Mémentos LMD - Réussir mémoire, thèse et HDR

De
Publié par

L’épreuve finale de chacun des niveaux du cursus dit LMD (licence, master, doctorat) consiste en la rédaction et la soutenance d’un document (rapport, mémoire, thèse ou document scientifique HDR) qui doit permettre de montrer à quel niveau de compétences sont parvenus les candidats.

Pour vous aider à réussir votre mémoire, votre thèse ou votre HDR, cet ouvrage vous propose une définition claire des objectifs, une méthode de travail, des règles de composition et de rédaction et la réponse aux questions pratiques qui vous embarrassent le plus fréquemment.

Chacune des 3 grandes phases de travail – recherche, écriture, soutenance – est illustrée d’exemples et fait apparaître clairement la démarche et les productions à réaliser.



– Étudiants des cursus universitaires, de l’enseignement supérieur de gestion et des écoles de commerce

– Étudiants des écoles d’ingénieurs

– Toute personne qui souhaite faire un mémoire de fin d’études, préparer une thèse ou entreprendre un travail de recherche appliquée ou une HDR


Anne-Sophie Constant, agrégée de lettres, docteur ès lettres, est maître de conférences au CNAM Paris.

Aldo Lévy est docteur en science de gestion, ingénieur en développement des systèmes organisés, diplômé d’études supérieures comptables et financières, diplômé HDR, professeur des universités, associate professor ISC School of Management.
Publié le : mercredi 1 avril 2015
Lecture(s) : 8
Licence : Tous droits réservés
EAN13 : 9782297041249
Nombre de pages : 192
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
Introduction
1 Lconfirme lorganisation des cursus en LMD (Licence, Master, Doctorat) importance duntravail personnel de recherche et dexpression écrite puis orale. Lépreuve finale de chaque niveau consiste enla rédaction et la soutenance dun document (mémoire, thèse et Habilitation à diriger les recherches HDR) qui permet de montrer à quel niveau de compétences vous avez pu parvenir. Du rapport (nommé parfois mémoire) de Licence au mémoire de Master, à la thèse de Doctorat et à lHDR, la complexité est croissante. Lerapport en Licenceest souvent un compte rendu détaillé de mission avec un exposé des points essentiels du thème de réflexion. Larticulation théorie/pratique est à létat débauche. LeMastermémoire de mettra en place cette dimension essentielle du travail de recherche. 2 Lathèse.inscrit son auteur dans une démarche de recherche Le dossier scientifique dHDRinscrit le chercheur dans une activité professionnelle de recherche et une carrière qui mène aux fonctions et au titre de professeur des universités. Les différences entre ces niveaux sont importantes, mais ne sauraient gommer les simi litudes entre les épreuves ou remettre en question leur spécificité. Rapport en licence, mémoire de masters, thèse de doctorat et dossier scientifique dHDR, appartiennent aumême type décritet exigent unedémarche intellectuelle similaire. Cette spéci ficité de la démarche et des objectifs en fait lintérêt mais aussi la difficulté. Mémoires, thèses et HDR font lasynthèse des différentes connaissances et compé tencesacquises au cours de vos cursus. Ils ne peuvent être conçus et rédigés quen fin détudes. Cest le couronnement de chaque niveau de diplôme. Les premières années détudesvous obligent à acquérir des connaissances dans les différentes disciplines. Lobjectif est de vous initier aux savoirs fondamentaux et de faire la preuve que vous êtes capable de comprendre et dapprendre. Il sagit deresti tuerpertinemment lesacquis. —— 1. « Dans le cadre de lharmonisation des cursus denseignement supérieur européens, le cursus univer sitaire français s: la licence, le master et le doctorat.organise autour de trois diplômes nationaux Cette organisation, dite L.M.D... » http://www.enseignementsuprecherche.gouv.fr/cid20190/organi sationlicencemasterdoctoratl.m.d.html 2. Tout diplôme dingénieur habilité par la CTI (Commission des titres dingénieur) donne automatique o ment droit au grade de master (décret du 30 août 1999, n 99747).
16
MÉMENTOS LMDRÉUSSIR MÉMOIRE, THÈSE ET HDR
Au niveau de laLicence (bac + 3), il sagit dacquérir des connaissances, plus évoluées et de faire la preuve que vous êtescapable de les utiliser pour résoudre des problèmes complexes. Votre évaluation se fait souvent à partir de cas adaptés de problèmes qui pourraient être rencontrés dans la vie pratique des organisations. Le cas permet de faire sur un tableur toutes sortes de « simulations » pour que la réponse, téléguidée par la formula tion de lénoncé, corresponde à votre niveau de connaissances. Si on a bien compris et appris ses cours et si on est capable dutiliser les outils modernes de traitement des données et informations on doit pouvoir présenter une analyse et poser un diagnostic en fonction des hypothèses puis répondre à la question posée de manière circonstanciée. Le mémoire de fin de Licence vous laisse le libre choix du sujet.Cest à vous de le définir et de montrer comment vouscomprenez la réalité professionnellesil sappuie sur lexpérience pratique dun stage. Plus rarement, vous devez montrer votre capacité à faire la synthèse de vos connaissances dans un domaine précis sil sagit dun travail théorique. Vous rédigez untexte descriptif, montrant que vous savez retran scrire lessentiel dun problème vécu ou dun problème théorique, lanalyser et poser un diagnostic. Lemémoire de master5),(bac + la thèse8) et(bac + a fortiorilHDR supposent acquises les connaissances indispensables au traitement du sujet. Votre jury ne sera pas constitué pour les vérifier mais pour évaluer votre capacité à les mobiliser et à les utiliser pour faire des analyses, des diagnostics et des pronostics à bon escient. À ce niveau, vos connaissances doivent être suffisamment approfondies pour pouvoirutiliser les notions, concepts, outils de traitement, etc. de manière efficace et critique. Leur utilisation pratique nécessite une perception transversale de vos années détudes. Les cloisonnements par discipline et les découpages des programmes académiques nont aucun sens dans le cadre dune étude de situation concrète et de ses consé quences. Il vous faut être à laise dans la plupart des disciplines pour reliertransversa lement(à travers et audelà) les unes et les autres et faire tous les rapprochements qui simposent. Le mémoire, la thèse et lHDR sont toujours unesynthèse. Ils montrent dune part votre capacité à utiliser vos connaissances théoriques dans des cadres prati ques où lhumain, les systèmes dinformations, limmatériel, les oppositions entre court terme et long terme etc. jouent un rôle déterminant et dautre part à faire évoluer les connaissances. Les mémoires, la thèse et lHDR ne correspondent donc à aucun autre type dexercices. Ce sont des exercices intéressants mais aussi difficiles qui demandent : un bonniveau de connaissances; desméthodes de travailstrictes ; uneorganisationrigoureuse ; un goût pour lesétudeset larecherche; une idée claire desobjectifs. Or confrontés à ce nouveau type décrit, vous évaluez souvent assez mal ce qui vous est demandé et, sans expérience ni directives précises, vous dispersez vos efforts et risquez déchouer.
I NTRODUCTION
17
Cest pourquoi il nous a semblé indispensable de vous fournir la méthode à suivre, « pour réussir mémoire et thèse dans les cursus LMD ainsi que lHDR », adaptable aux exigences et caractéristiques propres à chaque discipline et établissement. Pour réussir votre mémoire, votre thèse ou votre HDR, cet ouvrage vous propose : ;une définition claire des objectifs ;une méthode de travail en gestion de projet ;les règles de composition et de rédaction 3 les réponses à la FAQ qui vous embarrassent fréquemment Dabord, vous avez besoin de savoir où vous allez. Cest pourquoi nous commençons par définir dans « Avant projet : les préalables » les objectifs et les critères sur lesquels vos mémoire, thèse et HDR dans leurs particularités, seront jugés. Ensuite, dans « Projet » nous avons choisi de suivreles 3 grandes phases de votre travailetles 7 étapes de sa réalisation, en indiquant pour chaque étape : lesobjec tifs, ladémarcheet lesproductionsà réaliser. Chaque phase est illustrée dexemples extraits de travaux soutenus ou en phase dachè vement. Ils traitent, pour la plupart, des vastes domaines de la gestion, mais les ensei gnements quon peut en tirer sont bien sûr transposables aux autres domaines des sciences humaines. re Phase 1 : recherche: cette 1 phase, sarticule en 2 étapes : létape 1 dexploration. Elle mène à laformulation précise du sujet, cestàdire audégagement dune question(ou de cequi pose problème), puis à létablis sement duplan de recherchequi organise le recueil et lanalyse des données, létape 2 demise enœuvrede la recherche. Elle recueille, analyse et interprète les données, conduit à la réponse à la question posée ; e : écriturePhase 2 phase, comporte 3 étapes : cette 2 : létape 1 decomposition. Elle organise la réflexion pourdémontrer la validité de la réponse apportée, établit leplan de rédaction; létape 2 derédactiondu texte sachève par laproduction du mémoirelui même de la thèse ou du dossier dHDR ; létape 3 dédition met en forme;le document final e Phase 3:soutenance:: cette 3 phase comporte 2 étapes ou présentation orale létape 1 depréparationdelexposé de soutenanceet des documents daccompagnement, létape 2 de lasoutenanceproprement dite qui permet deprésenterses résul tats, denmontrer la valeur ajoutée,et les limites puis dendiscuteravec le jury. Cette étape orale est la dernière. Nous suivrons un ordre chronologique, parce quil permet de présenter simplement lévolution du travail, dans tous ces aspects. Lisez cet ouvrage : daborden continudans lequel s, pour bien voir le type de projet inscrit votre mémoire, thèse ou HDR ; —— 3. Foire aux questions
18
MÉMENTOS LMDRÉUSSIR MÉMOIRE, THÈSE ET HDR
puis,en séquence, chapitre par chapitre, en fonction de lavancement de votre travail. Les difficultés n;apparaissent réellement que quand vous y êtes confrontés enfindirectementen allant à la partie qui traite de létape à laquelle vous êtes arrivé.
PARTIE
1
Avant projet : les préalables
Mémoires, thèses ou HDR vont vous mobiliser pendant une année pour le mémoire ou plusieurs pour la thèse et lHDR. Ne les entreprenez pas sans avoir bien compris ce quon attend de vous, sans avoir bien précisé vos objectifs, sans avoir bien préparé votre plan de travail. Un projet est « Une démarche spécifique, qui permet de structurer méthodi quement une réalité à venir »... « Un projet est défini et mis enœuvre pour élaborer une réponse au besoin dutilisateur et implique : un objectif, des 1 actions à entreprendre et des ressources » . Votre projet a donc forcément unedate de début et une date de fin. Ledécoupagede votre projet en sousensembles maîtrisables permet de mettre en phases saconduiteet saréussite. Sa mise en phases permet de procéder à saplanification par étapessuccessives. Chacune delles a une fin qui doit êtrevalidée avant de passer à la phase suivante. Lorsque plusieurs sousprojets ont un même objectif, on parle de programme. Le programme planifie les tâches à accomplir, leur ordonnancement, leur durée, les ressources et moyens nécessaires. Lorsque le projet est important, les jalons sont gérés par des logiciels pour construire des diagrammes de suivi (pour létalement (Gantt) et pour repérer les tâches critiques (PERT)). —— 1.: http://www.esen.education.fr/fileadmin/user_upload/MoAfnor Agence française de normalisation dules/Ressources/Themes/commprof/iso_1/laguigne_iso_1_vig1_fich1.pdf
20
MÉMENTOS LMDRÉUSSIR MÉMOIRE, THÈSE ET HDR
Même si le mémoire, la thèse et lHDR (capital immatériel) ne sont pas lexact équivalent du projet de construction dun immeuble (capital matériel), lesuivi chronologique des phases, étapes, jalons à valider et des tâches à effectuer est primordial. Votre projet se résume à latteinte dun objectif, dans une conformité exigée et le respect des délais. Il faut donc : prévoir: la définition des objectifs ; mesurer: la conformité ; être flexible: cestàdire entreprendre rapidement des actions correctives.
À RETENIR
L e
CHAPITRE
double
1
objectif
Mémoires de fin détudes, thèses et HDR ont2 objectifs: 1. Un objectif « universitaire » pour évaluer votre capacité à : utiliser vos connaissancespour comprendre les pratiques, situations, phénomènes, ques tions et problèmes... ; prendre une distance critiquevisàvis de la théorie et de la pratique ; communiquer vos résultats;par la rédaction du document final présenter à loralvos travaux et accepter den discuter avec un jury lors de lépreuve de soutenance. 2. Un objectif « scientifique » pour augmenter le niveau des connaissances en : explorant;un domaine de compétence identifiant;correctement questions et problèmes cherchantdes réponses et des explications pertinentes.
Un mémoireest l«exposé complet dune question, dun sujet, rédigé en vue dun 1 diplôme ou pour une société savante». Cest untravail de recherchequi sanctionne une fin détudes et qui doitconstituer un apport original. Ce document de 80 à 100 pages (hors annexes) pour les Masters estdémonstratif. Il doit communiquer des idées et des résultats scientifiques ou techniques. La thèse de doctoratest un document de 300 pages ou plus, quidoit apporter une réelle valeur ajoutée à la réflexion et aux connaissances. Le nom même de thèse signifie, avant toute référence universitaire «Proposition ou théorie particulière quon 2 tient pour vraie et quon sengage à défendre par des arguments» . Le dossier dHDRest composé de plus de 100 pages. Il comprend la synthèse de la thèse, des articles de recherche publiés ou acceptés pour la publication dans une revue classée, ainsi que toutes les activités et responsabilités relevant de la recherche. Lensemble doit constituer un apport scientifique substantiel et montrer la progression du chercheur depuis sa thèse. Ce document doit faire apparaître les évolutions de la réflexion du chercheur, de ses activités scientifiques, de son expérience dans la recherche et lanimation de la recherche et de ses projets. Ce document porte obligatoi rement un titre et sera enregistré pour être consulté. —— 1.Grand Larousse de la langue française. 2.Le Petit Robert.
22
MÉMENTOS LMDRÉUSSIR MÉMOIRE, THÈSE ET HDR
Travaux de recherche, thèses et mémoires ne sauraient être la simple répétition ou la compilation déléments connus. Le travail de recherche suppose dedécouvriret de proposer de la nouveauté, à partir de lexistant, qui, comme toute proposition nouvelle devra être défendue, « soutenue » avant ladhésion de la communauté scienti fique. La personne qui a soutenu sa thèse nest plus tout à fait un étudiant ou seule ment un étudiant, comme dailleurs celle qui candidate au mémoire, car le travail de recherche et décriture suppose toujours uninvestissement personnelet uneprise de responsabilité. Cest le chercheur qui choisit le sujet, lanalyse, définit les méthodes de traitement et propose des solutions, avec laide de la personne qui dirige son mémoire ou sa thèse et sous son contrôle quand il nest encore quun apprenti chercheur. Après la thèse, lhabilitation à diriger les recherches, lHDR, permettra à lenseignant chercheur dencadrer à son tour des recherches.
1 LUNIVERSITAIRE »OBJECTIF «
Mémoires, thèses et HDR sont des exercices de fin détudes qui valident des compé tences intellectuelles et communicationnelles.
A  La validation des compétences intellectuelles
Les différents niveaux détudes sont construits comme des étapes permettant lacquisi tion et lutilisation de connaissances et de compétences. Mémoires, thèses et HDR font la synthèse des différents aspects de votre formation. Un mémoireprouve que vous avez desconnaissances, que vous êtes capable de les actualiseret lesutiliserdans un contexte pratique, mais aussi que vous avez acquis les fondamentaux de la réflexion(recul critique, analyse, synthèse), et finalement que vous savez prendre vosresponsabilités. Thèse puis HDR forment un ensemble plus stratégique car axé sur le long terme, elles balisent des compétences à la recherche et profilent une pratique professionnelle, une carrière.
1) Recul critique Dans la pratique professionnelle et dans la recherche, il ne sagit plus de réciter des leçons ou de résoudre des problèmes préparés à lavance mais daffronter la réalité du terrain dans sa complexité. En fin détudes, vous devez être capable deréfléchirsur ce que vous avez appris et fait (par exemple lors dun stage) et deprendre une distance critiquepar rapport à ce que vous savez, à votre pratique ou au domaine dapplication choisi. Le mémoire, la thèse et lHDR sont des documents qui attestent que vous : êtes capable dune approche critique dune situation ou dun phénomène ; avez les compétences suffisantes pour poser justement un problème complexe et le résoudre.
CHAPITRE1Le double objectif
23
La première étape de la réflexion est cerecul critiquequi permet de se dégager des événements et de laction. Réfléchir, cest se « retourner sur » la mission terminée et les théories apprises et être capable de « faire le tri » (cest le sens premier du mot critique) entre ce qui est important et ce qui est accessoire, ce qui est pertinent ou non, etc. La première étape de la réflexion est donc ce recul qui permet déchapper aux flux des événements et de laction et va consister à distinguer dans la réalité, qui apparaît toujours comme un processus continu, un espace avec un début et une fin, cestà dire à délimiter un champ danalyse.
2) Analyse La deuxième étape de la réflexion est l», consiste àanalyse. Analyser, du grec « délier décomposer un tout en ces différents éléments ou constituants. Analyser une expérience, un thème, une situation, une phrase, une matière, etc. cest en distinguer les différents constituants qui, dans la réalité, apparaissent mélangés. Lanalyse va permettre de voir de quoi les choses, les événements, les textes, etc. sont faits. La capa cité à lanalyse est une dimension fondamentale de lesprit humain et une des deux démarches intellectuelles de base. Cette démarche va dominer dans les premières étapes de votre recherche puis laisser place ensuite au travail tout aussi fondamental, de synthèse.
3) Synthèse Mais pour comprendre, il ne suffit pas de distinguer simplement de quoi les choses sont faites, il faut également repérer les relations entre les différents éléments distingués, ensuite regrouper les éléments dont on juge quils ont un (ou des) point(s) commun(s) dans des catégories claires et enfin les resituer dans un contexte plus général qui va leur donner leur sens. La synthèse regroupe justement les différents éléments de lanalyse dans des ensembles cohérents. Elle permet de les « qualifier », cestàdire de lesinterpréteret den dégager lasignificationpour enaméliorerla connaissance. Connaître, cdans une boucle ininterrompue, séparer pour analyser, puis relierest « 3 pour synthétiser ou complexifier », écrit ainsi le sociologue Edgar Morin .
Exemple Dans lanalyse dun coût de revient par activité, on ne se demande plus quelles charges constituent les coûts, mais quelles sont les activités qui les ont générées. Pour cela on procède dans une première démarche à une analyse qui détermine tous les inducteurs (qui ont inféré, induit) de coûts des activités pour non plus répondre à la question « combien ça coûte ? » mais « pourquoi ça a coûté tant ? ». Ensuite dans une deuxième démarche on regroupe analytiquement tous les inducteurs semblables dans des ensem bles cohérents dinducteurs, pour ne conserver que les activités qui sont le cœur du —— 3. Communication au congrès international « Quelle université pour demain ? Vers une évolution trans o disciplinaire de luniversite », Locarno Suisse, 30 avril2 mai 1997 ; texte paru dans Motivation n 24, 1997.
24
MÉMENTOS LMDRÉUSSIR MÉMOIRE, THÈSE ET HDR
métier, celles qui identifient globalement lorganisation, caractérise son fairevaloir, lui donnent un avantage concurrentiel, etc. Enfin, dans une troisième démarche, on externa lise celles qui ne sont que des activités de support (services) pour en baisser les coûts. Ainsi un établissement denseignement peut externaliser toutes les activités de nettoyage, nour riture, gardiennage, maintenance informatique, services techniques, comptabilité, etc. pour ninvestir et se recentrer que sur celles pour lesquelles est reconnue globalement sa compétence et qui le différencient positivement des autres.
4) Prise de responsabilité Cette démarche intellectuelle est aussi une démarche de responsabilité. Le mémoire, la thèse et lHDR doivent prouver que vous êtes capable de fournir untravail personnel et deprendre vos responsabilités, comme vous les prenez déjà ou les prendrez dans la pratique professionnelle. La qualification ou linterprétation que vous faites à partir de vos analyses et de votre synthèse est en effet « personnelle ». Cest le surplus quap porte votre travail, votre regard sur la réalité ou le problème que vous avez étudiés. À la différence des exercices pédagogiques, pour le mémoire, la thèse, lHDR,il ny a pas ici de corrigé typeà partir duquel on pourrait évaluer votre travail. Comme dans la pratique professionnelle, vous ne devezfaire des propositionsquaprès avoir analysétous les éléments importants etvérifiéque vousmaîtrisez le domaine et les théoriesen présence. Le problème que vous posez dans votre mémoire, votre thèse ou HDR, cest à vous quil sest posé et cest vous qui avez choisi de le traiter. Cest donc vous qui devriez êtrela personne la plus capablede le résoudre. Les membres des jurys sont chacun dans leur domaine, plus compétents que vous. Sur tel ou tel point, il sera très fructueux de les écouter, de même quil aura été fructueux découter la personne qui dirige votre mémoire ou votre recherche. Mais ce nest ni à eux ni à elle de vous dire ce que « vous » vous pensez et connaissez mieux que quiconque, si votre travail a été bien mené. Dailleurs, on vous demande parfois de faire précéder votre texte dune note rédigée par exemple ainsi :« Létablissement X. nentend donner aucune approbation ou impro bation aux opinions émises dans ce mémoire : ces opinions doivent être considérées comme propres à leur auteur ».Cette note dégage la responsabilité de létablissement denseignement des opinions émises et rappelle la vôtre. Cest lavalidité scientifique de vos méthodes et de vos résultatsque le jury doit vérifier et garantir, en premier. Bien sûr, il discute aussi de la pertinence de vos opinions et vous devez apprendre à justifier les vôtres. Le travail du mémoire, de la thèse et de lHDR est donc la validation de prises de respon sabilités intellectuelles et pratiques : distinguez ce « qui peutposer questionsqui» ou « fait problème» dans telle théorie ou telle pratique ; trouvez une solution possible, apportez une réponse plausible, une explication pertinente ; justifiez votre point de vue,argumentez, démontrezque votre position est logique, quelle tient compte des différents aspects du problème, quelle nignore
Soyez le premier à déposer un commentaire !

17/1000 caractères maximum.