La note de synthèse - 3e édition

De
Publié par

Présent dans tous les concours administratifs et judiciaires, le dossier de synthèse est l’épreuve redoutée par l’ensemble des candidats. Elle constitue incontestablement l’épreuve écrite la plus originale des concours. Mais c’est aussi la plus objective.

Le facteur chance n’y joue qu’un rôle minime, l’érudition du candidat n’intervient qu’accessoirement, l’opinion personnelle de celui-ci n’est – en principe – pas sollicitée. Cela signifie que, dans cette épreuve, il vous est essentiellement demandé d’avoir une méthode, méthode que vous maîtriserez grâce à cet ouvrage.

En effet, ce livre se veut complet dans la mesure où il offre un exposé dense et précis de la méthodologie et vous propose, en plus, trois dossiers intégraux, commentés et corrigés ; pour chaque dossier, une technique différente pour le relevé d’idées vous est présentée : à vous de les tester par la suite.


Michel Deyra, docteur en droit public, est directeur honoraire de l’IPAG de Clermont-Ferrand.

Fabienne Ferrer, est maître de conférences, associée, école de droit, université d’Auvergne.

Publié le : jeudi 1 août 2013
Lecture(s) : 19
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297037945
Nombre de pages : 284
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Chapitre 1 la synthÈse : CekoIdonCsa
À la manière de Raymond Queneau et de son célèbreZazie dans le métro, nous pourrions dire « Cékoidoncsa » la note de synthèse ? Ainsi, avant de vous lancer dans les méandres de la méthodologie, il apparaît essentiel de saisirl’essence de l’exercice.
I. À quOi çà SErT ?
Question essentielle. Nous devrions toujours nous interroger sur le pourquoi de ce qui nous est demandé. Nombre de candidats pensent que la note de synthèse ne sert qu’à les embêter, et à opérer une sélection draconienne, et ils ont raison, au moins pour le second point ! Mais la réalité est tout autre. Maîtriser la syn thèse est unecompétence obligatoire pour un agent public, indépendamment des fonctions occupées. Maîtriser la synthèse est donc à considérer comme une compétence professionnelle qui correspond à une réalité. En effet, dans l’admi nistration, l’aptitude à synthétiser un flot d’informations délivrées en vrac est une qualité primordiale. La synthèse permet à son destinataire de se faire une opinion et de préparer, sur un sujet précis, telle ou telle décision ou intervention, tout en s’épargnant la lecture de l’ensemble du dossier. Elle présente une véritable utilité pour l’auteur de la commande qui aura donc une vision d’ensemble et complète de toutes les données et pourra, s’il le souhaite, se reporter au dossier pour obte nir les informations dans leur détail. Il appartient à l’agent de transformer l’amas d’informations obscur et complexe, en undocument synthétique clairmais tout autantprécis. C’est au vu de cette exigence professionnelle impérative que l’exer cice note de synthèse, présent dans la quasitotalité des concours, trouve toute son utilité et sa légitimité.
ÀRETENIR Dans le cadre du concours, la note de synthèse peut être considérée comme un exercice de mise en situation.
16
La note de synthèse
II. Qu’EST-cE quE c’EST ?
C’est laréécrituredossier plus ou moins dense en un document de 4 à 6 d’un pages en un temps donné. Voilà vous savez tout… enfin presque ! L’exercice est composé de deux éléments. Il y a le dossier qui vous est produit et la note que vous devez produire.
a. lE DOSSiEr Il faut savoir que les caractéristiques d’un dossier varient d’un concours à l’autre, en fonction de la catégorie du concours (A ou B notamment) et du choix du jury. Ainsi, des différences quantitatives sont à noter. L’épaisseur du dossier estvariable : de 20 à 40 pages. Le même constat peut être dressé au niveau du nom bre de documents, certains dossiers pouvant se composer de 15 documents, voire plus, alors que d’autres n’en compteront que 6, voire moins. Relevons que vous ne serez jamais en présence d’un document unique, sauf dans l’hypothèse… d’un résumé de texte. Enfin, tout est envisageable quant aux éléments composant le dossier et tout type de document est susceptible d’y figurer : articles de doctrine, articles de presse, lois, décrets, jurisprudence, tableaux, dessins… Insister sur la diversité des dossiers à son importance. Tout d’abord, cela permet de lever una priori. Un dossier de 40 pages et de 15 documents n’est pas plus complexe qu’un dossier de 20 pages et 6 documents. En effet, dans la première hypothèse vous allez probablement être face à des documents qui se répètent et, par conséquent, un bref survol suffira. De même, le nombre de pages peut très rapidement augmenter si le dossier est composé de textes aérés ou illustrés. Puis, malgré la diversité, il nous faut à présent insister sur le fait qu’un dossier, indé pendamment du volume et du contenu, a toujours une unité : un thème. Enfin, quel que soit le dossier, la méthode demeure toujours la même.
ÀRETENIR Ne vous laissez pas déstabiliser par l’apparence du dossier : multiplicité des dossiers, unicité de la méthode.
B. VOTrE DEvOir Petit rappel: il a pour but de présenter un rapport clair et précis, révélateur de l’ensemble d’un dossier. Lisez attentivement le sujet car vous êtes toujours limités en nombre de pages. Votre note doit être le reflet du dossier maisde l’ensemble du dossier et exclusivement du dossier. Vous allez donc produire un document froid et impersonnel. Nous reviendrons en détail sur cela dans les parties consacrées à la méthodologie. Dans l’immédiat, il nous faut insister sur le fait que l’épreuve note de synthèse se décline en plusieurs épreuves. Encore une fois : pas
Chapitre 1 • LA SYNTHÈSE : CEKOIDONCSA
de panique car, indépendamment de la variante, c’est toujours la même démarche méthodologique. La note de synthèse se décline en plusieurs variantes :
1. là NOTE DE SYNTHèSE STricTO SENSu
Elle peut être qualifiée d’aide à l’information et porte sur des problèmes poli tiques, économiques, sociaux et culturels de la France ou du monde contempo rains.
Exemple La démographie, l’école, l’obésité, la liberté d’expression… Le libellé sera « À l’aide des docu ments cijoints, et en 5 pages maximum, rédigez une note de synthèse sur l’illettrisme ». 2. là NOTE DiTE àuSSi NOTE àDmiNiSTràTivE Elle revêt un caractère professionnel plus prononcé car constitue un document interne à l’administration et dont le thème est lié à la vie administrative. C’est également un outil d’information mais à partir de connaissance de l’environne ment professionnel. Exemple La fraude fiscale, les nouvelles modalités du prêt à taux 0 %, la garde à vue. 3. lE ràppOrT
Dans ce cadre, la note, dont la finalité est l’information et l’aide à la décision, fait explicitement référence à son destinataire. Le sujet vous guide en ce sens, ce qui nécessite une vigilance particulière quant au libellé. Tout rapport doit être annoncé par un titre et la mention de son destinataire.
Exemple « Soucieuse de la question de l’insertion professionnelle des personnes handicapées, la Direc trice du personnel de votre collectivité, Mademoiselle Brunel Lise, souhaite être en parfaite har monie avec la législation actuelle. À ce titre et en vue de recrutements futurs, elle fait appel à vos compétences. Elle vous demande de lui rédiger, à l’aide des seuls documents joints, un rapport sur les modalités de recrutement des personnes handicapées dans la fonction publique ».
À noter que l’intitulé de cette épreuve du concours interne d’attaché territorial, « rédaction, à l’aide des éléments d’un dossier soulevant un problème d’organisa tion ou de gestion rencontré par une collectivité territoriale, d’un rapport faisant appel à l’esprit d’analyse et de synthèse du candidat, à son aptitude à situer le sujet traité dans son contexte général et à ses capacités rédactionnelles » peut faire douter de l’esprit de synthèse de celui qui l’a formulé.
ÀRETENIR Portez une attention particulière à l’intitulé de l’épreuve, mais n’oubliez pas que c’est le sujet qui fixe les règles du jeu.
17
18
La note de synthèse
III. Qu’EST-cE quE cELà pEuT êTrE ?
Et oui, la note de synthèse a de nombreuses variantes ! Et oui, pourquoi faire simple lorsque l’on peut faire compliqué ? C’est ce que vous seriez tenté de nous demander et nous avons la réponse. En fonction de chaque concours, et notam ment de leurs exigences respectives, l’exercice note de synthèse peut apparaître sous diverses dénominations. Il nous appartient donc de vous exposer ces diffé rentes variantes afin, qu’encore une fois, vous ne soyez ni surpris, ni déstabilisé le jour du concours.
a.là circuLàirE Elle a pour objet de préciser les modalités pratiques d’application d’une régle mentation en vue de faciliter l’action des agents d’exécution. De portée collecti ve, cet objectif impose au candidat une extrême clarté, sans rien créer de nouveau par rapport aux lois et règlements contenus dans le dossier. Rappelons qu’elle ne concerne que le fonctionnement interne de l’administration et n’est pas opposa ble aux administrés. Exemples – circulaire relative au port des insignes religieux dans les établissements d’enseignement public ; – circulaire relative à l’égalité des hommes et des femmes dans la fonction publique.
B.l’iNSTrucTiON Comme la circulaire dont elle conserve la présentation formelle, l’instruction a une portée collective mais avec un caractère plus contraignant puisqu’elle consis te essentiellement en prescriptions fixant, pour les services, les règles, les méca nismes et les modalités d’application de textes législatifs et réglementaires. L’ins truction prescrit, alors que la circulaire renseigne. La concision est essentielle dans cette épreuve. Exemples – instruction relative au financement des transports scolaires ; – instruction relative à la mise en œuvre des intérêts moratoires.
C.là LETTrE C’est un document succinct par lequel l’administration répond à une question po sée au vu d’une situation (exposée dans le sujet) et de la réglementation (conte nue dans le dossier). Cette catégorie se subdivise ainsi : la lettre en forme administrative : il s’agit d’une lettre échangée entre deux administrations, deux services publics nationaux, régionaux, départementaux
Chapitre 1 • LA SYNTHÈSE : CEKOIDONCSA
et communaux ; le destinataire et l’expéditeur n’appartiennent pas à la même administration ; la lettre en forme personnelle: utilisée par l’administration quand elle corres pond avec des personnalités élues ou des particuliers. Il s’agit là d’un document externe.
Ces deux exercices, que l’on retrouve essentiellement (mais de plus en plus rare ment) dans les concours internes, exigent une grande rigueur dans la présenta tion formelle.
Pour aller plus loin
Delval(F.),La lettre administrative, coll. « Formation, Administration, Concours », La Do cumentation française, 1990.
d.là NOTE DE SYNTHèSE juriDiquE Une place particulière doit être faite pour cette épreuve qui existe depuis quel ques années dans certains concours permettant l’accès à des fonctions bien spé cifiques : avocat, magistrature (ordre judiciaire ou administratif), service adminis tratif de contentieux. Contrairement aux autres notes de synthèse, cette épreuve doit être envisagée comme une épreuve de spécialistes où l’aptitude à manier les concepts juridiques, la confrontation et l’exploitation des textes législatifs, réglementaires, de décisions jurisprudentielles (qui sont souvent les seuls docu ments du dossier), le raisonnement juridique seront les principaux paramètres de correction. Parfois le candidat sera conduit à présenter le seul scénario juridique convenable : ainsi, si un dossier comporte des décisions contradictoires de juridic tions de première instance, il est indispensable d’évoquer, dans la démonstration, les possibilités d’appel ou de cassation devant les juridictions souveraines, quand bien même ces arrêts ne figureraient pas dans le dossier, ni n’existeraient dans la réalité. Cette catégorie d’épreuve s’éloigne sensiblement de la note de synthèse à caractère général en ce qui concerne l’objectivité, mais la démarche méthodo logique est cependant la même.
Pour aller plus loin e SimS(m.),Manuel de méthodes, Économica, 2 éd. 1997. Voir égalementStirn (B.) etFormery (S.)La note sur le dossier juridique, A. Colin 1996 (notamment p. 13 à 17).
e.lE prOcèS-vErbàL C’est une pièce officielle par laquelle un agent d’autorité rend compte de ce qu’il a fait, vu et constaté dans l’exercice de ses fonctions. Dans le cadre d’un concours, cette épreuve correspond le plus souvent au compte rendu d’une assemblée sta
19
20
La note de synthèse
tutaire ou réglementaire : il s’agit de relater l’essentiel des débats afin de préve nir toute contestation de ce qui a été discuté, voire décidé (le procèsverbal a un caractère authentique). Épreuve rare, on la rencontre parfois dans des examens professionnels, presque jamais dans les concours internes et externes.
F. là SYNTHèSE ET SES prOpOSiTiONS Les concours connaissent actuellement une profonde mutation. En effet, les épreuves s’amenuisent, la culture générale disparaît de plus en plus, et laissent place bien souvent à une épreuve unique : la Note de Synthèse. Cela a pour consé quence, de voir se développer des variantes de l’exercice à l’image d’intitulés tels que « note de synthèse et de proposition », « à partir, notamment des docu ments cijoints… ». Nous tenons à vous avertir, que les techniques de lecture et d’exploitation du dossier demeurent inchangées. En revanche, il vous appartient, en fonction de vos choix de carrière de vous informer sur les exigences de cette notion de proposition. Ainsi, à titre illustratif, nous pouvons vous citer que pour les concours des IRA ou d’attaché territorial, le II B est consacré, avec le support du dossier à exprimer un positionnement ou un apport personnel. De même, le concours de Commissaire de Police, une fois la synthèse rédigée, il vous est demandé en une quinzaine de lignes de vous positionner par rapport au dossier.
ÀRETENIR Bien lire l’intitulé de l’épreuve et l’énoncé du sujet qui fixent les règles du jeu. Respecter la présentation formelle en fonction de la nature du document demandé.
Pour aller plus loin
Brana(J.),Les épreuves de techniques d'expression écrite : le procèsverbal, CNFPT, 1990.
IV. Qu’EST-cE quE cE N’EST pàS ?
Nous abordons à présent une définition négative de la note de synthèse car, au delà de la description de ce qu’est une synthèse, il nous faut éviter la confusion des genres, car elle représente un exercice spécifique à part entière.
Ce n’est pas un résumé. Le résumé est une contraction d’un texte en un nombre de mots limité (avec ou sans tolérance de dépassement), et la fidélité d’un résumé de texte implique que l’on respecte les idées, le plan et même le style du texte à résumer. La synthèse, quant à elle, nécessite un travail de classement et de jonc tion des documents soumis.
Chapitre 1 • LA SYNTHÈSE : CEKOIDONCSA
Ce n’est pas un commentaire de textes. Nous insisterons longuement sur ce point mais, dès à présent, intégrez l’idée qu’il ne faut jamais se positionner personnel lement par rapport aux documents, ne jamais émettre de points de vue ou de connaissances personnelles. Vous gérez des informations à « l’état brut ».
Ce n’est pas une dissertation. En aucun cas vous ne devez vous servir des docu ments comme alibi pour disserter. C’est l’ensemble du dossier qui vous guidera vers le plan. Il est fréquent que des candidats, connaissant bien le thème du dos sier, proposent un plan et tentent plus ou moins désespérément d’y rattacher les documents du dossier.
ÀRETENIR Spécificité de l’exercice note de synthèse.
21
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.