le taux d’Intérêt du marché oblIgataIre augmente : coupon perçu augmentea. le valeur de l’oblIgatIon baIsseb. la c. la valeur des actIons augmente troIs réponses sont exactesd. les
© Gualino/Lextenso éditions
9
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.