Cette publication ne fait pas partie de la bibliothèque YouScribe
Elle est disponible uniquement à l'achat (la librairie de YouScribe)
Achetez pour : 3,49 € Lire un extrait

Téléchargement

Format(s) : EPUB

sans DRM

Fiche de lecture Les Rêveries du promeneur solitaire (résumé détaillé et analyse littéraire de référence)

De
64 pages
La collection « Fichebook » vous offre la possibilité de tout savoir des Rêveries du promeneur solitaire de Jean-Jacques Rousseau grâce à une fiche de lecture aussi complète que détaillée.


La rédaction, claire et accessible, a été confiée à un spécialiste universitaire.


Notre travail éditorial vous offre un grand confort de lecture, spécialement développé pour la lecture numérique. Cette fiche de lecture répond à une charte qualité mise en place par une équipe d’enseignants.


Ce livre numérique contient :


- Un sommaire dynamique

- La biographie de Jean-Jacques Rousseau

- La présentation de l’œuvre

- Le résumé détaillé (chapitre par chapitre)

- Les raisons du succès

- Les thèmes principaux

- L'étude du mouvement littéraire de l’auteur
Voir plus Voir moins
Extrait
Jean-Jacques Rousseau naît à la fin du mois de juin 1712 à Genève, dans une famille calviniste. Il perd sa mère neuf jours après sa naissance, traumatisme qu'il garde en lui comme un sentiment de culpabilité : « Je coûtai la vie à ma mère. » (Les Confessions, Livre Premier) Le jeune Rousseau est élevé par son père horloger, jusqu'à l'âge de dix ans, aux côtés d'un frère plus âgé et d'un tempérament assez dissipé. Il évoque dans ses Confessions une enfance heureuse auprès d'un père aimant, libre d'esprit, dont il hérite son état d'esprit républicain et son rejet de l'injustice. Il développe également un goût précoce pour la lecture : d'abord des romans, puis des traités de philosophie et d'histoire, jusqu'aux classiques latins.
Son père est arrêté alors qu'il a dix ans, pour avoir provoqué un homme en duel, et s'enfuit alors du pays, laissant son fils aux soins de son oncle et de sa tante à Bossey. Ces derniers l’élèvent, avec son cousin, jusqu'à ce qu'il soit placé en apprentissage chez un greffier. Cependant, le résultat n'est pas satisfaisant, et le jeune Rousseau connaît un nouveau maître : M. Ducommun, graveur, chez qui il est placé en 1725. C'est un nouvel échec : les mauvais traitements et la tyrannie de M. Ducommun le poussent à s'enfuir en 1728. Il a alors seize ans.
Il est recueilli pendant son errance par Madame de Warens, figure maternelle qui prendra une importance considérable dans la vie du jeune homme. La jeune femme, de treize ans son aînée, le convertit au catholicisme, devient sa tutrice et plus tard son amante. Son errance dure jusqu'en 1732, date à laquelle il rejoint sa protectrice. Il commence par enseigner la musique, puis devient l'intendant de Mme de Warens et écrit chez elle son premier livre en 1739, Le Verger de Madame la baronne de Warens. Il coule auprès d'elle des jours paisibles aux Charmettes, entre 1737 et 1740, qu'il considère comme les plus heureux de sa vie.
Un pour Un
Permettre à tous d'accéder à la lecture
Pour chaque accès à la bibliothèque, YouScribe donne un accès à une personne dans le besoin