//img.uscri.be/pth/b4a8ef043d116bc378ad2c9145281cfea2e5bfad
Cet ouvrage fait partie de la bibliothèque YouScribe
Obtenez un accès à la bibliothèque pour le lire en ligne
En savoir plus

Annales, histoire, géographie, classe de 3ème

De
147 pages
Destiné aux élèves de 3e du Burkina Faso se préparant au BEPC, cet ouvrage propose :
- une technique pour apprendre les leçons
- un aide-mémoire commentant le programme de 3°
- un recueil de sujets inédits, corrigés et non corrigés
Voir plus Voir moins

ANNALESHARMATTAN-BURJaNA

HISTOIRE GEOGRAPHIE 3ème

Méthode et conseils pratiques - Résumé de cours - Sujets corrigés Sujets tests

-

Zakaria NADIA Professeur certifié au Lycée Départemental de Tanghin-Dassouri. Amadou SIDIBE Professeur certifié au Prytanée Militaire de Kadiogo.

http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo. harmattan 1@wanadoo.fr

fr

2006 ISBN: 2-296-00453-9 EAN : 9782296004535

@ L'Harmattan,

SOMMAIRE

Avant propos............................................................................. Note des auteurs........................................................................ Première partie: conseils méthodologiques et pratiques..................................... méthodologie de la synthèse ....................... le commentaire de documents ........................................ conseils pratiques............................................................ Deuxième partie: rappels de cours..................................... comment apprendre une leçon ...................................... Histoire . Géographie . Troisième partie: exercices........................................... Suj ets...............................................................................
Corrigés. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .. . . .. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . .

5 7

9 Il 14 19 21 23 24 36 49 51 67 111 129

Sujets non corrigés.....................................................

Annexes

.....................

AVANT-PROPOS
Quand en 2005, les auteurs de ses annales, Amadou SIDIBE et Zakaria NADIA, m'ont contacté pour me faire part de leur projet et solliciter mon soutien, afm de le mener à terme, je n'ai pas hésité un seul instant. J'ai approuvé leur projet et la démarche. Aujourd'hui le fruit de leurs effort est là et il ont de quoi en être fier. En effet, non seulement, ils répondent à des besoins exprimé par les élèves des classes d'examen, notamment ceux de troisième (3ème), mais ils proposent une démarche originale, par rapport à l'existant en matière d'annales d'histoire - géographie, dans notre pays. Ainsi, ils refusent de se contenter de le produire ( seulement recueillir, imprimer, et publier) les épreuves des sessions antérieur; essentiel de leur document est constitué de production personnel de nouveau sujets. En outre, en plus des renforcement méthodologique, ils proposent un mémento, des principales leçons des programmes actuelle d'histoire-géographie, qui devrait faciliter la révision des cours donnés par le professeur tout au long de l'année. C'est donc un outils précieux, mis à la disposition non seulement des élèves, mais aussi des professeurs, qui peuvent eu trouver des conseils outils et une banque de sujets corrigés ou non.

Ousséni SAKANDE Illspecteur de l'el selgllenle11t seconliaire

NOTE DES AUTEURS

La préparation à l'examen vous impose deux exigences: maîtriser le contenu du programme et savoir organiser ses connaissances. C'est à cette double exigences que répond ce fascicule. D'une part il vous permettra d'assimiler les méthodologies de synthèse et de commentaire en traitant les sujets qui vous sont proposés et d'autre part d'avoir une vue synthétique du programme. Certains exercices sont des sujets de BEPC que nous avons repris. Mais la plupart des sujets sont des productions propres et des sujets inédits. Nous ne saurions conclure notre propos sans adresser nos vifs et sincères remerciements à tous ceux qui nous ont apporté quelque aide que ce soit dans la réalisation de cette œuvre. Nous pensons en particulier à Monsieur SAKANDE Ousséni Inspecteur de l'Enseignement Secondaire qui, malgré ses multiples occupations a accepté apporter des suggestions et corrections à ce présent document. Nos remerciements vont aussi aux collègues et amis Alassane WAONGO, Abobacar SY et Hamado ZANGO.

PREMIERE PARTIE

CONSEILS METHODOLOGIQUES

ET PRATIQUES

« L'esprit de mon institution n'est pas d'enseigner à l'enfant beaucoup de choses, mais de ne jamais laisser entrer dans son cerveau que des idées justes et claires. » J.J. ROUSSEAU

Depuis 1986 l'épreuve d'histoire et de géographie est passée de l'oral à l'écrit à l'examen du BEPC. Depuis lors la question de la méthodologie est au centre des préoccupations des candidats. Notre démarche ici' vise donc à donner aux candidats les rudiments pour aborder de manière confiante des sujets de synthèse et de commentaire. L'essentiel n'est pas d'avoir des connaissances, aussi solides soient-elles. Le plus important c'est savoir organiser ces connaissances dans une épreuve.

10

. METHODOLOGIE

DE LA SYNTHESE EN mSTOIRE GEOGRAPHIE

La synthèse est un sujet qui a un champ d'études vaste, qui couvre plusieurs chapitres. Elle recourt à de nombreuses données dont le regroupement privilégie la capacité de synthèse et permet d'établir des relations entre les éléments variés tirés dans plusieurs chapitres. En somme il s'agit, au regard du sujet d'agencer de manière cohérente les arguments qui concourent à la résolution de la question posée. Attention :La formulation du sujet peut ne pas être à la forme interrogative. Ex : Quelles sont les limites de l'agriculture africaine? ou encore Les limites de l'agriculture africaine. Pour ce sujet par exemple l'on se servira aussi bien des aspects du climat, des sols, que des aspects techniques ou humains. Tout devoir de synthèse doit comporter obligatoirement une introduction, un développement et une conclusion. I - L'INTRODUCTION a) Etapes de l'introduction Elle doit être courte et rédigée avec soin. Elle doit comporter les étapes suivantes: amener vers le sujet: cela consiste à aborder toute idée ayant un rapport plus ou moins lointain avec le sujet, mais permettant de l'éclairer; poser le problème c'est-à-dire aboutir à la question que l'on vous demande; annoncer le plan :indiquer les différentes étapes du développement. b) Exemple d'introduction Sujet: Quelles sont les limites de la production agricole en Afrique? Amener le sujet: L'agriculture dans la plupart des pays africains est sous développée. Poser le problème: Elle est confrontée à un certain nombre de limites. Annoncer le plan: Quels sont ces limites sur les plans physique, technique et économique?

Il

Introduction en intégralité L'agriculture dans la plupart des pays africains est sous développée. Elle est confrontée à un certain nombre de limites. Quels sont ces limites sur les plans physique, technique et économique? 2- LE DEVELOPPEMENT a) Que mettre dans le développement? Le développement consiste à expliquer en suivant le plan annoncé dans l'introduction. Il doit comporter au minimum deux (02) parties et au maximum trois (03) parties. Pour certains types de sujets les différentes parties sont suggérées par l'énoncé. Pour d'autres types, ce n'est pas le cas. En tous les cas il ne s'agira pas de faire une énumération mais d'argumenter. Par exemple pour ce sujet-ci, il faudra montrer en quoi les facteurs physiques, techniques et économiques sont des limites à la production agricole. Chaque partie correspond à un paragraphe. On passe d'une partie à une autre en sautant une ligne. Mais entre l'introduction et le développement il convient de laisser deux lignes d'écart, de même entre le développement et la conclusion. Cependant les différentes parties doivent être reliées entre elles par des mots ou des phrases de transition. b Es uisse de dévelo ement En Afrique les pluies sont mal reparties aussi bien dans l'espace que dans le temps. Cela se traduit par de longues saisons très sèches et par zones où les pluies sont très insuffisantes. Ce qui limite énormément la production agricole. De plus les sols sont généralement pauvres, lessivés par les eaux de ruissellement et l'érosion éolienne. Ce sont aussi des sols peu profonds. Mais les techniques de production limitent aussi la rentabilité agricole. En effet les méthodes et les techniques sont encore archaïques et se traduisent par l'agriculture itinérante sur brûlis, l'utilisation de houes, de daba, l'emploi de l'énergie humaine. Ces facteurs techniques diminuent les rendements agricoles et nuisent même à l'équilibre de l'environnement. Qu'en est-il alors des facteurs économiques? Au plan économique, la pauvreté des populations ne permet pas une modération des techniques de production ou en tout très faiblement. Aussi les prix des produits agricoles africains sont faibles et ne sont même pas fixés par les Africains. La situation même du commerce 12

international n'est pas favorable au développement de l'agriculture africaine; en témoigne les subventions américaines au coton. 3- LA CONCLUSION a) Que doit contenir la conclusion? La conclusion répond clairement et défmitivement à la question posée. Elle doit être le bilan du développement. Ce n'est pas une occasion pour faire de nouveaux développements. Rédigée correctement, elle doit déboucher sur une ouverture, une autre question. Attention: Le bilan doit être une synthèse et non une paraphrase du développement. b) Esquisse de conclusion Bilan: l'agriculture africaine est fortement limitée par l'insuffisance de la pluviométrie, la pauvreté des sols et des hommes, l'arriération des techniques de production et les échanges mondiaux inégaux. Ouverture: face à tous ces problèmes, que faire pour que l'agriculture africaine atteigne au moins l' autosuffisanc e alimentaire? Conclusion en intégralité L'agriculture africaine est fortement limitée par l'insuffisance de la pluviométrie, la pauvreté des sols et des hommes, l'arriération des techniques de production et les échanges mondiaux inégaux. Face à tous ces problèmes que faire pour que l'agriculture africaine atteigne au moins l' autosuffisance alimentaire? 4- Comment élaborer un devoir de synthèse? a) ce qu'il faut faire Pour réussir un exercice de synthèse il faut lire attentivement le sujet et s'assurer de l'avoir compris. Puis sur une feuille de brouillon: 1- D'abord mobiliser, rassembler toutes les connaissances ayant trait au sujet à traiter, c'est-à-dire recenser toutes les connaissances, les événements, les dates, les personnages... en rapport avec le sujet ou le thème. 2- La deuxième étape consiste à classer par sous thèmes tous les éléments ainsi notés (recensés). 3- Puis élaborer le plan avec soin. 4- Rédiger l'introduction et la conclusion ( au brouillon toujours) car vous n'aurez pas le temps de rédiger tout le devoir au brouillon.

13

5- Enfm, la rédaction du devoir proprement dit sur votre copie en suivant rigoureusement le plan et en se servant des idées recensées et classées. Soignez la présentation et l'orthographe car ce sont les premiers éléments qui permettent d'apprécier la copie. Relisez attentivement la copie avant de la remettre. b)Ce qu'il ne faut pas faire 1- Titrer ou numéroter les différentes parties. 2- Un devoir avec une seule partie dans le développement. 3- Un devoir sans introduction oulet sans conclusion. 4- Un devoir où les différentes parties ne sont pas bien séparées. 5- Utiliser des tirets, des astérisques, des parenthèses ou tout autre signe caractéristique du style télégraphique. 6- Donner des exemples dans l'introduction ou la conclusion. 7- Accumuler les exemples sans argumenter. 8- Employer le «je» au lieu de « nous ». 9- Les jugements de valeurs ( heureusement,
malheureusement. . .).

~I . LE COMMENTAIRE DE DOCUMENTSI
En quoi consiste le commentaire? Le commentaire de documents consiste à expliquer un document accompagné de questions. La réponse aux différentes questions fait appel au document lui-même, au cours et aux connaissances propres. Il existe plusieurs types de commentaires (commentaire de cartes, de statistiques, de graphiques...) dont le plus courant est celui des textes. Chaque texte présente un caractère original et un intérêt particulier. Cependant il y a des principes généraux dans la conduite d'un commentaire de texte. Le commentaire de texte comporte trois parties: l'introduction: il s'agit de présenter le texte, le développement: il s'agit de répondre de manière cohérente aux différentes questions par ordre, la conclusion: il s'agit de dégager l'intérêt du texte. 1- L'INTRODUCTION a) Pour réussir l'introduction Il faut respecter les étapes suivantes:

14