Commentaire et dissertation en histoire

De
Publié par

Cet ouvrage apporte à l'étudiant en Histoire du premier cycle de l'enseignement supérieur les méthodes pour aborder les diverses épreuves du cursus universitaire. Du brouillon à la réalisation d'un commentaire, il apprend à cerner un texte, ses idées et son plan. Le lecteur découvre comment interpréter justement et situer dans leur contexte des documents statistiques et des cartes. La partie didactique s'accompagne d'exemples et d'exercices corrigés qui pourront servir de modèle.
Publié le : mercredi 1 décembre 2010
Lecture(s) : 35 106
EAN13 : 9782296446199
Nombre de pages : 201
Voir plus Voir moins
Cette publication est uniquement disponible à l'achat
COMMENTAIRE ET DISSERTATION EN HISTOIRE
© L’Harmattan, 2010 5-7, rue de l’École-polytechnique ; 75005 Paris http://www.librairieharmattan.com diffusion.harmattan@wanadoo.fr harmattan1@wanadoo.fr ISBN : 978-2-296-12788-3 EAN : 9782296127883
Joseph Tanga Onana COMMENTAIRE ET DISSERTATION EN HISTOIRE Méthodologie et sujets corrigés
Collection « Cours et Manuels » Harmattan Cameroun Sous la direction de Roger MONDOUE et Eric Richard NYITOUEK AMVENE La plupart des élèves et étudiants africains achèvent leur cycle d’apprentissage sans avoir accès directement aux sources des savoirs reçus. Les cours et/ou manuels de leurs enseignants sont alors les seuls ou rares outils pédagogiques disponibles. Il devient donc urgent de publier et diffuser ces cours et manuels, afin d’assurer l’accès du plus grand nombre d’apprenants à une éducation de qualité. La collectionCours et Manuelsest ouverte aux enseignants de toutes les disciplines de l’enseignement maternel, primaire, secondaire et universitaire, dont le souci majeur est de relever le niveau d’éducation et de promouvoir le développement tant escompté sur le sol africain. Déjà parus Oscar ASSOUMOU MENYE,Mathématiques financières, outils et applications, 2010.
PRÉFACE
C'est un honneur pour moi de répondre à l'amicale demande de mon collègue et ami depréfacer cet ouvrage de méthodologie conçupour les étudiants depremier cycle de l'enseignement supérieur en Histoirequi affrontent des épreuves écrites en histoire (commentaires de documents historiques et dissertations historiques).
Il est admisque l'histoire se fonde sur des sources, des documents divers (textes écrits, documents iconographiques, vestiges archéologiques, données de la tradition orale...)qui sont les meilleurs témoins dupassé. Toutefois, comme tout témoin, ces documents n'apportent des informations nouvelles et cohérentesque si l'on les interroge avec méthode etprécision.
En histoire, le commentaire de documents historiques est un exercice essentiel non seulement à l'acquisition du métier d'Historien, mais également à la reconstitution dupassé àpartir d'un document historique.
La première partie de cet ouvrage est consacrée au commentaire de documents historiques. L'auteur de l'ouvragey expose les finalités de cet exercice, met engarde contre les erreurs communément commisespar les étudiants, présente les étapes et les outils pour réussir un bon commentaire de documents historiques etpropose enfin des exemples rédigés de commentaire dequelquesgrands types de documents historiques. Dans la secondepartie de l'ouvrage est abordé l'autre exercice majeur auquel l’étudiant en histoire doit régulièrement faire face : il s'agit de la dissertation historique. L'auteur attire l'attention sur les écueils de la dissertation historique etpropose un itinérairepour réussir une bonne dissertation. Six devoirs intégralement rédigés sont également proposés en guise d'illustration. Cet ouvragepédagogique est d'un apport essentielpour tout étudiant de premier cycle de l'enseignement supérieur en Histoire.
Pr Emmanuel GHOMSI,
Enseignant d'Histoire (retraité), Université de Yaoundé I
AVANT-PROPOS
Cet ouvrage de méthodologie s’adresse à ceux et à celles qui doivent affronter une épreuve écrite d’Histoire (dissertation ou commentaire de documents), aux étudiants de premier cycle de l’enseignement supérieur, tout spécialement aux étudiants des Facultés des Arts, Lettres et Sciences Humaines et des Ecoles Normales Supérieures (Départements d’Histoire et de Géographie).
L’Histoire n’est pas une simple matière de mémoire, mais une discipline d’éveil, de réflexion et d’ouverture au monde des hommes et des femmes, dans lequel elle permet de mieux se situer, que ce soit dans l’espace ou dans le temps.
Il ne viendrait à l’esprit de personne de préparer une épreuve écrite de Mathématiques ou de Sciences physiques en étudiant seulement la théorie et en se dispensant de faire des exercices. La préparation à une épreuve écrite d’histoire exige un entraînement semblable qui aiguise l’observation, aide la mémoire et assure le jugement.
Cet ouvrage propose justement un entraînement à l’épreuve écrite d’histoire, afin de permettre l’acquisition d’une méthode qui rende plus autonome et plus ouvert celui ou celle qui étudie cette discipline.
Nous pensons que ce modeste travail sera accueilli avec ferveur par les utilisateurs, c'est-à-dire les étudiants et leurs professeurs, et que ces derniers se feront un devoir de nous signaler ses imperfections, pour nous permettre de l’améliorer à l’avenir.
Nous voudrions, pour terminer, dire que ce travail, si provisoire soit-il, n’aurait pas pu être accompli si nous n’avions bénéficié des encouragements de nos anciens professeurs des universités du Cameroun, de Paris I (Panthéon-Sorbonne) et de Paris XII.
Nous tenons à exprimer notre reconnaissance aux professeurs Emmanuel Ghomsi, Mouctar Bah Thierno, Hélène Carrère d’Encausse, Jean Baptiste Duroselle, Catherine Coquery Vidrovitch, Hélène Topor d’Almeida, Marc Michel, et à titre posthume, Maurice Mveng Ayi et Engelbert Mveng.
Le grand témoin et aide indiscutable dans la gestation de cet ouvrage reste mon épouse, Angèle Marie Colette, qui m’a apporté son soutien moral. A elle, et à tous mes admirables collègues des départements d’Histoire et de Géographie de l’Ecole Normale Supérieure et de la Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines de l’Université de Yaoundé I, je reste reconnaissant.
INTRODUCTION GÉNÉRALE
Ce n’est pas un manuel d’Histoire présentant les connaissances requises au premier cycle des Facultés des Arts, Lettres et Sciences Humaines et/ou des Ecoles Normales Supérieures. Ici, il s’agit de préserver, de consolider ou de compléter les connaissances déjà acquises dans l’enseignement secondaire général concernant les travaux que vous aurez à réaliser (le commentaire de documents et la dissertation historiques).
Cet ouvrage se veut avant tout pratique et pragmatique. Issu de maintes années d’enseignement de l’Histoire, notamment au premier cycle des établissements universitaires (Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Ecole Normale Supérieure), il rassemble un certain nombre de conseils simples mais précis.
Toutefois ces conseils ne sont pas très utiles s’ils ne sont pas suivis d’exercices d’application. C’est pourquoi tous les corrigés qui sont proposés sont précédés d’un travail préparatoire qui oriente sur la manière de choisir une problématique, de définir un plan, d’éviter les erreurs les plus communes qui ont été observées lors des concours , des examens, mais aussi des devoirs et des séances de « colles ». Plutôt que de lire, voire d’apprendre des solutions corrigées proposées, il est préférable de s’exercer à bâtir une problématique et un plan à partir des sujets proposés et de ne vérifier qu’ensuite les solutions proposées. C’est en répétant cet exercice que l’étudiant ou le candidat peut améliorer rapidement ses performances. Cet ouvrage de méthode pour le commentaire et la dissertation historiques comprend deux parties distinctes : -le commentaire de documents historiques ; -la dissertation historique. Dans la première partie, l’explication de textes et le commentaire de documents historiques sont des exercices essentiels à l’acquisition du métier d’historien. Du premier au second cycle de l’enseignement supérieur, examens et concours comprennent toujours des épreuves de ce type. Cet ouvrage expose les finalités de tels exercices, dont l’esprit est par excellence celui de l’investigation scientifique à partir d’une “source”. Il met en garde contre les erreurs communément commises. Il présente les étapes et les outils de la recherche documentaire, de l’identification des contenus historiques propres à chaque document et de la mise en forme d’un devoir. L’explication s’appuie sur de nombreux exemples, commentés dans le détail.
Quatre explications de textes historiques et deux documents non textuels ont été entièrement rédigés.
commentaires de
Dans la deuxième partie, la méthode consiste d’abord à donner des conseils généraux relatifs aux différentes dissertations historiques proposées lors de l’épreuve d’histoire au premier cycle de l’enseignement supérieur. L’établissement d’une typologie de sujets d’histoire et de plans permet d’identifier plus aisément les sujets rencontrés et de déterminer, dans ses grandes lignes, la démarche à suivre pour mener à bien l’étude demandée. Ensuite, nous avons proposé six corrigés détaillés comprenant pour chaque sujet. : le libellé intégral du sujet, le travail préparatoire au brouillon et le corrigé proprement dit. Notre seule ambition est que ce livre puisse aider les étudiants en Histoire du premier cycle de l’enseignement supérieur (Faculté des Arts, Lettres et Sciences Humaines, Ecoles Normales Supérieures) et qu’il leur permette d’améliorer leurs résultats en les dotant de bases méthodologiques nécessaires – ambition aiguillonnée par l’expérience parfois difficile mais toujours stimulante du métier d’enseignant.
Les commentaires (2)
Écrire un nouveau message

17/1000 caractères maximum.

jeremy23510

je vous presente mon livret , "une ENFANCE A L'ABANDON " sur youscribe et thebookedition.com

lundi 26 novembre 2012 - 16:04
Miguil

Bjr g voudrai une des doc historique

mercredi 22 octobre 2014 - 09:27
benetton

peut-on parler d'une philosophie africaine

samedi 12 novembre 2011 - 11:48
larie

oui on peut parler d'une philosophie africaine quand on se refere meme a l'origine du mot philosophie qui est l'amour de la sagesse ou encore la pensee ou reflexion systematic, je pense bien qu'il y a une philosophie africaine, prenez par example le mot "NEGRITUDE" cela vous dit quelque chose? et bien a vous de voir . NB(mes excuses pour les fautes d'orthographe ,j'utilise un clavier "QWERTY")

dimanche 22 avril 2012 - 14:09