Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 11,99 € Lire un extrait

Lecture en ligne (cet ouvrage ne se télécharge pas)

Au-delà d'une école à deux vitesses

De
160 pages
La crise de confiance actuelle dans le système éducatif haïtien est particulièrement grave. L'ouvrage se penche sur les questions relatives à l'accès, à la qualité et à la gouvernance de l'école fondamentale haïtienne et vise à créer un espace de conversation où peuvent se manifester les voix des personnes impliquées dans le champ éducatif haïtien. Il constitue aussi un espace de partage et d'expertise en vue de développer le système éducatif sur le plan quantitatif, mais surtout sur le plan qualitatif.
Voir plus Voir moins
Gérald FALLONAndré Élias MAZAWI
Audelà d’une école à deux vitesses
Pour une école fondamentale juste et équitable en Haïti
Documentation Haïtienne
Au-delà d’une école à deux vitesses
© L’Harmattan, 2015 5-7, rue de l’Ecole polytechnique, 75005 Paris
http://www.harmattan.fr diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-343-06501-4 EAN : 9782343065014
Gérald Fallon André Élias Mazawi
Au-delà d’une école à deux vitesses
Pour une école fondamentale juste et équitable en Haïti
L’Harmattan
REMERCIEMENTS
Nous tenons à remercier toutes les personnes qui ont collaboré à ce projet et nous ont accordé leur précieuse assistance, permettant DLQVL j FHW RXYUDJH GH YRLU OH MRXU GDQV VD YHUVLRQ ¿QDOH En premier lieu, nous aimerions reconnaître la contribution de nombreuses personnes impliquées dans le champ éducatif haïtien qui nous ont accordé leur temps avec générosité et ouverture G¶HVSULW 6DQV OHXU FROODERUDWLRQ QRXV Q¶DXULRQV SDV SX QRXV engager dans une exploration qui vise un champ éducatif aussi complexe, tant par son histoire et sa culture que par son aspect LQVWLWXWLRQQHO 1RXV H[SULPRQV QRWUH JUDWLWXGH DX[ GLUHFWLRQV des écoles fondamentales qui nous ont permis de les visiter et de QRXV HQWUHWHQLU DYHF OHXUV FROOqJXHV 1RXV UHPHUFLRQV DXVVL OHV HQVHLJQDQWV TXL QRXV RQW UHoXV GDQV OHXUV VDOOHV GH FODVVH 1RWUH devoir d’assurer l’anonymat à tous nos interlocuteurs ne nous SHUPHW SDV GH OHV QRPPHU HW GH OHV UHPHUFLHU LQGLYLGXHOOHPHQW La publication de cet ouvrage a été rendue possible grâce àOD SDUWLFLSDWLRQ ¿QDQFLqUH GX PLQLVWqUH GHV $IIDLUHV pWUDQJqUHV du Commerce et du Développement du Canada, et de l’appui ¿QDQFLHU HW GX VRXWLHQ WHFKQLTXH GH OD )RQGDWLRQ 3DXO*pULQ/DMRLH )3*/  1RXV UHPHUFLRQV OD )RQGDWLRQ 3DXO *pULQ/DMRLH )3*/  HW WRXW SDUWLFXOLqUHPHQW VRQ SUpVLGHQW PRQVLHXU )UDQoRLV *pULQ/DMRLH DLQVL TXH OH 3URJUDPPH GH FRRSpUDWLRQ YRORQWDLUH 3&9 ¿QDQFp SDU O¶$JHQFH FDQDGLHQQH GH GpYHORSSHPHQW LQWHUQDWLRQDO $&',  GH QRXV DYRLU GRQQp l’opportunité d’entreprendre cette exploration en collaboration avec son principal partenaire en éducation fondamentale, OH PLQLVWqUH GH O¶eGXFDWLRQ QDWLRQDOH HW GH OD )RUPDWLRQ SURIHVVLRQQHOOH 0(1)3 G¶+DwWL /D )RQGDWLRQ SDU O¶HQWUHPLVH GX 3&9 D PLV j QRWUH GLVSRVLWLRQ WRXW OH VXSSRUW ORJLVWLTXH HW OH PDWpULHO QpFHVVDLUH WDQW j 0RQWUpDO TX¶HQ +DwWL WRXW HQ QRXV laissant la liberté nécessaire pour concevoir et entreprendre cette pWXGH 'XUDQW WRXW QRWUH VpMRXU HQ +DwWL QRXV DYRQV EpQp¿FLp GH
7
l’hospitalité et du soutien logistique et institutionnel de monsieur /pRQHO *DUQLHU HW GH PDGDPH -XGLWK ,PERGHQ UHVSHFWLYHPHQW FKHI GH SURMHW HW FRRUGRQQDWULFH UpJLRQDOH EDVpV j 3RUWDX3ULQFH DLQVL TXH GH WRXV OHV PHPEUHV GH OHXU pTXLSH /HXU DVVLVWDQFH continue nous a permis de maintenir le cap tout le long de notre séjour et d’entreprendre nos activités de collecte de donnéesVDQV HQWUDYHV 1RXV UHPHUFLRQV OH GLUHFWHXU JpQpUDO GX 0(1)3 PRQVLHXU 'HQLV Cadeau, de nous avoir accordé un libre accès aux membres de son équipe et aux ressources et statistiques nécessaires, y compris FHOOHV GH OD 'LUHFWLRQ GH OD SODQL¿FDWLRQ HW GH OD FRRSpUDWLRQ H[WHUQH '3&(  'H PrPH QRXV UHFRQQDLVVRQV OH VRXWLHQ GX SURIHVVHXU 7KRPDV 6RUN YLFHGR\HQ GH OD IDFXOWp GH O¶pGXFDWLRQ j O¶8QLYHUVLWp GH &RORPELH%ULWDQQLTXH j 9DQFRXYHU TXL QRXV D SHUPLV G¶HQWDPHU OH SURMHW HQ YXH GH QRWUH VpMRXU HQ +DwWL Messieurs Thibaut Lauwerier, doctorant en éducation comparée à l’Université de Genève, Louis-Joseph Olivier, étudiant en FRPPXQLFDWLRQ j O¶8QLYHUVLWp G¶eWDW G¶+DwWL HW PDGDPH 1LFROH 6LPpRQ QRXV RQW DFFRUGp OHXU VRXWLHQ SURIHVVLRQQHO HW GpYRXp j FHUWDLQHV pWDSHV GH QRWUH SURMHW 0RQVLHXU /DXZHULHU D coordonné le recensement des sources littéraires sur l’éducation IRQGDPHQWDOH HQ +DwWL j O¶DXWRPQH  HW D GLULJp XQH FRQIpUHQFH VXU OD SUpVHQWDWLRQ GHV FRQVWDWV SRXU OD )RQGDWLRQ 3*/ HW VHV SDUWHQDLUHV ¬ 3RUWDX3ULQFH PRQVLHXU 2OLYLHU HW PDGDPH 6LPpRQ QRXV RQW DVVLVWpV GDQV OD WUDQVFULSWLRQ YHUEDWLP GHV entrevues réalisées sur le terrain et des délibérations et discussions sur le contenu du rapport préliminaire lors du séminaire d’octobre  TXL D HX OLHX j O¶XQLYHUVLWp 4XLVTXH\D j 3RUWDX3ULQFH Nous les remercions tous les trois pour leur contribution et leur assistance qui nous ont permis de colliger de façon productive la PDVVH pQRUPH GH GRFXPHQWV HW GH WpPRLJQDJHV UHFXHLOOLV
8
Un remerciement spécial est dû à ceux qui nous ont accompagnés HW DVVLVWpV GH PDLQWHV IDoRQV GXUDQW QRWUH VpMRXU 6DQV OHXUV VRLQV leur sens de l’accueil et du partage, notre séjour aurait été tout à IDLW GLIIpUHQW 1RWUH VpMRXU HQ +DwWL GX  DYULO DX  PDL  D pWp SRXU nous deux une source d’apprentissage tant sur le plan humain TXH SURIHVVLRQQHO 1RXV HVSpURQV TXH OH SUpVHQW RXYUDJH ± TXL VXLW OH VpPLQDLUH WHQX HQ RFWREUH  ± UHÀqWH OHV GLIIpUHQWV DVSHFWV GH FH FKHPLQHPHQW 1RXV HVSpURQV DXVVL TXH FHW RXYUDJH exprime notre volonté ferme de soutenir nos collègues haïtiens, déterminés à tracer de nouveaux horizons dans leur démarche de reconstruction nationale dans laquelle l’éducation fondamentale MRXH XQ U{OH GH SUHPLHU SODQ *pUDOG )DOORQ HW $QGUp (OLDV 0D]DZL 9DQFRXYHU &RORPELH%ULWDQQLTXH OH  MDQYLHU 
9